vincent29

Membre
  • Compteur de contenus

    124
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

131 Fort

À propos de vincent29

  • Rang
    Automotrice AGC

Infos Personnelles

  • Ville
    Lyon

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    non
  • Métier & Lieu
    Ingénieur santé-sécurité-environnement

Visiteurs récents du profil

2 449 visualisations du profil
  1. Combien de 2xx sont versé à l'axe ATL ?
  2. Ils feraient bien de mettre des BreizhPrix, aussi, pour remplacer la très peu attractive tarification actuelle TER Bretagne ! Des prix low cost, quoi, à l'image du porc breton labellisé FNSEA !
  3. Ce qui va faire qu'une infra va être exploitée pour de bon c'est notamment : 1°) un potentiel de trafic (c'est la base, à tel point qu'on peut l'oublier) 2°) un intérêt pour les acteurs économiques à utiliser la dite infra. Autrement dit, si XPO ou GEODIS ont un intérêt économique a utiliser le fer, il utiliseront le fer. Pareil pour la route. Partant de là : - soit on a des pays comme la Suisse ou l'Autriche qui créent les conditions de marché pour que l'utilisation du fer soient plus intéressante pour les opérateurs économiques (en jouant sur différents paramètres : coût des sillons ferroviaires vs coût des péages routiers, taxe carbone, coûts de main d'oeuvre fer vs route, etc.), et dans ce cas une grosse part du flux va au fer (en matière de fret ferroviaire, les chiffres de ces deux pays sont impressionnants) - soit on a un pays comme la France qui crée les conditions économiques inverses, et dans ce cas on pourra construire tous les tunnels du monde, les rénover et les moderniser autant que l'on veut, l'utilisation de l'infra restera marginale
  4. C'était peut-être l'objectif visé, à quelques semaines de la mise en service de 2 nouvelles LGV. Les marketeux de la boîte ne sont peut-être pas aussi couillons qu'ils en ont l'air. Car le fait est que pour le prix d'une conférence de presse à 3 francs 6 sous, la presse de la France entière a parlé du TGV pendant plusieurs jours. La SNCF peut en espérer des retombées commerciales bien au-delà de ce que lui a coûté la location de la salle et du vidéoprojecteur le 29 mai !
  5. Ils se sont encore sacrément poudré le nez, les gusses des agences de Com' qui bossent pour la SNCF ! Le point positif de tout ce tintouin, c'est que si l'identité visuelle retenue correspond à celle publiée par le Parisien, il suffira de changer les logos, tout en gardant la livrée Carmillon. Ouf ! Pas d'aubaine pour les marchands de peinture ce coup-ci !
  6. Ils sont marrants à la SNCF, non ? Z'ont un sens du comique que le monde entier leur envie !
  7. Ils ont fait du motocross avec la motrice qui est en remorque ?
  8. Avec le peu de trains de nuit qu'il reste, ils trouvent encore le moyen d'intégrer aux compositions des voitures jamais rénovées ! Quel talent !
  9. Merci pour ces éléments. Globalement, on en est où à ce jour sur le parc TMST (nombre de rames radiées / à radier / rénovées / à rénover) ? Merci d'avance à toi !
  10. Et même à 35 assez rapidement. http://www.leparisien.fr/transports/sncf-le-tgv-low-cost-ouigo-etend-sa-toile-23-03-2017-6787674.php
  11. Oui, d'ailleurs le train en question passe également par Pau (mais il ne s'y arrête pas).
  12. Si l'on fait une simulation d'achat de billet Paris <> Belfort le 8 avril, on obtient des places dans des voitures numérotées 1, 2, 3, etc. Je crois qu'en Corail la numérotation est en 11, 12, 13, etc. A priori, l'ensemble des relations de bout en bout entre Paris et Belfort seraient donc assurées en Coradia Liner le mois prochain, du moins certains jours.
  13. Rien n'a filtré à ce jour à ma connaissance, tant en ce qui concerne le matériel roulant (A. VIDALIES avait en janvier évoqué le fait que deux hypothèses étaient étudiées : rénovation ou achat de nouveau matériel) que le périmètre.
  14. Les "petits prix ronds" sont en fait une déclinaison des "prix ronds", lesquels sont peut-être ronds, mais guère plus avantageux pour l'usager que le plein tarif kilométrique ! Et pour bénéficier d'un "petit prix rond" (c'est à dire l'A/R au prix de l'A/S), les conditions sont très contraignantes ! Pour reconquérir de la clientèle, il faudra aller au-delà de ce genre de gadgets tarifaires, aux conditions d'utilisation "made in SNCF", c'est à dire complètement imbuvables pour le clampin lambda qui, sur Blablacar ou Flixbus, dispose d'un prix "unique" sans conditions A/R ou je ne sais quoi d'autre.
  15. Gérard Lahellec peut hausser le ton... il pourrait aussi travailler à la mise en place d'un tarification incitative pour le TER Bretagne. Car comme cela a été dit plus haut, peu de gens sont prêts, par abnégation, à payer 3 fois le prix qu'ils peuvent payer avec d'autres modes (Ouibus, Blablacar...) pour un temps de parcours pas significativement différent. Quand je vois avec quelle réactivité les différents opérateurs d'autocar ajustent leurs tarifs à ceux des concurrents, je reste stupéfait que, plusieurs années après le début de la déferlante Blablacar / cars Macron, aucune initiative tarifaire sérieuse n'aie été prise par quelque région que ce soit, ou presque, concernant les voyageurs occasionnels / loisir (les abonnés travail, ont, eux, a contrario, le droit à des tarifs exagérément bas, alors même que l'employeur prend 50 % à sa charge). La logique "utilisateur occasionnel = vache à lait" / "on maintient nos tarifs pour maintenir nos recettes" s'est surtout concrétisée ces dernières années par "le nombre de voyageurs s'effondre = nos recettes s'effondrent" sans que ça n'émeuvent outre mesure nos élus régionaux. C'est du moins ce que j'en conclus, en l'absence de réaction de leur part.