Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Type de contrat à l'embauche (formation AMV-TTMV)


Messages recommandés

Bonjour,

J'ai une petite question.. Je suis entrain de passer les différentes étapes de recrutements pour rentrer en formation TTMV (en commencant par l'AMV bien sur ;) )

Actuellement en poste j'aurais aimé savoir quel type de contrat on signe lors de l'embauche?

Est-on directement embauché au statut (j'ai moins de 30 ans) ou est-ce un genre de CDD (le temps de la formation) ?

Merci pour vos réponse qui pourraient m'aider lorsque je devrais quitter mon poste (si je réussi tout les tests).

Bonne journée :Smiley_04:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci Roukmoute !!

Cela équivaut a un CDI dans la fonction publique c'est ça ?

Être embauché au statut sncf n'a rien à voir avec être embauché en CDI dans l'une des 3 fonctions publiques....

Être embauché dans l'une des 3 fonctions publiques en CDI, veut dire être embauché sous contrat de droit privé....avec avantages et inconvénients inhérents à ce type de contrat...!

exemple : pouvoir être remercié donc licencié avec indemnités ou pas en fonction du motif du licenciement.....

Au statut dans la fonction publique, tu n'es pas licencié...mais révoqué, ce qui juridiquement n'ouvre pas les mêmes droits en terme d'indemnités de licenciement de chômage etc......

Normalement au statut, dans la fonction publique sauf procédure disciplinaire hors paire ou révocation pour inaptitude médicale particulière ......tu as la garantie d'un reclassement effectif ou non....et donc de l'emploi

Si t'es en CDI et si tu es remercié, tu peu juste aller frapper à la porte de Pôle Emploi.....comme n'importe quel salarié de droit privé.

Révocation d'un fonctionnaire :

La révocation d'un fonctionnaire relève du droit public alors que le licenciement d'un salarié relève du droit privé et des articles L1232 et suivants du code du travail.

La révocation est la sanction professionnelle des fonctionnaires qui réprime les fautes professionnelle les plus graves de ces derniers.

L’article 89 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 en fait d’ailleurs une sanction disciplinaire du quatrième groupe, c’est à dire le dernier dans l’échelle des sanctions définies par l’administration publique.

Elle s’apparente donc à un licenciement.

Mais les conséquences d’une révocation peuvent être plus dramatiques que celles d’un licenciement.

En effet, le fonctionnaire révoqué perd la qualité de fonctionnaire à vie.

En d’autres termes, il est renvoyé de la fonction publique sans pouvoir espérer y retrouver un emploi par la suite.

En effet, un salarié licencié pour faute peut tout à fait être embauché à nouveau dans le secteur privé, dans une autre entreprise, ou de tenter sa chance dans le secteur public s’il le souhaite.

Ce choix n’est cependant pas permis au fonctionnaire révoqué.

Modifié par capelanbrest
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Être embauché au statut sncf n'a rien à voir avec être embauché en CDI dans l'une des 3 fonctions publiques....

Être embauché dans l'une des 3 fonctions publiques en CDI, veut dire être embauché sous contrat de droit privé....avec avantages et inconvénients inhérents à ce type de contrat...!

exemple : pouvoir être remercié donc licencié avec indemnités ou pas en fonction du motif du licenciement.....

Au statut dans la fonction publique, tu n'es pas licencié...mais révoqué, ce qui juridiquement n'ouvre pas les mêmes droits en terme d'indemnités de licenciement de chômage etc......

Normalement au statut, dans la fonction publique sauf procédure disciplinaire hors paire ou révocation pour inaptitude médicale particulière ......tu as la garantie d'un reclassement effectif ou non....et donc de l'emploi

Si t'es en CDI et si tu es remercié, tu peu juste aller frapper à la porte de Pôle Emploi.....comme n'importe quel salarié de droit privé.

Révocation d'un fonctionnaire :

La révocation d'un fonctionnaire relève du droit public alors que le licenciement d'un salarié relève du droit privé et des articles L1232 et suivants du code du travail.

La révocation est la sanction professionnelle des fonctionnaires qui réprime les fautes professionnelle les plus graves de ces derniers.

L’article 89 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 en fait d’ailleurs une sanction disciplinaire du quatrième groupe, c’est à dire le dernier dans l’échelle des sanctions définies par l’administration publique.

Elle s’apparente donc à un licenciement.

Mais les conséquences d’une révocation peuvent être plus dramatiques que celles d’un licenciement.

En effet, le fonctionnaire révoqué perd la qualité de fonctionnaire à vie.

En d’autres termes, il est renvoyé de la fonction publique sans pouvoir espérer y retrouver un emploi par la suite.

En effet, un salarié licencié pour faute peut tout à fait être embauché à nouveau dans le secteur privé, dans une autre entreprise, ou de tenter sa chance dans le secteur public s’il le souhaite.

Ce choix n’est cependant pas permis au fonctionnaire révoqué.

Bonjour capelanbrest Et merci pour tout ces détails. :Smiley_43:

Mais ce que j'aurais aimé savoir est beaucoup plus simple que ça, je m'explique:

Dans la fonction publique malheureusement on ne peut pas arrêter son CDD comme ça et le plus "simple" est de quitter son poste actuelle pour un CDI ou du moins pour un contrat qui y ressemble.

Ce que je souhaite donc savoir c'est quel est le type de contrat que je peux espérer à l'embauche ? Un équivalent d'un CDD ou d'un CDI.

Quand je parle pas de CDI je ne parle pas du tout des conséquences et des loi qu'il y a derrière. En gros est ce que mon futur contrat va juste être de 3 mois le temps de la formation (par exemple) ou de "toute une vie" (avec ce fameux risque de licenciement dont on nous parle avec journée de recrutement) ?

J'espère que j'ai réussi à me faire comprendre :Smiley_15:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour

oui c'est un CDI mais en mieux !

1 an d'essai puis commissionnement ( titularisation) au "cadre permanent", etre admis au cadre permanent c'est beneficier du statut cheminot.

plutot qu'un long discours regarde le livret d'accueil en fichier joint.

cordialement

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.