Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Grève dans le métro Londonien


Invité JLChauvin

Messages recommandés

Les mots qui choquent "grève" et "Londres" ... déjà je ne pensais même plus que ça pouvait aller dans la même phrase ^^

Fort heureusement le premier ministre a su trouver le mot juste "une honte".

Ouf, la couronne est sauve.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par contre, ma fille qui habite là-bas a reçu un mail de "Transport for London" qui la prévenait de la grève, lui indiquait les lignes proches de son domicile qui seraient affectées, lui a suggéré des itinéraires (ou des moyens de transport) de remplacement (y compris vélo ou marche à pieds!).

Il est vrai que comme chez eux, ça n'arrive pratiquement jamais, ils peuvent chiader l'information CLIENTS et proposer des solutions alternatives.

PS: si je retrouve le mail qu'elle a reçu, je le posterai.

Re-PS: eh bien non, j'ai bien retrouvé le texte qu'elle a reçu, mais il n'est pas possible de faire un "coller" dans la fenêtre de composition de ce forum.

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

...

Il est vrai que comme chez eux, ça n'arrive pratiquement jamais, ...

...

Tiens donc, çà n'arrive pratiquement jamais?

Des statistiques à fournir?

...

..., ils peuvent chiader l'information CLIENTS et proposer des solutions alternatives.

...

En France les règles de l'exercice du droit de grève se sont considérablement durcies ( http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000428994 , http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=BC1A4F3E22BF5764C15B1842E0FFB3E8.tpdjo09v_1?idSectionTA=LEGISCTA000025541645&cidTexte=LEGITEXT000023086525&dateTexte=20140205 ), donc si les clients ne sont pas informés ne serait-ce pas donc que les directions des entreprises concernées ne font pas correctement leur travail alors qu'elles connaissent parfaitement le nom et la fonction des grévistes? Il y a comme un problème, non?

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ils font déjà grève depuis plusieurs années tous les 26 décembre, et ce n'est pas la dernière en date. Mais là les fachos qui gouvernent la GB essaient de briser la grève comme Thatcher dans les années 80, et ça s'entend plus fort dans les médias. Mais tu as raison, JL, c'est Sud qui a organisé tout ça en sous-main.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(voire en sous-marin, en passant par la manche et la tamise)

Plus sérieusement, vue le salaire des conducteurs de métro britannique, qui a récemment été augmenté à £50 000 par an (80 000€), la pilule doit être difficile à passer pour certains. Mais il est tout à fait possible que les unions londoniennes se soient concertées avec leurs collègues parisiens, le problème de la fermeture des guichets étant commun aux deux.

Pour les incrédules devant ce salaire de ministre, un article :

http://www.theguardian.com/uk/2011/oct/03/tube-drivers-salaries-50000

Il est intéressant de voir que les britanniques considèrent le métro et ses conducteurs comme tellement vital pour le fonctionnement de la ville qu'ils l'affichent dans la feuille de paie. Pareil pour les conducteurs de train.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens donc, çà n'arrive pratiquement jamais?

Des statistiques à fournir?

En France les règles de l'exercice du droit de grève se sont considérablement durcies ( http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000428994 , http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=BC1A4F3E22BF5764C15B1842E0FFB3E8.tpdjo09v_1?idSectionTA=LEGISCTA000025541645&cidTexte=LEGITEXT000023086525&dateTexte=20140205 ), donc si les clients ne sont pas informés ne serait-ce pas donc que les directions des entreprises concernées ne font pas correctement leur travail alors qu'elles connaissent parfaitement le nom et la fonction des grévistes? Il y a comme un problème, non?

Y a pas que les directions d'entreprises mais aussi les médias

En 1993, on avait envoyé un fax à l'AFP annonçant une grève 30 jours avant la date retenue, et cela avait été annoncé au 20 h de TF1 la veille et cela ne s'est pas arrangé, vu que maintenant, le jour même du mouvement, beaucoup ne le savent toujours pas

(voire en sous-marin, en passant par la manche et la tamise)

Plus sérieusement, vue le salaire des conducteurs de métro britannique, qui a récemment été augmenté à £50 000 par an (80 000€), la pilule doit être difficile à passer pour certains. Mais il est tout à fait possible que les unions londoniennes se soient concertées avec leurs collègues parisiens, le problème de la fermeture des guichets étant commun aux deux.

