Aller au contenu
Le Web des Cheminots

VEOLIA autorisé à s'emparer de Transdev


lobozo

Messages recommandés

"(AOF) - Veolia aurait obtenu l'aval de la Caisse des dépôts et consignations pour absorber l'opérateur de transport urbain Transdev selon les informations du Figaro. Dans ce dossier, Veolia était en concurrence avec Keolis (filiale à 44,5% de la SNCF), précise le quotidien. Le groupe d'Henri Proglio aurait remporté la mise grâce au soutien de l'Elysée et notamment de Claude Guéant, son secrétaire général, selon les mêmes sources.

L'opération, qui se fera sous forme de fusion entre Veolia Transport et Transdev, devrait donner naissance à un nouveau leader mondial des transports urbains, précise Le Figaro. "

c'est cool ça le "soutien de l'Elysée", comment on fait pour en bénéficier, y a un bureau pour faire une demande ? un formulaire à remplir peut être ? koiquesse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

http://www.lefigaro.fr/societes/2009/07/20...t-transdev-.php

Le nouvel ensemble représentera près de 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires et sera le leader du transport urbain dans le monde.

coeur-.gif C'est une révolution pour les transports publics français. Pour quelques semaines encore, ce secteur compte trois acteurs majeurs : Keolis, filiale à 44,5 % de la SNCF, Veolia et Transdev. D'ici à la fin de l'année, ils ne seront plus que deux : Veolia a en effet obtenu en fin de semaine dernière le feu vert pour absorber Transdev.

Depuis plusieurs semaines, il était en effet acquis que la RATP sortirait du capital de Transdev et que la Caisse des dépôts et consignations (CDC), qui détient 69,6 % de son capital, comptait se défaire de sa participation. Veolia et Keolis avaient alors aussitôt formulé une offre sur le numéro 3 du secteur. Selon nos informations, c'est finalement Veolia qui l'a emporté, grâce au soutien de l'Élysée et notamment de son secrétaire général, Claude Guéant. La candidature de Veolia se serait en revanche longtemps heurtée à la position de Michel Bouvard, président de la commission de surveillance de la CDC, davantage favorable à l'offre de Keolis.

Le rapprochement des deux groupes va se faire sous la forme d'une fusion entre Veolia Transport, la branche transports publics de Veolia Environnement, et Transdev.

Pour l'instant, aucune valorisation du groupe Transdev n'a été communiquée. «Tout dépendra du périmètre, explique un proche du dossier. Et notamment des actifs que conservera la RATP.» La Régie a fait savoir dès le début qu'elle ne partirait pas avec du cash mais avec des actifs. Elle serait notamment très intéressée par les actifs italiens et portugais de Transdev.

Quant à la CDC, elle troquera sa participation dans Transdev contre une montée au capital de Veolia dont elle détient pour l'instant 9,6 %. Une opération qui dépasse les seuls enjeux financiers et industriels. En se renforçant dans Veolia, la CDC «verrouillera» un peu plus le capital de Veolia, un leader mondial que l'État a toujours souhaité mettre à l'abri d'éventuels prédateurs.

La décision a été prise à l'issue d'une ultime audition à la CDC des patrons de Veolia et de Keolis. «C'était ambiance soupe à la grimace chez nous, jeudi soir, à la sortie de la Caisse des dépôts», raconte un cadre de Keolis. La candidature de Keolis se serait également heurtée à un problème de concentration, les deux groupes ayant des activités et des implantations géographiques assez similaires. Cependant, chez Keolis on dénonce déjà un dossier qui a été «traité politiquement». «C'est un non-sens économique et industriel, explique un proche du dossier, côté Keolis. Notre offre était meilleure mais elle s'est heurtée à la volonté d'aider Veolia qui va mal en ce moment.»

Activités et implantations complémentaires

Cette fusion va donner naissance au leader mondial des transports urbains qui pèsera en tout près de 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires. À ce jour, Veolia Transport réalise en effet 6 milliards d'euros de chiffre d'affaires contre 3,3 pour Transdev.

