Aller au contenu

BAISIN

Membre
  • Compteur de contenus

    705
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

457 Volcanique

À propos de BAISIN

  • Rang
    MAGLEV

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Si j' étais élu dans la région de PERIPIGNAN, je ferais SUPPRIMER le PN de MILLAS. Quand on veut budgetiser un tel chantier on peut le faire.
  2. Des barrières avec garde-fou inférieur, c' est rare, en France !
  3. Parcours uniquement en mode thermique sous caténaires Belges, cette machine n' est pas tri-tensions 25 KV AC 50 Hz/1500 V DC/3000 V DC Pas de 3000 V DC sur cette machine en mode électrique.
  4. En fait, travaux de génie civil( ponts, avec gabarit, empattement,etc.....), a été étudié et conçu pour le gabarit 25 KV, ça faisait partie du cahier des charges: Anticiper une électrification ultérieure en 25 KV, lors de l' élaboration du projet. Ca ne veut pas dire réaliser physiquement les travaux d' électrification, maintenant, mais plus tard le jour où ils seront budgétisés. ET j' ai oublié de rajouter la ligne des carpates( haut Bugey), electrifiée et refaite. Initialement prévu pour les TGV Paris Genève, la ligne a vu passer quelques TGV supplementaires Lille-St Gervais, avec rebroussement à Annemasse, et a servi de " roue de secours" avec les TER Lyon-Geneve lors de la coupure de la ligne Lyon-Genève entre SEYSSEL et BELLEGARDE: Les TER Lyon-Genève ont été détournés avec succès entre Ambérieu et Bellegarde par Bourg en Bresse-Nurieux-Nantua-Bellgarde TGV,comm quoi, rien n' interdit de refaire circuler des TER sur cette ligne( même entre Nurieux et Bellegarde sur Valserine) Pour le sillon Alpin, j' exclus la repose 2 eme voie qui s' est fait dans les années 2000.
  5. 29/08/1920-29/08/2020: Le 1500 V DC en France sera CENTENAIRE ! Décision administrative imposée par l' armée, durant l' entre 2 guerres. Exceptions: -Le Maroc( protectorat en 1920 ) -L' Algérie( departement en 1920) Où la tension a été portée à 3000 V DC( la caténaire de 1930 de la ligne de l' Ouerzat en Algérie ressemble comme 2 gouttes d' eau, à la ligne des Causses( au vu des anciennes photos). Cette ligne et la " sœur jumelle" de la ligne des causses, mais en..................3000 V DC ! ) C'est Hypolitte Parodi et tous les ingénieurs du PO, puis PO-MIDI qui électrifieront le Maroc, comme le sud-Ouest de la France, mais........................en 3000 V DC durant les années 1920. 1 siecle plus tard le 3000 V DC est toujours là dans le royaume cherifien, avec..........................un TGV Duplex bi-courant( motrices 25 KV AC/3000 V DC)
  6. Mais, dans l' avenir oui ! Oui, pour le doublement partiel de St Sulpice, ok. Pour Oloron Bedous, il y a tellement de problèmes récurrents qu' ils ont du refermer la ligne !!!!!!!! Avec la revente de ces vehicules aux roumains et la libération de BGC 82 500 sur AURA, pour épauler les autres bi-modes, la liaison est appelée à être assurée par du tout bi-mode. Les prestations des X TER vont se terminer. De nombreux " aspirateurs" sont en passe d' être garés sur une voie pour le départ vers le pays de DRACULA. Reste Clermont-Lyon, assurée en Regiolis BI-mode ou en X 76 000 et Roanne Lyon partagée entre X 73 500 et B 81 500.
  7. Oui, les Nantes-Lyon sont assurés en coradia liner, et bénéficient du 25 KV AC et du 1500 V DC entre Nantes et St germain des Fossés, ils changent de mode à l' arrêt à quai à St Germain des Fossés, et sont autorisés à changer de mode en marche à St Germain au Mont d' Or( comme les régiolis bi-modes qui font Lyon-Clermont, je l' ai constaté) Je parlais d' une marche orleans ou tours-Lyon, assurée en " Aspirateur " . Aspirateur qui va entre remplacé par un bi-mode, et BIBI( Bombardier ou regiolis) Cependant pour Clermont-Lyon, je crois qu' il existe une signalisation de changement de mode en marche, coté VICHY, avant le raccordement non électrifié de St Germain des Fossés.
