Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour,

je sais que c'est déjà la troisième fois que je parle de l'enclenchement de sens dans ce forum, mais je me pose toujours de nouvelles questions:

CedricG a écrit:

Citation

 

Pour un enclenchement de sens, la prise du sens est soumise à :

  • La libération du sens par le poste adjacent
  • La non-prise du sens par le poste adjacent (attention, sens non libéré ne veut pas dire sens pris)
  • La non-occupation de l'intervalle
  • La formation d'un itinéraire vers l'intervalle

Le sens est maintenu tant que le dernier transit d'un itinéraire menant vers l'intervalle est actif ou que l'intervalle est occupé.

 

En faite très clair, je n'ai juste pas compris la différence entre la libération et la non-prise...

Plus tard, CedricG a écrit:

Citation

Pour l'IPCS, il faut comprendre que c'est un enclenchement de sens modifié.
Par défaut, l'intervalle est orienté dans le sens normal (les signaux de contre-sens sont éteints, sauf celui de sortie de l'intervalle et son signal d'annonce, les crocodiles des signaux de sens contraire sont non alimentés, les annonces de PN ne fonctionnent que dans le sens normal, etc.).
Pour prendre le sens normal, ça fonctionne quasiment comme l'enclenchement de sens sauf que tu ne vérifies pas l'occupation de l'intervalle.
Pour prendre le contre-sens, ça fonctionne comme l'enclenchement de sens (donc tu vérifies l'occupation de l'intervalle), mais cette prise de sens à des conséquences sur la signalisation de l'intervalle. A la prise du contre-sens, l'intervalle s'oriente en contre-sens (les signaux de contre-sens s'allument, les crocodiles de sens normal sont non alimentés, les crocodiles de contre-sens sont alimentés, les annonces de PN ne fonctionnent que dans le contre-sens, etc.).
Dès que l'intervalle n'est plus occupé et qu'il n'y a plus d'itinéraire vers l'intervalle en contre-sens, l'intervalle se réoriente en sens normal.

Ce que je ne comprends pas: Pourquoi on ne vérifie pas la non-occupation de l'intervalle lors de la prise du sens normal?

Autre question:

J'ai trouvé cet image sur Internet avec des voies banalisées sur les deux côtés, et chez chaque voie banalisée, un sens de circulation est pris. Est-ce qu'il y a toujours un sens "activé" en VB ou est-ce qu'il existe aussi une "position neutre" de l'enclenchement de sens, ou aucun sens n'est pris?

Les citations ne sont pas des critiques, j'apprécie les contenus de CedricG qui sont toujours très détaillés! Le problème est en faite que chez moi au Luxembourg, les installations de sécurité fonctionnent autrement et que n'arrive pas toujours à séparer la matière luxembourgeoise de la matière française...

Merci à tous qui répondent :)

lgvest

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les pros Luxembourgeois sont aussi les bienvenus sur les fils relatifs aux recents evenements qui s'y sont deroulés, dans la mesure durespect de leurs obligations...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

@Fabr

@Tchikow

La faute technique qui a entraîné l'accident de Dudelange était causée par la partie EF de la CFL, le Gestionnaire d'Infrastructure n'est pas "coupable". Je vous promets que les agents-circulations et les responsables de la maintenance font un bon travail.

En ce qui concerne Zoufftgen en 2006:

Oui, c'était notre faute, causée par des cheminots qui ne respectaient pas leur responsabilité...

En faite, le 14 février, c'étaient les brosses du MemorII+ qui étaient abîmés.

La SNCF a eu le même problême il y a trois semaines...

Et le faite que l'ETCS n'était pas activé était un problème administratif causé par SNCF Réseau!

Donc ceux qui n'ont pas respecté leurs obligations étaient CFL ET SNCF (brosses et ETCS non accordé)

Mais je serais content si vous vous concentriez sur ma question...

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 21 heures, lgvest a dit :

 (1) En faite très clair, je n'ai juste pas compris la différence entre la libération et la non-prise...

(2) Ce que je ne comprends pas: Pourquoi on ne vérifie pas la non-occupation de l'intervalle lors de la prise du sens normal?

Bonjour,

je vais tenter de répondre à tes questions mais ici c'est un forum pas un interrogatoire de police donc si certains voire d'autres ne veulent pas répondre ou ne veulent pas se concentrer sur tes questions (voir ton 2ème message) ce n'est pas une affaire d'état......

En (1): Sens non libéré = intervalle (un ou plusieurs cantons) occupé.
            Sens non pris par le poste adjacent = "à la libération du dernier canton tu pourras prendre le sens" (sens inverse).

