Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonsoir,

Dans le cadre d'un projet de réouverture au trafic voyageur d'une partie de ligne neutralisée depuis une vingtaine d'années, je souhaiterai connaitre approximativement le coût de réfection totale de 7 km de voie unique (rails, traverses et ballast) ainsi que de l'électrification de cette portion en 1,5 kV.

Quelqu'un peut-il me renseigner ?

Merci d'avance.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A ma connaissance, un RVB coute entre 800 000 et un million d'euros au kilomètre.

Pour l'électrification, je ne sais pas.

C'est dans quel coin ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

les chiffres d'AE me semblent correct, pour une VU sans reféction particulière, type OA par ex....

Attention à la directive Bussereau relative à la suppresion des PN, celà vient se rajouter... Pour l'équipement ficelle, pas de chiffres moi non plus...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je crois que l'électrification tourne elle aussi autour du million d'euros au km, mais peut-être qu'en 1500V c'est un peu plus cher.

Les chiffres avancés pour la voie sont exacts, mais dépendent beaucoup des conditions d'exécution (ligne à VU fermée = moins cher que double voie exploitée ...) et des travaux réalisés (remplacement du ballast = plus cher que le relevage, utilisation de rail de réemploi, etc ....)

Il faudra aussi peut-être prévoir quelques travaux sur la plateforme, car si la ligne a été neutralisée pendant longtemps, les racines peuvent avoir fait des dégâts ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une réouverture pour Céret, alors que la ligne Carcassonne Quillan est sur la sellette ?

Une électrification en 1500V dans les Pyrénées orientales ? Alors que dans les Pyrénées occidentales on désélectrifie et on passe au diesel ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

disons qu'il me semble qu'il s'agisse d'un court tronçon... sans doute l'affectation d'un materiel thermique pour 5 km soit irraisonnable..

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une réouverture pour Céret, alors que la ligne Carcassonne Quillan est sur la sellette ?

Une électrification en 1500V dans les Pyrénées orientales ? Alors que dans les Pyrénées occidentales on désélectrifie et on passe au diesel ?

Carcassonne - Quillan est sur la sellette comme toutes les lignes où circulent moinsde 20 trains/jour (voir conclusions des assises ferroviaires...)

Néanmoins, depuis la mise en application du train à 1 Euro, la fréquentation est en nette augmentation, comme sur Perpignan - Villefranche, où la capacité d'une Z2 devient insuffisante sur certains trains.

La désélectrification de Pau-Oloron et Bayonne - St Jean Pied de Port (un non sens à mon avis, dans un région productrice d'électricité renouvelable et avec un prix du gas-oil qui ne cesse d'augmenter !) est probablement la conséquence d'une caténaire Midi en mauvais état, et de la volonté de RFF de réduire ses coûts de maintenance... Sur Elne Le Boulou, la caténaire date de 1981, et dans le cadre d'une réouverture au trafic voyageur sur Céret, il est plus économique en exploitation d'électrifier ce court tronçon (7 Km) que d'utiliser des autorails diesels (voire bimodes) que la région LR ne possède pas en nombre suffisant; Le réseau TER des Pyrénées-Orientales étant entièrement électrifié en 1500 V.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

dans le cadre d'une réouverture au trafic voyageur sur Céret, il est plus économique en exploitation d'électrifier ce court tronçon (7 Km) que d'utiliser des autorails diesels (voire bimodes) que la région LR ne possède pas en nombre suffisant

Idée fort séduisante, mais y a-t-il un gisement de trafic suffisant pour justifier financièrement cette réouverture et cette électrification ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Réponse : non !

Maintenant si le conseil général veut financer cette réouverture, ça sera un service public de plus rendu à la population et après tout l'argent sera peut être mieux employé là que dans les bus T Zen à 450 000 € pièce (mais avec plein de petites lumières marrantes qui font bien sur les plaquettes de propagande) et qui plaisent tant aux Bo'Bo's des autorités (*) organisatrices parisiennes.

(*) un peu moins aux voyageurs qui se trouvent éjectés lorsque les (très) belles portes design, s 'ouvrent malencontreusement dans les virages...

Modifié par Mak
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu parles du T Zen Corbeil - Lieusaint ?

Je ne savais pas qu'il perdait ses voyageurs en route.

C'est un accident qui est arrivé dans un rond-point il y a quelques jours... depuis ils ont rangé les Crealis pour remettre des bus normaux (provisoirement)...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

non je le crois pas de bus qui perdent les clients dans le rond point !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...