  8. Mea culpa, j' avais oublié la LGV Rhin-Rhone, une LGV hors" etoile de Legrand "( rayonnant sur Paris), et le LEMAN EXPRESS En parlant de réelectrification de Paris-Le Mans et la ligne impériale en 25 KV AC 50 Hz, j' avais oublié la réelectrification de la portion Bellegarde-Geneve de 1500 V DC , en 25 KV AC 50 Hz. Réelectrifier en 25 KV AC 50 Hz, pourquoi pas ? Mais parlez en aux associations telles que l' APMFS et SIMIL 500 !!!!!!!!!!!!!! Comment pourraient t' ils faire rouler leurs CC 6558 et 6559 ? Il ne resterait plus que l' ancienne CC 40 110 de la chapelle à pouvoir rouler sous les 2 tensions ! "Baisser les pantos " à Chandieu, à Montmélian, à Bourg les Valence.................................................................
  9. Réouvrir le TONKIN n' est pas utopique. Mais ça sera CFF ou TMR qui viendront à Evian, depuis la Suisse. Avoir transformé la ligne Annemasse-Eaux Vives, jadis SNCF, par une voie double CFF éléctrifiée en 15 KV n' est pas une idiotie. Qui plus est, la nouvelle ligne 17 du tram TPG fait office de " roue de secours " pendant la grève, évitant de remplacer les trains par de cars. Certes, ce tramway TPG ne va pas à la gare d' Annemasse, mais il est bien fréquenté par les travailleurs frontaliers.
  10. La décennie 2010 a vu de grands projets se réaliser: -LGV Oceane( ex Atlantique): Prolongement des 2 fourches de la LGV A, sur Bordeaux et Rennes -LGV CNM, la LGV Mediterranée vient jusqu' au sud ouest de Montpellier, avec autorisation de trains de fret, mais la jonction LGV avec Perpignan attendra des jours meilleurs ! 2011: Electrification totale de Bourges-Saincaize: On peut joindre la cote Atlantique à Clermont Ferrand entièrement sous caténaire ! Mais Nantes-Lyon reste assuré en BI-MODE. Les B 81 500 qui font la ligne, roulent en mode thermique sous 25 KV AC 50 Hz, ils peuvent faire( Orleans)-Vierzon-Bourges en mode électrique 1500 V DC 2014: Electrification totale du Sillon Alpin Sud: Les BB 67 300 et les RRR ont disparu, ce sont les RCR et les BB 22 000 qui font le boulot, aux cotés des BGC, et des Z 2 niveaux, voire, même, des ZGC Z 27 500 qui pourraient faire cette ligne, et épauler le reste. Le seul roulement thermique étant assuré en triplette d' A-TER basé à Chambéry, pour faire la ligne des Alpes. Ces 2 electrifications sont aussi des " roues de secours", avec deviation des IC Paris-Clermont par le Berry, et des TGV Paris-Grenoble, via Montmélian ou via St Marcellin, en cas d' incidents, ou travaux sur Lyon-Grenoble. On a même vu les TGV Paris-Milan, ainsi que le THELLO de nuit transiter via Grenoble ! Lancement des travaux préparatoires à l' électrification de la ligne 4, jusqu' à Troyes( en principe ! ), pour Nogent sur Marne, Provins, c'est acquis et ça se réalisera. Mais pas d' illusions: Rien entre Troyes et Culmont Chalindrey ! Le bi-mode suffit( certains auraient révé d' une STADLER EURO DUAL avec des corail, mais cette grosse machine bi-mode n' a pas de cablot UIC, et ce n' est pas prévu). Projet d' électrification Nevers-Chagny renvoyé " aux calendes grecques " !!!!!!!!!!!!!!! Revient, de ce fait l' idée d' electrifier pour le FRET, St Germain des fossés-St Etienne, mais il y a de nombreux tunnels au bord de la Loire à mettre au gabarit. C'est le "chainon manquant" pour terminer Nantes-Lyon en 25 KV AC 50 Hz. Même chose pour la ligne de la cote Bleue entre l' Estaque et Lavalduc, qui ne verra jamais de caténaires, à cause des tunnels. Le Bi-mode est plus compétitif, avec le developpement de la signalisation autorisant le changement de mode en marche( que ce soit TER ou locos de type EURODUAL ) Avec la généralisation des EURO DUAL, à très long terme, ces 2 "chainons manquants" risquent d' être pérennes, les "soutiens gorge " ou " cacahuetes" ont de beaux jours devant eux à Nevers, Chagny, St Germain des fossés et St Etienne. L' électrification des " sauvages" n' est pas d' actualité. C'est Jean AUROUX, qui voulait l' électrification de ces 2 lignes, en 1985, Jean Auroux ancien ministre des transports sous Mitterrand, et ancien maire de ROANNE( il voulait la " ficelle " dans la gare de "sa " ville ! ) Avec la montée en puissance des véhicules bi-modes, appelés improprement " hybrides ", la demande en matière d' électrification risque de se réduire. N'oublions pas la réouverture de Belfort-Delle avec électrification, et la réouverture de Sorgues Carpentras: Infrastructure toute refaite conçue pour une éventuelle électrification 1500 V DC, mais non électrifiée, exploitée exclusivement en B 81 500 changeant de mode à Sorgues, à l' arrêt. Après GRETZ, la signalisation de changement de mode en marche a été installée à CHAGNY, et à ST GERMAIN au MONT d' OR
