Aller au contenu
Le Web des Cheminots

9 voitures Scenic brulées pour venger le graffeur de Nantes


Invité

Messages recommandés

Presse Ocean

Wagons incendiés à la gare de fret: quatre étudiants Nantais interpellés

C'était au cours de la nuit du 16 au 17 avril. Les pompiers ont été appelés pour éteindre un feu de wagon de fret et un feu de wagon de transport de passagers, gare de l'Etat, à Nantes. Neuf voitures Scenic, positionnées sur un wagon, ont fait les frais de l'incendie. Près de 300 000 € de préjudice à la clé. L'enquête menée par la cellule de lutte contre les incendies de véhicules automobiles a permis d'interpeller quatre étudiants nantais le 30 juin. Les incendiaires présumés, alcoolisés, seraient venus sur le site pour se recueillir, peu de temps après la mort d'un ami graffeur, électrocuté alors qu'il avait grimpé sur un wagon pour prendre une photo. La séance de recueillement aurait dérapé et les jeunes auraient décidé de "venger leur copain". Les quatre suspects, âgés de 20 à 22 ans, ont été déférés hier devant le parquet de Nantes. L'un d'entre eux a été placé en détention provisoire. Les trois autres sont sous contrôle judiciaire.

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Presse Ocean

Wagons incendiés à la gare de fret: quatre étudiants Nantais interpellés

C'était au cours de la nuit du 16 au 17 avril. Les pompiers ont été appelés pour éteindre un feu de wagon de fret et un feu de wagon de transport de passagers, gare de l'Etat, à Nantes. Neuf voitures Scenic, positionnées sur un wagon, ont fait les frais de l'incendie. Près de 300 000 € de préjudice à la clé. L'enquête menée par la cellule de lutte contre les incendies de véhicules automobiles a permis d'interpeller quatre étudiants nantais le 30 juin. Les incendiaires présumés, alcoolisés, seraient venus sur le site pour se recueillir, peu de temps après la mort d'un ami graffeur, électrocuté alors qu'il avait grimpé sur un wagon pour prendre une photo. La séance de recueillement aurait dérapé et les jeunes auraient décidé de "venger leur copain". Les quatre suspects, âgés de 20 à 22 ans, ont été déférés hier devant le parquet de Nantes. L'un d'entre eux a été placé en détention provisoire. Les trois autres sont sous contrôle judiciaire.

L'électrocution de leur ami a fait l'objet d'un sujet :

http://www.cheminots.net/forum/index.php?showtopic=23783&pid=303193&start=&st=#entry303193

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et les 300 000€ de préjudice qui sont partis en fumée et ne seront jamais remboursés je suppose ?

Ca ne risque pas! Et pas question d'organiser un apéro facebook payant pour cela car le maire de la commune les a interdits depuis qu'il y a eu un mort lors du dernier!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Presse Ocean

Wagons incendiés à la gare de fret: quatre étudiants Nantais interpellés

C'était au cours de la nuit du 16 au 17 avril. Les pompiers ont été appelés pour éteindre un feu de wagon de fret et un feu de wagon de transport de passagers, gare de l'Etat, à Nantes. Neuf voitures Scenic, positionnées sur un wagon, ont fait les frais de l'incendie. Près de 300 000 € de préjudice à la clé. L'enquête menée par la cellule de lutte contre les incendies de véhicules automobiles a permis d'interpeller quatre étudiants nantais le 30 juin. Les incendiaires présumés, alcoolisés, seraient venus sur le site pour se recueillir, peu de temps après la mort d'un ami graffeur, électrocuté alors qu'il avait grimpé sur un wagon pour prendre une photo. La séance de recueillement aurait dérapé et les jeunes auraient décidé de "venger leur copain". Les quatre suspects, âgés de 20 à 22 ans, ont été déférés hier devant le parquet de Nantes. L'un d'entre eux a été placé en détention provisoire. Les trois autres sont sous contrôle judiciaire.

