Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Remaniement a la tete de FRET SNCF...


km315

Messages recommandés

Luc Nadal devient directeur général adjoint, en charge du fret et du combiné, reporte à Jean-Louis Demeulnaere,directeur général délégué de geodis. A ses côtés, Olivier Storch, directeur financier, Sylvie Charles, pdg de STVA.

La SNCF vient d'annoncer la nouvelle organisation de sa division transport et logistique, opérationnelle depuis février 2009. La branche est dirigée par Jean-Louis de Demeulnaere (directeur de la filiale Geodis) et Luc Nadal, directeur du pôle transport ferroviaire (fret et combiné). A 46 ans, ce dernier affiche un long parcours, d'abord chez Mensia, conseil , puis pdg de la Compagnie nouvelle des conteneurs (devenue Naviland Cargo) en 2005, et enfin directeur adjoint de Fret SNCF. Olivier Stoch, le financier a fait Science-Po et l'ENA avant de débuter une carrière à l'inspection des Finances, qui le mènera à la direction du Budget, puis au Secrétariat d'Etat aux Transports et à la Mer. Il est secondé par Laurent Dumas, directeur financier de Geodis. Sylvie Charles, également "énarque" préside STVA (transports de véhicules) depuis 2004.

Source = Strategies Logistique

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines plus tard...
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les frères NADAL.........................font du fric sur le dos du fret

(...)

Deux frères dans le même domaine professionnel ne signifie pas qu'ils "font du fric"..... Tu sors d'ou cette affirmation, parce que sur les liens, rien ne prouve cette accusation....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deux frères dans le même domaine professionnel ne signifie pas qu'ils "font du fric"..... Tu sors d'ou cette affirmation, parce que sur les liens, rien ne prouve cette accusation....

Je suis désolé de te contredire mais sur ce lien les choses sont claires...........

à moins que mensia conseil soit un cabinet à but non lucratif.............

http://www.mensiaconseil.fr/index.php?acti...mp;id_parent=76

Modifié par antoine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis désolé de te contredire mais sur ce lien les choses sont claires...........

à moins que mensia conseil soit un cabinet à but non lucratif.............

http://www.mensiaconseil.fr/index.php?acti...mp;id_parent=76

Qu'aucune société de consulting ne bosse pour la gloire, je te le concède..... Donc forcément leurs dirigeants doivent toucher le pactole. Maintenant, si la SNCF accepte de payer de telles sociétés.... tant mieux pour ceux qui en profite, dommage que nous n'en fassions pas partie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qu'aucune société de consulting ne bosse pour la gloire, je te le concède..... Donc forcément leurs dirigeants doivent toucher le pactole. Maintenant, si la SNCF accepte de payer de telles sociétés.... tant mieux pour ceux qui en profite, dommage que nous n'en fassions pas partie.

Le problème c'est que Mensia conseil appartienne en partie à la famille Nadal...............un des patrons du fret SNCF.

C'est génial.......il fait travailler sa propre boite privée sur le compte de la SNCF..................

si ça ne te choque pas............moi je trouve cela grave.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème c'est que Mensia conseil appartienne en partie à la famille Nadal...............un des patrons du fret SNCF.

C'est génial.......il fait travailler sa propre boite privée sur le compte de la SNCF..................

si ça ne te choque pas............moi je trouve cela grave.