Les deux groupes sont complémentaires. En France, Veolia est très présent dans le transport inter­urbain, tandis que Transdev l'est davantage dans l'urbain. ­Cette complémentarité est également européenne, puisque Transdev est principalement implanté au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Italie et au Portugal, alors que ­Veolia a décroché ses plus gros contrats en Allemagne, dans le Benelux et les pays scandinaves.

Les savoir-faire des deux groupes se complètent également bien : Veolia est davantage reconnu pour le transport par bus et par train alors que le point fort de Transdev repose davantage sur les bus et les tramways. « Dorénavant, la France disposera de deux acteurs majeurs dans les transports publics : un pôle privé autour de Veolia et un pôle public autour de Keolis », explique un proche du dossier.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Malgré tout,

cocorico pour la reussite d'un groupe francais....

En revanche, mecanos TER et IDF, voici peut etre votre futur employeur lors des futurs appels d'offres...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les savoir-faire des deux groupes se complètent également bien : Veolia est davantage reconnu pour le transport par bus et par train alors que le point fort de Transdev repose davantage sur les bus et les tramways. « Dorénavant, la France disposera de deux acteurs majeurs dans les transports publics : un pôle privé autour de Veolia et un pôle public autour de Keolis », explique un proche du dossier.

et comme le dit la CGT, d'après la Vie du Rail (du 15.7, page 5), Kéolis, filiale de la SNCF, fera concurrence à ... la SNCF ... sur le marché bigbisous des TER.

mais qu'est-ce qu'on peut contre la fine équipe Proglio - Dati - Sarkozy ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore une fois, j'essaie de comprendre : une boîte (Transdev) est propriété d'une institution d'État (la CDC) qui veut la vendre. Sur les rangs, une entreprise filiale d'un EPIC (Keolis) et une boite privée dont le patron est un ami personnel du Président de la République.

Et qui remporte la donne : l'ami du chef de l'État.

Et on rajoute là-dessus une rentrée dans le capital de Veolia de la CDC (argent frais en provenance direct de l'État : miam-miam !)

Si ça, ce n'est pas du mic-mac arrangé au plus haut niveau pour le bien-être de quelques-uns, qu'est-ce que c'est ??? :blush: :blush: cestachier

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore une fois, j'essaie de comprendre : une boîte (Transdev) est propriété d'une institution d'État (la CDC) qui veut la vendre. Sur les rangs, une entreprise filiale d'un EPIC (Keolis) et une boite privée dont le patron est un ami personnel du Président de la République.

Et qui remporte la donne : l'ami du chef de l'État.

Et on rajoute là-dessus une rentrée dans le capital de Veolia de la CDC (argent frais en provenance direct de l'État : miam-miam !)

Si ça, ce n'est pas du mic-mac arrangé au plus haut niveau pour le bien-être de quelques-uns, qu'est-ce que c'est ??? :blush::blush:cestachier

C'est du donnant-donnant (ou gagnant-gagnant à la Royal)

La SNCF récupère VeoliaCargo étranger _dont Rail4Chem_ et ...Eurotunnel récupère VeoliaCargo en France: Veolia empoche 100m€ (peu par rapport au 1M€ d'actifs en vente).

C'est un peu comme à la belote:

tu remues les cartes avant de distribuer et on ne sait pas où le Valet mais le 9 semble rester dans l'EF historique...

C'est un malin ce Nicolas 1er...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Encore une fois, j'essaie de comprendre : une boîte (Transdev) est propriété d'une institution d'État (la CDC) qui veut la vendre. Sur les rangs, une entreprise filiale d'un EPIC (Keolis) et une boite privée dont le patron est un ami personnel du Président de la République.

Et qui remporte la donne : l'ami du chef de l'État.

