Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Deraillement à Berre (13)


Messages recommandés

un train 17000 vient de dérailler à Berre vers 17h30 suite à une coulée de boue; le train de fret arrivant en face s'est arrêter avant:

3 blessés sur a des eclats de verres a suivre sur les infos nationaux et régionaux.

22311 déraillée + 2 voitures.

interruption du trafic sur cet axe.

Modifié par nissart06
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir;

Un TER assurant la liaison MARSEILLE/LYON en fi d'apres midi a déraillé pres de Berre suite à une coulée de boue...

(faut dire que depuis ce matin c'est le déluge chez nous...)

3 Blessés à priori legers sur les 350 passagers....Et un beau bordel en perspectives (2 voitures seraient par terre...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir;

Un TER assurant la liaison MARSEILLE/LYON en fi d'apres midi a déraillé pres de Berre suite à une coulée de boue...

(faut dire que depuis ce matin c'est le déluge chez nous...)

3 Blessés à priori legers sur les 350 passagers....Et un beau bordel en perspectives (2 voitures seraient par terre...)

Je viens de voir que Nissart 06 a dejà envoyé l'info,donc si un modo veut fermer ou fusionner pas de soucis.....(grrrr encore grillé!!!lol)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je viens de voir que Nissart 06 a dejà envoyé l'info,donc si un modo veut fermer ou fusionner pas de soucis.....(grrrr encore grillé!!!lol)

nouveau bilan sur Lci: 6 blessés..

Un collegue de Miramas,m'a envoyé un mail ou il m'explique que le conducteur s'est blessé à la cheville en allant à la protection....

D'ailleurs il semblerait qu'un train de FRET arrivait en face et a été arreté juste à temps.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

un train 17000 vient de dérailler à Berre vers 17h30 suite à une coulée de boue; le train de fret arrivant en face s'est arrêter avant:

3 blessés sur a des eclats de verres a suivre sur les infos nationaux et régionaux.

22311 déraillée + 2 voitures.

interruption du trafic sur cet axe.

Il semblerait que la B5 était en tete

La photo récupérée sur la provence point com semble le confirmer

Quand au train de Fret, il se serait arreté 300 metres avant la B5

Bon rétablissement aux bléssés.

On a eu très chaud.

Modifié par luxemburg
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La réduction de vitesse est distante d'au moins 5 kilometres du lieu du déraillement mdrmdr

Ce déraillement est plutôt à rapprocher de celui qui a eu lieu l'année derniere entre Miramas et Marseille, via Port de Bouc.

tu parles du TIV a 100 km/h? en plus je pense que ce TIV est plus par rapport au travaux qu'il ya sous le petit pont a cet endroit la

rien a voir avec le lieu du deraillement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En tout cas un grand bravo au collegue de Marseille pour son sang froid....

Et un lievre de plus de levé avec ces putains de rames reversibles....Parce qu'à priori,vu que c'est la loc qui assure la fourniture electrique et que suite au deraillement les cablots ont peté,le SAR n'a pu etre activé.....

D'ou la protection à la torche et l'arret du Pechiney (avec une Class 77 en tete,je vous laisse imaginer ce qu'il aurait fait de la B5) à environ 400m.....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En tout cas un grand bravo au collegue de Marseille pour son sang froid....

Et un lievre de plus de levé avec ces putains de rames reversibles....Parce qu'à priori,vu que c'est la loc qui assure la fourniture electrique et que suite au deraillement les cablots ont peté,le SAR n'a pu etre activé.....

D'ou la protection à la torche et l'arret du Pechiney (avec une Class 77 en tete,je vous laisse imaginer ce qu'il aurait fait de la B5) à environ 400m.....

la batterie de la REVCO ne sert a alimente la radio etc.....?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la batterie de la REVCO ne sert a alimente la radio etc.....?

Ben ecoute à priori non,puisque le collegue est parti à la protection avec la torche....

apres je sais pas si le choc a fait que tout a sauté ou si c'est juste parce que le cablot a été arraché,mais il semble à la vue des temoignages et du collegue qui a amené le wagon de secours hier sur place que ça s'est passé ainsi....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

vendredi 18 septembre 2009 vers 17h20, un TER reliant Marseille et Lyon-Pardieu via Miramas et Avignon a déraillé peu après son départ de la gare Saint-Charles. D'après les pompiers, ce sont les pluies qui auraient provoqué une coulée de boue qui a percuté le train. Six blessés légers sur les 350 passagers ont été recensés et ont été évacués vers les hôpitaux les plus proches.

