Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Bilan De La Discussion Lancée Par Mimi Sur La Grèv


Messages recommandés

Salu…tatous

Je précise bien d'entrée bilan de la discussion, pas de la grève elle-même.

41 messages

400 lectures

10 intervenants

9 jours de discussions

Dernier message le 22 à 16h02

Je retiens :

- 2 jours après la fin de la grève, plus un seul message avant la fermeture du sujet.

- Moins de 10% des lectures donnent lieu à une réponse (y'a des frileux).

- Pas d'autre service que la traction ne se manifeste (personne d'autre sur le forum?)

- 5 propositions (ou des approches de propositions).

- 5 constatations sur le fait que ce sont "toujours les mêmes" (ADC principalement).

- 6 messages sur les problèmes de coût pour les grévistes.

Je réfléchis sur:

Si effectivement on arrivait à trouver un moyen moins onéreux pour tous peut-être que tous les services seraient plus solidaires.

N'y a-t-il pas moyen de diminuer le coût d'une grève?

Parce que ça résume assez bien les questions du débat, et dans l'immédiat ç'est déjà pas mal.

Bilan positif.

Ça vous inspire ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut si , j'avais répondu mais le message était éffacé il daté du 16 si je ne trompe pas je disais que cela est inutile de faire greve à un moment comme celui là car le gouvernement serait trop content de dire vous coyez les cheminots font reve il faut mettre en place le service minimum et faire grve un jour perdre je ne sais combien pour gagner quoi rien du tout au final !

Je ne fais pas parti de la traction mais des roulants en reconversion. (ASCT en formation)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut , si on part du principe ,"on fait grève un jour, ça va rien donné ,on va perdre " vous seriez prêt à faire combien de jours ? illimité jusqu'à obtention des revendications?==> personnellement je suis pessimiste, le débat sur le mouvement du 21/01 est clos en attendant la prochaine les gars... les adc ont étaient le "fer de lance " du mouvement , à quand la prochaine relève?? :ph34r:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salu…tatous

Marcarrick, j'ai complètement loupé l'épisode du message disparu. Donc un "pas mécano" au moins qui se manifeste sur le forum c'est bon signe (merci), et si je comprend bien je peux rajouter 1 intervenant de plus, et1 point dans les messages sur les problèmes de coût pour les grévistes. Plus une question sur le choix peu judicieux de la date.

Mon point de vue sur le coût d'une grève.

Une grève, c'est un moyen légal de pénaliser une entreprise afin de la faire céder sur les revendications de ses employés. Pour qu'une grève soit efficace, il faut trouver le meilleur rapport "qualité / prix", c'est à dire faire en sorte que la grève coûte le plus cher possible à l'entreprise et le moins cher possible aux grévistes.

Côté SNCF, on nous donne souvent le prix qu'a coûté telle ou telle grève, sûrement pour nous culpabiliser, mais je ne suis pas persuadé qu'on nous donne tous les chiffres.

Il n'est pas difficile de discuter avec des compagnons de la voie par exemple pour apprendre que pendant une grève, l'entreprise en profite pour faire des travaux à "pas cher". Là où il faudrait 4 ou 5 nuits pour effectuer certains travaux par petites tranches, un intervalle travaux ininterrompu de 3 heures dans la journée fait l'affaire. Or cet intervalle se trouve facilement les jours de grève.

De même que dans certains entretiens, des machines ou des rames immobilisées sont "finies" les jours de grève sans qu'il en rentre d'autres, et le parc est restitué à plein lors de la reprise.

Côté agents, hormis le public qui doit encore croire aux journalistes à défaut du père Noël, nous savons combien on nous retire pour une journée de grève. C'est à dire que non seulement la journée ne nous est pas payée, mais nous payons directement la part "patronale".

Si on raisonne en terme d'efficacité financière d'une grève, c'est à dire encore une fois sur le plan du meilleur équilibre entre le coût maximal pour l'entreprise et le coût minimal pour les employés, on peut s'apercevoir qu'il est totalement faux de croire que le pourcentage brut du nombre de gréviste est un indice représentatif.