Et on rajoute là-dessus une rentrée dans le capital de Veolia de la CDC (argent frais en provenance direct de l'État : miam-miam !)

Si ça, ce n'est pas du mic-mac arrangé au plus haut niveau pour le bien-être de quelques-uns, qu'est-ce que c'est ??? :blush::blush:cestachier

Tu voudrais dire que nos hommes (femmes) politiques sont corrompus???? et que tout n'est que manigances au plus haut niveau?

Nan, je n'ose y croire.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu voudrais dire que nos hommes (femmes) politiques sont corrompus???? et que tout n'est que manigances au plus haut niveau?

Nan, je n'ose y croire.....

Rien que pour toi :blush: :

" type="application/x-shockwave-flash" src="Xjv57gSE5gQ" width="400px" height="400px">

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

Veolia + Transdev

Jean-Marc Janaillac, nouveau patron de Transdev, réussira-t-il là où ses prédécesseurs ont échoué ? Parviendra-t-il à redresser la barre de l'ex-géant mondial des transports publics plombé par trois ans d'errements stratégiques ? ...

à lire ici :

http://www.mobilicites.com/fr_actualites_veolia---transdev---1---1---1-1_0_77_2441.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Transdev vend le quart de son activité pour résorber sa dette

Trois mois après son arrivée aux commandes de Veolia Transdev, Jean-Marc Janaillac tranche dans le vif. Endetté, peu rentable et déboussolé, le groupe né en 2011 de la fusion calamiteuse de Veolia Transport et de Transdev va subir une sévère cure d'amaigrissement, avec un plan de cessions d'actifs représentant un quart de son activité. A l'issue de l'augmentation de capital en cours, la Caisse des dépôts va devenir l'actionnaire majoritaire du groupe, qui devient simplement Transdev ...

à lire ici :

http://www.mobilicites.com/fr_actualites_transdev-vend-le-quart-de-son-activite-pour-resorber-sa-dette_0_77_2443.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Une réussite a mettre sur le compte de l'ex-locataire de l'Elysée...

Que des désastres économiques ses interventions.....

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une réussite a mettre sur le compte de l'ex-locataire de l'Elysée...

Que des désastres économiques ses interventions.....

Mais non...aujourd'hui (presque) tout le monde le regrette et souhaite son retour plus vite que tout de suite.

Ses frasques, ses échecs, son incompétence, sa morgue et sa grossièreté sont oubliés.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Mais non...aujourd'hui (presque) tout le monde le regrette et souhaite son retour plus vite que tout de suite.

Ses frasques, ses échecs, son incompétence, sa morgue et sa grossièreté sont oubliés.

Les gens, pour une grande majorité, ont une mémoire de poisson rouge....

Je ne dis pas qu'actuellement c'est la panacée, loin de la.... Mais ne pas oublier ce qu'on a vécu avec le petit caporal....

Je vais etre provoc, mais :

- Les américains ont votés 2X Bush...

- Les italiens, ont votés, revotés Berlusconi, et, même certains ont votés pour lui en fevrier....

Et si on va plus loin, d'autres ont élu Hitler, et tant d'autres....

La connerie humaine n'a pas de limite, un peu de propagande, et hop....

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour revenir au sujet...

Véolia ne s'empare pas de Transdev mais s'en sépare.

Grâce à qui vous savez, Véolia est dans une situation financière délicate et doit se recentrer sur ses coeurs de métiers en abandonnant sa participation dans les transports de voyageurs.

C'est la Caisse des Dépots qui prend la relève et en profite pour se débarrasser du nom Véolia pour ne garder que Transdev.

Et ça vaut mieux car Véolia, à cause, encore une fois de qui vous savez, n'est plus un modèle de gestion saine et rigoureuse...

Monter des mécanos pour ne réaliser que de juteuses opérations financières - et tenter de torpiller une entreprise historique honnie- ne réussit pas à tous les coups surtout si on s'appuie sur une société dont ce n'est pas le métier.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.