Aller au contenu
Le Web des Cheminots

capelanbrest

Membre
  • Compteur de contenus

    13 997
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de capelanbrest

  • Date de naissance 08/02/1960

Infos Métier

  • Service
    non

Visiteurs récents du profil

36 688 visualisations du profil

capelanbrest's Achievements

  1. mais à qui fait on croire cela ? comme d'hab à ceux qui veulent bien y croire et que ça arrangent d'y croire ! jamais les vaccins dit covid n'ont empêchés d'attraper l'un des variants. (pas plus que le vaccin faussement appelé " anti grippe" n'empêche d'attraper la grippe ...corrigez moi si je me trompe! bref chacun croit bien à ce qu'il veut ....mais croire à la rumeur ou à la tambouille de comptoir....c'est une affaire personnelle. et arrêtez de vous intoxiquer avec les chaines d'infos en continu....c'est très mauvais pour conserver le recul nécessaire et ses propres capacités d'analyse...
  2. Oj i'm shocking et surtout arrêtons de les infantiliser..... Bien sur que les gens savaient trouver le distributeur Thello....comme moi j'ai su trouver l'espace Italo et/ou les distributeurs dans des gares comme Milan Naples Rome qui n'ont rien à envier à leurs homologues franco françaises....et je n'étais pas le seul....il y avait également une foultitude de gens parlant toutes sortes de langues, sauf l'Italien, et fait remarquable la pratique de l'anglais courant est une obligation aux guichets et à bord pour les salariés de Italo. ça fait partie des conditions non négociables de recrutement. (ce qui est une évidence dans un pays qui comme le notre, accueille chaque années des milliers de touristes venus du monde et ce qui peut contribuer à faire la différence au moment de choisir si l'on est japonais allemand ou américain .... de ce point de vue là nos compagnies historiques (SNCF FS)ont encore du chemin à faire en terme de service/communication). Fin de l'aparté
  3. C'est sure que la réaction des gens en début de pandémie et notamment durant le 1er confinement n'a rien à voir avec celle d'aujourd'hui...les craintes ont évoluées au fil de l'avancée des connaissances sur le sujet. ... les gens dans leur ensemble ne sont pas idiots non plus (au delà du fait d'en avoir ras le bol)....et la cacophonie du discours lié à la vaccination, n'aide pas. Pour beaucoup vaccin = immunité totale ....et ben non, c 'est pas comme ça que ça fonctionne, semble t'il. On ne parlera pas de la baisse généralisée de vigilance des employeurs.....notamment des structures petites et moyennes. Il y a quelques mois, lorsque je visitais des usagers professionnels, ils me recevaient toujours avec le masque sur le nez.... c'est nettement moins vrai aujourd'hui; combien de fois n'entends je pas, y compris de la part de dirigeants, qui de par leur fonction se devraient d'être exemplaires : attendez je vais chercher un masque....lorsqu'ils le disent/proposent. ma réponse est alors immédiate selon les profils : oui j'entends bien ou... je vous propose que nous allions discuter dehors. une solution qui au final convient à toutes le parties. L'humain et ainsi fait ...enfin normalement.
  4. Eh bien il y sera confronté, puisque c'est inéluctable à court moyen terme. il serait intéressant de regarder à l'échelle de l'Europe ce qui se passe, dés lors que certaines EF privées officient déjà sans que ça ne pose de réels problèmes (à ma connaissance) aux voyageurs lambda. Est ce compliqué pour les voyageurs allemands ou italiens ? Pour avoir voyagé à plusieurs reprises avec Italo, je n'ai jamais eu de problème à trouver l'espace de vente dédié. ça n'était pas plus compliqué, que de prendre un billet avec Trénitalia. Les espace de vente étaient agréables, bien placés en gare, le personnel avenant...et les prix du même ordre au final que l'EF historique, à créneaux comparables. ce fût juste pour moi un choix de circonstances du moment, en fonction de mon besoin et aucunement dogmatique. Je ne vois donc pas pourquoi, il faudrait pleurer avant d'avoir mal. Difficile d'imaginer par avance, ce qu'il en sera dans nos gares demain, avec l'arrivée potentielle de nouveaux entrants. Qu'un cheminot y trouve à redire ça s'entend....pour tout un tas de raisons. Mais pour l'utilisateur lambda, ça me semble prématuré
