Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Licenciement


Messages recommandés

Salut à tous, 

J'ai échoué à la formationTB et j'ai donc était licencié.

En lisant la feuille que l'ont doit remettre à pole emploi je vois que j'ai droit à une prime de licenciement et en regardant mon dernier bulletin de salaire rien.

Je cherche dans mon bulletin de salaire et trouve une ligne appelé RET  ABS TYPE D (-1500€).

J'appel l'agence paie et famille ils font des recherches et personnes ne connais la raison et ils me disent de me retourner vers mon responsable a qui j'ai demandé  des réponses et dont je n'ai plus de nouvelles et plus de réponses. 

Donc merci dire si c'est normal ou si c'est déjà arrivé à quelqu'un ou juste avoir des avis et des conseils ...

J'ai oublié de préciser qu'on m'a demandé dans mon courrier de licenciement et oralement de rester chez moi durant le mois de préavis .

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il s'agit d'un licenciement en période d'essai. Donc, pas d'indemnité de licenciement. En tout état de cause, pour percevoir une indemnité de licenciement il faut un an d'ancienneté (1/5ème de mois par année d'ancienneté) sauf faute grave mais ce n'est pas le sujet ici.

A la SNCF, la rupture du contrat de travail en période d'essai (avant commissionnement)  est soumise à préavis (délai-congé) :

Chapitre 7 du Statut

wcNDkN5tIqDMgAAAABJRU5ErkJggg==

Ici, selon les mentions citées figurant dans la lettre de licenciement, il y a eu dispense de préavis à l'initiative de l'employeur. La période doit néanmoins être rémunérée comme si elle avait été travaillée. Sur les documents sociaux (attestation Pôle Emploi), elle est alors libellée : indemnité compensatrice de préavis.

Le fait que ça ait été retenu comme une absence relève donc manifestement d'une erreur dans la validation des éléments de solde. A moins que la période apparaisse comme une absence avec la retenue correspondante sur le bulletin de paie du mois en cours et soit versée quelques jours après sous forme d'indemnité compensatrice à l'occasion de l'établissement du solde de tout compte. Je pencherais plutôt pour cette seconde hypothèse.

Quoiqu'il en soit, le préavis ayant fait l'objet d'une dispense doit être payé. Le RH de l'établissement et/ou l'agence Paie Famille (nouvelle appellation du CMGA) devraient remettre tout ça d'équerre s'il y a lieu.

  • J'adore 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ok apres moi ce qui me dérange c'est qu' étant licencié je n'ai plus d'interlocuteur plus personne ne me répond  et le fais qu'ils disent que j'étais absent alors qu'on m'a demander par écrit et oralement de rester chez moi durant le preavis.

J'ai étais cheminot pendant quelque mois  mais ce genre de situation mais arrivé plusieurs fois (indemnité de déplacement non versée, pass carmillon envoyer au mauvais endroit, etc...) et à chaque fois chacun ce revoyais la balle donc ont allé de bureaux en bureaux et sa durée 2h ou 3h .

Donc la moi je ne sais pas si sa va évoluer. ..Je sais rien quoi. 

C'est surtout sa qui me dérange. 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 15 heures , fodé a déclaré:

J'ai oublié de préciser qu'on m'a demandé dans mon courrier de licenciement de rester chez moi durant le mois de préavis .

Il n'y a donc aucune discussion possible, puisque c'était écrit. C'était d'ailleurs la condition sine qua non. Il s'agit d'une dispense de préavis, lequel sera néanmoins payé comme s'il avait été travaillé. Situation très courante.

S'adresser directement au signataire de la lettre de licenciement (lui envoyer un mèl pour être sûr que ça arrive jusqu'à lui). Et lui signaler que le préavis n'a pas été payé (même si à mon avis il va y avoir régularisation lors du solde de tout compte).

Convaincu qu'il ne s'agit que d'un contretemps ou d'un décalage dans les opérations liées à la paie, je n'ose pas te conseiller de saisir le Conseil de Prud'hommes territorialement compétent en référé pour une décision immédiate sur la base de l'urgence, de l'évidence et de l'absence de contestation sérieuse. Si le litige demeure, c'est la voie à suivre. Mais au risque d'insister,  je suis convaincu qu'il n'y a pas litige, sinon les bras m'en tomberaient..

Un délégué du personnel pour faire l'interface avec la direction et clarifier enfin tout ça ?

 

 

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...