Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Tour de France en 4 saisons


Invité _Nox_

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Ceux qui suivent très régulièrement le forum savent que je ne rechigne pas à passer du temps dans les trains, et que dernièrement je me suis pas mal promené en France. J'avais dit que je ferais un bilan (), le voici. J'essaie de rester objectif, et de ne pas juger. Le but est simplement de vous faire partager une tranche de voyageur (pas trop épaisse tout de même :-)).

19 décembre : TGV 8790 Quimper - Paris dérouté par Nantes suite à une collision à un PN à Beslé. +33' à l'arrivée. Rien à redire sur l'information voyageurs (ni sur la conduite de l'ADC ;-)).

20 décembre : TGV 5441 Massy - Strasbourg à l'heure, ce qui doit être souligné car c'était le moment où le PRS de Valenton rencontrait des problèmes (ce même train a été retardé de 1h15 la veille)

20 et 21 décembre : divers courts trajets en Allemagne, pour un tarif significativement plus élevé que le même genre de trajet en France (6 euros pour un trajet de 10 minutes en Regio par exemple), un train Regio en retard de 20 minutes. Comme quoi tout n'est pas parfait en Allemagne :-).

21 décembre : TGV 6831 Strasbourg - Lyon à l'heure, RAS (si ce n'est qu'il met plus de 4 heures du fait des nombreux arrêts en plus des 2 rebroussements)

24 décembre : sortie à la patinoire en TER Rhône-Alpes avec des adaptations compte-tenu des mouvements sociaux, mais ça restait jouable.

26 décembre : visite à des amis avec Madame, en TER Rhône-Alpes, mais là c'était plus délicat. Les mouvements sociaux limitaient les possibilités (il y avait cette fois-ci un changement à Lyon, au minimum), et il y a eu des pépins en plus. Donc nous avons pris le TER Lyon - Paris par Dijon qui a été retardé de 20 minutes à la suite de problèmes techniques sur le train si j'ai bien compris, mais aucune information à bord, il fallait tendre l'oreille pour percevoir celles par Simone à quai. Le retard a entrainé une impossibilité de prendre une correspondance, donc les amis sont venus en voiture nous chercher à la gare suivante. Pour le retour un des rares trains prévus supprimé, correspondance impossible à Part-Dieu car l'arrivée et le départ du suivant se faisaient à la même minute et que le deuxième n'a pas été retardé. Bilan : 2h45 pour faire un trajet qui se fait en 47 minutes en voiture (ça me rappelle l'été dernier quand pour un autre trajet en TER Rhône-Alpes - décidément - j'avais mis 5h15 pour un trajet faisable en 1h46 en voiture selon Maps).

02 janvier : je devais faire Montpellier - Bordeaux avec l'IC 4757 qui arrivait à 16h29, puis Bordeaux - Redon avec l'IC 3856 qui partait à 16h55, et Redon - Quimper avec le TGV 8761. Ce qui faisait certes un long trajet (un peu plus de 12 heures), mais par des lignes que je fréquente peu. cc27001 va être content () : l'IC 4757 a pris 30 minutes de retard au départ du fait d'un problème de fermeture de portes, retard conservé tout au long du trajet, sauf à l'approche de Bordeaux où il est passé à 40 minutes (à noter qu'aucun robinet ne distribuait d'eau sur les toilettes des 10 voitures que j'ai testées, et que le service de restauration était bloqué en voiture 1 du fait d'un problème technique, certains voyageurs auront donc eu une "expérience à bord" mitigée). A Bordeaux, l'IC 3856 pour Rennes était déjà parti (nous avions été prévenus dans le 4757), donc report sur le suivant pour Nantes deux heures après, prise en charge à Nantes, nuit à l'hôtel Mercure de la gare, fin du trajet en TER aujourd'hui. Je dois saluer la très grande qualité de la prise en charge aussi bien à Bordeaux qu'à Nantes, et lors des trajets. C'est amusant, mais ce sont d'ailleurs quasiment les seuls trains où j'ai été contrôlé depuis septembre (j'ai du être contrôlé au total 8 fois sur 44 trains empruntés, autant TGV que TER).

Et pourquoi 4 saisons ? Car j'ai eu à peu près tous les temps, notamment sur ces deux derniers jours. De Montpellier à Toulouse, soleil, grand ciel bleu digne d'un bel été (quelques degrés en moins tout de même). Après Toulouse, du givre sur la végétation, grand contraste en quelques minutes nous sommes passés en hiver. En Bretagne plutôt un temps d'automne, j'ai retrouvé la pluie en arrivant à Quimper après deux semaines au sec. Et il y a 10 jours une promenade en montagne que j'aurais plutôt vue au printemps, dans la Chartreuse pas loin du Granier.

Nox

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas un voyage, c'est un calvaire.

Quels dédommagements as-tu obtenu, Nox ?

19/12 : TGV détourné pour cause d'accident sur un PN. Faute SNCF pleine et entière. Les 33 minutes de retard doivent donner lieu à l'engagement régularité.