Dans ce genre de pratiques, plus rien ne me choque, les politiques sont bien pires..... Luc Nadal n'est pas seul au conseil d'administration de la SNCF a prendre ce genre de décisions. Si les autres acceptent, que peut-on y faire? Moi, çà ne me prive de rien et çà ne change pas ma vie. Si çà n'était pas Mensia Conseil, mais une autre boite qui coute le même prix voire plus, çà ne te choquerait pas au prétexte qu'aucun des dirigeants de la boite y seraient associés d'une quelconque manière?? La seule chose qu'il faut voir, c'est le bilan à la fin de l'année, et pour le Fret, il est lamentable.... là dessus, ce qui me choque, c'est que çà va être encore à certaines personnes de la base de faire des efforts de productivité.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans ce genre de pratiques, plus rien ne me choque, les politiques sont bien pires..... Luc Nadal n'est pas seul au conseil d'administration de la SNCF a prendre ce genre de décisions. Si les autres acceptent, que peut-on y faire? Moi, çà ne me prive de rien et çà ne change pas ma vie. Si çà n'était pas Mensia Conseil, mais une autre boite qui coute le même prix voire plus, çà ne te choquerait pas au prétexte qu'aucun des dirigeants de la boite y seraient associés d'une quelconque manière?? La seule chose qu'il faut voir, c'est le bilan à la fin de l'année, et pour le Fret, il est lamentable.... là dessus, ce qui me choque, c'est que çà va être encore à certaines personnes de la base de faire des efforts de productivité.....

Je suis entièrement d'accord avec la deuxième partie de ton post.

Par contre qu'un décisionnaire d'une entreprise fasse bosser(pour casser le fret) sa propre boite est purement scandaleux.....

Ma question est toujours.......est-ce une prise illégale d'intérêt?

Modifié par antoine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis entièrement d'accord avec la deuxième partie de ton post.

Par contre qu'un décisionnaire d'une entreprise fasse bosser(pour casser le fret) sa propre boite est purement scandaleux.....

Ma question est toujours.......est-ce une prise illégale d'intérêt?

Ah, ben, là... je ne suis pas juriste.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le problème c'est que Mensia conseil appartienne en partie à la famille Nadal...............un des patrons du fret SNCF.

C'est génial.......il fait travailler sa propre boite privée sur le compte de la SNCF..................

si ça ne te choque pas............moi je trouve cela grave.

l'autre problème, c'est de faire appel à de tels "cabinets" d'experts autoproclamés. Avec en perspective la justification par ces "experts" d'une politique de casse qu'aucun cheminot du rang n'accepterait. Il suffirait, si on voulait effectivement sortir la SNCF de la situation actuelle, de mettre sur pied des "Etats Généraux du Rail". De partout dans le pays, des propositions sensées montent. Mais elles sont bloquées par ces larrons dont le but est tout autre !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'autre problème, c'est de faire appel à de tels "cabinets" d'experts autoproclamés. Avec en perspective la justification par ces "experts" d'une politique de casse qu'aucun cheminot du rang n'accepterait. Il suffirait, si on voulait effectivement sortir la SNCF de la situation actuelle, de mettre sur pied des "Etats Généraux du Rail". De partout dans le pays, des propositions sensées montent. Mais elles sont bloquées par ces larrons dont le but est tout autre !

Luc Nadal avait quand même ouvert le Blog du Fret.... C'est bien la première fois que les agents pouvaient ainsi s'adresser directement à la direction du Fret, et surtout que ces mêmes dirigeants prennent le temps d'y répondre.

Il est vrai que dans le cas que je cite, aucune proposition des agents n'avait été retenue, mais je trouve que çà avait au moins le mérite d'exister.... la direction a d'ailleurs ainsi constaté que les conducteurs n'étaient pas aussi bornés et sourds à toutes les propositions d'évolution du statut que certains dans les échelons intermédiares voulaint le faire croire....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Luc Nadal avait quand même ouvert le Blog du Fret.... C'est bien la première fois que les agents pouvaient ainsi s'adresser directement à la direction du Fret, et surtout que ces mêmes dirigeants prennent le temps d'y répondre.

Il est vrai que dans le cas que je cite, aucune proposition des agents n'avait été retenue, mais je trouve que çà avait au moins le mérite d'exister.... la direction a d'ailleurs ainsi constaté que les conducteurs n'étaient pas aussi bornés et sourds à toutes les propositions d'évolution du statut que certains dans les échelons intermédiares voulaint le faire croire....

comme tu dis. Ils ont bien entendu que certains conducteurs étaient prêts à lacher sur le statut ... et donc essayé de passer en force. Par contre, ils n'ont pas entendu ceux qui proposaient d'améliorer le fonctionnement sur la base du statut, pour arriver à un résultat encore meilleur .

