Aller au contenu
Le Web des Cheminots

les agressions


Messages recommandés

L'année 2008 a été difficile pour les agents de la SNCF. Car si le nombre d'agressions envers les voyageurs a baissé de 3% par rapport à 2007, celles à l'égard des agents de la compagnie ferroviaire ont augmenté de 6% sur toute la France et de 10% rien qu'en Ile-de-France. Principale cible : les contrôleurs (30%), suivis des agents dans les gares (20%) et des conducteurs (5%). Bien qu'en baisse, le nombre d'agressions envers des voyageurs s'élève toutefois à 3294 en 2008.

Face à cela, la SNCF a présenté vendredi une série de mesures visant à renforcer la sécurité dans ses trains. "Nous avons décidé ce plan d'action à la suite du meurtre d'Anne-Lorraine Schmitt", la jeune fille de 23 ans poignardée le 25 novembre 2007 dans le RER D, a déclaré Guillaume Pepy, président de la SNCF, lors d'une conférence de presse en présence du ministre du Budget Eric Woerth. "Ces mesures représentent un investissement annuel de plusieurs dizaines de millions d'euros", a-t-il ajouté.

La vidéo surveillance renforcée

Ainsi, la compagnie va mettre en place dans chaque voiture un bouton d'appel d'urgence qui ne communiquera plus, comme c'est le cas actuellement, avec le conducteur, mais qui sera relié, pour plus d'efficacité, à un centre d'appel d'urgence. "Nous allons installer ce système sur la ligne du RER D dès le premier semestre 2009 et il sera généralisé s'il nous donne satisfaction", a précisé Guillaume Pepy. La SNCF va également expérimenter cette année un numéro à quatre chiffres afin que le voyageur puisse téléphoner en cas d'urgence à un centre d'appel spécialisé.

La vidéo surveillance va aussi être développée, dans un premier temps dans les gares d'Ile-de-France, puis sur l'ensemble du réseau. "La France a pris beaucoup de retard", a estimé le président de la SNCF, qui a rappelé que ce système était présent dans 145 gares fin 2007 et 177 fin 2008. En 2009, la compagnie compte équiper 46 gares supplémentaires. D'ici fin 2012, la vidéo surveillance devrait être en place dans les 398 gares de la région Ile-de-France. "Cela représente un investissement de 50 à 70 millions d'euros chaque année", a chiffré le président de la compagnie.

Une soixantaine de médiateurs vont être également placés, cette année, à la gare Saint Lazare, sur la partie nord du RER D et la ligne H du Transilien, pour tenter de désamorcer les conflits. Une brigade d'intervention rapide va aussi être créée. "Elle sera mobile sur l'ensemble du réseau d'Ile-de-France", a détaillé Guillaume Pepy. "A chaque terminus d'un train, un de nos agents va l'inspecter afin de pouvoir le cas échéant pouvoir porter secours le plus vite possible à une personne blessée par exemple", a-t-il ajouté. Enfin, "nous désirons que nos agents soient plus visibles à l'intérieur des trains ; ils devront désormais signaler leur présence à l'ensemble des voyageurs et indiquer où ils se trouvent à bord", a encore dit le président de la compagnie.

Les ventes de la SNCF en forte hausse en 2008

Selon le Journal du Dimanche, la SNCF a enregistré une hausse de 6,9% de son chiffre d'affaires à périmètre constant et un bond de 12,4% de sa marge opérationnelle en 2008. Les ventes du groupe, qui publiera ses résultats le 11 mars, ont atteint 25,2 milliards d'euros, la marge opérationnelle 2,6 milliards et le résultat opérationnel courant 990 millions, écrit le journal. Le fret devrait en revanche enregistrer une perte de 350 millions en 2008 après une perte de 260 millions un an plus tôt.

(D'après agence

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Prendre toutes ces dispositions en faveur de la sécurité des voyageurs sans remettre en cause l'EAS relève d'une gymnastique acrobatique de la pensée (politique ...), surtout en évoquant le drame vécu par la famille Schmitt.

Je pense même que si on insistait trop controleursncf on s'entendrait dire qu'en supprimant les contrôleurs on lutte de fait contre les agressions envers les contrôleurs ... CQFD

On supprime aussi les toilettes dans les nouvelles rames franciliennes...

