Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Arandir60

Membre
  • Compteur de contenus

    183
  • Inscription

  • Dernière visite

Infos Métier

  • Entreprise
    SNCF Réseau

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Arandir60's Achievements

  1. alors oui tu peux avoir une augmentation tout les ans. tout est dans le peux et le terme augmentation n'est pas non plus très valable quand l'aumône qu'on t'accorde couvre à peine l'inflation voir pas du tout
  2. Alors pour les PR, de mon expérience un jeune cadre normal aura plutôt 1 + 2 + 2 soit 5 PR, les 6 étant rare, les 7 encore plus. Pour le choix PS25 (contractuel) ou Cadre Permanent il faut savoir que même si à l'embauche les PS25 tapent plus haut, ils sont aussi plus vite ignoré, là où le statut garanti une évolution de rémunération plutôt linéaire (en terme de PR / ..)
  3. Donc si je résume les contractuels ne sont plus des sous-cheminots mais ils ont droit à une cabine de télémédecine en test à Saint Denis. En admettant que j'habite à Rodez j'ai droit à combien de jours pour bénéficier de cette médecine gratuite ?
  4. En même temps, la personne qui ne prend pas un minimum de temps pour soigner son CV / sa lettre de motivation (en plus le CV on en fait un pour plusieurs réponses hein), dans l'esprit du recruteur, qui doit en sélectionner rapidement quelques un pour poursuivre, ne sera pas des plus impliqué dans son travail
  5. En même temps, les RH doivent trier des CV à la pelle. Il me semble que la personne qui veut un job peut faire l'effort, sur son CV, de ne pas faire de fautes, ou au moins de le faire relire par une tierce personne (en plus les correcteurs orthographique marchent pas mal). Bref, la personne qui ne fait même pas l'effort de relire / faire relire / ... son CV ne renvoie pas une bonne image d'elle-même, ce qui conduit à sortir son CV. Pour les fautes sur le forum, j'aurais tendance à penser que c'est normal (on écrit vite, comme ça vient, ...) même si, des fois, ça pique fort les yeux
  6. j'en connais.. des gars PS25 payé qualif F2 et posé sur un poste à E et ça les emmerde
  7. et pendant ce temps là, une consultation est organisée par les syndicats mais personne n'en parle (enfin moi je voudrais bien mais je ne sais pas où ni quand voter => et qu'on ne me dise pas que les OS n'ont pas accès aux dresses mails des agents pour les informer) (au niveau information syndicale ça ne sera pas ma première déception ) edit : effectivement je n'avais pas pensé à ça
  8. ne pas oublier que la route est également fermée si je ne me trompe pas (l y avait eut un article sur les entreprises locales qui tiraient la langue). Il ne me semble pas que les autres accidents à un PN aient donné lieu à de telles fermetures...
  9. euh... pourquoi donc ? en gros ils te pose sur un poste de crotte pour lequel tu es trop payé selon les grilles, du coup il ne t'augmentent pas et du coup tu perd en pouvoir d'achat (inflation tout ça)
  10. pas gare de France juste gare de grand eville pour y mettre des commerces
  11. sauf que... la réalité est tout autre. Ton augmentation au PS25 dépendra de plusieurs choses : - l'enveloppe définie par ton entité (qui peut être de 1% moyen par exemple) - ton salaire par rapport à ton poste (si tu est sur un poste qualif E avec un salaire de qualif F2 tu pourras te gratter pour avoi rune augmentation) - ton ancienneté sur le poste (bah oui si tu fais que 1/2 année tu as pas d'augmentation, tu as pas fait tes preuves)
