Aller au contenu

rzm

Membre
  • Compteur de contenus

    837
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

810 Explosif

À propos de rzm

  • Rang
    MAGLEV

Infos Métier

  • Entreprise
    SNCF
  • Service
    Traction

Visiteurs récents du profil

4 459 visualisations du profil
  1. rzm

    Plan H00

    "normalement"..tout est dit. QUand a des modules framboise ou autre ca n'est pas cher c'est le principe, mais peu ou pas adapté en l'etat sans un réel développement dans le cadre d'une utilisation de masse et industriel. Pour le moment pas de smartphone de l'entreprise..qui de toute façon est éteint hors de porté de vue..encore un bon samsung qui prends regulierement 2 minutes d'avance que ce soit en réglage manuel ou automatique. Quid de celui qui doit arriver. L'horloge de bords on sait ce qu'elle vaut. La montre radio piloté nous avions eu cela aussi il y a une 10aine d'année, pour une fois que c'étais une bonne idée..dommage la majeur partie des bracelets ont rendu l'âme et ne sont plus produit par le fabricant. J'ai bien ma montre perso, mais a ce jour cela ne réponds pas à définir la référence de l'H00 pour l'ensemble des acteurs. Il en va de même pour la tablette : la traction pourrais s'en servir comme reference en supposant que "normalement" l'heure est juste, mais pour les autres acteurs ils ont quoi ? H00 c'est l'ensemble de la chaine pour que cela fonctionne......un jour...peut etre...ou pas....
  2. rzm

    Plan H00

    Radio piloté, téléphone, sirius, horloge de quai : depuis avoir lu cette absurdité de communication sur le H00 je m'amuse a prendre quelques photos où sont regroupé ces outils temporels : AUCUN n'indique la même heure a la seconde et pourtant ils sont tous de l'entreprise, et certain radio piloté. Pour partir il faut que les portes soient fermées, de tête, vous connaissez sur chaqu'un des materiel que vous utilisez le temps de fermeture de porte, le temps nécéssaire et/ou obligatoire d'utilisation du ronfleur ? Il faudrait identifier les causes primaires, donc toute les causes possible d'un retard à l'origine; sans en éluder certaines. Au chemin de fer quasi tout est écrit..même les temps de marche a pied; quelqu'un a t il regardé si le respect des ces écrits n’apporterais pas une amélioration de la mise à disposition dans les temps d'un matériel ? Non chef, je ne peux pas faire en 25 mn ce que après 25 ans de boite je pense qu'il en faut 35..et que dans les textes l'indicateur en donnerais 40 mais que quelquepart dans la chaine de montage une ou plusieurs personnes s'en fiche, ou le font volontairement par soucis d'économie ou de "pas le choix".
  3. rzm

    Sympathique contrôleur

    Bonjour, effectivement le contrôleur n'a fait que son travail en constatant le défaut de compostage, auquel cas il peux appliquer son joli petit règlement à la lettre puisqu'il semble de mise ici que la loi c'est la loi; même quand dans un cas comme ici avec un billet à date et nominatif, parlant d'un support dont tous connaissons les soucis de compostage, elle devient inadaptée; et demander la perception de l'indemnité forfaitaire de 20€. Mais il ne me semble pas qu'il soit écrit quelquepart dans ce sacro-saint règlement qu'il doive, ou puisse écrire sur le fichet même pour entourer une mention existante. Les leçons de moral ou réflexions en tout genre ne font pas parti non plus de la procédure en cas de défaut de compostage. Il n'a fait que son travail..non pas si certain.
  4. rzm

    Réflexion sur art 49 pour les roulants

    Aucune remise en cause des résultats de 2015, ils sont ce qu'ils sont. Quand a savoir qui les as accepté en grognant ou souriant, tu sembles plus au courant que moi et beaucoup d'autres pour qui ce genre d'état d'âme n'a que peu d'importance. Ce que je souléve c'est que cette representativité, quelque soit sa couleur, n'a mon sens aucune valeur chiffré dans le cas d'une discution locale aux termes de l'art 49. Ce qu'en pense au niveau morale de démocratie la CGT, la CFDT ou le MEDEF je m'en fiche, c'est ce que moi j'en pense, ca aussi combien de fois faudra t il l'écrire. Déjà lors de la reforme ferroviaire, la representativité était bien présente sur la table des discutions, avec affaiblissement du national dés que ce point la fût laché, c'est d'ailleurs sauf erreur de ma part suite aux amendement de cette réforme que les décisions actuels se font au niveau du Groupe et donc des résultats representatifs au niveau du groupe. Representativité : C'est aussi ce qui titille certains, de ne plus pouvoir participer a d'eventuelles nouvelles discutions (art 49) puisque non signataire; plus même que parler comme j'ai pu le lire plusieurs fois ici, que de savoir que garder l'accords nous placera dans une position non concurrentiel, des agents j'en entends dire ca oui. Comme j'entends aussi que des cartes voleront s'ils dénoncent et qu'on se retrouve au décret socle. On notera avec interet que cet art 49, précisant que localement le chef d'établissement blabla, permet de passer outre cet amendement de la Reforme ferroviaire qui imposait les négociations sociales au niveau du groupe (encore une fois sous toute reserve de cette fameuse commision) Merci aussi de ne pas chercher a me catégoriser orange rouge vert autre, me ranger dans la petite case qui va bien et qui arrange. Cette furieuse tendance digne des l'ensemble des politiques et publicistes actuels pour convaincre ses auditeurs. Un peu trop a gauche, populiste, trop a droite, démago. Parler de mecano on est fgaaquiste; de camarade, cgtiste, de revolutionnaire sudiste.. Pendant ce temps la le fond et la forme des idéees et pensées de chacun disparaissent noyées par ces attributs utilisés de façon péjorative et globalisante.
  5. rzm