étrange non ?

non, pas étrange en fait. C'est ça leur conception de la concertation ....

Pour mémoire : avec l'ensemble des cheminots au statut, la SNCF en situation de monopole a dépassé les 75 Gtk en 1974, contre 38 après toutes leurs "réformes". Ces MM. feraient bien d'y réfléchir ... à moins que leur but et leur rôle soit tout autre . Ce que je pense !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Luc Nadal avait quand même ouvert le Blog du Fret.... C'est bien la première fois que les agents pouvaient ainsi s'adresser directement à la direction du Fret, et surtout que ces mêmes dirigeants prennent le temps d'y répondre.

Il est vrai que dans le cas que je cite, aucune proposition des agents n'avait été retenue, mais je trouve que çà avait au moins le mérite d'exister.... la direction a d'ailleurs ainsi constaté que les conducteurs n'étaient pas aussi bornés et sourds à toutes les propositions d'évolution du statut que certains dans les échelons intermédiares voulaint le faire croire....

Tu as bien vu que ce n'était qu'une manœuvre pour faire passer le démantèlement de la règlementation du travail. Les dirigeants en question ne répondaient qu'aux questions qui abondaient dans leur sens, mais évitaient soigneusement d'aborder les problèmes de sécurité engendrés par l'allongement des temps de conduite (notamment de nuit...), par exemple.

Comme tu le dis si bien, ils n'ont retenu aucune des propositions concrètes venues du terrain. Pour ce qui est d'être bornés et sourds, il faut bien admettre qu'ils sont les champions. Leur conception du dialogue s'apparente surtout au monologue...

D'ailleurs, il n'y a qu'a se rappeler dans quelles conditions ce blog a disparu: pour un sois-disant piratage par la DB! G. Pepy s'est déchainé contre son homologue allemand pour çà, ce qui lui a valu d'être obligé de présenter ses excuses! Mais au fond, la direction a trouvé là un bon moyen de le fermer, ce blog, parce qu'ils ne maitrisaient plus rien et que les cheminots du terrain commençaient à mettre le doigt sur les vrais problèmes et poser les vraies questions!

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

comme tu dis. Ils ont bien entendu que certains conducteurs étaient prêts à lacher sur le statut ... et donc essayé de passer en force. Par contre, ils n'ont pas entendu ceux qui proposaient d'améliorer le fonctionnement sur la base du statut, pour arriver à un résultat encore meilleur .

étrange non ?

non, pas étrange en fait. C'est ça leur conception de la concertation ....

Pour mémoire : avec l'ensemble des cheminots au statut, la SNCF en situation de monopole a dépassé les 75 Gtk en 1974, contre 38 après toutes leurs "réformes". Ces MM. feraient bien d'y réfléchir ... à moins que leur but et leur rôle soit tout autre . Ce que je pense !

Tu as bien vu que ce n'était qu'une manœuvre pour faire passer le démantèlement de la règlementation du travail. Les dirigeants en question ne répondaient qu'aux questions qui abondaient dans leur sens, mais évitaient soigneusement d'aborder les problèmes de sécurité engendrés par l'allongement des temps de conduite (notamment de nuit...), par exemple.

Comme tu le dis si bien, ils n'ont retenu aucune des propositions concrètes venues du terrain. Pour ce qui est d'être bornés et sourds, il faut bien admettre qu'ils sont les champions. Leur conception du dialogue s'apparente surtout au monologue...

D'ailleurs, il n'y a qu'a se rappeler dans quelles conditions ce blog a disparu: pour un sois-disant piratage par la DB! G. Pepy s'est déchainé contre son homologue allemand pour çà, ce qui lui a valu d'être obligé de présenter ses excuses! Mais au fond, la direction a trouvé là un bon moyen de le fermer, ce blog, parce qu'ils ne maitrisaient plus rien et que les cheminots du terrain commençaient à mettre le doigt sur les vrais problèmes et poser les vraies questions!

