Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Ce Qui Vous Plaisait A Vos Début


stephou29

Messages recommandés

Je voudrais savoir ce qui vous plaisait lorsque vous avez commencé dans votre boulot à la sncf? (tous services confondus)

Et ce qui vous plait aujourd'hui?

Si vous n'étiez pas cheminot, quel boulot vous aurait' il plut d'éxercer?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui me plaisait :

- les TGV

- l'ambiance, jamais vu pareil ambiance :ok:

- l'enrichissement personnel qu on peut avoir si on s interesse ne serait ce qu un peut a son travail.

Bref pas mal de choses qui me plaisent encore au jour d aujourd'hui :lol:

Sinon quand j etait plus jeune je voulais etre astrophysiciens, trop d etudes donc j ai laisser tomber, astronaute pareil, alors j ai fait comme papa, BEP electrotech et j ai attendu que ca vienne...

Cheminot un jour, cheminot toujours lol

Tchouch'

:lol:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui me plaisait avant, l'ambiance et les délires avec les collègues .

Maintenant toujours la même chose, plus les rencontres enrichissantes avec certains clients .

Quand j'était plus jeune, je voulais être esthéticienne, maintenant, je me dirigerai plutôt vers l'œnologie .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce qui me plaisais :

Ne plus être au chomage.

Avoir des responsabilités.

Ne pas être pris pour un con toute la journée par un chef qui ne vous lache pas d'une semelle.

Ce qui me plais :

Ne pas ressentir de fatigue physique ( à distinguer de la fatigue du au manque de someil)

Etre honnètement payé ( par rapport aux conditions du privé)

Avoir du temps libre.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:good: Ce qui me plait :

- faire un boulot que j'aime (et oui ça existe encore les passionés)

- ne pas être au chomage comme cartains de mes potes du même age

- être honnetement payé pour mon age et ma qualification (bac + 0)

- avoir du temps libre, quand la vie est décalée par rapport aux autres (bosser en 3 * 8) on peut faire vachement plus de trucs, par exemple on fait pas la queue quand on va faire les courses

:valoche: Par contre, tout n'est pas rose à la SNCF. Et c'est pas évident de s'intégrer dans une équipe. Enfin, c'est pas si évident qu'on nous le fait croire pendant la formation :yu:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:good: Ce qui me plait :

- faire un boulot que j'aime (et oui ça existe encore les passionés)

- ne pas être au chomage comme cartains de mes potes du même age

- être honnetement payé pour mon age et ma qualification (bac + 0)

- avoir du temps libre, quand la vie est décalée par rapport aux autres (bosser en 3 * 8) on peut faire vachement plus de trucs, par exemple on fait pas la queue quand on va faire les courses

:valoche: Par contre, tout n'est pas rose à la SNCF. Et c'est pas évident de s'intégrer dans une équipe. Enfin, c'est pas si évident qu'on nous le fait croire pendant la formation :yu:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

:valoche: Par contre, tout n'est pas rose à la SNCF. Et c'est pas évident de s'intégrer dans une équipe. Enfin, c'est pas si évident qu'on nous le fait croire pendant la formation :yu:

Ca c'est vrai ça

Lorsque j'étais apprenti , on nous avait envoyé en stage en atelier. Là , il y avait 2 sortes de compagnons. Ceux qui nous acceptaient sans problèmes et les grincheux pour lesquels nous étions des ennemis à abattre.

A cette époque, on prenait 1 indice tout les 2 ans et pour eux on allait donc leur passer devant plus vite que leur déroulement de carrière c'était passé.

Mais bon ca a pas durer longtemps , jusqu'en 92 ( nomination ex niveau 3 avant examen niveau 4) puis notre déroulement à suivi les autres

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est clair que bosser en décalé je trouve ca bien,on y trouve beaucoup d'avantage, les magazins moins encombrés, les salles de sports moins remplis, moins de perte de temps dans le traffic en rentrant du boulot,..etc etc,...

Bon après faut avoir une bonne adaptation à ce genre d'horaire changeant!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut !

Je me suis tourné vers le boulot de mécano par passion , mais aussi pour le côté indépendant du boulot (voir son chef 4 fois par an , le bonheur :lol: )

De plus , ce job est le meilleur moyen d'échapper à la routine "de bureau" genre 8h-12h /14h-18h.......un rythme que je n'aurais pas supporté longtemps !

Mais bien entendu , tout n'est pas rose , et depuis que j'ai fait de ma passion un boulot , j'ai appris à nuancer certaines choses.......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est clair que bosser en décalé je trouve ca bien,on y trouve beaucoup d'avantage, les magazins moins encombrés, les salles de sports moins remplis, moins de perte de temps dans le traffic en rentrant du boulot,..etc etc,...