En (2):  L'enclenchement de sens règle le risque de collision des trains de sens contraire sur la même voie (Nez à nez).
En IPCS:
- pour  le sens normal, l'espacement (rattrapage) entre trains est réglé en principe par le BAL et éventuellement ETCS niveau 1, Les trains entrent dans l'intervalle occupé ou non.
- pour le sens inverse c'est au contraire un espacement en block absolu (l'entrée de chaque canton est commandée par un signal carré sur 1, 2 ou exceptionnellement 3 cantons).

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Le 07/04/2017 à 13:51, lgvest a dit :

En faite très clair, je n'ai juste pas compris la différence entre la libération et la non-prise...

Il y a 17 heures, On Sight a dit :

En (1): Sens non libéré = intervalle (un ou plusieurs cantons) occupé.
            Sens non pris par le poste adjacent = "à la libération du dernier canton tu pourras prendre le sens" (sens inverse).

C'est même un peu plus compliqué que cela.
Sans rentrer dans les détails (car la transmission de l'information "sens libéré" est un peu différente selon que l'on est dans un poste classique ou un poste LGV), il faut comprendre que la prise de sens est réalisée selon une séquence pour éviter le risque de prise de sens simultanée par les deux postes encadrants l'intervalle. Ce risque est présent en raison des temps de transmission des informations entre les postes. On a donc temporisé la prise de sens (par exemple, 5 secondes pour un poste informatique).

Supposons que nous sommes le poste du côté impair de l'intervalle.
Initialement, le sens impair est à l'état "non pris et libéré" et la sortie KSSI (contrôle de sens impair) vers le poste adjacent est alimentée.
Lorsque le transit d'accès à l'intervalle devient en action (itinéraire formé vers l'intervalle), le sens impair passe à l'état "non libéré, non pris", et la sortie KSSI devient non alimentée.
De plus, la temporisation de pré-enclenchement se déclenche. Si, au cours de cette temporisation, l'information "sens pair non libéré" arrive du poste adjacent ou si l'intervalle est occupé, la temporisation est annulée jusqu'à ce que les informations "sens pair libéré" et "intervalle libre" reviennent.
A la fin de la temporisation, le sens impair est pris, la sortie KSSI reste non alimentée. L'itinéraire s'établit et le signal s'ouvre.

Le 07/04/2017 à 13:51, lgvest a dit :

Ce que je ne comprends pas: Pourquoi on ne vérifie pas la non-occupation de l'intervalle lors de la prise du sens normal?

C'est tout simplement parce-que le déclenchement automatique de la prise du sens normal se fait à la libération du contre-sens, donc à la libération de l'intervalle (avec transit d'accès au contre-sens non en action).

Le 07/04/2017 à 13:51, lgvest a dit :

J'ai trouvé cet image sur Internet avec des voies banalisées sur les deux côtés, et chez chaque voie banalisée, un sens de circulation est pris. Est-ce qu'il y a toujours un sens "activé" en VB ou est-ce qu'il existe aussi une "position neutre" de l'enclenchement de sens, ou aucun sens n'est pris?

Sur une voie banalisée (donc équipé avec un enclenchement de sens), aucun sens n'est pris par défaut. Les deux postes sont à l'état "sens non pris et libéré".

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 3 heures, CedricG a dit :

Bonjour,

C'est même un peu plus compliqué que cela.
Sans rentrer dans les détails  + 13 lignes d''explications.....

Justement, nous sommes sur un forum et non dans un cours spécialisé enclenchements. on peut toujours en dire plus (histoire de se faire voir, j'aurai pu dire autre chose). Toujours le même problème entre généralités et spécialités (faire simple, dire compliqué!!!)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 6 heures, On Sight a dit :

Justement, nous sommes sur un forum et non dans un cours spécialisé enclenchements. on peut toujours en dire plus (histoire de se faire voir, j'aurai pu dire autre chose). Toujours le même problème entre généralités et spécialités (faire simple, dire compliqué!!!)

Bonjour On Sight,

Je ne vois pas pourquoi tu te faches.

CedricG a tout à fait le droit de donner des explications plus détaillées que les tiennes, et je suis heureux de les lire.