26/12 : Mouvements sociaux + problèmes techniques + train supprimé. Là aussi la faute de la SNCF est avérée. L'engagement régularité doit aussi s'appliquer.

2/1 : Problèmes de portes + 40 min de retard à l'arrivée + correspondance ratée + pas de WC + pas de bouffe + nuit dans un hôtel sordide + fin du voyage dans un TER merdique. Fautes SNCF encore. Engagement régularité toujours applicable.

Franchement, si tu n'as pas obtenu au minimum 75% du prix de tes billets en remboursement (en cash, pas en "bons-voyages" à la con), c'est qu'on s'est foutu de toi. Je te conseille de saisir rapidement les associations de consommateurs et l'AVUC de Willy Colin.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

2/1 : ...+ nuit dans un hôtel sordide + ...

tu exagère car le Mercure de la gare de Nantes-sud est impeccable et en centre-ville ce qui permet de visiter si on a le courage de marcher un peu (au mieux prendre un verre au Lieu Unique et apercevoir le château des ducs des Pays de la Loire).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

tu exagère car le Mercure de la gare de Nantes-sud est impeccable et en centre-ville ce qui permet de visiter si on a le courage de marcher un peu (au mieux prendre un verre au Lieu Unique et apercevoir le château des ducs des Pays de la Loire).

...

(oups, j'air rien dit :Smiley_04: )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

D'ailleurs concernant le 8790 du 19 décembre (celui dérouté par Nantes) : le site Infolignes rubrique "Après votre arrivée" indique bien que les passagers pour Rennes ont eu des difficultés, mais Laval est annoncée desservie à l'heure (alors que nous n'y sommes pas passés), ainsi que Paris. Il reste donc des failles dans le système. Réclamer permettrait peut-être de faire rectifier ceci pour les statistiques, mais honnêtement je n'en ai pas envie.

Je suis peut-être indulgent, mais lorsque nous avons été arrêtés à Redon, j'ai appelé ma fiancée pour la prévenir de ne pas venir à l'heure prévue à Montparnasse, et je lui ai dit que si la situation était bien gérée je nous voyais arriver avec un retard de 30 minutes (il y a déjà eu des déroutements récemment du fait des travaux, donc je n'étais pas inquiet sur le fait que tout le monde soit au point pour ;-)). Donc je suis satisfait de la gestion de l'incident, le retard pouvant difficilement être moindre (sauf à virer le patache avant Le Mans ;-)).

Par ailleurs pour le problème de cet été mentionné dans mon message initial, j'avais écrit au service client TER Rhône-Alpes, et à l'adresse professionnelle de la directrice de région, pour faire part de mon témoignage et exposer quelques pistes d'amélioration pour l'avenir. Courriers électroniques restés lettres mortes, il aurait peut-être fallu que j'écrive sur papier. Mais je doute que quelque chose change suite à mes remarques.

Nox

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Par ailleurs pour le problème de cet été mentionné dans mon message initial, j'avais écrit au service client TER Rhône-Alpes, et à l'adresse professionnelle de la directrice de région, pour faire part de mon témoignage et exposer quelques pistes d'amélioration pour l'avenir. Courriers électroniques restés lettres mortes, il aurait peut-être fallu que j'écrive sur papier. Mais je doute que quelque chose change suite à mes remarques.

Nox

L'année dernère j'avais utilisé le système de réclamation du site TER, et j'avais eu une réponse relativement claire (bien que d'un langage très "politique" un peu pipo, j'ai eu la réponse que je demandais). Bon, par contre ils ont l'air de ramer un peu depuis le 20 décembre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'année dernère j'avais utilisé le système de réclamation du site TER, et j'avais eu une réponse relativement claire (bien que d'un langage très "politique" un peu pipo, j'ai eu la réponse que je demandais). Bon, par contre ils ont l'air de ramer un peu depuis le 20 décembre...

Quand j'ai voulu écrire dans la foulée en août, le site TER Rhône-Alpes rencontrait des problèmes techniques qui empêchaient la création d'un compte client. Du coup je m'en suis occupé en novembre.

Je récidiverai à l'occasion :-).

Nox

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 2 semaines plus tard...

Bonjour à tous,

Comme la procédure pour faire appliquer la Garantie Ponctualité sur un e-billet est très simple, j'ai fait la demande pour le segment Montpellier - Bordeaux, seul train en retard sur ce trajet. Je pensais avoir une réponse affirmative avec compensation de 25 % sur le prix de ce segment, mais j'ai été surpris d'avoir une réponse affirmative sur l'ensemble du parcours, et de fait, le taux de 75 % en euros.

Certes je préfèrerai que le prix de mon billet initial serve plus à assurer la maintenance pour que le train ne soit pas retardé par un problème de fermeture de portes (qu'à payer un hôtel Mercure), mais il faut bien dire que du point de vue de la prise en charge il n'y a rien à redire (évidemment les personnes qui devaient aller à La Rochelle par la même correspondance et qui se sont retrouvées retardées de deux heures, faisant arriver après la fin des bus, n'ont sûrement pas le même ressenti).

Nox

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.