Disons surtout qu'avec la crise, il ne fallait pas un conflit long à l'approche de la fin de l'année.... La décision de suspendre le projet "volontariat" émanait plus du palais de l'Elysée que de la rue du Commandant Mouchotte....

Et puis certaines mesures du volontariat auraient couté TRES cher avec la crise: 90% de la PMJR en cas de train supprimé, plus les fameux 10€.... pas besoin de dessin pour comprendre que malgré la casse du RH0077, çà aurait couté un max de fric!!

Maintenant, on se dirige sur les "Frégates" (selon l'expression de Mr Nadal), les filiales par type de produit ou les agents (sédentaires et roulants) seront détachés.... avecune inconnue à l'heure actuelle: quel statut d'emploi et de conditions de travail???? Parce que là, intime conviction, çà va être pire que les clauses du volontariat....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

comme tu dis. Ils ont bien entendu que certains conducteurs étaient prêts à lacher sur le statut ... et donc essayé de passer en force. Par contre, ils n'ont pas entendu ceux qui proposaient d'améliorer le fonctionnement sur la base du statut, pour arriver à un résultat encore meilleur .

étrange non ?

non, pas étrange en fait. C'est ça leur conception de la concertation ....

Pour mémoire : avec l'ensemble des cheminots au statut, la SNCF en situation de monopole a dépassé les 75 Gtk en 1974, contre 38 après toutes leurs "réformes". Ces MM. feraient bien d'y réfléchir ... à moins que leur but et leur rôle soit tout autre . Ce que je pense !

Le domaine économique a fortement évolué depuis 1974, 5121, "tu ne peut continuer à y referer", si ce n'est de parler Histoire...

Les échanges et la logistique se sont demultipliés, avec des avantages et des conséquences. La folie consommation, l'envie de toujours plus, poussé par des négociants sans scrupules ont favorisé les delocalisations. Ce qui m'attriste le plus, ce que le fond de ce mecanisme fut porté par les salariés de la base, les consommateurs. Un travail de contre information a été raté, et en beauté....

Il y desormais plusieurs scénarios: entre modifier le systeme ou le casser....

Quand à la déontologie, elle doit encore être comprise par deux corps: la Justice et le Medical; pour le commerce et le buisness, circulez, y a rien à voir !!!

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Disons surtout qu'avec la crise, il ne fallait pas un conflit long à l'approche de la fin de l'année.... La décision de suspendre le projet "volontariat" émanait plus du palais de l'Elysée que de la rue du Commandant Mouchotte....

Et puis certaines mesures du volontariat auraient couté TRES cher avec la crise: 90% de la PMJR en cas de train supprimé, plus les fameux 10€.... pas besoin de dessin pour comprendre que malgré la casse du RH0077, çà aurait couté un max de fric!!

Maintenant, on se dirige sur les "Frégates" (selon l'expression de Mr Nadal), les filiales par type de produit ou les agents (sédentaires et roulants) seront détachés.... avecune inconnue à l'heure actuelle: quel statut d'emploi et de conditions de travail???? Parce que là, intime conviction, çà va être pire que les clauses du volontariat....

Et si c'était ce qu'ils voulaient depuis le début?

J'ai bien peur que volontariat ou pas, le résultat sera le même, puisque de toutes façons c'était l'objectif.

Il suffit d'observer autour de nous: quand les salariés jouent le jeu en acceptant de renoncer à "leurs avantages", on leur en demande toujours un peu plus, et çà finit par la clé sous la porte et le chômage. L'actualité est pleine de ce genre d'exemples, toutes les promesses s'envolent en fumée, elles ne servent qu'à ramasser le maximum de profits avant de jeter les salariés comme des malpropres.