Ceci dit, les caméras pourquoi pas ... et le n° d'urgence, fort bien . Gare cependant aux abus possibles.

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'année 2008 a été difficile pour les agents de la SNCF.

Bonsoir,

Comme je le disais dans l'autre sujet (policier agresse)la situation devient difficile voire intenable pour tous.Cheminots, usagers.N'oublions pas non plus les employés des autres compagnies de transports.Derniere en date, un tir au fusil de chasse (rien que ca! ) contre un bus d'Amiens hier aprés midi.Jusqu'ou va t on aller?

Modifié par Roukmoute
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Prendre toutes ces dispositions en faveur de la sécurité des voyageurs sans remettre en cause l'EAS relève d'une gymnastique acrobatique de la pensée (politique ...), surtout en évoquant le drame vécu par la famille Schmitt.

Je pense même que si on insistait trop controleursncf on s'entendrait dire qu'en supprimant les contrôleurs on lutte de fait contre les agressions envers les contrôleurs ... CQFD

On supprime aussi les toilettes dans les nouvelles rames franciliennes...

Ceci dit, les caméras pourquoi pas ... et le n° d'urgence, fort bien . Gare cependant aux abus possibles.

euh dans une rame de banlieue à 01h du matin, à mon avis les gens préfèrent voir 5 flics que 10 contrôleurs lotrela En banlieue, même la ménagère de 50 ans ne se gêne pas pour traiter un contrôleur comme un chien alors qu'elle est en fraude, alors ASCT = sécurité en région parisienne j'y crois pas trop..

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

euh dans une rame de banlieue à 01h du matin, à mon avis les gens préfèrent voir 5 flics que 10 contrôleurs controleursncf En banlieue, même la ménagère de 50 ans ne se gêne pas pour traiter un contrôleur comme un chien alors qu'elle est en fraude, alors ASCT = sécurité en région parisienne j'y crois pas trop..

En fonction de circonstances anormales, l'image qu'on a de l'asct - ou de la suge - peut changer ... Il arrive qu'on ait besoin d'une présence et que cette présence puisse être dissuasive ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

euh dans une rame de banlieue à 01h du matin, à mon avis les gens préfèrent voir 5 flics que 10 contrôleurs controleursncf En banlieue, même la ménagère de 50 ans ne se gêne pas pour traiter un contrôleur comme un chien alors qu'elle est en fraude, alors ASCT = sécurité en région parisienne j'y crois pas trop..

Un ASCT traîne avec lui l'image de la SNCF. Et aurpès du grand public, son rôle est plutôt méconnu... Il se résume en général à "contrôler les billets", la partie sécurité est ignorée. Donc partant de ce principe, il est clair que la clientèle préfèrera forcément voir la SUGE.

Gom

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un ASCT traîne avec lui l'image de la SNCF. Et aurpès du grand public, son rôle est plutôt méconnu... Il se résume en général à "contrôler les billets", la partie sécurité est ignorée. Donc partant de ce principe, il est clair que la clientèle préfèrera forcément voir la SUGE.

Gom

je parlais de sécurité dans le sens sentiment de sécurité.. En banlieue parisienne les gens se sentent forcément plus en sécurité avec la police qui interviendra et qui équipée pour en cas de pépin qu'avec un contrôleur dont ce n'est pas le boulot..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut (mode sarcastique ON)

mais non, y'a pas d'aggression de conducteurs.... c'est pas vrai du tout !! y'a juste des gens qui se prennent une baffe mais c'est tout... quand d'autre se font pisser dessus... mais c'est jamais dirigé contre les cheminots !

Yaya

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je parlais de sécurité dans le sens sentiment de sécurité.. En banlieue parisienne les gens se sentent forcément plus en sécurité avec la police qui interviendra et qui équipée pour en cas de pépin qu'avec un contrôleur dont ce n'est pas le boulot..

Bonsoir,

Tout a fait.Le probleme etant qu'on ne peut pas mettre une équipe de police ou de controleurs dans chaque train, est ce qu' en soirée, on ne pourrait pas espacer la fréquence (recul du service) mais faire rouler des trains systematiquement accompagnés (plus de sécurité)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Tout a fait.Le probleme etant qu'on ne peut pas mettre une équipe de police ou de controleurs dans chaque train, est ce qu' en soirée, on ne pourrait pas espacer la fréquence (recul du service) mais faire rouler des trains systematiquement accompagnés (plus de sécurité)

C'est hélas vrai pour l'equipe de police mais a mon avis pour ce qui est d'une equipe de controleurs je pense que c'est plus plausible.C'est sur faut mettre la main au portefeuille en embauchant.Ca me fait rire(jaune)alors que l'on parle de plus en plus d'EAS.