    Réflexion sur art 49 pour les roulants

    A lire en travers tu interprètes, et comme souvent, porte un jugement de valeur sur les personnes la où justement il n'y en avait aucun. Le fgaaquisme, comme de nombreux nom en isme est ici utilisé comme argument classifiant péjoratif, foncièrement utile et fait avancer les choses dans l'esprit de la grande famille cheminote que tu hurles vouloir defendre. Parler d'union et dans le post suivant parler "des autres". Reconnaitre des différences n'est pas symbole de division. Il faut vivre avec les différences, pas les gommer ou les aplanir avec quelques mots en croyant que cela fera disparaitre l'évidence. Le même métier que les tractionnaires de la filiale ou des autres EF : la encore, ou je parle de type de métier et de ses contraintes propres, tu opposes sncf historique, filiale, autre EF. Je vais plus loin, une personne qui bosse dehors que ce soit pour la dde, pour la sncf, pour je ne sais quel entreprise, il a les contrainte de se prendre la pluie sur la tête, le ballaste ou le bitume brûlant en été. Et ce n'est ni le même métier ni la meme entreprise. Pourtant tant de point commun. Et tant de difference dans leurs conditions de travail avec celui qui est dans un bureau. Chez nous ca se règle avec un beau reglement qui parle de prime, mais c'est pas grave c'est marqué sncf dessus. La question reste simple, notre employeur, c'est un des EPIC ou le GPF ? Un accord d'entreprise se signe avec un groupe ou une entreprise ? Or les 30% (38% meme si je me souvient bien) sont pris sur la representation 2015 sur le GPF, l'objet meme en page 1 de l'accords presenté parle bien de l'organisation dans les EPIC du GPF. Au final pour revenir sur le sujet, l'art 49 si il venait à étre utilisé, le fera t on au niveau GPF, EPIC, local ? -GPF avec donc ces "38%" signataires packagés (mais tellement defendu lors de la reforme); -EPIC où légalement seul ces deux os pourront négocier mais sans savoir si au sein de cet EPIC ils representent bien 30 % (possible je n'ai aps gardé les chiffres detaillé de 2015) -Local : Platonyme précisait avec justesse que les adaptations sont prévues en locale, mas qu'il s'agissait de savoir si la Commision serait une instance nationale ou non. Dans le texte, rien n'est écrit la dessus. J'irais dans son sens niveau national, mais si il venait à être mis en place une commision locale; valeur rapporté des 38% GPF localement, bonne question, et pourtant une application in fine du texte donnerait....
  6. rzm

