Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Sur les traces du Transluberonais


Messages recommandés

Bonjour Philou 04,

Suite à votre demande de ce matin, voici quelques infos sur cette ancienne ligne qui

permettait une jonction entre Cavaillon et la ligne Aix-en-Provence - Veynes-Dévoluy . . .

Le projet du prolongement de la ligne Cavaillon - Apt, vers Forcalquier et Volx, fut d'abord rejeté

par le conseil supérieur des Ponts et Chaussées en 1878. Des pétitions soutenues par les élus de

Vaucluse et des Basses-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence depuis le 13 avril 1970) demandèrent

son maintien "indispensable au développement de nos contrées ruinées par le phylloxéra et la

pénurie des récoltes agricoles"

On fit valoir la nécessité du transport des minerais abondants dans la région ainsi que des relations

entre les deux départements. Ces pressions atteignirent leur but et le projet fut retenu deux ans

plus tard dans le programme Freycinet

Charles de Freycinet, ministre des Travaux publics de 1877 à 1879, fut le promoteur d'un

programme de travaux pour le développement des voies de communications, destiné à

favoriser l'expansion économique, tout en assurant des marchés aux industries lourdes françaises

Soumise à une enquête l'année suivante, la ligne, appelée Le Transluberonais, fut

déclarée d'utilité publique le 13 janvier 1881 et concédée à la compagnie PLM en 1883

Le 25 octobre 1890 la ligne fut ouverte à la circulation. Après sa mise en service,

de nombreuses pétitions sont signées par les industriels et commerçants de la ville

d'Apt afin que les horaires des trains soient adaptés au transit des marchandises et des

voyageurs ainsi qu'aux correspondances vers les grandes villes du sud et du nord de la France

Les ouvrages d'art construits sur la ligne sont au nombre de quinze dans le Vaucluse

et dix-sept dans les Alpes-de-Haute-Provence

Les tabliers et garde-corps métalliques sont le reflet du progrès de l'utilisation du métal

Le service voyageurs entre Apt et Volx (46 km) cessera le 15 janvier 1934

en même temps que l'antenne Sainte-Maime-Dauphin - Forcalquier (7 km)

La voie de l'antenne Sainte-Maime-Dauphin - Forcalquier a été déposée en 1945

Quand à la section Cavaillon - Apt elle cessera toutes activités voyageurs le 2 octobre 1938

Cordialement lapleunicheuse

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et qu'est-ce qu'il en reste ? controleursncf

Au Jour d'aujourd'hui l'on peut appercevoir le long de la Route Nationale 100, quelques Maisons de Garde Barrières vendues a des estivants ou autre

[/philou

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au Jour d'aujourd'hui l'on peut appercevoir le long de la Route Nationale 100, quelques Maisons de Garde Barrières vendues a des estivants ou autre

L'avatar de Philou représente justement le viaduc mixte rail-route livrant passage à l'antenne St Maime-Forcalquier et à la RN 100 juste avant Forcalquier.

La construction de ce viaduc a donné lieu à de longues discussions pour qu'un ouvrage ferroviaire puisse aussi accueillir une route.

La ville de Forcalquier en a même payé une partie, je crois.

Ceci sauf erreur de ma part, puisque je crois avoir lu ça dans un "Trains Oubliés" paternel il y a bien des années.

Si quelqu'un en sait plus....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'avatar de Philou représente justement le viaduc mixte rail-route livrant passage à l'antenne St Maime-Forcalquier et à la RN 100 juste avant Forcalquier.

'Taing ! Ton deuxième prénom, c'est "encyclopédie ferroviaire" ! controleursncfhelpsosokoiquesse;) koiquesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'avatar de Philou représente justement le viaduc mixte rail-route livrant passage

à l'antenne St Maime-Forcalquier et à la RN 100 juste avant Forcalquier

Si quelqu'un en sait plus....

Le viaduc des Latins (ou de Viou) a été construit entre 1882 et 1887

Pose de la première pierre le 13 mars 1882

L'échafaudage d'une arche s'effondre le 3 janvier 1884

La plateforme de ce viaduc sera récupérée en 1960 pour le passage de la RN 100 (sans doute l'actuelle D 4100)

http://fr.structurae.de/structures/data/in...cfm?id=s0012955

Une photo de ce viaduc (la 31ème) http://jolouvet.free.fr/fichiers/pontsfr/images/provence.htm

Le même viaduc autrefois avec la route en parallèle

http://www.delcampe.fr/page/main/language,F.html (Menu cartes postales puis choisir Forcalquier)

Possibilité d'agrandissement de la carte postale

On devine même sur le viaduc la présence d'une pancarte "chevron pointe en bas"

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le viaduc des Latins (ou de Viou) a été construit entre 1882 et 1887

Pose de la première pierre le 13 mars 1882

L'échafaudage d'une arche s'effondre le 3 janvier 1884

La plateforme de ce viaduc sera récupérée en 1960 pour le passage de la RN 100 (sans doute l'actuelle D 4100)

http://fr.structurae.de/structures/data/in...cfm?id=s0012955

Une photo de ce viaduc (la 31ème) http://jolouvet.free.fr/fichiers/pontsfr/images/provence.htm

Le même viaduc autrefois avec la route en parallèle

http://www.delcampe.fr/page/main/language,F.html (Menu cartes postales puis choisir Forcalquier)

Possibilité d'agrandissement de la carte postale

On devine même sur le viaduc la présence d'une pancarte "chevron pointe en bas"

C'est Super je me suis régalé, je pense pouvoir faire quelque chose de sympa pour les Enfants

Mille Merci

[/Philou]

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 années plus tard...

Bonjour à tous. Nouvellement inscrit sur ce forum, passionné de chemin de fer anciens et modernes, j'habite dans la région de Forcalquier et je voudrais un peu compléter ici la réponse de Philou 04.

La ligne dite du Transluberonais m'a toujours intéressé depuis mon installation dans le coin il y a environ 20 ans. Elle traverse des sites magnifiques et de nombreux ouvrages d'arts restent encore visibles aujourd'hui...

Outre le viaduc des latins à Forcalquier, il y a la gare, et plus loin il reste le mur de soutènement en arc de cercle qui entourait le site de la plaque tournante servant à orienter les locomotives, d'ailleurs la rue qui mène aux HLM qui ont été bâti à cet endroit s'appelle toujours "Chemin de la petite vitesse".

Bien sûr il reste de nombreuses maisons de gardes barrières, mais il y a toujours le tunnel de Mane, transformé en champignonnière, le pont des Minimes, le site de la gare de St Maime ancien point de départ des trains de la mine de charbon. D'ailleurs toutes les gares ont été conservées, souvent restaurées avec goût, quelquefois des rajouts malheureux de vérandas abîment un peu l'aspect d'origine, mais bon ce ne sont plus des gares après tout. En promenant sur l'ancienne plate-forme on découvre ici où là un petit pont enjambant la voie, les murs de soutènement dans les tranchées, les canaux de drainage des cours d'eau, parfois la maçonnerie du piétement d'un sémaphore, les culées d'un ancien pont métallique, certains gardes corps en métal forgé subsistent aussi, j'en oublie... C'est un site ferroviaire très émouvant, l'écrivain récemment disparu, Pierre Magnan, fait revivre ce train durant quelques pages, dans un de ses romans (La Folie Forcalquier je crois)...

Voilà, cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.