Mais n'oubliez pas qui dirigent ou dirigeront les filiales, les mêmes qui ont tout fait pour bousiller la maison mère, eux s'en mettent et s'en mettrons plein les poches...

Le statut pour les filiales? C'est justement pour le crever qu'ils manigancent tout çà!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et si c'était ce qu'ils voulaient depuis le début?

Je t'avoue qu'on s'est posé la question..... Avec le volontariat, il savent à peu près sur combien d'agents ils peuvent réellement compter (il suffit de déduire les volontaires pour mutation), et de là, ils vont faire des filiales justes taillées au nombre d'agents dont ils pensent pouvoir disposer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Le domaine économique a fortement évolué depuis 1974, 5121, "tu ne peut continuer à y referer", si ce n'est de parler Histoire...

Les échanges et la logistique se sont demultipliés, avec des avantages et des conséquences. La folie consommation, l'envie de toujours plus, poussé par des négociants sans scrupules ont favorisé les delocalisations. Ce qui m'attriste le plus, ce que le fond de ce mecanisme fut porté par les salariés de la base, les consommateurs. Un travail de contre information a été raté, et en beauté....

Il y desormais plusieurs scénarios: entre modifier le systeme ou le casser....

Quand à la déontologie, elle doit encore être comprise par deux corps: la Justice et le Medical; pour le commerce et le buisness, circulez, y a rien à voir !!!

Fabrice

La dernière sentence pourrait prêter à rire si ce n'était pas aussi grave. La déontologie de la justice est morte et enterrée depuis longtemps, quand à la déontologie de la médecine elle est remplacée par la culture du résultat immédiat...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

de plus les mêmes syndicats qui n'ont pas dénoncé la CCN , ne voulaient pas modifier le RH0077 !!

donc ne veulent ils pas non plus la mort du FRET a la SNCF ???

Rappelles toi ce qu'"on" nous a dit le 02/02, la personne juste en face de toi..... Il fallait juste savoir à quel syndicat donner la victoire de la fin du volontariat. Et également qu'il était quasi acquis qu'à l'automne, en période pré-électorale des DP du 26/03, aucun syndicat n'aurait accepté de négocier quoi que ce soit....

Le discours n'est pas la mort du Fret à la SNCF; c'est fait.... c'est de le maintenir dans l'EPIC SNCF via les filiales.... c'est très pernitieux tout çà!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le domaine économique a fortement évolué depuis 1974, 5121, "tu ne peut continuer à y referer", si ce n'est de parler Histoire...

je suis d'accord, ce que je voulais souligner c'est que l'appareil de production de la SNCF était, en l'état, capable de supporter deux fois plus de trafic que maintenant ! Du moins avant la toute dernière vague de suppression de triages, en particulier.

Tout le monde sait que le transport ferroviaire avec ses installations lourdes, est un système à rendement croissant, toute inflexion vers le bas déclanche une spirale descendante dont on ne peut sortir que par des mesures volontaristes.

Tout le monde ... sauf en particulier M Véron qui , en supprimant 20 Gtk dès le début son plan, sous prétexte de non-rentabilité de certaines dessertes, a accru la non-rentabilité de tout le système !

Mais c'était paraît-il un industriel, pas un cheminot, et on allait voir ce qu'on allait voir ... On a vu ! Et pas la moindre sanction !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je suis d'accord, ce que je voulais souligner c'est que l'appareil de production de la SNCF était, en l'état, capable de supporter deux fois plus de trafic que maintenant ! Du moins avant la toute dernière vague de suppression de triages, en particulier.

Tout le monde sait que le transport ferroviaire avec ses installations lourdes, est un système à rendement croissant, toute inflexion vers le bas déclanche une spirale descendante dont on ne peut sortir que par des mesures volontaristes.

Tout le monde ... sauf en particulier M Véron qui , en supprimant 20 Gtk dès le début son plan, sous prétexte de non-rentabilité de certaines dessertes, a accru la non-rentabilité de tout le système !