  5. mais ça on s'en fout un peu...du moment qu'il est valide .... là où on a nos habitudes, sauf excès de zêle ou personnel changeant....au bout de 2/03 fois plus personne ne demandera le pas au client connu. mais là où ça va être chiant, c'est si on navigue d'un établissement à l'autre... perso je ne donne pas cher de tous ces contrôles....dans bien des endroits les flics vont avoir autres choses à faire que d'aller dans les établissements vérifier cela ....une fois pas le s2/3 contrôles coup de poing pour alimenter les journaux et autres médias. lors du précèdent confinement, combien de bistrotiers bravaient ils les interdictions de consommer sur place ? une multitude.... alors sauf dénonciation (et encore) ....on va bien rire sous cape dans les chaumières, avec ces mesures quasiment en grande partie inapplicables et surtout invérifiables. mais une chose reste à mon sens plus grave : au prétexte d'être vacciné les bises et accolades poignées de mains ont repris de la vigueur....et là pour le coup, je crois que les gens y compris vaccinés n'ont encore rien compris ... la grande mode du moment : on ne se dit plus bonjour...on se dit : t'es vacciné j'suis vacciné alors on se fait la bise ! Pour moi, c 'est non...! pas de bise (sauf si je veux ...autant dire le moins possible), et ce uniquement pour revenir à des rapports normaux dans la société. plus envie de subir le fond de teint, le rouge à lèvres, les barbes, les rombières qui piquent ou les haleines douteuses...
  6. Pour une foie on d'accord sur le fond et la forme.... ABP BZH ...méfiance.... !
  7. ça pourrait être 2 ou 3 ou 10 ! aux "marquetteux" de définir le niveau d'acceptabilité et de savoir, s'ils veulent favoriser le numérique ou pas. on appelle cela une politique commerciale...qu'on assume ou pas. Bref à chacun son credo..
  8. Très franchement, je crois que tu peux rêver, car il n'est pas encore interdit de rêver... et l'espoir, dit on, fait vivre.
  9. Toute la nuance est là..... !! hélas certain ne savent pas faire la différence .....lorsque ça les arrange ! soit par intérêt, soit aps dogmatisme idéologique c'est selon ... d'où l'enfumade avec le pass sanitaire.....puisque regarder si un pass est bien celui du porteur, ne relève pas du contrôle stricto censu de l'identité, mais de la vérification de la corrélation entre l'identité et le nom affiché sur le QR code dudit pass.(comme on le ferait pour un e billet...et d'une façon plus général dans d'autres actes de la vie courante). la loi permet donc au bistrotier de le faire, sauf que le gvt n' a pas voulu s'enferrer dan cette affaire sous la pression des lobbys dont l'UMIH, qui ne souhaite aps se couper d'une partie de sa clientèle non en possession du fameux pass
  10. ce qui risque d'être vite compliqué....sauf à être accompagné d'un homme de loi et particulièrement procédurier. à moins bien sur que l'attitude du vigile soit inadmissible sur la forme, et caractérisée, auquel cas ça peut effectivement s'envisager pour la forme et le fond . Mais dans la pratique on n'en revient vite à ce que je viens de dire juste au dessus. à chacun ensuite en fonction des circonstances et de ses motivations, de voir si le bénéfices risques en vaut véritablement la chandelle.
  11. les agents de la suge ont des prérogatives de police et sont assermentés en ce sens. Ce qui n'est pas chez nous le cas des vigiles et autres sbires à l'entrée des magasins, des centres de loisirs etc... et c 'est très bien ainsi....
