Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Accident à un PN dans le Gers


NATman

Messages recommandés

Deux blessés graves dans un accident de train dans le Gers

Un accident entre un train express régional (TER) et un camion a fait huit blessés dont deux graves lundi dans le Gers, a-t-on appris auprès de la SNCF.

Pour des raisons encore inconnues, un train express régional reliant Auch à Toulouse a percuté un camion vers 8h45 sur un passage à niveau proche de la commune de Gimont", a déclaré un porte-parole de la direction régionale Midi-Pyrénées de la SNCF.

"Cet accident a fait deux blessés graves et six blessés légers, dont le conducteur du camion", a-t-il ajouté.

Selon les pompiers de Gimont, qui ont piloté les secours, le pronostic vital n'était engagé pour aucune des victimes.

Le trafic ferroviaire était encore interrompu lundi en fin de matinée sur cette voie unique reliant Auch à Toulouse et qui avait l'objet d'importants travaux de modernisation au printemps dernier.

Nicolas Fichot, édité par Patrick Vignal

http://fr.news.yahoo.com/4/20100927/tts-france-train-accident-ca02f96.html

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le Figaro

Un train percute un camion dans le Gers

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/09/27/01016-20100927ARTFIG00434-un-train-percute-un-camion-dans-le-gers.php

20 minutes

Un train percute un camion dans le Gers: huit blessés dont trois graves

http://www.20minutes.fr/article/601812/societe-un-train-percute-camion-gers-3-blesses-graves

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour des raisons encore inconnues, un train express régional reliant Auch à Toulouse a percuté un camion vers 8h45 sur un passage à niveau proche de la commune de Gimont", a déclaré un porte-parole de la direction régionale Midi-Pyrénées de la SNCF.

Ben, la raison, ce n'est pas qu'il y avait un camion sur la voie ???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un train TER percute un camion : 3 blessés graves

Un train TER Auch-Toulouse a percuté un camion à un passage à niveau sans

barrière sur une petite route près de Gimont (Gers), faisant trois blessés graves

et sept blessés légers, selon le dernier bilan établi par la préfecture.

Le conducteur du poids lourd figure parmi les blessés graves. "Le pronostic

vital n'est engagé pour aucune des victimes", a précisé la préfecture.

L'accident a eu lieu peu après 08h45 à un passage non protégé mais signalé

par un stop, sur une voie reliant Gimont au village d'Escorneboeuf, a précisé la

gendarmerie du Gers. Pour des raisons qui restent à déterminer, le train a heurté

le camion benne traversant le passage à niveau . . .

La suite

Photo : La dépêche

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai fini le service ce matin. Le collègue à la réserve partait avec des 66000 porter le secours à la rame.

Apparemment le mécano n'avait pas grand chose, juste une grosse contusion au genou. Il y a énormément de PN sans barrières sur cette ligne, donc cet accident ne m'étonne pas trop, certains sont en courbe et masqués par des arbres, la pancarte S ça suffit pas toujours...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tout d'abord, un bon rétablissement aux collègues et aux passagers blessés.... bigbisous

D'un autre coté, malgré les dégats apparents sur le 73500, on a quand même l'impression qu'il n'a pas trop mal résisté au choc avec le camion. Les zones de déformation ont l'air d'avoir joué leur role avec succès.... On n'aurait sans doute pas eu les mêmes résultats avec les matériels d'ancienne génération (caravelles ou X2800, ou même X2100/2200).....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dingue! Et le conducteur du camion, il était pas dans sa cabine au moment du choc?!

Salut. Bien j'ai l'impression que si en fait; mais celle-ci s'est "heureusement" désolidarisée du châssis pour finir dans le champ en contrebas (il y a des photos sur la Dépêche.fr), ce qui lui a permis de ne pas être broyé dans un amas de tôles froissées sous la rame...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a énormément de PN sans barrières sur cette ligne, donc cet accident ne m'étonne pas trop, certains sont en courbe et masqués par des arbres, la pancarte S ça suffit pas toujours...

C'est vrai, mais quelqu'uns ont tout de même été supprimé après le RVB du plan rail.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai fini le service ce matin. Le collègue à la réserve partait avec des 66000 porter le secours à la rame.

