Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Avignon et Miramas sur la sellette


Messages recommandés

20 Minutes

Sauvegarder le « wagon isolé ». Elus et syndicats ont fustigé hier le projet de réorganisation du fret de la SNCF qui, selon eux, mettrait en danger les gares de triage de Miramas et d'Avignon. Pour réduire les déficits (600 millions prévus en 2009 sur 1,4 milliard de chiffre d'affaires, selon la CGT), la SNCF envisage d'arrêter plus de la moitié des convois à « wagons isolés ». Or, cette activité représente « 80 % à 100 % du fret des gares de Miramas et d'Avignon », souligne Daniel Tourlan (CGT), au nom de l'intersyndicale CGT-Sud-Unsa-FO. « La SNCF est le deuxième employeur de la ville, souligne Frédéric Vigouroux, maire (PS) de Miramas. Ce sont plus de 200 familles qui sont en jeu. » L'intersyndicale et les collectivités locales stigmatisent un projet « surréaliste », « contraire à tous les engagements du Grenelle de l'environnement ». « La direction nous dit que cela ne va entraîner "que" 30 trajets supplémentaires de camions, sur 300 km, par département et par jour », dénonce Henri Bascunana, élu CGT au conseil d'administration. Le wagon isolé étant essentiellement utilisé par des PME-PMI, le conseil régional craint un impact économique en chaîne ou un report massif vers les poids lourds. « Ce serait un non-sens alors que Miramas est un carrefour entre le port de Marseille et le nord de l'Europe, et que la zone industrielle de Fos est suffisamment équipée en voies de chemin de fer pour une desserte de proximité aux

entreprises », estime Michel Vauzelle, président (PS) de la région.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De toute façon, le Fret continuera à descendre en flèche.

Car la SNCF n'a pas compris qu'en éloignant les points Fret, cela éloigne les sociétés de faire appel au Fret ferroviaire et que cela rapproche les société à faire appel au fret routier.

Donc la direction SNCF n'a aucune volonté de mieux desservir les points Fret et finalement cette même direction SNCF n'a qu'a s'en prendre qu'à elle et à sa saloperie rentabilité, c'est plutôt direction SNCF qui n'est pas rentable, car elle est contre-productive.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Question écrite de Monsieur Michel VAUZELLE

A Monsieur le Ministre d’Etat à l’Ecologie, de l’Aménagement et du Développement Durables sur la remise en cause du développement du fret par la Société Nationale des Chemins de Fer.

A l’heure où les prix du gazole explosent et mobilisent de très nombreuses corporations, notamment dans le domaine des transports et après le Grenelle de l’Environnement, il est admis par l’ensemble des acteurs socio-économiques que le développement du transport ferroviaire représente une nécessité absolue. Le Gouvernement a, lui-même, reconnu cet impératif et multiplié les annonces en faveur du transport ferroviaire. Cependant, ces annonces ne semblent pas corroborées par la politique mise en œuvre par la S.N.C.F, pourtant entreprise publique. Concentrant sa stratégie sur le seul trafic de voyageurs et plus particulièrement sur le trafic à grande vitesse, la SNCF néglige le transport de marchandises. Pire, elle semble vouloir se retirer de ce secteur et vendre ou filialiser ses activités dans ce domaine. Une réorganisation majeure est annoncée. Celle-ci aurait pour conséquence la remise en cause, voire la fermeture de nombreuses gares de triage, telle que celle de Miramas dans les Bouches du Rhône. Or cette gare, comme de nombreuses autres, joue un rôle majeur dans l’aménagement du territoire des Régions du Sud de la France et en particulier de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, en assurant la desserte du Port Autonome de Marseille qui poursuit sa stratégie de développement, avec notamment le projet FOS 2XL. La fermeture éventuelle de gares de triages telle que celle de Miramas limiterait ce développement et ne manquerait pas de transférer le transport des marchandises du fer vers la route. Ce transfert aura des répercussions à la fois sur la sécurité de nos réseaux routiers, accélèrera son engorgement et renforcera donc les atteintes à notre environnement. La stratégie d’abandon du transport de marchandises par la SNCF est donc en contradiction flagrante avec la volonté d’un développement durable de nos territoires. Michel VAUZELLE interroge M. le Ministre d’Etat sur les actions qu’il entend conduire auprès de la SNCF pour remettre le transport de marchandises au cœur de ses priorités, éviter toute fermeture de gare de triage dont celle de Miramas dans les Bouches du Rhône et mettre en adéquation la politique conduite par la SNCF avec les annonces du Gouvernement, en faveur du développement durable.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.