  12. oui je me rends parfaitement compte de ce que j'ai écris et tu confirmes mes propos : En revanche, il y a peut être des détails techniques ou politiques qui interdisent tout intérêt à attaquer ces contrats... (on est peut être un peu dans le cas du copropriétaire qui souhaite attaquer sa copropriété, et qui si il gagne sera pénalisé en tant que copropriétaire) entre ce qui peut se faire en théorie et la mise en pratique y a parfois souvent tout un monde et dans le cas présent on et en plein dedans. c'est sans doute pour cela que les régions braillent mais ne portent pas leurs différents en justice...même si le contrat le prévoit en théorie.....
  13. Mouai...ils le font si vraiment le public présente un doute visible comme les yeux au milieu du visage... 16 ans révolu ça peut se voir mais lorsqu'il s'agit d'un film interdit au moins de 18 ans c'est déjà plus compliqué. on retrouve le même cas pour les ventes d'alcool et de tabac....c'est un peu beaucoup à la gueule du client, selon que le buraliste connait ou pas... je n'ai jamais vu ou entendu parler d'opération de police, marquants les esprits dan les superettes ou les bureaux de tabacs.
  14. moi aussi... quoi qu'il en soit cette suspension de paiement ne fait au final que le buzz, car sauf bras de fer juridique, faudra qu'il paie SNCF à un moment ou à un autre....et faute d'entreprise capable de prendre le relais, je ne suis absolument pas certain qu'il s'y risquera.... ce que j'aimerai bien savoir c 'est si juridiquement parlant les contrats SNCF région sont attaquables en justice....je n'ai aps souvenir (je me trompe peut être) qu'une région ait jamais porté un tel sujet devant une juridiction... dans tous les cas de figure DSP vers un privé ou l'EF nationale, le lampiste qui paie les pots cassés au quotidien, c'est l'usager final. si effectivement la cause réelle et sérieuse de ces disfonctionnements, est l'état du réseau, rien ne pourra se faire tant que le gestionnaire d'infrastructures ne le mettra pas à un niveau correct. Une fois le réseau véritablement en état sur els lignes que la région souhaite exploiter, une fois le matériel totalement en Etat de fonctionnement, alors les régions pourront éventuellement se retourner envers le délégataire efficacement en lieu et place d'une petite négociation au coin du comptoir susceptible de faire la une des quotidien régionaux.. C'est un peu le serpent qui se mort la queue.
  15. mais certains l'on fait puisque je ai bien cru l'entendre à 2 reprises sur France info....noyé dans une foule d'infos périphériques. Après ça n'est pas que, peu de média aient relevés cette "bizarerie" voir pas du tout, c'est juste qu'il ne ne soient pas attardés, pour développer ce point particulier. Faut dire que dans la cacophonie ambiante... pour beaucoup de nos concitoyens, l'aspect juridique de savoir qui vérifie et si le chargé de la vérification est assermenté pour le faire ou pas, n'a que peu d'importance. Surtout lorsqu'il s'agit d'activité "plaisir"...restau bar cinoche camping...loisirs en général. Pour une grande majorité (hélas), peu importe : le seul truc qui compte c'est montrer son "green pass" valide et pouvoir entrer.... Pour le reste, ils s'en foutent royalement de la forme. Quant au fond, c'est une affaire de politique et de spécialistes....(et un peu aussi de gens avertis et informés). Donc les médias n'insistent, que sur ce qui va dans le sens du vent ... et intéresse le citoyen lambda à savoir : Pour quelles activités le pass sanitaire est il exigé ?et à partir de quelle date ? une fois ces informations connues et validées, ils regardent alors si leur situation matche avec ce qu'ils souhaitent faire, ou pas . et quand c'est pour des activités plaisirs ....ils sont loin d'être plus royalistes que le roi... hier soir lorsque je suis allé boire ma tasse dans mon bistrot de quartier, le cahier était sur le comptoire...et bien sur, pas un nom inscrit...enfin si : un qui a eu beaucoup d'humour : il s'est inscrit sous le nom : Lulu Tartempion....avec un tel 0601020304 ! le patron avait il vérifié la cohérence entre le nom et sa pièce d'identité ?
×
×
  • Créer...