Bon après faut avoir une bonne adaptation à ce genre d'horaire changeant!

Je pense qu'on peut trouver ça bien à 25 ans... Mais après... A bout de 20 - 30 ans de 3*8 je ne vois personne continuer à trouver ça bien...

Sinon ce qui me plait dans mon boulot c'est

- de ne jamais faire la même chose (vous comprendrez que je suis contre la spécialisation genre "un engin, une ligne"), aujourd'hui un petit patache sur la GC, demain un banlieue en automotrice, après demain un échange de machine sur Paris Nord,...

- de ne pas avoir une routine comme aller tous les jours prendre les transports en commun aux heures de pointe (quelle horreur!) ou se retrouver dans les bouchons.

- de ne pas avoir mon chef derriere moi toute la journée (même si avec les machines modernes on est bien surveillé quand même lol) et d'avoir une certaine liberté d'action (avant ou après que les trains soient tirés notament)

- les repos (116 dans l'année + 10 "RTT")

- le sentiment de faire quelque chose d'utile à la société (transporter des gens ou des marchandises de la façon la moins polluante qui soit, ce n'est pour moi pas la même chose que simplement travailler à enrichir une entreprise à la con...)

- faire partie d'une entreprise ou on a encore la possibilité de s'exprimer un peu avec des syndicats assez puissants

- ...

Bon il y aurait surement d'autres choses mais je vais pas y passer la journée et c'est déjà pas mal.

Reste à faire ce qui ne nous plait pas dans nos métiers, il y en aurait aussi à dire je pense.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Laisser tomber les bleus et la crasse ,je travaillai dans une acierie et je suis entré a la route directement;Et surtout enfin des perspectives d'avenir la siderurgie en 81 cetait pas vraiment ça. Je n'avais jamais réver de train bien que j'ai des cheminots dans la famille. J'ai attraper le virus en cour de route si j'ose dire.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Etant ados, j'entrais par passion du p'tit train éléctrique. :fool:

Maintenant quand je regarde derrière, j'y trouve comme avantage ( et ça a déjà été dit plus haut)

-Pas de chef sur le dos en permanence.

-Des horaires hors du commun, j'ai vu l'année dernière pendant mes trois mois de service doux, prendre le métro avec tout le monde, se suivre dans les couloirs de correspondance :carton: Inversement, avec ces horaires hors du commun, partir le soir quand tout le monde rentre chez soi. :fool:

-Faut aimer la solitude, j'ai un collègue que ça gonfle (non, ce n'est pas bernard91). :)

-Un travail varié, même si maintenant je ne fais que du Tgv. :dance:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut francoué, salut bernard! et bien je vois qu'il y en a deux sur le forum qui passent sur le viaduc de morlaix de temps en temps? ;)

C'est sans doute plaisant aussi de pouvoir voir du pays quand vous êtes sur grandes lignes?

Enfin je sais que l'on fait pas du tourisme en cabine de conduite mais au moins, c'est plus agréable que de rester dans un atelier en permanence, enfin je trouve!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

J'ai adoré l'ambiance et la solidarité, les repas entre collègues en RHR, les horaires décalés et les nuits, le temps libre (au moins, je ne me lève pas le matin pour effectuer le rituel p'tit dej/ douche/ lavage des crocs/ boulot, tout ça en un temps record) pour assouvir mon autre passion, la musique, aussi le fait de se dire le soir qu'on a traversé plein de départements dans la journée et qu'on a fait autant de kilomètres que lorsqu'on part en vacances (alors qu'on revient le lendemain). Et aussi les changements de saison, rouler au petit matin quand le soleil se lève (j'ai l'impression d'être le seul être éveillé) et qu'il fait beau, les regards des gamins en Gare de Lyon ou de Dijon, qui demandent timidement s'ils peuvent voir la cabine.

Maintenant, c'est devenu un boulot, alors j'ai déchanté un peu depuis l'examen: L'ambiance n'est pas toujours aussi bonne que ça, j'aime pas trop non plus venir le dimanche en Fac pour avoir une commande pourrie, où on s'aperçoit que personne (Régul, postes...) n'est au courant des AGT ou autres marches.

Les nuits sur la GC en 25500 petite cabine c'est pas le top non plus, l'hiver il pleut, ça patine, Noisy/ Le Bourget/ Bobigny/ Vaires, ça va un peu mais bon, 8h00 durant...

Cela dit, je suis toujours content de partir au taff, de voir toutes ces belles locs qui patientent sur le gril, et d'affronter la ligne derrière le manche.

A tshawww.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...