    Réflexion sur art 49 pour les roulants

    C'est bien joli de vouloir continuer à se cacher la face mais le "conflit" existe. Certe ce n'est pas une guerre de personne, mais bien une différence notoire dans le travail de chacun. Alors oui, et comme pour le rh, ce qui a été signé est pour tous - la pseudo grande famille cheminot -, et la encore on se contente de distinguer dans le texte quelques modalités en fonction de roulant / sédentaire. Alors comment parler d'union quand le texte lui même sépare déjà les gens. Ensuite, et encore une fois ce n'est pas contre les personnes, ni même de savoir qui travail plus, plus dur, plus contraignant, etc; mais non nous ne faisons pas le même travail ni le même métier. Et si le produit final a besoin de l'ensemble de ses métiers, l'exercice de ceux ci est bien différents. Comment comparer ou vouloir mettre sur la même réflexion l'organisation du temps de travail d'une personne qui fait 9h 16h, week end et ferie a la maison, et un agent en 3*8, et un autre sans horaire fixe type roulant. Comment comparer celui qui mange a table et celui qui bouffe sur un coin de loc ou de ballast. Comparer la vision du client d'un adc avec celle d'un vendeur, le quotidien d'un taupier et celui restera toute sa vie au sec et au chaud dans son bureau. Ni envie ni jalousie, ni rancoeur, juste que je pense qu'il faut vraiment stopper de monter à la barricade pour crier qu'on est tous pareil. J'irai plus loin, tous cheminots ? Et c'est bien la le problème, car les modifications apportées par le decret, la ccn ne sont pas de même poids selon son poste. Et c'est sans commune mesure, celui ou celle qui rentre chez lui tous les soirs demain continuera -et c'est tant mieux pour lui-; celui ou celle se verra prendre 2 rhr, vous pensez serieusement que c'est la meme difference. Certains iront peut etre a crier au corporatisme, si vous voulez, mon propos n'est pas de defendre tel metier, ou pire denigrer l'autre, mais bien de dire que non je ne fait pas le même mêtier que mon copin seb le chef d'escale, ni celui de Sandrine dans les bureaux. Et que quand on parle des modifications de regime de travail, l'impact et par voie de consequence l'opposition de ces personnes si besoin en était, pas le meme non plus. D'ailleurs, le fonctionnement dit "democratique" -aussi démocratique que les ag- fait que les 30% de voies sont obtenues, mais 30% de quoi, de qui, avec quel collège, tout comme le % de gréviste, on se base sur le groupe, sur l'epic de tete, sur mobilité, reseau ? Alors pour une application de l'art 49; ca sera tout autant "democratique", et qui empecherait si cela arrange de faire valoir cet article mais uniquement dans une region et seulement pour ceux rattaché par exemple a reseau (ou celui de votre choix).
  7. rzm