  12. Si je résume ce que je comprend : - on a aucun dialogue entre OS / Entreprise et gouvernement (ils ont leurs idées 100% arrêtées) - on va passer à un format d'entreprise privatisable (ho on retrouve la gestion désastreuse de la concession des autoroutes...) et n'ayant plus le rapport financier actuel avec l'état (propriété de la dette, taux d'intérêt...) - on entretien le flou sur la dette En essayant de prévoir (j'essaie hein) : - hypothèse 1 : l'état reprend la dette => on vend tout à la découpe ou on concède sans aucun soucis - hypothèse 2 : l'état ne reprend pas la dette => on peut vendre mobilité (peut de dette) mais en créant leurs société non EPIc, l'atat crée de facto une société (Réseau) en faillite du à la dette abyssale => hop tout le monde dehors et on vend à la découpe Bref, perso je vois beaucoup de mauvais sur cette réforme. De plus, le gouvernement a dit qu'il n'allait pas suivre le rapport Spinetta (le gars qui a coulé areva / arifrance et compagnie) sur la fermeture des petites lignes mais : - il n'a pas dit qu'il ne suivrait pas le rapport Duron qui préconise exactement la même chose - il veut en transférer la gestion totale aux régions qui elles décideront de la fermeture ou non Sur ce dernier point, qui me semble le plus important (car il peut apporter aux cheminots le soutien populaire qui manque un peu) je trouve qu'une fois de plus nos Os ne sont pas à la hauteur dans la communication. Cette infos sur la fermeture des lignes n'est pas le centre de leur communications et c'est pour moi une erreur. De plus pourquoi les personnes s'exprimant pour les cheminots ne le sont pas elle même ? (je vise particulièrement M Martinez qui parle pour les cheminot mais ne l'est pas lui même) cela donne l'impression que le mouvement n'est pas le notre Edit : et quand on voit ce qu'il se passe avec le Fret (dégraissage chez ECR, faillite (?) chez colas Rail, Fret SNCF qui tire la langue...), l'ouverture à la concurrence peut faire peur pour l'avenir (surtout pour l'environnement et la sécurité routière)....
  13. Enfin Mobilité est également très endentée (surtout avec les dernière commandes et compagnie) et surtout a des contrainte d'état qui ne vont pas plaire au privé (genre le nombre de rotations imposées sur Paris Bordeaux pour satisfaire Vinci alors qu'SNCF affirmait ne pas pouvoir être rentable avec autant..) Après le risque pour Moblité, plus qu'une vente à la découpe (il serait irrationnel de vendre les gare par exemple (mais bon les politiques ont bien vendu les autoroutes...), c'est l'ouverture à la concurrence de manière désorganisée qui pourrait tuer le ferroviaire (genre ouverture totale sans filtre pour laquelle les vautours se jetteront sur le rentable en laissant le non rentable à part (comme dans le fret quoi))
  14. C'est bien ce que je dit depuis un moment, la dette protège SNCF de toute entrée du privé (donc arrêtez de débattre sur la reprise ou non de celle-ci) Le problème de la SNCF (les 3 EPIC) c'est que notre actionnaire (l'état) ne fait pas son travail correctement. Pour ce faire il devrait : - considérer la dette SNCF comme une dette d'état (on est plus à ça prêt) - gérer la SNCF dans le sens de l'intérêt public et de l'aménagement du territoire et non pas en fonction de leurs intérêts politiques (arrêt TGV en rase campagne pour faire plaisir, virgule inutile qui ne fonctionne pas pour le premier ministre, achat de matos pour "sauver" une entreprise qu'on va vendre...) - enfin gérer les investissement correctement et arrêter le SNCF bashing de la part des politiques (exemple : la virgule de sablé sur Sarthe qui ne fonctionne pas : les politiques disent que c'est SNCF réseau le responsable alors que le chantier est un PPP avec Eiffage. Au bout d'un moment il faut bien dire qu'Eiffage s'est bien gavé (comme Vinci sur SEA) pour un truc qui marche pas et ne pas systématiquement mettre une part de responsabilité sur SNCF Le problème de EPIC / SA en fait est un faux problème et juste un vaste enfumage (ça ne réglera pas le problème de la tutelle qui n'agit pas comme il le faudrait)
  15. oui sauf que le fond de garantie va se retourner contre lui et il paiera assez longtemps ce sinistre
×
×
  • Créer...