Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Transdev est prêt à concurrencer la SNCF


Messages recommandés

Pour rappel , Transdev est une filiale de la caisse des dépôts et consignations

Trouvé ce jour ici

Le Figaro

Article du Figaro :

Transdev est prêt à concurrencer la SNCF

Joël Lebreton, PDG du groupe de transport public, estime que l’ouverture à la concurrence fera baisser

de 10 à 15 % les tarifs des trains régionaux (TER).

LE FIGARO. - Peut-on dire quela crise économique mondiale épargne les entreprises de transports publics ?

Joël LEBRETON. - Nous travaillons depuis dix-huit mois dans un environnement économique difficile. La

volatilité des taux de change, et notamment la baisse de la livre sterling, nous a coûté 100 millions d’euros

de chiffre d’affaires. La hausse des cours du brut en début d’exercice nous a également pénalisés à hauteur

de 10 millions. Ces éléments ont un impact sur une entreprise internationale comme la nôtre. Nous nous

en sortons bien grâce à la solidité de nos fondamentaux et à la bonne résistance de notre marché.

Êtes-vous prêt pour l’ouverture à la concurrence du transport régional de passagers (TER) ?

Oui, car nous nous y préparons depuis 2004 et nous comptons bien entrer dans la compétition dès que

ce sera possible. L’exploitation d’une ligne en Allemagne nous offre un important savoir-faire. Nous

sommes le premier opérateur à vendre ses propres billets de train dans les gares de la Deutsche Bahn.

En France, ça viendra progressivement. Des expérimentations vont être lancées rapidement. Il ne faut

toutefois pas que l’ouverture du marché déstabilise la SNCF. Nous devons répondre à une série de

questions épineuses : que deviendront les cheminots dans ces régions ? Qui est propriétaire des trains

TER qui ont été payés par les régions ? Comment faire évoluer le système actuel qui confie encore la

gestion des gares à la SNCF ? Le client doit être le grand gagnant de cette évolution. L’exploitation des

lignes par des opérateurs privés fera diminuer les coûts de 10 à 15 %. Ce sera aux régions de décider

si elles veulent diminuer les tarifs ou plutôt augmenter l’offre de transport.

La Mairie de Paris doit publier prochainement l’appel d’offres d’Autolib’, les voitures en libre-service.

Êtes-vous candidat ?

Vous serez donc concurrent de la RATP qui s’est associée à la SNCF. Est-ce que cela ne remet pas

en question la présence de la régie dans votre capital ?

Propos recueillis par Fabrice Amedeo

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L’exploitation des lignes par des opérateurs privés fera diminuer les coûts de 10 à 15 %.

ça sort d'où ça ?????? A part des économies sur les salaires ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

ça sort d'où ça ?????? A part des économies sur les salaires ?

Je pensai que transdev etait une filiale de la RATP, j ai du me tromper.

Mais faut pas croire que la SNCF va se laisser faire, si c'est juste une question de cout, elle mettra Keolis sur les rangs.

Ca va etre du combat de chiffonniers ces futurs appels d'offre....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Transdev n'appartient pas à la Caisse des Dépots et Consignation ?

Tu as raison, vu sur le site de Transdev...

Filiale de la Caisse des Dépôts, Transdev est aujourd’hui l’un des leaders européens du transport collectif de voyageurs. Son expertise repose sur des savoir-faire complémentaires : la gestion de réseaux de transport, le montage et la conduite de grands projets, les services aux passagers.

Le groupe connaît depuis sa création une croissance constante et forte, en France et en Europe. Pour nourrir ses ambitions de développement, il continuera de s’appuyer sur trois axes stratégiques majeurs : une capacité à mettre en œuvre les choix des collectivités territoriales, une forte exigence de qualité et une expertise sur le marché de l’exploitation du tramway, qui fait de Transdev le numéro un mondial pour ce mode de transport.

Ce qui veut dire qu'un organisme d'etat va concurrencer une entreprise d'etat....

Elles n'est pas belle la vie ????

lotrela

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce sont nos livrets de caisse d'épargne qui ont permis à une société comme celle ci d'exister.

Je ne sais pas si on peut parler d'un organisme d'Etat sachant que Trandev est une société de droit privé, elle n'a pas le statut d'établissement public comme la Caisse des Dépôts et Consignation.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Je n'avais pas tout a fait tort,

Transdev appartient a la caisse des depot (la j'avais tort),

mais, Eurailco, est une EF Privée, filiale de Transdev, et de la RATP...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ça sort d'où ça ?????? A part des économies sur les salaires ?

Facile comme argumentation..et les coûts de structure, qu'en fais tu ?

Plus étrange est la question soulevée concernant le personnel, que faut il entendre par là ?

Transdev n'aurait pas le personnel pour reprendre une région: impossible à toute EF, même à la SNCF si elle se trouvait en telle situation. Le nombre d'agents necessaire et formé, disponible sur un claquement de doigts, celà n'existe tout simplement pas......

Au mieux, une ligne ou deux, ce qui pour le STIF est envisageable...et du personnel déjà présent. Ou région limitrophe....

Donc l'argument de la gestion du personnel total d'une Région n'est, à mon avis, pas. Que veut dire cette "fausse pudeur" ? Tractations en sous-mains et ébauche de clauses de mise à disposition de personnels SNCF ?

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En gros on prend les mêmes et on recommence. Donc des établissements publics créent des filliales pour faire en sorte qu'il y ait de la concurrence. Filliale bien évidemment de droit privé et salariés rémunérés au lance-pierre.

Si ça ce n'est pas pour casser le service public fait par une entreprise nationalisée...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.