    Réflexion sur art 49 pour les roulants

    Aucune distinction en fonction des collèges n'est prévu dans le texte..ce qui comme tu le laisses entendre donc de nombreuses possibilités. AFrance et ses pilotes ont réussit à avoir des distinction entre les catégories de personnels, aussi bien au niveau de la representativité que pour établir des accords. Chez nous nada -ce qui avait améné sauf errreur de ma part la fgaac à rejoindre la cfdt-
  8. Donc soit cgt et sud ne denoncent pas, mais n'auraient pas le droit à la négociation si on mettait l'art 49 sur la table. Il serait alors facile de tract à tout va que les nouvelles conditions pourries sont dues aux autres. Soit ils denoncent, on repasse à la CCN, et alors les tract seront dans l'autre sens. Ca doit bien rire la haut.
  9. Bonjour, A lire la dizaine de dernières pages, c'est à se demander s'il faut vomir ou non. Bref. Pour en revenir aux motifs du mouvements, avoir en ccn un équivalent proche du rh et pas au niveau de l'accord d'entreprise; même s'il me semble que certains sont content d'avoir trouvé un support de force pour lutter contre la loi travail. Après c'est une grève, un mouvement d'ensemble mais à choix personnel. Le decret socle étant paru au JO, et toujours dans l'attente d'avoir le texte final de la ccn et de l'accord d'entreprise; il convient de revenir un peu sur ce decret. Profitant que la nouvelle loi travail n'est pas publié, la hiérarchie des normes doit être appliqué; alors je me pose des questions sur ce fameux pour ne pas dire fumeux, maintient du rh77. -La commande des agents : disparition de toute les règlements locaux sur la consigne d'appel ? -La dispo, le 8 de l'art 2 : l'obligation d'être joignable c'est bien à la fin du repos, plus d'explication à la noix, oui mais pour que tu sois la, il faut bien t'appeler avant. -La compensation du temps de rhr inférieur a 11h tel que dans le II de l'art 16; c'est où dans le rh/accord ? -L'article 17 : "Le repos périodique auquel s'ajoute le repos journalier comprend au moins huit heures consécutives dans chacune des deux périodes entre dix-neuf heures et six heures"...en clair, de quelles périodes, deux périodes ?
  10. L'interpretation du texte n'est pas tout à fait identique. Il ne dis pas qu'il ne veux pas de mouvement pendant l'Euro, mais que ce n'est pas le but du mouvement. Et que le décisionnaire pour éviter le blocage est Le Gouvernement.. On pourrait se dire que 1) le choix des date du 6 juin pour les signatures, c'était déjà du ressort du gouvernement. 2) qu'il est évident que l'Euro sert aussi de moyen de pression . 3) qu'appeler publiquement a bloquer l'Euro, c'est s'assurer a coup sur un retour de baton fracassant des politiques de droite comme de gauche contre le droit de l'exercice syndicale. Et a titre personnel, je reste persuadé qu'aucun leader syndical n'avait, ni n'a, la volonté réelle qu'il y ai un mouvement bloquant l'euro
  11. L'agent d'accompagnement est habilité aux essais de frein - même si de nombreux jeunes asct semblent faussement surpris -, repris dans la VO (vo250 je crois) et en cas de materiel avec Efas hs, prendre les renseignement necessaire auprès du conducteur.
  12. bonjour Plusieurs choses, l'age est donné pour quoi, faire compatir ? Sur le pv, effectivement c'est un billet forfaitaire, donc on pourrais se dire, c'est idiot puisqu'il a un billet. Mais..il a été controllé avant le point d'origine du billet ou non, cela n'est pas précisé. Savoir si un billet forfaitaire à besoin d'une origine et d'une fin de parcours est d'un autre débat. Sur le fond etait il en regle oui ou non au moment du control : si oui rien n'empeche de reclamer et faire valloir son droit, si non..on se tait. Nous avon pris 2 pv en 2015 - un ma femme ayant droit dans un train, un moi dans le metro - (sur le 3 de ma vie..c pas mal), a chaque fois de bonne fois, mais l'individu chargé du control ne pouvais pas le savoir, et ce n'est pas son probleme..j'étais en tord. Payé sans rien dire, et avec le sourire, nous etions en tord, on ASSUME. Et au vu de l'ancien post, assumer ses tords ne semble pas la 1ere préoccupation. Ca ne fait pas plaisir mais le personnage en face lui n'a fait que son travail. On se passe des insultes merci.
  13. hs de memoire : en 9 modifié, en 8 variantes. Pour le sujet, autant supprimer des trains parceque l'Ao le decide est une chose. Fermer une ligne la même. Pratiquer le detachement parcequ'il y a un excedent, peu se comprendre. Mais la il nous est, et au clients, clairement dit : on a de quoi faire, mais on va supprimer chez vous pour envoyer ailleurs. Forcement ca ne passe pas. Qu'on ne puisse creer du travail ets une chose, qu'on supprime du travail qu'on est capable de faire, c'est pitoyable.
  14. Pas de soucis, c'est national. Diminution des passerelles fret (qui semble il se casse moins la figure que prévue, tant mieux); et fort besoin en RP, pas d'effectif prévu et très peu d'école. Alors on hésite plus a supprimer ici ou la des trains, tout en ayant comme point d'orgue commerciale d'aller chercher le client en dehors des gare.... La région X est plus que tendu en effectif, tant pis elle devra lacher des detachement parceque le bon dieu la dis, et on "adapte" le plan de transport, rien a faire des locaux. Je trouve les AO rudement silencieuses sur ce soucis.
  15. Bonjour laisser les gens qui veulent bosser..justement il y en a plein qui aimerais bosser mais qu'on embauche pas. Et pour la généralisation de la chose, parceque dans cette France faut il choisir entre laisser chacun faire comme il veux ce qu'il veux, ou doit on imposer des règles pour le bien de la communauté au lieu d'un nombre très restreint d'individu. Les règles sont aussi un frein a toute dérive, sinon de la on pourrait par exemple autoriser n'importe qui a travailler 24/7 parcequ'il le veux pour gagner plus de sous, voir même discretement imposer cela. Le travail du dimanche qui était en discution politique il y a encore peu en est un bon exemple : discours de laisser ceux qui veulent tranquil s'ils ont envie de le faire, et ne pas montrer ceux qui ne veulent pas et ne se font pas embaucher ou mettre discrètement dehors. Permettre aux collègues d'avoir des congès et clients d'avoir des trains : et la marmotte ? Je n'ai pas plus de facilité qu'avant pour avoir des congès en période de vacances scolaire, encore fini l'année avec des jours (des refusés....) de relicats. Tant que le discours sera que d'un point de vu comptable on est en sureffectifs mais qu'en prod chacun se rends bien compte qu'il manque du monde, c'est sur que tout va bien madame la marquise. Et nos cumulards vont ( et ont) aussi poser leur congés pendant ces vacances en période, que pas tous, mais nombre d'entre nous apprécie d'avoir. Quand a savoir qui ca emmerde ici : ceux qui veulent devenir tb ? ceux qui veulent avancer dans les roulements ? ceux qui attendent une position ? ceux qui veulent se faire embaucher sncf. Ca emmerderais qui ici si c'etait des ecoles de jeunes tb qui étaient proposés, et ca emmerderais qui si la Direction ecoutais un peu quand depuis X années on dit que ca va manquer d'effectif, et que quand beaucoup tenaient se discours ce n'étais pas seulement des paroles de revendication syndicale ou je ne sais quoi anti-patronnal Après effectivement la cible ce n'est pas directement ceux qui le font, mais à participer et accepter un système, il ne faut pas s'attendre non plus a être considerer comme un pauvre petit incompris. Repsonsable mais pas coupable disait Dufoix.
×