Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Question Technique


vs-93

Messages recommandés

Bonsoir tout le monde!

Question qui je pense me servirais pour ma curiosité technique...

J'ai une formation de mécano véhicules industriels et je pense (a vous de me dire si je me trompe).

Le freinage d'un train et d'un camion ne sont pas trop différent?

Présence d'un freinage pneumatique (fait d'électrovalve, cylindre de frein etc...)

Mais un freinage Rheostatique est-ce l'équivalent du telma sur un poids lourds? (utilisation d'une énergie electromagnetique pour ralentir le véhicule).

Merci bien

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir tout le monde!

Question qui je pense me servirais pour ma curiosité technique...

J'ai une formation de mécano véhicules industriels et je pense (a vous de me dire si je me trompe).

Le freinage d'un train et d'un camion ne sont pas trop différent?

Présence d'un freinage pneumatique (fait d'électrovalve, cylindre de frein etc...)

Mais un freinage Rheostatique est-ce l'équivalent du telma sur un poids lourds? (utilisation d'une énergie electromagnetique pour ralentir le véhicule).

Merci bien

Bonsoir,

En schématisant grosso-modo, dans le cas d'un freinage rheostatique, les moteurs de tractions jouent le rôle de génératrice, et fournit un courant qui est dissipé dans des resistances de freinage sous forme de chaleur. Ce qui à mon sens correspondrait plus par rapport à l'automobile au "frein moteur".

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Bonsoir,

En schématisant grosso-modo, dans le cas d'un freinage rheostatique, les moteurs de tractions jouent le rôle de génératrice, et fournit un courant qui est dissipé dans des resistances de freinage sous forme de chaleur. Ce qui à mon sens correspondrait plus par rapport à l'automobile au "frein moteur".

Non non, cela correspond bien au freinage à courant de foucauld... le freinage électrique, similaire à celui des camions... ou celui mis en oeuvre sur la complexe toyota prius hybride.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Non non, cela correspond bien au freinage à courant de foucauld... le freinage électrique, similaire à celui des camions... ou celui mis en oeuvre sur la complexe toyota prius hybride.

Il est question du "TELMA" ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois plus tard...

Bonsoir,

En schématisant grosso-modo, dans le cas d'un freinage rheostatique, les moteurs de tractions jouent le rôle de génératrice, et fournit un courant qui est dissipé dans des resistances de freinage sous forme de chaleur. Ce qui à mon sens correspondrait plus par rapport à l'automobile au "frein moteur".

Non non, cela correspond bien au freinage à courant de foucauld... le freinage électrique, similaire à celui des camions... ou celui mis en oeuvre sur la complexe toyota prius hybride.

Il est question du "TELMA" ?

oui c'est cela , le frein telma en fait il s'agit du frein à courant de foucault : des inducteurs (bobines electriques) , un disque metallique tournant solidaire des roues , les courant induits dans le disuque provoque un couplke resistant.

Le freinage rheostatique ressemble effectivement au frein moteur sur les voitures sauf que ce sont les moteurs electrique s du moteur qui se mettent à fonctionner en generatrice electrique et à debiter soit dans des resistances electriques ( d'ou rheostat ) ou renvoyer au reseau public .

La generatrice à la particularitée de créer un couple resistant d'ou le freinage .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur les poids-lourd tu as differents systeme de ralentisseur

- ralentisseur hydraulique integré a la boite de vitesse , on utilise de l'huile hydraulique sous pression qui est renvoyé dans un coupleur en sens inverse de rotation du moteur

- ralentisseur electrique (telma)

- ralentisseur sur echappement , on etouffe le moteur en fermant la sortie d'echappement et en coupant l'injection de gazole

Le telma est monté en sortie de boite de vitesse sur l'arbre de transmission . C'est un systeme avec de grosse bobine electrique et des plateau tournant couplé a l'arbre de transmission

Quand le camion roule l'arbre tourne a une certaine vitesse et le chauffeur manipule sa manette du telma qui a plusieurs positions (3) . Cela envoie un courant electrique dans les bobines electriques qui créait un champ magnetique

les plateaux tournant fauchent ce champs qui permet de ralentir le camion . Plus on augmente le courant dans les bobines plus on ralentit le camion mais il faut faire attention car au début le chauffeur oubliait parfois d'enlever le telma et reprennait l'acceleration ce qui creait un incendie.

Sur les locomotives 2 types existe

- freinage electrique par récuperation , les essieux moteurs tournent a une certaine vitesse et etant donné que les moteurs de traction ne sont plus alimenté en courant le sens de passage est inversé et le moteur devient un gros alternateur qui renvoie le courant a la catenaire

-freinage rheostatique meme principe que par recuperation mais le courant n'est pas renvoyé a la catenaire mais passe par une grosse ressistance qui est refoidis par de ventilateurs et celui çi est aussi utlisé pour alimenter d'autres consommateurs tel que compresseur , ventillateurs , chauffage train etc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

- freinage electrique par récuperation , les essieux moteurs tournent a une certaine vitesse et etant donné que les moteurs de traction ne sont plus alimenté en courant le sens de passage est inversé et le moteur devient un gros alternateur qui renvoie le courant a la catenaire

si la tension ligne n'est pas à sa valeur limite....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 5 mois plus tard...

Bonsoir,

En schématisant grosso-modo, dans le cas d'un freinage rheostatique, les moteurs de tractions jouent le rôle de génératrice, et fournit un courant qui est dissipé dans des resistances de freinage sous forme de chaleur. Ce qui à mon sens correspondrait plus par rapport à l'automobile au "frein moteur".

Non non, cela correspond bien au freinage à courant de foucauld... le freinage électrique, similaire à celui des camions... ou celui mis en oeuvre sur la complexe toyota prius hybride.

Non c'est bien un rhéostat (dans freinage rhéostatique), donc une batterie de résistances qui par exemple sur les anciennes machines 1500 V servent normalement à la traction, comme dit plus haut le courant fournis par les moteurs de traction est consommé dans les résistances, ce qui explique que pour deux machines qui se ressemblent 9200 sous 1500V avec un bloc rhéostatique et une 16000 sous 25000 alternatif sans rhéostat, et pour un même service les sabots de frein des 16000 s'usent beaucoup plus rapidement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur la traction et le freinage électriques:

http://documents.epfl.ch/users/a/al/allenbac/www/TF04.htm

Comme dit plus haut, le frein rhéostatique et la frein à récupération sont basés sur le même principe: la machine électrique fonctionne en génératrice, entraînée par l'énergie cinétique ou potentielle du train. S'il y a d'autres consommateurs, on peut renvoyer l'énergie à la ligne de contact, c'est le frein à récupération. S'il n'y a pas de consommateur, on envoie l'énergie dans une résitance (rhéostat). Dans les anciennes locomotives ou automotrices à moteurs à collecteur, le rhéostat de démarrage servait aussi de résistance de freinage.

La machine électrique est donc réversible, à l'inverse de la machine Diesel, qui est incapable de remplir de carburant le réservoir lorsqu'elle fonction en frein-moteur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...