Par contre le N° a quatre ciffres pas mal.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai pris connaissance d'un article paru ce matin, 23 février 2009, dans France Soir, à partir d'une dépêche de l'AFP, relatif à l'augmentation des agressions en 2008, par rapport à 2007.

La Direction de la SNCF avait annoncé le chiffre de 1000 atteintes physiques en 2007, on peut en déduire qu'elles s'élèvent à 1060 en 2008, même si la SNCF peine à donner les éléments chiffrés. Celle-ci fournit des données à l'Observatoire national de la délinquance, mais le chiffre brut est absent : on ne trouve qu'un ration par rapport au nombre de voyages.

Nous avons publié en avril 2007, chez Jean-Claude Gawsewitch Editeur, un ouvrage : "Violences contre agents. Agressions et souffrance dans les services publics", dans lequel nous parlons des agressions des agents SNCF. Mis à part l'actualisation des données chiffrées, nous n'avons rien à ajouter à notre texte, qui reste d'actualité, malheureusement.

Dans ce livre, nous publions un tableau de données chiffrées (atteintes physiques à l'encontre d'agents SNCF)

On passe de 410 faits d'atteintes physiques en 1990 à 930 en 2005, avec une pointe en 2002 avec 1360 agressions.

Le nombre de victimes passe de 410 en 1990 à 1100 en 2005, avec une pointe à 1600 en 2002.

Le nombre d'accidents du travail avec délivrance d'un arrêt de travail évolue de 333 en 1990 à 690 en 2005, avec une pointe à 847 en 2002 et 864 en 2003. Globalement, le taux de fréquence passe de 1,59 (pour 1000) en 1990 à 4,15 en 2005. Et le taux de gravité de 16,8 à 70,2 pour la période considérée.

Au fil des ans, on observe que le nombre des métiers impactés s'élargit. La prévention fait que le nombre d'agressions à bord des trains diminue alors que ceux en gare augmente (guichetiers et agents d'escale). On relève que la situation de travailleur isolé est favorisante, même si être en groupe ne suffit pas à être protégé contre les agresseurs déterminés.

Si vous êtes nombreux à l'acheter, nous pourrons l'éditer en édition de poche. Merci de nous adresser votre critique de ce livre. Voir aussi l'article "Violences contre agents" dans Wikipédia.

Thierry GERBER

Modifié par ThierryGERBER
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

euh dans une rame de banlieue à 01h du matin, à mon avis les gens préfèrent voir 5 flics que 10 contrôleurs controleursncf En banlieue, même la ménagère de 50 ans ne se gêne pas pour traiter un contrôleur comme un chien alors qu'elle est en fraude, alors ASCT = sécurité en région parisienne j'y crois pas trop..

Alors là, j'interviens. J'ai fait 15 ans de banlieue à St Lazare dont 5 d'ASCT. L'ASCT c'est pas Batman, c'est sûr, mais dès qu'il a connaissance d'un problème il se doit de prévenir les autorités compétentes , et c'est bien ce qui manque chaque fois; chacun tourne la tête en se disant "tant que ça m'arrive pas...".

Vu l'ampleur des problèmes en banlieue, même les forces de l'ordre sont parfois débordées.

Anecdote:

J'étais mécano à l'époque et dans un paris st lazare--->mantes par conflans, des jeunes (maxi 12 ans) rançonnent les voyageurs avec un dobermann très bien dressé à retrousser les babines (je sais, ça fait film de New York mais ça existe !).

Un voyageur me prévient à conflans ste honorine (il avait quand même attendu d'être arrivé à son terminus pour le faire !!!) à la gare suivante, la police est là... Jet de canettes, crachats, insultes... Les 8 policiers ne peuvent rien faire et me demandent de continuer !

Je rétorque: "et alors comment on fait maintenant pour protéger les gens, j'appelle la Garde Impériale ? Ils sont plus là !". J' ai dû repartir.