Pour les incrédules devant ce salaire de ministre, un article :

http://www.theguardian.com/uk/2011/oct/03/tube-drivers-salaries-50000

Il est intéressant de voir que les britanniques considèrent le métro et ses conducteurs comme tellement vital pour le fonctionnement de la ville qu'ils l'affichent dans la feuille de paie. Pareil pour les conducteurs de train.

D'après Boursorama 50 000 £ font 60330 € à cette heure

Modifié par fabrice
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui c'est un peu difficile de savoir combien vaut vraiment la livre en ce moment, parce que le taux de change est très bas (dans les 1.20€) mais pour y aller souvent depuis des années, les prix n'ont pas changé depuis l'époque, avant 2008, où elle était à 1.50€. Il y a eu une forte dévaluation en 2008 pour accroître les exportations, ce qui fausse un peu la mesure.

Vérification faite, depuis 2006, les prix ont augmenté de 23% et les salaires de 16%, soit une perte de pouvoir d'achat de 6% en 6 ans.

Par contre le taux de change est passé de 1.50 à 1.20€ soit une perte de 30%.

Donc £50 000 en 2006 ferait dans les £47 000 aujourd'hui, et à taux de change constant de £1 = 1.50€ ("toutes choses égales par ailleurs") 73 000€. C'est un peu idiot que les médias ne parlent jamais en terme de parité pouvoir d'achat, c'est la seule vraie mesure qui vaille.

Modifié par Peppercorn Class
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

oui c'est un peu difficile de savoir combien vaut vraiment la livre en ce moment, parce que le taux de change est très bas (dans les 1.20€) mais pour y aller souvent depuis des années, les prix n'ont pas changé depuis l'époque, avant 2008, où elle était à 1.50€. Donc 60 000€ en taux de change, ça c'est sûr, mais en parité pouvoir d'achat (mais je ne mettrais pas ma main à couper) 80 000.

Parité pouvoir d'achat?

Sauf que la dedans il faut se mettre de côté pour une assurance médicale, cotiser pour un fond de pension, etc, etc,... c'est un peu comparer des pommes et des oranges, ce raccourci sur le salaire "faramineux" des agents du métro de Londres. Mais il ne faut pas s'en étonner, ces salauds de "cheminots" sont partout des privilégiés, il faut bien faire passer le message.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

désolé Jean-Louis, j'ai un peu amendé mon message depuis ;

C'est vrai qu'il faut rajouter les assurances et les fonds de pension (encore qu'il reste encore un petit quelque chose de la NHS) mais c'est sans commune mesure avec ce qui existe chez nous. En plus Londres fausse complètement la donne, et il est très difficile de faire une moyenne à l'échelle de l'Angleterre, où une chambre coûte entre £250 à Manchester et... £500, £1200... à Londres. Où au demeurant, la vie (logement mise à part) coûte 20% de moins qu'à Paris.

Et surtout, loin de moi de considérer le salaire des cheminots britanniques comme un privilège indu, au contraire. Je trouve ça juste qu'on tienne en compte de l'importance d'un métier dans une économie, mais je ne suis pas sûr que le moment où les cheminots gagneront plus que les traders soit encore arrivé, hélas.

Modifié par Peppercorn Class
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

désolé Jean-Louis, j'ai un peu amendé mon message depuis ;

C'est vrai qu'il faut rajouter les assurances et les fonds de pension (encore qu'il reste encore un petit quelque chose de la NHS) mais c'est sans commune mesure avec ce qui existe chez nous. En plus Londres fausse complètement la donne, et il est très difficile de faire une moyenne à l'échelle de l'Angleterre, où une chambre coûte entre £250 à Manchester et... £500, £1200... à Londres. Où au demeurant, la vie (logement mise à part) coûte 20% de moins qu'à Paris.

Et surtout, loin de moi de considérer le salaire des cheminots britanniques comme un privilège indu, au contraire. Je trouve ça juste qu'on tienne en compte de l'importance d'un métier dans une économie, mais je ne suis pas sûr que le moment où les cheminots gagneront plus que les traders soit encore arrivé, hélas.

Pas de soucis. :Smiley_04:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Comparer les salaires des conducteurs n'a pas de sens si on ne connait pas leur règlementation. Chez nous entre le "salaire" de base et le virement qu'il y a en fin de mois la marge est importante avec les primes de traction, les découchers etc...