Mais c'était paraît-il un industriel, pas un cheminot, et on allait voir ce qu'on allait voir ... On a vu ! Et pas la moindre sanction !

Je plussoie !!!!!

Tous les grands malheurs ont déjà commencé avec Mr Rol Tanguy, prédécesseur de Mr Veron..... et avec la dédicace des moyens (locs et conducteurs)....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut je prends le sujet en route et donc je reviens sur le debut,soit le fait que Mr Nadal fasse ou ait fait partie de Mensia...

Il me semble qu'à l'epoque,c'est L GALLOIS qui est venu demander à MENSIA un audit sur la CNC (detenue par la SNCF) pour essayer dela sortir du marasme...

Mensia a fait son audit et proposé des solutions et c'est L GALLOIS qui a alors surement proposé à L NADAL de devenir PDG de la CNC (devenu ensuite NAVILAND CARGO) pour mettre en application ses solutions...

Vu que le travail de MR NADAL a du leur plaire,il est ensuite passé à FRET....

Apres que Mensia soit une societé dirigée par quelqu'un de sa famille ou qu'il en soit actionnaire, que peut on y faire???

Aurait du il vendre cette société???

La corrélation entre la société et la SNCF veut elle forcement dire que Mensia se sert de la SNCF comme d'une vache à lait???

Vaste question..... :Smiley_48: :blink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je plussoie !!!!!

Tous les grands malheurs ont déjà commencé avec Mr Rol Tanguy, prédécesseur de Mr Veron..... et avec la dédicace des moyens (locs et conducteurs)....

à ceci près que le plan Gayssot/Tanguy visait à doubler le trafic en 10 ans ( ~100Gtk), ce qui n'était pas complètement utopique, compte-tenu de ces 75 déjà réalisés en 1974. Il est exact que c'est à cette époque et pour réaliser ce plan qu'une partie du parc moteur a été affectée uniquement au fret, pour garantir sa disponibilité. Le parc total était alors insuffisant et de nombreux trains de fret calés, les voyageurs ayant à juste titre priorité. Je crois me souvenir qu'il devait être livré 400 27000 (et non pas 180). De quoi tirer quelques trains de plus.

A cause des élections de 2002, ce plan n'a été engagé que pendant 2 ans, temps insuffisant pour en tirer la moindre conclusion. A noter tout de même que cette spécialisation de matériel au fret ne s'est pas accompagnée de destruction comme maintenant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut je prends le sujet en route et donc je reviens sur le debut,soit le fait que Mr Nadal fasse ou ait fait partie de Mensia...

Il me semble qu'à l'epoque,c'est L GALLOIS qui est venu demander à MENSIA un audit sur la CNC (detenue par la SNCF) pour essayer dela sortir du marasme...

Mensia a fait son audit et proposé des solutions et c'est L GALLOIS qui a alors surement proposé à L NADAL de devenir PDG de la CNC (devenu ensuite NAVILAND CARGO) pour mettre en application ses solutions...

Vu que le travail de MR NADAL a du leur plaire,il est ensuite passé à FRET....

Apres que Mensia soit une societé dirigée par quelqu'un de sa famille ou qu'il en soit actionnaire, que peut on y faire???

Aurait du il vendre cette société???

La corrélation entre la société et la SNCF veut elle forcement dire que Mensia se sert de la SNCF comme d'une vache à lait???

Vaste question..... okok:blink:

Tiens..... on est d'accord!!! Etonnant, non?? okok

les voyageurs ayant à juste titre priorité.

:Smiley_48::blink: Ah la, je moinssoie!!!!!

Le Fret, c'est AUSSI des clients!!! C'est d'ailleurs l'argument majeur qui prévaut pour retirer les autorisations "voyageur" aux conducteurs des roulements Fret: plus question de dépouiller un train de Fret pour habiller un voyageur sans conducteur. Dixit le n° 2 du fret SNCF. Chris13, BB15024 et FBY peuvent te confirmer cette déclaration!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.