Le controleur c'est pas Rambo mais il y a quand même des moments où il ne peut pas fermer les yeux, c'est mieux que rien !!!!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cela fait 30 ans que j'utilise quasi-quotidiennement les lignes banlieue de Paris St-Lazare et par chance, je n'ai jamais assisté à une agression.

J'ai toujours vu les contrôleurs en nombre suffisant (au minimum 4) et je n'ai jamais assisté à une altercation avec un voyageur réellement de mauvaise foi.

Toutefois, ce que je déplore, ce sont les multiples "incivilités" : tags sur du matériel venant d'être rénové, groupes de jeunes fumant du shit empestant le wagon, jeunes faisant profiter tous les voyageurs de leur musique, crachats ou bouteilles sur le sol. Tout cela donne un sentiment d'insécurité.

Je conçois tout à fait que la SNCF ne puisse pas mettre du personnel d'accompagnement dans chaque train de banlieue. Mais à mon avis, certains parents ne jouent pas leur rôle d'éducateur et certains jeunes manquent de repères. Je serais favorable à une tolérance zéro et trouver les moyens pour veiller à ce que chacun respecte les règles de la vie en communauté. Si certains parents sont défaillants, c'est à la collectivité (pas l'entreprise SNCF) de remettre dans le droit chemin d'éventuels futurs délinquants. Si nos adolescents ont tous bien compris qu'un trajet en train a un coût, que la plupart des gens n'apprécient pas le graphisme des tags, que les contrôleurs ont un rôle important et qu'ils méritent le respect, que les voyageurs n'ont pas forcément envie d'écouter leur musique, nous aurons alors des adultes moins susceptibles de mal tourner. Mieux vaut prévenir que guérir.

La collectivité dépense des fortunes pour indemniser les chômeurs et traiter les personnes rendues malades par la société actuelle (dépression, stress...). Ne serait-il pas préférable de consacrer une partie de cet argent pour subventionner certains emplois non rentables à court terme mais rentables à plus long terme ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ne serait-il pas préférable de consacrer une partie de cet argent pour subventionner certains emplois non rentables à court terme mais rentables à plus long terme ?

Bonjour,

Alors la, 100% d' accord.Déja comme repere, cela les obligerait a se lever le matin, respecter un horaire, un chef,...

De plus, si on cherche bien, un emploi a forcément une utilité.Et il y a beaucoup de choses qu'on ne fait plus.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Ca s'est passé samedi matin 18 avril dans un train de banlieue entre Poissy et Les Mureaux.

:Smiley_07::blush::)lotrelalotrelalotrelalotrelalotrela

Viol collectif sur une lycéene de 18 ans dans le train

Une lycéenne de 18 ans, qui a porté plainte samedi pour un viol collectif commis dans un train entre les gares de Poissy et des Mureaux (Yvelines), a été entendue mardi par la Sûreté départementale de Yvelines, selon une source judiciaire.

Elle a confirmé de façon plus précise" ce qu'elle avait déclaré lors de sa plainte, selon cette source. La jeune femme était montée dans un train samedi matin au terme d'une soirée à Paris "vers 06H30, 07H00", selon une source judiciaire. Plusieurs jeunes se trouvaient déjà dans la voiture, "six à huit personnes", selon le témoignage de la lycéenne.

L'un d'eux l'aurait d'abord agressée et lui aurait volé son lecteur MP3. Lorsqu'elle a décidé de descendre à l'arrêt suivant, les autres jeunes l'ont agressée, a-t-elle expliqué aux enquêteurs. "On lui porte alors des coups et elle est violée par plusieurs individus", selon la même source, qui ajoute que "ces faits sont attestés par le certificat médical".

"Deux ou trois préservatifs usagés ont été trouvés sur les lieux", selon une source judiciaire. Le groupe de jeunes est descendu en gare des Mureaux après avoir volé à la victime ses papiers, son téléphone portable et son lecteur MP3. La jeune femme, qui a porté plainte au commissariat de Poissy, souhaite garder l'anonymat.

