Aller au contenu

likorn

Membre
  • Compteur de contenus

    1 860
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

likorn a gagné pour la dernière fois le 19 juillet 2016

likorn a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

2 714 Explosif

3 abonnés

À propos de likorn

  • Rang
    Chat noir à 80%

Infos Métier

  • Entreprise
    CFF
  • Service
    Conduite des Trains
  • Métier & Lieu
    Mécanicien de ligne Voyageurs/Cargo

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. likorn

    Accident de PN de Millas (66) le 14/12/2017

    En même temps, un vrai mécano rumine, on me l'a dit dès le premier jour. Les autres ne sont que des gâche-métiers.
  2. Pas tout à fait. Si les PCT sont consultables par tout un chacun, ce n’est pas le cas des Dispositions d’Executions. Celles-ci émanent soit de l’EF, soit de l’infra. CFF infra utilise ainsi ses propres formulaires pour les ordres écrits, en dérogation au chapitre 10 PCT, de même l’infra impose des vitesses de manœuvres spécifiques et différentes de celles prévues aux PCT chapitre 4. Tu as bien entendu d’autres exemples avec les DE des pruvés, l’Infra de TransN prévoit que dans une gare sans accès dénivelé aux quais, la marche à vue s’applique dès le signal limite de garage de là gare et jusqu’au bout du quai, là où les PCT ne la prévoie que de l’origine du quai jusqu’à l’arrêt. Sinon y a aussi les TPF, réseau amusant où le vitesse de sortie de certaines gare n’est pas donnée par les signaux mais par les lanternes d’aiguilles (si aiguille en déviation : 30km/h, ou 40 parfois mais ça devient complexe). Sur la forte pente (48 pour mille) de la Base Logistique de l’Armée BLA Courtemaîche-Bure, en cas de perte du frein électrique, la vitesse devient limitée à 10km/h, alors que les PCT prévoient 40km/h. Bref, on a aussi notre bordel, mais il est mieux caché.
  3. Soit un mélange des deux. Une rame d'un autre train est en panne, il n'y a pas de réserve dans le secteur pour assurer son roulement (les services qu'elle doit assurer). Solution : utiliser la rame d'une UM pour assurer le roulement laissé blanc (non-assuré) par la rame en panne.
  4. Y a quelques jours, un collègue roulait sur le reste de la ligne du Tonkin, en direction de St-Gingolph. Arrivé à une balise de protection de PN, il s'est fait prendre en charge. Il a appelé le régul' qui lui a confirmé qu'il n'avait aucune information mais que le PN était indiqué "Ouvert". Le train est reparti en s'attendant à devoir franchir le PN en dérangement, et arrivé sur place il a constaté qu'un Camion était coincé et empêchait la fermeture d'une barrière. Bien entendu, il a pu s'arrêter bien avant le danger. Comme quoi...
  5. likorn

    Encore Un Agent Agressé !

    Et sinon ne voudriez-vous pas attendre le résultat du procès ou de la comparution avant de peindre le déni de justice sur la muraille? Je veux dire, là on est vraiment dans la fiction, à coups de "ça serait, ça devrait, y aurait". Tout dépends du cas, des circonstances, des antécedents, du juge aussi. Et de la taule pour une gifle ... heureusement que chaque gifle ne mène pas en taule ! Y aurait plus personne dehors, ni enfant ni parent.
  6. likorn

    Accident de PN de Millas (66) le 14/12/2017

    Non, je n'ai pas encore retrouvé les attendus du procès mais de mémoire c'était lié à un défaut de réactivité dans l'amélioration de la signalisation du PN. Signalisation à charge de la Sncf à l'époque. L'entreprise a été condamnée pour un manquement au PN, pas au matériel roulant. N'oublions pas qu'il y a appel, d'ailleurs.
  7. likorn

    Accident de PN de Millas (66) le 14/12/2017

    Parce que Mobilité était à l’époque Sncf, en charge de l’infra pôle, et que la surveillance et l’entretien de la signalisation est de sa responsabilité. Bon et puis après il y a toujours ce problème de la méconnaissance des délais, tout le monde voit que c’est court mais surestime fortement cette durée. La plus courte avancée par les témoins étant d’une minute, la plus longue quatre. En réalité la durée totale de la séquence est de 26 secondes entre le premier clignotement et le passage du train. Et puis il y a ça Et là je pense pareil que lui. Il n’y a que l’aspect financier qui empêche de prendre en compte l’erreur humaine. Or cet argument devient de moins en moins valable avec les avancées techniques et les solutions déjà existantes, car à ce compte là jamais la VA, le KVB ou la RSO n’aurait dû être installées. N’oublions pas que la SNCF a été condamnée pour la mort de ses propres passagers. Enfin le nombre de condamnations de la SNCF est indiquée, 3 entre 2004 et 2018. http://proces.fenvac.org/2018/04/19/compte-rendu-proces-de-laccident-du-pn-de-saint-medard/
  8. On en a déjà causé, un gabarit, ça s’adapte. Si on profite du notre, c’est parce qu’on a refait nos ouvrages d’art, au fur et à mesure, depuis plus de 25 ans.
  9. Pour simplifier, je généralise au féminin. Les conductrices, les employées, etc... c’est simple, efficace, et puis ça ne change rien au fond.
  10. Y a rien de neuf là dedans. Tout existe et est déjà fonctionnel, utilisé; mais pas chez vous. C'est bien la preuve qu'aucun talent n'est reconnu à sa juste valeure à la SNCF.
  11. J’ai mieux, ne pas faire rayer sa voiture par un train. Classe non? Sinon, rien n’oblige en soi l’installation de barrières souples.
  12. J’aime beaucoup Don Quichotte de la Mancha.
  13. Les automobilistes, si tu leur mets une barrière complète, ils attendent. Ils ne vont pas rayer leur véhicule... Et d'ailleurs dans les PN de gare, ils attendent déjà, mais la chicane leur permet de passer, ce que des barrières complètent empêchent. Faut être pragmatique, il y a plus de passage en chicane que de voiture en panne sur un PN. Et pas qu'un peu. Surtput que sur nos PN, entre le contrôle de fin de course des barrières et, pour les lignes à risque (intersection) ou à plus de 140km/h, un radar de présence, le risque de véhicule immobilisé devient negligeable. Enfin, pas besoin de signaux lourd. Nos feux de controle (notre jaune cli) fonctionne bien, et encore moins cher, une balise DAAT avec une pancarte "Balise PN". Mais bon, mieux vaux avoir des caméras dans les rêves de certains et continuer a taper dans la réalité apparement.
  14. Ça se fait. En Birmanie, le pentalon est vu comme un moyen de perdre sa virilité. Ça comprime les roubignoles et donc y a moins de place pour les futurs enfants. Pis aussi c'est bien plus pudique pour faire ses besoins, dehors... Et en Europe, avant les "Grandes invasions", c'était pareil. Le pentalon, c'était pour les barbares, les civilisés portaient la jupe, ou la toge éventuellement.
×