Si chez eux c'est 50 000 livres par an et que le fonctionnement de chez eux fait qu'il n'y a rien de plus en fin de mois, avec les différences cités pus haut (taux de change, coût de la vie là bas, cotisations en plus...) la différence de niveau de vie peut être plus faible que ce que l'on pense.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens donc, çà n'arrive pratiquement jamais?

Des statistiques à fournir?

(...)

Le précédent appel à la grève datait de juin 2011 (Pendant le tournoi de Wimbledon !); il visait à protester contre un licenciement abusif. Un tribunal a reconnu ce licenciement comme disproportionné. L'employé a été réintégré, avec mutation dans un poste sans contact avec le public. La grève n'a pas eu lieu.

Il y a chez eux entre le préavis et la grève un délai qui est réellement utilisé pour tenter de régler le problème.

Juin 2011 (et ce n'était qu'un préavis), ça fait quand même plus de deux ans et demi...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

...

Il y a chez eux entre le préavis et la grève un délai qui est réellement utilisé pour tenter de régler le problème.

...

Ils ont des patrons intelligents, qui acceptent de discuter sérieusement, eux? :rolleyes:

Parce qu'ici aussi il y a un grand nombre de procédures à appliquer avant que les salariés ne soient obligés d'en arriver à perdre leur salaire dans une grève.

J'ai déjà donné le lien en ce qui concerne les limitations du droit de grève en France, il faudrait se donner la peine de s'y rapporter.

Pour ce qui est des grèves dans les transports Britanniques, je croyais qu'il n'y en avait plus depuis les privatisations, on nous aurait menti? :Smiley_41:

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas de trace de grève récente: l'épisode que j'ai cité en 2011 n'a pas été plus loin que le préavis...

Par contre, ce qui est parfois... agaçant, ce sont toutes les fermetures de week-end pour maintenance/renouvellement des installations! Ceci dit, il faut bien que ce soit fait!

Modifié par sdx
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur le site de la BBC :

http://www.bbc.co.uk/news/uk-england-london-25318482

10 décembre 2013

"A pay deal has been announced which means for the first time in four years there will not be a Boxing Day strike by Tube drivers."

"Un accord sur les salaires a été annoncé, ce qui signifie qu'il n'y aura pas, pour la première fois en quatre ans de grève des conducteurs de métro un 26 décembre [boxing day, le jour des cadeaux]", ce qui sous-entend qu'il y a eu une grève tous les ans depuis 2009.

Certes ce qui est nouveau cette fois, c'est que la grève dure d'un mardi soir à vendredi, et non seulement un 26 décembre.

En ce qui concerne les salaires, est-ce que même avec des primes, et en prenant en compte les dépenses, les impôts, les cotisations, et un temps de travail il me semble plus long en moyenne, peut-on comparer les 6000€ mensuels d'un conducteur de métro ou de train anglais avec celui d'un adc français?

Encore une fois je ne souhaite pas critiquer le fait qu'un cheminot britannique gagne plus qu'un français, mais je trouve que ça dénote une approche différente de la reconnaissance des métiers.

http://www.theguardian.com/money/2013/jun/04/how-become-train-driver

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

...

Par contre, ce qui est parfois... agaçant, ce sont toutes les fermetures de week-end pour maintenance/renouvellement des installations! Ceci dit, il faut bien que ce soit fait!

Çà forcement, dans l'état où il est le métro de Londres.

Mais ça, il faut bien le dire cela ne date pas de la privatisation, comme l'état du réseau Britannique dans les années pré-privatisation.

Mais ne rigolez pas, même processus même résultat: on pourrit le réseau pour justifier son abandon "au privé". En passant, un tas de cadres qui ont contribué à la catastrophe se "recasent" dans les boites de location de matériel roulant, dans les nouvelles EF et dans tous les organismes "satellites" de "contrôle" et de "gestion" pour "transmettre" leur "savoir"... çà ne vous rappelle rien? Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage.

J'ai vécu sur place la dernière grande grève des cheminots Britanniques dans les années 80 lors d'un mémorable voyage entre Douvres et Bristol en passant par Folkestone et Londres (train "détourné" entre Douvres et Londres, traversée de Londres en taxi et Londres/Bristol en bus avec - très - long arrêt à Heathtrow).

Pour en revenir à la grève londonienne, Maggy les avaient pourtant matés, les salariés Britanniques en les jetant les un contres les autres.

Le dépeuplement des gares et des stations de métro, ça ne vous rappelle rien non plus? Quand tout sera automatisé, à quoi pourra donc bien servir l’être humain?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin
...