Tes explications étaient très bonnes aussi.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 9. April 2017 à 06:16, CedricG a dit :

Bonjour,

C'est même un peu plus compliqué que cela.
Sans rentrer dans les détails (car la transmission de l'information "sens libéré" est un peu différente selon que l'on est dans un poste classique ou un poste LGV), il faut comprendre que la prise de sens est réalisée selon une séquence pour éviter le risque de prise de sens simultanée par les deux postes encadrants l'intervalle. Ce risque est présent en raison des temps de transmission des informations entre les postes. On a donc temporisé la prise de sens (par exemple, 5 secondes pour un poste informatique.

Supposons que nous sommes le poste du côté impair de l'intervalle.
Initialement, le sens impair est à l'état "non pris et libéré" et la sortie KSSI (contrôle de sens impair) vers le poste adjacent est alimentée.
Lorsque le transit d'accès à l'intervalle devient en action (itinéraire formé vers l'intervalle), le sens impair passe à l'état "non libéré, non pris", et la sortie KSSI devient non alimentée.
De plus, la temporisation de pré-enclenchement se déclenche. Si, au cours de cette temporisation, l'information "sens pair non libéré" arrive du poste adjacent ou si l'intervalle est occupé, la temporisation est annulée jusqu'à ce que les informations "sens pair libéré" et "intervalle libre" reviennent.
A la fin de la temporisation, le sens impair est pris, la sortie KSSI reste non alimentée. L'itinéraire s'établit et le signal s'ouvre.

Et comment réagit le poste du côté impair de l'intervalle si le poste adjacent (côté pair) transmet l'information "sens pair non libéré" après l'établissement (donc "feu vert) d'un itinéraire en sens impair vers l'intervalle?

Ou comment peut-on changer un sens (avec annulation) si l'intervalle est-déjà occupé, est-ce que l'annulation supprime la condition de l'intervalle non occupé?

Citation

C'est tout simplement parce-que le déclenchement automatique de la prise du sens normal se fait à la libération du contre-sens, donc à la libération de l'intervalle (avec transit d'accès au contre-sens non en action).

Est-ce que le sens normal est "pris" automatiquement ou "non libéré" automatiquement, la prise d'un sens n'est elle pas soumis à un itinéraire menant vers l'intervalle?

Et je suppose que le poste du sens normal de l'intervalle libère automatiquement le sens normal quand il constate que le poste du contre-sens a "non libéré" le sens...

Tu m'as déjà bien aidé, je ne pose ces questions que pour vraiment terminer ce thème ;)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le 10/04/2017 à 09:32, lgvest a dit :

Et comment réagit le poste du côté impair de l'intervalle si le poste adjacent (côté pair) transmet l'information "sens pair non libéré" après l'établissement (donc "feu vert) d'un itinéraire en sens impair vers l'intervalle?

Ce cas n'arrive jamais au vu des dispositions prises dans les postes.

Le 10/04/2017 à 09:32, lgvest a dit :

Ou comment peut-on changer un sens (avec annulation) si l'intervalle est-déjà occupé, est-ce que l'annulation supprime la condition de l'intervalle non occupé?

Pas d'annulation de sens possible sur un poste de ligne classique.
Sur un poste LGV, tu as une commande d'annulation au PCD qui fait passer l'enclenchement de sens à l'état "Annulation de sens" qui fait tout simplement remonter le KSS (donc sens libéré vu du poste adjacent).

Le 10/04/2017 à 09:32, lgvest a dit :

Est-ce que le sens normal est "pris" automatiquement ou "non libéré" automatiquement, la prise d'un sens n'est elle pas soumis à un itinéraire menant vers l'intervalle?

En fait, c'était clair dans ma tête, mais je me suis mal exprimé.

Voici la formulation exacte dans la : "Après dégagement de la voie intéressée par les mouvements circulant à contre-sens, l’orientation pour les circulations en sens normal est automatiquement rétablie sur cette voie si aucun itinéraire de contre-sens n’est formé. Cette orientation en sens normal permet la prise effective du sens normal par la formation d’un itinéraire correspondant en direction de l’intervalle même si les conditions nécessaires à l’orientation ont disparu."

Donc en fait, après libération du contre-sens, l'enclenchement d'IPCS du poste qui gère le sens normal est à l'état "non pris et libéré" et la ligne d'orientation est en sens normal.
Ce qui est automatique est la réorientation de l'intervalle, pas la prise de sens, et heureusement car ce cas ci-dessous n'est pas possible :

Le 10/04/2017 à 09:32, lgvest a dit :

Et je suppose que le poste du sens normal de l'intervalle libère automatiquement le sens normal quand il constate que le poste du contre-sens a "non libéré" le sens...

La libération du sens normal est nécessaire pour passer à l'état "non libéré, non pris" pour le contre-sens.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...