Pour obtenir l'équilibre le plus avantageux pour nous, il serait largement préférable de limiter le nombre de grévistes au minimum bloquant pour un service donné. Si dans un entretien il y a du retard par exemple au Gros Organes, quel est l'intérêt que les freinistes fassent grève? Il vaut mieux à mon avis qu'il travaillent ce jour là. Ainsi le travail en retard ne sera de toute façon pas rattrapé au "GO", mais en plus l'entreprise va quand même devoir payer les freinistes ce jour là, même s'ils n'ont rien à faire.

Idem à la route, si on peut déterminer que 40% (c'est un exemple) de grévistes sont suffisants pour déclencher un plan de première urgence, un taux de gréviste supérieur n'a plus aucun impact financier négatif pour l'entreprise, c'est même l'inverse.

On peut aller plus loin pour diminuer encore le coût d'une journée de grève pour les grévistes. Il suffirait d'organiser quelque chose de parfaitement légal : une caisse de solidarité en faveur des grévistes.

Je suis persuadé que pas mal de cheminots finiront leur carrière sans avoir jamais fait un seul jour de grève. Peur de ci, crainte de ça, problème financier… Il serait beaucoup plus facile d'expliquer à ces collègues qu'ils peuvent "participer indirectement" à une grève d'une manière discrète, et pour un coût largement inférieur à celui d'une journée de grève.

Essayer de convaincre un non-grèviste de faire grève, ça reviens à lui demander de "payer" par exemple 70E. Ce serait quand même plus facile de le convaincre si on lui dit qu'il peut aider le mouvement pour seulement 10 ou 20E.

Evidemment, ça demande à bien vouloir réfléchir sur la grève avec un esprit un peu différent, en regardant le problème sous un angle financier, comme un patron. Et alors, pourquoi ne pas se battre avec les mêmes armes que le patron (le nerf de la guerre) et taper là où ça fait le plus mal.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mr Biganos

J'ai lu tes derniers messages et je n'ai pas répondu sur le moment pour voir si le debat allait suivre son cours.

Ou sont les débateurs ?

Et bien il n'y a pas grand monde à suivre tes idées mais peut-être que tu prêches dans le désert..

Je vais essayer de suivre ton raisonnement.

Si je te comprends bien tu chercherais le moyen de faire gréve sans pénaliser les agents ou le public et tu proposerais qu'une seule catégorie (de cheminots) fasse gréve.

Comme tu dois le savoir à part les conducteurs je ne vois pas qui pourrait avoir le plus d'influance dans un conflit à la SNCF.

Il y a quelques années les ACT (Agents Commercials Train) avaient eu une idée géniale : faire gréve pendant 59 minutes.

C'etait aprés la réelection de Miterrand en 1988 sous le slogan (plutot la pub)"Génération Miterrand" ou l'on voyait un main tendu (celle de Miterrand ?) vers un petit garçonnet des plus charmants.Quand on sait que le tonton allait sur ses 68 ans on voit la manipulation.

Tout allait pour le mieux puisse-que la gauche caviard etait revenue aux affaires.

Donc nos amis ACT(à l'époque à l'UP des Invalides) à qui on refusait les mêmes taux de primes que les conducteurs s'etaient tous mis en gréve de 59 minutes à la prise de service pour obtenir leur juste revendication.

Alors pourquoi 59 minutes et pas 1 heure ?

C'est simple d'aprés le réglement(de l'époque) à partir d'une heure de gréve c'est la journée entiére qui sautait.

Pour les voyageurs c'etait tout Benef ils avaient des trains le matin et le soir et je crois qu'ils ne se sont rendus compte de rien pendant toute la durée du conflit qui a quand même durer plus de deux semaines.

Mais pour la direction c'etait un autre son de cloche il ne fallait rien ceder; mais quand les agents de conduite on rejoint le mouvement pour les roulement toujours avec 59 minutes de gréve à la prise de service çela a été la panique pour nos dirigeants..

Nous avons obtenus satisfaction au bout de 15 jours de conflit soit même pas 2 journées de perte par agent..

Que crois-tu qui se passa par la suite ?

