Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Dans Quel Siècle On Vit ?


Invité ____

Messages recommandés

2271220_224.jpgx.gifx.gif2207192.gifx.gifx.gifHervé Féton lors de l'enterrement de son père mardix.gifx.gifx.gif

Sans argent, il creuse la tombe de son pèrex.gif2209841.gifUn habitant de Laon de 22 ans a creusé lui-même le caveau où son père a été enterré mardi. Au chômage, il n'avait pas assez d'argent pour payer les pompes funèbres.

Amélie GAUTIER - le 13/02/2007 - 19h43

x.gif

x.gif

x.gif

x.gif

x.gif

x.gifx.gifLa précarité touche même au-delà de la mort. A Laon, dans l'Aisne, Hervé Féton, âgé de 22 ans, a creusé lui-même la tombe de son père, faute d'argent pour honorer la facture des pompes funèbres. La scène surréaliste au XXIème siècle s'est déroulée samedi dernier dans un des cimetières de la ville. "Il pleuvait, on était à quatre à creuser, raconte le jeune homme, avec moi, mon cousin et deux copains".

Son père, Hugues Honoré est décédé la semaine dernière. Cet ouvrier agricole avait 55 ans. Deux ans plus tôt, Hervé Féton avait déjà perdu sa mère. A la recherche d'un emploi de plombier et vivant sur le RMI de son père, le jeune homme pouvait difficilement payer les funérailles. Ses amis ont passé la semaine à se démener pour l'aider : demande de solutions à la mairie, quête auprès du voisinage...

"Pas de sous pour faire face"

Révélée lundi dans le quotidien régional l'Union, l'histoire a provoqué un mouvement de solidarité à Laon. L'entreprise des pompes funèbres a descendu sa facture de 1 700 euros à 1 200 euros, de nombreuses personnes ont appelé la mairie pour demander comment aider le jeune homme.

L'enterrement a eu lieu mardi. "Des gens que je ne connaissais pas sont venus me témoigner leur sympathie, a raconté le jeune homme. Ca fait chaud au cœur". Selon Robert Sautier, le patron de l'entreprise des pompes funèbres qui s'est occupé des funérailles, le cas d'Hervé n'est pas un cas isolé. "J'ai énormément d'impayés, a précisé un membre de l'entreprise à l'AFP. C'est de plus en plus souvent qu'il y a des gens qui sont embêtés. Ils sont au RMI et quand ils ont un deuil, ils n'ont pas de sous pour faire face".

Hervé Féton vivait jusqu'à présent avec son père dans un appartement de Laon. Il peut rester dans ce logement jusqu'à la fin du mois. Qu'arrivera-t-il après ? Selon David Vitu de la mairie de Laon, une réunion devait avoir lieu mardi après-midi avec le directeur du centre communal d'action sociale pour monter un dossier de demande d'aide exceptionnelle pour Hervé Féton. La décision sera prise lors d'une commission le 20 février. Selon le responsable, "cette aide peut aller jusqu'à 450 euros".

http://neufportail.lci.fr/infos/?trk=17034...;e=89&u=403

onglet :pauvreté

http://neufportail.lci.fr/infos/france/0,,...e-chomeur-.html

Modifié par ____
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Franchement, là, je ne sais pas quoi dire.

C'est une véritable honte.

Il est vraiment temps que ça change dans notre pays.

Je suppose que cette information va maintenant faire le tour des rédactions et faire les gros titres des médias.

Après les enfants de Don Quichotte et les tentes des SDF...

et avant quoi encore ? Car je crois qu'on a pas vu encore le pire ...!

AigleRoyal : peux-tu nous mettre un lien pour cette information vers ta source. Merci.

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon ... j'imagine que je vais en choquer plus d'un et me faire pourrir mais...

Je viens de voir cette info à la Tv et de dire à mon voisin de canapé que je ne voyais pas où était le scandale !

Et j'assume !

Il n'y a rien de honteux ou de scabreux... C'était la solution pour éviter la fosse commune : croyez-moi je n'aurai pas hésiter une seconde face au meme problème ! Car il ne faut pas se leurrer sur un quelconque service public des obsèques : soit on a les moyens de payer soit c'est la fosse ! Pour être particulièrement précise et pragmatique, si l'on veut réduire les frais au minimum minimorum la négociation ne porte que sur très peu de choses : une fois choisie la "boite" la moins chère, il reste l'inévitable transport et le trou (je ne parle pas de caveau maçonné mais de l'excavation). Faites vos comptes...

Chacun fait comme il veut et surtout comme il peut dans ces circonstances mais je ne suis pas choquée, plutot admirative devant ce fils qui a creusé de ses mains la tombe de son père pour lui éviter pire...

Désolée... (sujet douloureux comme d'aucuns l'auront peut etre compris)

Modifié par assouan
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bon ... j'imagine que je vais en choquer plus d'un et me faire pourrir mais...

Je viens de voir cette info à la Tv et de dire à mon voisin de canapé que je ne voyais pas où était le scandale !

Et j'assume !

Il n'y a rien de honteux ou de scabreux... C'était la solution pour éviter la fosse commune : croyez-moi je n'aurai pas hésiter une seconde face au meme problème ! Car il ne faut pas se leurrer sur un quelconque service public des obsèques : soit on a les moyens de payer soit c'est la fosse ! Pour être particulièrement précise et pragmatique, si l'on veut réduire les frais au minimum minimorum la négociation ne porte que sur très peu de choses : une fois choisie la "boite" la moins chère, il reste l'inévitable transport et le trou (je ne parle pas de caveau maçonné mais de l'excavation). Faites vos comptes...

Chacun fait comme il veut et surtout comme il peut dans ces circonstances mais je ne suis pas choquée, plutot admirative devant ce fils qui a creusé de ses mains la tombe de son père pour lui éviter pire...

Désolée... (sujet douloureux comme d'aucuns l'auront peut etre compris)

Ce n'est pas tant le fait que ce soit le fils qui ait creusé la tombe se son pere qui est choquant, ce sont plutot les propos du responsable des pompes funèbres, qui deplore de devoir faire face a des situations de plus en plus delicates vis a vis de sa clientèle...

mais c'est toujours la meme histoire : on tend vers une société ou les pauvres, de plus en plus nombreux, seront contraints a la fosse commune et ou les gens aisés pourront se payer de jolies tombes... meme dans la mort la dignité se perd...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Ah que revienne le temps des morts bouffis d'orgueil

Le temps de m'as tu vu dans mon joli cercueil

Et quitte à tout dépenser jusqu'au dernier écu

Les gens avaient à coeur de mourir plus haut que leur cul"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Ah que revienne le temps des morts bouffis d'orgueil

Le temps de m'as tu vu dans mon joli cercueil

Et quitte à tout dépenser jusqu'au dernier écu

Les gens avaient à coeur de mourir plus haut que leur cul"

la chanson plus bifluorée !!

"mais ce sont les funérailles d'antant, d'antant ...."

ça c'est de la musique !!

okok BB4100

c'est dégoutant d'avoir à faire ça !!! okok nonmais

Modifié par Gregoire
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la chanson plus bifluorée !!

m

ça c'est de la musique !!

okok BB4100

C'est Brassens à l'origine nonmais mais chanson + c'est bien aussi okok

Ca n'empêche en effet que quelque chose ne tourne pas rond chez nous. Nos politiques vont s'emparer de la chose et certainement nous pondre un contrat obsèques opposable! okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...