Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour à tous, 

Je vais essayer d'exposer la situation, le plus simplement possible et faire au plus court. J'occupe actuellement un poste au sein de la SNCF, en acceptant de rester à se poste j'ai obtenu la qualif C et ma mise à disposition (pour pouvoir partir) n'est quand 2025. Or, j'aimerais partir avant car j'habite très loin de mon travail (170km aller/retour, 2h de trajet par jour tout en travaillant en 3x8).

J'ai rencontré une personne du syndicat qui travaille dans le même bâtiment que moi, et il m'a dit de lui faire une lettre spontanée, pour essayer de changer de metier (toujours au sein de la SNCF) et de pouvoir partir avant 2025.

Le metier d'agent de circulation m'interesse beaucoup, en plus j'ai deux possibilité près de chez moi. Mais malheureusement je ne sais pas comment faire cette fameuse lettre spontanée. Est ce que je dois la faire et la présenter comme une lettre de motivation ? Où d'une autre manière ? 

Je suis un peu perdu.. Alors si vous pouviez m'aider ça serait super ! 

Je vous remercie d'avance et bonne fin de journée 🙂

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Coucou,

Te prend pas la tête ce qu'ils veulent c'est une trace écrite donc quelques lignes suffit.

Madame monsieur,

J'ai l'honneur de vous solliciter ma demande de mutation pour la région de...

Et pour le poste de ....

Je vous pries d'agréer mes salutations distinguées .

Cordialement etc ...

 

Si jamais tu peux aussi postulé sur la bourse a l'emploi mais je te conseille d'en parler au préalable à ton RH, c'est pas bien vue de le bypass .

 

Salut ✌️ 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Licornitus Tu bosses à la circu? Les métiers en tension c'est chaud pour partir.
Effectivement, je te conseille d'abord de commencer par une lettre (un mail suffit) assez basique qui explique ton souhait de partir, et là où tu veux aller. Tu envoies avec accusé de réception (et tu gardes dans ta boîte mail les traces écrites) à ton DPx + ton RH, comme ça personne ne peut dire qu'il n'est pas au courant et enterrer ta demande. Suite à quoi tu scrutes régulièrement VISEO (la Bourse à l'Emploi), tu peux même te créer une alerte quand une offre paraît avec les critères que tu recherches.
Et là tu postules sans hésiter (faut à minima que le RH soit au courant que tu veux partir, peu importe qu'il ait déjà validé une date de départ ou non contrairement à ce qui est dit sur Viséo). Le "bypass" n'est pas bien vu mais c'est tout à fait ton droit en tant que salariée.

Perso j'attends ma mutation depuis 4 ans. J'ai voulu la jouer réglo, j'ai fait une lettre à mon DPx. 1 an après ma lettre aucune nouvelle. Je m'enquiert de la situation, on me répond qu'on "ne m'oublie pas" mais rien ne se passe. J'insiste, on me dit d'attendre en me fixant un vague horizon. Encore un an passe, l'horizon est repoussé à 2 reprises, je finis par demander à mon N+1 si je peux postuler à une offre vue sur VISEO. Il n'a pas voulu se mouiller et m'a dit d'attendre. J'ai estimé avoir déjà suffisamment attendu, alors j'ai postulé quand même. Alors ils n'ont effectivement pas aimé mais ils ne pouvaient pas s'y opposer. Et là ça a lancé la machine administrative puisque du coup la partie adverse (chez qui je veux aller) a enfin pris connaissance de ma candidature, ce qui n'était pas encore le cas (preuve que le RH gardait les demandes de départs enfouies sous une pile de dossiers...). Finalement au bout d'un an de procédures, de tests à Paris, d'examens et tout on me dit qu'on me laissera partir en Octobre 2022. Bien, je me dis j'attends.
Le mois dernier on m'annonce que finalement je dois rester jusque mi-2023 suite au manque de personnel... Là, excédé, j'ai dû taper fort du poing sur la table (avec l'aide d'un syndicat) et résultat je partirai bien en Octobre. Parce que 4 années d'attente, j'ai été bien gentil dans mon coin à pas les embêter mais y'a jamais eu de retour d'ascenseur. Marre qu'on se foute de moi.