Et bien nos chers députés de Gôche on tous votés en coeur un amendement pour qu'à l'avenir ces nantis de fonctionnaires perdent la journée entiére dés la premiére minute de gréve.

Comme tu vois tu n'etait pas le seul a avoir essayer d'autres moyens .

:ph34r:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

SAlut , je crois que c'est toujours d'actualité ,ce fameux 59 minutes de grève à la ps , c'est clair que ça fout le bazar pas possible , mais je ne sais pas porquoi les "os" n'appliquent jamais ce système .C'est clair ,pour manger une bonne ommelette, il faut casser les oeufs, les acquis n'ont pas de prix (pour moi) :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Savir,

Moi aussi j'attendais de voir si ça allait rebondir, effectivement ça a du mal !!

Pour ce qui est de trouver un moyen de pression sur notre direction "sans casser des œufs" ça risque d'être dur, mais je crois que ça vaut le coup d'essayer.

Tu es le premier à dire qu'une idée (59 minutes) avait été trouvée et que nos patrons l'ont contrecarrée. C'est donc la preuve que l'on peut trouver des moyens. Il est seulement dommage de ne pas mettre à profit les moments de "trêves" pour y réfléchir.

La grève est effectivement le moyen le plus efficace, mais une grève d'un jour pour la forme en sachant que se sera pour rien ça rime à quoi ? Ça les fait sourire.

Tant qu'il ne sentiront pas que même dispersés nous commençons à nous organiser ils ne nous craindront pas. S'il s'aperçoivent que nous essayons de construire une ouverture de dialogue multiservice pour exploiter le maximum d'idées, là ça va les inquiéter, parcequ'en dehors de toute OS ils savent que c'est incontrôlable.

L'idée de biganos

une caisse de solidarité en faveur des grévistes
me brancherait bien mais qui pourrait gérer une telle caisse avec suffisament de rigueur et comment motiver les collègues pour l'alimenter?

Je pense que c'est un travail de longue haleine. Mais peut-être est-ce à nous à secouer nos collègues et à leur faire comprendre que Internet ce n'est pas que des jeux vidéos ou de la copie de films ou de musique, ça peut être une arme, alors pourquoi ne pas s'en servir ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut savir

C'est un peu ça en effet, essayer de limiter les frais pour les grévistes, et faire en sorte que ça coûte un max pour l'entreprise. Je pense aussi que les ADC sont les mieux placés pour ça, mais il n'y a pas que nous. Je parlais des gars de la voie, ou des ateliers. C'est vrai aussi pour les caténaires, et partout où un arrêt de travail empêche l'entreprise de faire des économies un jour de grève.

Mais tu me fais penser à autre chose entre le coup de la radio sol-train et celui des 59 minutes que j'avais complètement oublié :ph34r: , alors que toi tu as l'air d'avoir une sacré mémoire. Moi j'ai embauché fin 79, à l'époque on roulait comme aide, et on pouvait encore discuter avec le titulaire ou dans les foyers vu qu'on était nombreux. Maintenant, à part toi et quelques autres qui ont connu ces périodes, personne ne peut plus dire ça aux jeunes. On ne se rencontre plus dans les foyers pour maintenir vivants ces récits, et il n'y a pas que les grèves comme sujets. Or on dispose d'un autre outil pour discuter, par exemple ce forum .

Qu'est-ce que tu dirais d'organiser en plus une rubrique consacrée à faire vivre les histoires des anciens mécanos avant qu'elles soient tombées dans les oubliettes? Je suis sûr que si tu demandes à katamiaw il sera partant. Ça sort un peu du cadre de la grève, mais ça pourrait être une bonne source d'inspiration et attirer du monde sur le forum. :)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut Biganos,

Ce n'est pas grave! Je crois que Katamiaw avait eu un problème ce jour là et à perdu une grande parti des message posté ce jour là !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les messages du 16/01/2004 qui ont disparus, le pourquoi ici....

Pour ce qui est de la création éventuelle d'une "mémoire des anciens", il n'y a pas de problèmes.... Si certains veulent se lancer, vous n'avez qu'à créer des nouveaux sujets un titre commençant par [Mémoire d'ancien] et je prendrais le temps de réorganiser ça comme il se doit dés qu'il y aura du contenu.