Apparemment le mécano n'avait pas grand chose, juste une grosse contusion au genou. Il y a énormément de PN sans barrières sur cette ligne, donc cet accident ne m'étonne pas trop, certains sont en courbe et masqués par des arbres, la pancarte S ça suffit pas toujours...

Heu, la visibilité elle est calculée pour les véhicules routiers, pas pour les trains.

Et les Chefs de District ont pour mission, entre autre, de s'assurer que la visibilité est bonne de chaque coté du PN, et pour toutes les directions. En général, ils en sont bien conscients, et font ça sérieusement. Car en cas d'accident, la réalité de ces contrôles est systématiquement vérifiée, indépendamment des imprudences qui ont pu être éventuellement commises par les automobilistes.

Modifié par Soupeaulait
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette portion a été refaite par un sous traitant (italien si je me souviens bien) l'an dernier qui a déposé le bilan pendant les travaux, obligeant a trouver une solution d'urgence et à continuer les travaux plus tard, et les terminer cette année.

Bon rétablissement aux blessés.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cette portion a été refaite par un sous traitant (italien si je me souviens bien) l'an dernier qui a déposé le bilan pendant les travaux, obligeant a trouver une solution d'urgence et à continuer les travaux plus tard, et les terminer cette année.

Bon rétablissement aux blessés.

Par une entreprise espagnole, VIAS pour ne pas la citer. Ils faisaient parti des moins chers, et au final ils ont compris pourquoi (gros retards, mauvais travail. etc...)

C'est pour cela que la ligne a du etre refermée une deuxième fois l'été dernier, pour refaire la section Gimont - Auch. Cette fois ci, c'était une entreprise allemande.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En fait la première partie (L'isle-Jourdain-Gimont) a été faite par un sous traitant Espagnol qui a tellement bien fait son travail qu'il y a eu plus d'un mois de retard et ce sont des agent SNCF qui ont fini le boulot. La deuxième partie (Gimont-Auch) a été faite par un sous traitant Allemand qui lui a mieux fait son travail et a rendu le chantier dans les temps.

A noter qu'à la base la ligne devait être refaite en une seule fois mais ça n'a pas été possible du fait des Espagnols...

Edit: damned, CC_72024 a été plus rapide ^^

Modifié par antho.L
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Toujours sur la ligne Toulouse - Auch . . .

Frayeur pour une conductrice au passage à niveau

Grosse frayeur mercredi vers 19 heures pour une conductrice dont la voiture a été « éraflée » par

un TER circulant entre Toulouse et Auch. L'incident s'est produit sur le passage à niveau 78 où la

voie ferrée coupe la route départementale 12. Un passage à niveau avec feu rouge et barrières qui

s'abaissent quand le train est à proximité. Pour une raison indéterminée, la conductrice qui selon le

rapport qu'en fait la gendarmerie aurait évoqué un aveuglement dû au soleil, se retrouva sur la voie.

Prenant immédiatement conscience de sa situation périlleuse, elle engagea une marche arrière alors

que le TER surgissait. Il « frotta » l'avant du véhicule sans que ce contact ne provoque des dégâts

sur le train qui put normalement atteindre la gare de Gimont. Les passagers ne se sont rendus compte

de rien. Après la halte programmée à Gimont, le TER a pu poursuivre vers le terminus.

L'incident n'a pas donné lieu à un rapport d'accident indiquait la gendarmerie. Il va appartenir maintenant à la

SNCF de déterminer si le dispositif de signalisation a bien fonctionné. Si c'est le cas, la conductrice pourrait

être inquiétée pour avoir franchi le feu rouge sans le respecter. Même par soleil aveuglant c'est une faute.

La Dépêche

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis repassé sur la ligne aujourd'hui, je peux vous garantir que l'accident était inévitable... le PN se trouve 100m après une courbe à droite. La route à l'endroit du PN forme une sorte d'épingle en montée très étroite.

Sur le relevé ATESS de la machine, il s'avère que le train a percuté le camion plein de goudron à 88km/h, le collègue a sifflé 4s avant l'impact. Le pupitre a reculé jusqu'au siège. Plein de vitres en verre sécurit ont explosé à l'intérieur (dont les vitres de séparation de la cabine arrière).

Ceci me fait poser une question, il me semblait que la cellule de survit d'un 73500 était au niveau du siège conducteur, et non derrière ce dernier??

Modifié par antho.L
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...