Donc un conseil: ne te laisse pas mettre de côté, si tu veux partir et rapidement il faut se battre. C'est bien de commencer soft, mais s'ils te prennent pour un jambon faut leur rentrer dans le lard direct. Je ne l'ai pas fait de gaieté de cœur, mais si j'avais accepté un énième report, ça aurait pu continuer jusqu'à la fin de ma carrière, parce que l'excuse du sous-effectif on peut te la ressortir à toutes les sauces à longueur d'année (bien que bizarrement, le reste du temps on te soutienne qu'il n'y a pas de manque de personnel, qu'on est en surnombre...). Nous n'avons pas à subir la politique absurde de recrutement de la Direction. Donc fais juste attention à ce qu'on ne t'entube pas, ne te laisse pas faire trop longtemps comme moi. C'est malheureux mais souvent, c'est ceux qui les emm***ent le plus qui ont ce qu'ils veulent.

  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a une heure, Colargol a dit :

@Licornitus Tu bosses à la circu? Les métiers en tension c'est chaud pour partir.
Effectivement, je te conseille d'abord de commencer par une lettre (un mail suffit) assez basique qui explique ton souhait de partir, et là où tu veux aller. Tu envoies avec accusé de réception (et tu gardes dans ta boîte mail les traces écrites) à ton DPx + ton RH, comme ça personne ne peut dire qu'il n'est pas au courant et enterrer ta demande. Suite à quoi tu scrutes régulièrement VISEO (la Bourse à l'Emploi), tu peux même te créer une alerte quand une offre paraît avec les critères que tu recherches.
Et là tu postules sans hésiter (faut à minima que le RH soit au courant que tu veux partir, peu importe qu'il ait déjà validé une date de départ ou non contrairement à ce qui est dit sur Viséo). Le "bypass" n'est pas bien vu mais c'est tout à fait ton droit en tant que salariée.

Perso j'attends ma mutation depuis 4 ans. J'ai voulu la jouer réglo, j'ai fait une lettre à mon DPx. 1 an après ma lettre aucune nouvelle. Je m'enquiert de la situation, on me répond qu'on "ne m'oublie pas" mais rien ne se passe. J'insiste, on me dit d'attendre en me fixant un vague horizon. Encore un an passe, l'horizon est repoussé à 2 reprises, je finis par demander à mon N+1 si je peux postuler à une offre vue sur VISEO. Il n'a pas voulu se mouiller et m'a dit d'attendre. J'ai estimé avoir déjà suffisamment attendu, alors j'ai postulé quand même. Alors ils n'ont effectivement pas aimé mais ils ne pouvaient pas s'y opposer. Et là ça a lancé la machine administrative puisque du coup la partie adverse (chez qui je veux aller) a enfin pris connaissance de ma candidature, ce qui n'était pas encore le cas (preuve que le RH gardait les demandes de départs enfouies sous une pile de dossiers...). Finalement au bout d'un an de procédures, de tests à Paris, d'examens et tout on me dit qu'on me laissera partir en Octobre 2022. Bien, je me dis j'attends.
Le mois dernier on m'annonce que finalement je dois rester jusque mi-2023 suite au manque de personnel... Là, excédé, j'ai dû taper fort du poing sur la table (avec l'aide d'un syndicat) et résultat je partirai bien en Octobre. Parce que 4 années d'attente, j'ai été bien gentil dans mon coin à pas les embêter mais y'a jamais eu de retour d'ascenseur. Marre qu'on se foute de moi.

Donc un conseil: ne te laisse pas mettre de côté, si tu veux partir et rapidement il faut se battre. C'est bien de commencer soft, mais s'ils te prennent pour un jambon faut leur rentrer dans le lard direct. Je ne l'ai pas fait de gaieté de cœur, mais si j'avais accepté un énième report, ça aurait pu continuer jusqu'à la fin de ma carrière, parce que l'excuse du sous-effectif on peut te la ressortir à toutes les sauces à longueur d'année (bien que bizarrement, le reste du temps on te soutienne qu'il n'y a pas de manque de personnel, qu'on est en surnombre...). Nous n'avons pas à subir la politique absurde de recrutement de la Direction. Donc fais juste attention à ce qu'on ne t'entube pas, ne te laisse pas faire trop longtemps comme moi. C'est malheureux mais souvent, c'est ceux qui les emm***ent le plus qui ont ce qu'ils veulent.

Voilà ta tout dit 👍😁

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...