  11. L' infrastructure de cette ligne a été refaite voila 40 ans, et elle conserve tout son attrait touristique, entre le "train des merveilles " et le TENDA EXPRESS( voitures RIC des CFF + le salon bleu ), tracté par une D 345 FS. Années 1930: cette ligne a connu le "trifasico" 3700 V AC 16,67 Hz, avant sa destruction par la guerre. De nos jours, il faudrait y mettre du " BI MODALITA", de type STADLER, comme dans le val d' Aoste, et des bi modes PACA.
  12. Effet d' annonce électoraliste ? Quelques BIBI continueront à assurer des TER en periode de pointe, quand un A-TER est bondé comme une boite à sardine, même en unités triples ! Justifiant du mode thermique. Ce qui est acquis, c'est la pérennité jusqu' à Vif pour le Péri urbain Grenoblois. Avec le nouveau "pole d' echange" de l' Etoile à Pont de Claix, et la correspondance avec la ligne A du tramway, verra t' on la demande augmenter ? Faire venir les Z 2 niveaux jusqu' à Pont de Claix ? Donc, une micro-électrification de 5 Km en caténaire légère. Pour Jarrie et Vif, pour éviter un grand chantier avec le souterrain du Saut du Moine, on utiliserait exclusivement du BI-MODE( tram-train et FRET) de type LAST MILE, pour JARRIE.
  13. C'est le prochain objectif, après la CEVA, de raccorder l' est d' Evian Les Bains au Valais. Joindre Evian à Brig chaque heure( prolongement des trains finissant à St Gingolph, actuellement, jusqu' à Evian). Il est même envisagé de renforcer les trains entre Evian et MARTIGNY, voire le Chable( Verbier), il a été mis en route une rotation hivernale entre Genève, et cette station de sports d' hiver Valaisanne On pourra conserver quelques " bibi " pour les superpointes sur la ligne des Alpes. cependant, si les Z 27 500 remplacent les BIBI dans 90 % des cas sur Grenoble, ces derniers se retrouveraient, logiquement à Marseille pour épauler les Regiolis Bi-Mode et les B 81 000, et pour " virer " les derniers "aspirateurs ", qui seront, de toutes façons, revendus tous, à terme, sans exception, aux Roumains: Du Val de Durance au pays de DRACULA ! Les BIBI pourraient, aussi remplacer définitivement les " aspirateurs " sur Lyon-Orléans ou Tours. Ce serait plus judicieux.
  14. Alors, les Z 27500 ZGC, iront épauler les Z 2 à Chambery et rouleront, aussi sur le Sillon Alpin
  15. Je regrette que la CC 40 110 ne soit pas venue à ANNEMASSE pour participer à l' inauguration de la CEVA ! Elle aurait pu le faire ! Cependant, elle n' est pas autorisée sur les CFF malgré qu' ALSTHOM( orthographe 1964 !), l' ait prévu pour( je ne pense pas qu' une seule CC 40 100 n' ait fait des essais en Helvétie ! Seules les "jumelles " Belges ont assuré quelques trains de vacanciers jusqu' à SPIEZ. Une 40 100 en tête du TEE CISALPIN ( mistral 69 ), ça aurait eu de la gueule ! Bien que ce train, ait parfois, en tête le FG attelé à l' envers............... Je vois bien cette belle machine entrer dans VALLORBE et DOMODOSSOLA avec les pantos baissés et changer de tension, comme le font, maintenant les TGV et les ETR avec le nez très pointu( aussi pointu qu' un feu arrière de 404 Peugeot Berline, designed by Sergio PININFARINA ) Pour quoi ces belles machines n' ont jamais fait ces pays ? Parce qu' il n' y avait pas la compensation Kilometrique voulue par l' UIC( pour la Suisse, il ya bien eu les RAe 1052 4 tensions qui sont venues jusqu' à PLY dans les années 1960), mais pas de polytension Italienne.
×
×
  • Créer...