Aller au contenu
Le Web des Cheminots

TER - Progression en dessous des objectifs


IGS4

Messages recommandés

Les trains régionaux font une pause dans la montée

Coup de frein sur les TER. La SNCF a annoncé hier que la progression du trafic de

ses trains régionaux au premier semestre 2009 était en dessous de ses objectifs,

pointant à + 2,6 % par rapport à 2008, contre une prévision de + 5,6 %. Claude Solard,

directeur des TER, préfère voir le verre à moitié plein et estime que « la situation reste bonne.

Quelle activité affiche de la croissance en 2009 ? » Il n'empêche que l'augmentation

moyenne du trafic, depuis 2002, était de 8 % par an. Et que si le chiffre d'affaires des

TER est en hausse de 4,4 % pour ce premier semestre, le résultat financier affiche,

lui, un retard de 144 millions d'euros par rapport à la même période en 2008.

Cette croissance moyenne de 2,6 % cache de surcroît des situations contrastées.

La Franche-Comté a vu son trafic augmenter de 9,6 %, mais Paca et Midi-Pyrénées

sont dans le rouge, à - 0,9 % et - 0,5 %. Faut-il y voir un lien avec les retards récurrents

des trains dans ces régions ? Paca affiche une ponctualité catastrophique de seulement 84 %

et Midi-Pyrénées de 87 %, quand la moyenne nationale pointe à 92 % (contre 91 % en 2008).

Claude Solard pense plutôt que « les zones les plus affectées par la baisse du trafic,

sont celles à vocation touristique, où le TER sert de connexion vers le TGV ».

Si le patron des trains régionaux ne voit « pas encore de sortie de crise », il pense « maintenir

la tendance du premier semestre » d'ici à la fin de l'année. A plus long terme, le plan « TER x 4 »

(qui vise à multiplier par quatre la fréquentation d'ici à 2030) n'est « pas remis en cause ».

L'appel d'offres concernant un millier de nouvelles rames, lancé il y a dix-huit mois,

sera rendu public courant octobre et devrait relancer la machine. La SNCF est en

« discussion exclusive » avec l'industriel Alstom, pressenti pour remporter ce marché.

Financés par les régions, ces trains remplaceront 50 % du parc et devraient aider à

améliorer la ponctualité. Elles pourraient entrer en service à partir de 2013.

Mickaël Bosredon

http://www.20minutes.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En gros, la Sncf enregistre une baisse d'activité globale de -4% au premier semestre.

Ce n'est pas surprenant dans le contexte, c'est moins que d'autres transporteurs (Air France -15 ou -20% je crois).

Surtout associé à une baisse globale du coût du carburant, de 150 euros le baril à l'été 2008, il fut un peu au dessus de 50 euros cet été. Tout ceci compte, alors que les Français ont toujours besoin de se deplacer pour les trajets quotidiens....

Gageons une franche remontée des cours, qui sera tout de façon, favorable au rail.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Surtout associé à une baisse globale du coût du carburant, de 150 euros le baril à l'été 2008, il fut un peu au dessus de 50 euros cet été. Tout ceci compte, alors que les Français ont toujours besoin de se deplacer pour les trajets quotidiens....

Gageons une franche remontée des cours, qui sera tout de façon, favorable au rail.

Fabrice

Le directeur des TER devrait sortir les chiffres région par région, car pour moi, les pourcentages ne valent strictement rien dire, car aucun vrai chiffres n'est indique.

Bref! avec des pourcentages on peut faire dire n'importe quoi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...