RTL info du 21 04 09

http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/236...s+dans+le+train

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Tout a fait.Le probleme etant qu'on ne peut pas mettre une équipe de police ou de controleurs dans chaque train, est ce qu' en soirée, on ne pourrait pas espacer la fréquence (recul du service) mais faire rouler des trains systematiquement accompagnés (plus de sécurité)

salut je pense que des brigades volantes (passant) d"une gare a l"autre serait une bonne solution;mais embauche=argent donc pas évident

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

Blois (41) - Il l'avait agressée sexuellement dans le train

Interpellé en gare de Blois le 7 janvier 2012, Bruno vient d’être condamné à 42 mois d’emprisonnement ferme ...

à lire ici :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/10/24/Il-l-avait-agressee-sexuellement-dans-le-train

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Blois (41) - Il l'avait agressée sexuellement dans le train

Interpellé en gare de Blois le 7 janvier 2012, Bruno vient d’être condamné à 42 mois d’emprisonnement ferme ...

à lire ici :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/10/24/Il-l-avait-agressee-sexuellement-dans-le-train

pas cher payer moi j'y aurait mis 42 ans ferme dont 30 incompressible!

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

j'ai ete agresse le premier dimanche de janvier 2009 dans un TER au niveau de la Loupe , il s'agissait du TER Paris Le Mans qui partait a 19h33 de Paris ( anciens horaires ) , je rentrais a rennes en changeant au Mans

Un groupe de 6 personnes qui rentrait dans un lycee de la Loupe , l'un d'eaux m'a demande si il pouvait emprunter mon telephone portable , je lui ai dit qu'il etait dans la poche de mon sac , il l'a pris , mais a cote du telephone il y avait aussi mon portemonnaie avec 20 € en liquide dedans

il a pris le telephone et les 20 e et voyant qu'il prenait aussi 20 euros je lu iai demande de me les rendre , il m'a frappe au visage avant de sortir en courant du train avec le telephone et les 20 €

j'ai fait une crise de pannique dans le train juste apres heuresement un ASCT montait a la gare suivante ( Nogent le rotrou ) , malheuresement les jeunes etant dans un lycee de la loupe il n'a rien pu faire

j'ai depose une plainte le lendemain au commissariat de Bruz ( ma commune de residence ) mais on m'a reproche qu'il ne faut jamais donner son telephone a des personnes en group surtout si le telephone est a cote d'un portemonnaie . on m'a reproche d'avoir ete trop naif , en fait je pensais que la personne allait simplement passer un coup de fil puis me rendre le telephone

je n'ai jamais eu de nouvelles par la suite

je suis quand meme choque par le fait que quand tu te fais agresser , on te reproche d'avoir ete trop naif

bonne journee

franck derrien

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois plus tard...

La ligne D du RER parisien toujours sous surveillance

Un an et demi après le début de la campagne incitant les usagers de la ligne D du RER à se regrouper dans les voitures situées au centre de la rame, l'heure est au bilan ...

à lire ici :

http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/pithiverais-beauce/2013/03/07/la-ligne-d-toujours-sous-surveillance-1467585.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...
Invité necroshine

Ils frappent un contrôleur de la SNCF

Deux jeunes gens de 18 et 19 ans, originaires de Rillieux-la-Pape et Montmerle-sur-Saône (Ain), ont été arrêtés lundi vers 21 heures à la gare de la Part-Dieu à Lyon (3e ). Quelques instants plus tôt, dans un train, ils avaient frappé un contrôleur, qui a subi trois jours d’incapacité.

Lors de leur interpellation, ils ont frappé des policiers et des agents de la Surveillance générale de la SNCF (SUGE), et les ont menacés avec une bouteille. Ils ont été placés en garde à vue. 

http://www.leprogres.fr/rhone/2013/03/20/ils-frappent-un-controleur-de-la-sncf

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut, je connais bien Montmerle sur Saône, on ne peut pas dire que le gars sort d'une banlieue ghétto :Smiley_40:

"Auteuil Neuilly Passy, c'est pas du gateau"....

Sinon, ce genre d'agression aurait déclenché un droit de retrait il n'y a encore pas si longtemps.... Comme quoi, même en interne, on assiste à une banalisation de ces évènements pourtant inadmissibles.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Auteuil Neuilly Passy, c'est pas du gateau"....

Sinon, ce genre d'agression aurait déclenché un droit de retrait il n'y a encore pas si longtemps.... Comme quoi, même en interne, on assiste à une banalisation de ces évènements pourtant inadmissibles.

oui cela m'a étonné aussi ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.