condoleançe au mort et la famille surtout;si çela pouvait faire réfléchir les (taqueur;graffeur)et autres ((artiste )) du meme genre,çe serait bien; je sait mon post n'est pas sympa mais les eouvres des artistes ras le bol.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

On sombre effectivement dans des comportements de plus en plus alarmants de faits d'individus seuls ou en groupe. J'ai été sur le fil du mois d'avril et pour fair bref dans mon intervention, tout respect aux victimes de ce genre d'accident (l'électrocution sur le toit des wagons), je ne dirais que cela : Il y a 30 ou même 40 ans à présent la courant 1500 V ou 25000 V circulait déjà sur grand nombre de lignes de la SNCF, lignes et sites divers qui n'étaient parfois fermés que par des fils barbelés, clôtures basses en béton, murets ou souvent rien du tout ..... tout était facilement accessible et la signalétique disposée juste ce qu'il fallait soit près de 30 fois moins qu'aujourd'hui ..... pourquoi n'y avait-il que très rarement ce genre d'accident mis à part d'ordre professionnels ???? Qu'est ce qui a changé ? Le courant est toujours le même, les wagons sont à peu près pareils voir même mieux sécurisés (échelles de trémies ou citernes avec trappe de sécurité), les sites sont toujours à la même place et même plus souvent sous-utilisés dans certains cas .... le risque encourut est donc exactement le même depuis des décennies lorsqu'une personne civile pénètre dans une enceinte interdite et dangereuse TELLE QU'ELLE SOIT .... alors qu'est-ce qui a changé ? A qui réellement la faute dans tous les cas de figures ? La SNCF devra-t-elle couper le courant dans chaque zone élémentaire électrique entre chaque passage d'une circulation électrique, ce pour chaque voie de service, chaque voie de passage en gare, chaque voie de zone industrielle, chaque portion de voie où qu'elle soit ??????? Je rappel au passage que la manipulation d'un sectionneur à talon de mise au rail est un geste métier potentiellement risqué pour un cheminot .... combien de manip "risquées" sur un chantier pour combien de cas de montée sur le toit de wagon .... que vaut la vie des cheminots face à celle d'imprudents (qui osera ici appeler cela autrement) ?

Le meilleur moyen de respecter les victimes de ces "accidents" (le dico indique pour accident : fortuit, par hasard, impromptu) est de trouver des solutions intelligentes et donc efficaces de façon non-pas à rendre le plus étanche possible (une parfaite utopie dans les grandes largeurs) les sites ferroviaires avec miradors, murs électrifiés et sentinelles avec chiens mais en agissant directement sur la responsabilisation des personnes et surtout DES PARENTS !!!! Oui je sais c'est tout aussi utopique mais cause perdue pour cause perdue, autant défendre la bonne non ?? Ca s'appel la "bonne éducation" et c'est cette carence qui tue chaque jours dans beaucoup de domaines .... le problème est là et penser qu'il est ailleurs est tout simplement une faiblesse d'esprit à mon sens ! Sur notre ligne en vallée de Chamonix et basse vallée d'Arve, poser le pied sur le troisième rail 850 v est un danger mortel permanent pour 36 km (et toute la ligne vers Martigny partiellement en 3ème rail) fréquentés par des enfants, des skieurs, des vététistes, des randonneurs, des touristes, des gens du pays etc .... tous savent en grande majorités quels risques ils encourent et dans les écoles l'IMS fait un travail parfait de sensibilisation .... la dernière et rarissime victime est le chien d'André Manoukian qui a voulu niaker le troisième rail !!! L'exemple est là .... la solution est là ... réagissons de la bonne manière (les pouvoirs publics en première ligne) car tout ce que l'on mettra en place au niveau infrastructure et équipement ne remplacera jamais la RESPONSABILISATION DES INDIVIDUS ............ aller en sens contraire pour économiser du temps, de l'argent et des victimes (le dilemme est ici abyssale) est un non-sens et la porte ouverte vers une SOCIÉTÉ d' IMPUNITÉ TOTALE (comment ? c'est déjà le cas ?) !!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...