Encore une fois je ne souhaite pas critiquer le fait qu'un cheminot britannique gagne plus qu'un français, mais je trouve que ça dénote une approche différente de la reconnaissance des métiers.

http://www.theguardian.com/money/2013/jun/04/how-become-train-driver

Même si les principes de base restent les même (ponctualité, rigueur dans le travail, résistance à la routine/fatigue et au stress, ...), il existe quelques différences.

L'une des différences provient des principes la signalisation et de ce que cela entraine en matière de "connaissance de ligne":

- en France il s'agit d'une signalisation "de vitesse", c'est à dire que sans rentrer dans le détail le conducteur est informé d'une limitation de vitesse sur une déviation par l'aspect des signaux ( Ralentissement 30/60 + rappel de ralentissement 30/60, tableaux indicateurs de vitesse mobiles à distance/de rappel). Dans la plupart des cas l'indication de direction donnée découle des signaux mobiles de limitations de vitesse présentés, les signaux spécifiques d'indication de direction ne sont nécessaires qu'en cas de situation complexes. D'autre part, la plupart des limitations permanentes de vitesse ponctuelles sont signalisées par des signaux fixes (tableaux à distance, pancartes ou chevrons).

- En Grande Bretagne il s'agit d'une signalisation "de direction", c'est à dire que sans non plus rentrer dans le détail le conducteur est informé qu'il change de direction, à lui de connaitre la vitesse à ne pas dépasser dans la direction qui lui est indiquée. D'autre part, les limitations de vitesse ponctuelles ne sont pas systématiquement repérées sur le terrain par des signaux de limitation de vitesse, en charge là aussi au conducteur de connaitre les limitations de vitesse applicables.

Vous comprenez donc bien que le degré requis de connaissance de ligne n'est pas le même des deux côtés de La Manche.

Ceci dit les conducteurs français circulent pour la plupart sur un nombre beaucoup plus étendu de lignes, ce qui nécessite forcément une signalisation plus complète puisqu'il est quasiment impossible de connaitre toutes ces lignes "à la traverse près" vu l'étendue des voies parcourues. La durée des études de lignes et le degrés de connaissance n'est forcément pas la même. Même si les Britanniques nous ont appris le chemin de fer, les pratiques ferroviaires se sont quelque peu éloignées en s'adaptant aux "philosophies de sécurité" locales.

Quand à la reconnaissance des métiers, vu le nombre d'années que dure ici le tir à vu systématique sur les cheminots... d'ailleurs il parait que les vocations faiblissent au vu de ce qui est demandé et de la considération qu'il en ressort.

Oui, après The Guardian, on sait de quel côté il penche... "centre-gauche", vous dites? On commence à apprendre ce que cela veut dire "centre gauche". :Smiley_17:

Modifié par JLChauvin
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'après ce que je lis dans la presse de centre-gauche ;) et une itw de Bob Crow, le secrétaire général du syndicat RMT (rail maritime transports) le problème tient à la fois au licenciement de 945 personnes du fait de la fermeture des ventes au guichet, annoncée dans une lettre par "on ne sait qui" (le directeur de London Underground United, l'entreprise qui chapôte le tube, déclare que ça vient "d'en haut"), et au refus de Boris Johnson, le maire de Londres, de négocier avec RMT. On est dans une situation de blocage parce que Johnson a toujours refusé de rencontrer RMT. ça ne garantie pas une résolution rapide...

Par ailleurs, Crow remarque que depuis la privatisation des ch de f, les syndicats doivent maintenant négocier localement avec 500 entreprises privées différentes, rendant difficile toute décision nationale, et affaiblissant d'autant la force syndical.

(Re class 87 : c'est assez marrant de voir leur conduite, les conducteurs ont une espèce de long manche qui sert à passer des crans)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

aha quant à la mienne c'est la fameuse A1 "Tornado", du à l'ingénieur en chef LNER Arthur Peppercorn, cette folie anglaise qui a consisté à reconstruire une locomotive à vapeur neuve entre 1990 et 2008. D'où mon pseudo et la photo de la 60163 - mais il est vrai qu'il y a aussi les Class 60, les CC diesel électriques modernes, cousines des class 92/CC 92000.

http://www.a1steam.com/

Allez, à la prochaine revoyure on lance un projet pour fabriquer un 141P neuve! :D

ps : pas la peine de m'appeler Arthur!

Modifié par Peppercorn Class
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.