Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Paris Culmont-Chalendrey 10 heures de retard


Messages recommandés

Un article du Parisien

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/sncf-ils-arrivent-a-destination-avec-dix-heures-de-retard-27-09-2010-1084852.php

SNCF : ils arrivent à destination avec dix heures de retard

Nuit de cauchemar pour 140 passagers de la SNCF. Dans la nuit de samedi à dimanche, les usagers du train Paris-Culmont-Chalindrey, en Haute-Marne, sont arrivés à destination avec plus de... dix heures de retard. A l'origine de ce nouveau tohu-bohu ferroviaire, un banal accident sur voie. Quelque 200 autres voyageurs du TER Paris-Provins ont subi les dommages collatéraux de cet incident, accusant sept heures de retard.

Samedi vers 21 heures, le train Paris-Culmont-Chalindrey, qui circule alors entre Nangis et Longueville (Seine-et-Marne), heurte soudainement un objet «composé de pièces métalliques» placé au beau milieu de la voie. Le chauffeur, qui s'aperçoit que son système de pneumatiques a été endommagé, choisi d'immobiliser sa rame et appelle à la rescousse le service dépannage de la SNCF. Une heure et demi plus tard, le train est toujours à l'arrêt, au milieu de nulle part. Les passagers, eux, patientent toujours, encore loin d'imaginer la nuit de galère qui les attend.

«Nous avons mal estimé le délai d'attente»

Pour effectuer les quelques kilomètres qui les séparent de la gare de Longueville, là où certains reprendront un autre train pour rejoindre Troyes et Culmont-Chalindrey, les passagers auront finalement attendu cinq heures. «Nous avons mal estimé le délai d'attente», a regretté une source interne à la SNCF. «Si nous avions su, nous aurions peut-être fait appel à un service d'autocar. Nous reconnaissons avoir été dépassés par les évènements», ajoute cette même source.

Arrivés à Longueville à 3h10, les voyageurs, épuisés, ont encore dû attendre une heure de plus sur les quais pour reprendre un autre train, direction Troyes. Parmi eux, «une vingtaine», précise la SNCF, ont été conduits à Culmont-Chalindrey en bus. Pour eux, le voyage s'est finalement achevé vers 7 heures, au petit matin... La compagnie a précisé qu'elle avait distribué quelques plateaux repas à 4 heures. Pas avant.

Le Paris-Provins bloqué en pleine campagne

Une galère en entraînant une autre... D'autres usagers de la SNCF, partis de la gare de l'Est en direction de Provins (Seine-et-Marne) vers 20h45, ont subi eux aussi les dommages collatéraux de cette pagaille. Le TER, qui empruntait la même voie que le train intercités, s'est retrouvé bloqué à son tour plusieurs heures en pleine campagne. Les quelque 200 passagers à bord sont parvenus à la gare de Provins à 4h10, au lieu de 22 heures.

Quelques coquilles de journaliste, soyons indulgents

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Indulgents à l'égard du journaliste, d'accord, mais pour le reste, c'est... désolant!

Tout à fait d'accord.... J'ai de plus en plus l'impression qu'il y a un problème avec les astreintes les nuits de week end. Sans parler des réserves qui ont été supprimées.... Encore un fois, c'est le "risque calculé" qui a prévalu..... cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sans parler des réserves qui ont été supprimées.... Encore un fois, c'est le "risque calculé" qui a prévalu..... cartonrouge

et après on entend "vous n'êtes pas souples les mécanos avec la commande, vous pourriez faire un petit effort"

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voici une info qui est passé quasiment inaperçu, les faits remonte à samedi dernier:

Paris - Troyes en 9 heures en train !

par Un lecteur

Hier, samedi 25 septembre, le train Paris - Troyes parti de la capitale à 20 H 11 est arrivé à Troyes à 05 H 09. Soit 9 heures de trajet et un retard de 7 H 30 !!!

Fil des événements :

- 20 H 11 : départ de Paris

- 20 H 55 : le train heurte quelque chose un peu avant Nangis. Le conducteur pense que c’est un animal. Puis on nous dit que c’est un acte de malveillance, des objets ayant été déposés sur la voie. Le système de freinage est hors service. Le train ne peut pas repartir.

- 00 H 00 : un second train arrive pour pousser le premier jusqu’a la gare de Longueville. Tous les passagers sont transférés dans le noir dans le second train.

- 00 H 30 : second départ, le convoi fait 20 mètres et s’immobilise. La fuite dans le système de freinage bloque la poussée, il faut la colmater ce qui devrait prendre 20 minutes.

- 01 H 45 : nouvelle tentative, le convoi redémarre à très petite vitesse.

- 03 H 15 : arrivée à Longueville. Tout le monde descend. Un autre train doit être mis en place d’ici 15 minutes.

- 04 H 15 : troisième départ

- 04 H 50 : la SNCF distribue des plateaux repas en gare de Romilly

- 05 H 09 : arrivée à Troyes !!! Le calvaire continue pour les voyageurs à destination de Chaumont ou Langres qui doivent prendre un bus.

Résultat : beaucoup de fatigue, de l’énervement (notamment entre non fumeurs et fumeurs qui se permettent de fumer dans le wagon avec la bénédiction du contrôleur (!) qui ouvre une fenêtre avant d’ouvrir la porte), des passagers très calme malgré tout (une femme craque en gare de Romilly), des excuses de la SNCF pour ces "désagréments" mais pas de remboursement ni de geste commercial.

Et oui ce n’est pas la faute de la SNCF. C’est vrai pour les premières heures de retard.

Pour les autres, on a surtout l’impression que la SNCF n’a pas fait les efforts nécessaires pour régler au plus vite la situation.

On a assisté à une gestion incompétente de cette situation de crise, toutes les décisions (notamment la préparation d’un nouveau train) étant prise à la dernière minute, sans aucune préparation préalable, tout le monde se renvoyant la balle, sans prendre de responsabilités et, comme d’habitude avec un manque effarant de communication.

On en sort avec le désagréable sentiment que le voyageur est pris pour du bétail, juste bon à payer, et rien de plus...La SNCF n’en sort pas grandie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...