La Provence.com

Déraillement du TER à Berre-l'Étang : "Nous le redoutions depuis longtemps"

29 contributions

Publié le samedi 19 septembre 2009 à 11H48

C'est un miracle si hier, sur les 350 passagers de ce train, seulement six ont été blessés et évacués vers l'hôpital.

Grosse frayeur pour 350 passagers qui étaient à bord du TER reliant Marseille et Lyon-Pardieu, via Miramas et Avignon, hier, autour de 17 h 20. Alors qu'ils étaient partis depuis une vingtaine de minutes de la gare Saint-Charles de Marseille, le train a déraillé, au niveau de l'usine Cabot à Berre l'Etang : "On a entendu un fracas, comme si plusieurs pierres venaient frapper le train, confiait une passagère, encore sous le choc. Puis on a été fortement secoués pendant une trentaine de secondes et tout le monde a eu le réflexe de se coucher par terre avant l'arrêt brutal. On a sans doute tous eu très peur mais il n'y a pas eu de mouvement de panique".

Les pierres pressenties n'étaient pas une illusion. D'après les pompiers, les fortes pluies de la fin d'après-midi qui se sont abattues sur la zone de l'Etang de Berre ont provoqué une coulée de boue mêlée de pierres. Elle a percuté le train qui passait justement à ce moment. La force de la coulée a visiblement ébranlé la matrice qui a quitté ses rails et s'est déportée d'un mètre avant de s'arrêter.

Six blessés légers, dont un bébé, ont été rapidement évacués par les pompiers vers les établissements de santé les plus proches. Il faut dire qu'au milieu du train, certaines vitres ont comme implosé : "De l'extérieur, le verre semble dépoli, explique un jeune homme, mais à l'intérieur, des morceaux de verre se sont détachés et une jeune fille à côté de moi avait le visage en sang".

Deux heures après l'accident, les autres passagers attendaient d'être évacués par un bus de la SNCF. "J'ai tout de suite pensé à ces traverses installées sur les rails par malveillance", confiait une dame, qui voyageait au bout du train. Si le responsable de la SNCF qui était sur place n'a pas trouvé le temps de donner son point de vue sur l'accident, les passagers sains et saufs, saluaient le travail du conducteur: "cela semble miraculeux qu'il ait pu s'arrêter sans plus de dégâts". D'après des employés de la SNCF qui examinaient l'endroit de l'impact : "à cet endroit, le train devait être autour de 160km/h".

P.Y.

Le commentaire de Joël Nodin, secrétaire de Sud-Rail Paca : "Cet accident, nous le redoutions depuis longtemps"

"Depuis maintenant des mois, du côté de Berre sur la ligne Marseille-Miramas, la voie s'affaisse. Une rivière souterraine ayant été trouvée lors des orages en 2008, la vitesse a été réduite sur un tronçon de cette voie. RFF et la SNCF ont préféré réduire la vitesse et ne pas réaliser les travaux importants nécessaires pour la sécurisation des lieux", dénonçait, peu après l'accident, un communiqué du syndicat Sud-Rail.

Pour Joël Nodin, secrétaire de Sud-Rail Paca, "cet accident qui aurait pu avoir des conséquences bien plus graves, nous le redoutions depuis longtemps. Cette zone, qui va de Saint-Chamas à Rognac, est géologiquement dangereuse. Elle a d'abord été victime d'incendies, qui ont entraîné une érosion des sols, ce qui entraîne ruissellement des eaux et coulées de boues comme celle qui est à l'origine de l'accident. Nous demandons depuis longtemps une sécurisation de la voie, mais la direction a préféré réduire la vitesse sur le tronçon Berre-Saint-Chamas. Mais c'est avant Berre que l'accident a eu lieu et il pourrait avoir lieu n'importe tout ailleurs sur cette ligne. Il faut d'urgence procéder à une expertise géologique des sols préalable à une sécurisation d'envergure. Ce qui demande des investissements en argent et personnel et qui n'est pas du tout dans la logique actuelle de la SNCF."

Propos recueillis par Colette Auger

La Provence.com

http://www.laprovence.com/articles/2009/09...g-6-blesses.php

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.