Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Il saute du train en marche sur le ballast


Messages recommandés

Grièvement blessé en sautant du train à Lannemezan

La victime a chuté sur le ballast juste aprés la fin du quai

Hier matin, à 7h30 à la gare SNCF de Lannemezan, au départ du train en provenance de Toulouse,

un jeune homme âgé de 20 ans a sauté du train alors qu'il redémarrait en direction de Tarbes.

Malheureusement le jeune homme s'est très grièvement blessé en se réceptionnant sur le ballast.

En effet, dans sa précipitation la victime ne s'est pas aperçue que le quai de la gare était déjà

dépassé au moment ou elle sautait du train.

Pour l'heure, on ne connaît pas les raisons qui ont poussé le jeune homme, originaire de Galan,

à 10 km de Lannemezan, à sauter du convoi dans ces conditions. On s'interroge également sur

les circonstances qui lui ont permis d'ouvrir la porte du wagon, alors que le train avait déjà

redémarré et que les portes étaient censées être bloquées.

Selon certains avis, il semble cependant qu'en pareil cas, il soit encore possible de les ouvrir,

car le convoi ne circulant pas à grande vitesse, la pression pneumatique qui permet de verrouiller

les issues n'est pas encore à son maximum.

Le jeune homme s'est-il endormi, ou ne s'est-il pas rendu compte qu'il manquait sa gare de

destination ? Toujours est-il qu'il a d'abord jeté ses bagages sur le quai avant de sauter.

Dans un premier temps, la victime a été évacuée sur le centre hospitalier de Lannemezan

par les sapeurs pompiers.

Devant la gravité des blessures, hier dans la matinée l'évacuation du jeune homme vers un

centre hospitalier de Toulouse était sérieusement envisagée.

C'est la communauté de brigades de gendarmerie de Lannemezan qui est en charge de l'enquête,

afin de déterminer pourquoi, et dans quelles circonstances exactes, un tel accident s'est produit.

http://www.ladepeche.fr

Cela concerne le NZ 4778 Genève (20.44) - Irun (11.13)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

"Il est interdit de descendre d'un train en marche."

Malgré ça, un juge va faire raquer la SNCF une fois de plus... :Smiley_17:

Décret n° 730 du 22 mars 1942 (J.O du 23 août 1942)

Il est interdit à toute personne . . .

De mettre obstacle à la fermeture des portières immédiatement avant le départ, de les

ouvrir après le signal de départ pendant la marche et avant l'arrêt complet du train

D'entrer dans les voitures ou d'en sortir autrement que par les accès ménagés à cet effet

et placés du côté où se fait le service du train

De monter ou de descendre ailleurs que dans les gares, stations, haltes ou

arrêts à ce destinés et lorsque le train n'est pas complètement arrêté

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tout dépend du matériel.

si voiture CORAIL, effectivement c'est possible.

si autre matériel je ne vois pas comment, à moins de l'action d'un dispositif COSE sur la porte ou si l'ASCT ne maintenait pas les portes au blocage avant l'action de la FAP via le critère vitesse. (critère variable mais maxi 10KM/H , me semble t-il).

dans tous les cas, la victime n'est pas dans son droit mais l'enquête va peut-être démontrer des manquements de la part de la SNCF (cas de l'ASCT ne maintenant pas la fermeture des portes etc...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.