Sinon je me posais une question, à savoir: seules les OS ont le droit de déposer un préavis de grève ?

:ph34r:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Kata,

A ta question :

seules les OS ont le droit de déposer un préavis de grève ?
je pense que oui, ceci étant dit c'est à confirmer. Mais en soit ce n'est pas un problème.

Je crois que le plus important c'est essayer de se structurer même et surtout si c'est en dehors d'un syndicat.

Les syndicats sont toujours en train de pleurer qu'ils n'ont pas assez de syndiqués, ne tient qu'à eux de faire preuve d'ouverture d'esprit, d'aller à la pêche aux idées et d'arrêter d'appliquer bêtement la politique de certains partis. A ce moment là peut-être qu'ils regagneront des clients.

Tu as bien vu comme moi à plusieurs reprise les OS se faire dépasser par la base.

Je pense que si nous arrivons à sensibiliser suffisamment de cheminots via le forum pour aller à la pêche aux infos sur le terrain, ne tient qu'aux syndicats à prendre le train en marche, tout les coups de main seront les bienvenus.

D'ailleurs à mon avis la première chose serait de faire nous même un sondage sur ce que souhaitent les cheminots pour leur entreprise, en faire une synthèse, pour que les prochaines revendications soient celles des cheminots et pas seulement celles des syndicats.

Je pense que plus que le problème d'augmentation de 1% des salaires, il faut s'attaquer aux problèmes de fond.

Je suis désolé mais est-ce que vous croyez que c'est motivant pour un collègue du SI par exemple, de travailler en 3x8 et de se salir les mains n'importe quel jour de l'année et par n'importe quel temps pour ne gagner pas plus que quelqu'un dans les bureaux.

Il est temps de leur faire réviser la copie.

Je trouve ça grave quand j'entends des jeune à la route qui pense demander à partir dans les bureaux parce qu'ils ne pensent pas que les contraintes que nous avons soit assez payées.

Franchement j'aspire à ce que ça bouge. Et je crois que si notre chère direction voit que notre désir est de faire vivre notre boîte et qu'on est prêt à y mettre le prix, nous n'aurons peut-être même pas besoin de faire la grève.

La mobilisation, ça ne s'arrête pas aux jours de grève, c'est là une grave erreur.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer une rubrique ou les "anciens" apporteraient leurs témoignages pourquoi pas .

Surtout qu'il pourraient transmettre aux plus jeunes leurs expériences.

Mais en se qui concerne la mémoire sociale de tous les faits qui concernent notre entreprise seule les OS en sont les dépositaires.

Il serait interessant de pouvoir consulter les volumineuses masses d'archives qui dorment dans la poussiére des placards des fédérations.

Ca fait parti de notre patrimoine et j'ai bien peur que tout disparesse un jour.

En un mot il faudrait créer un site (gratuit) qui soit consultable par tous.

Quand aux vieux C.. (cheminots !) dont je fait parti ils ne faudrait pas que comme les anciens combatants ils rabâchent leur vielles guerres d'antan..

Cela dit je suis d'accord pour asticoter les OS sur la manière de faire gréve..

Sur ce je vais au boulot car pour moi c'est ma dernière journée à la conduite des trains; en effet demain je prends un congé sabatique (d'une trentaine d'années si le grand Manitou le veux bien).

Je crois que ce soir je vais bien dormir en pensant à tout ces trains qui sillonnent la France sous la neige et a tout ces cheminots qui veillent dans la nuit..

Bon courage les gars.

:D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut , ton dernier jour de taf , :ph34r: tu fais partie des jeunes retraités "Mr savir ", si c'est ça , ça te fait quoi le dernier coup de frein? nostalgie quand tu nous tiens , je dis "HONNEUR AU RETAITE " :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

BONNE RETRAITE SAVIR et profites en bien ! J'ai à peine 25 ans ! et déjà 2 ans et demi de chemin de fer !!!

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salu tatous

Si on se résume un peu et en schématisant beaucoup, on pourrait présenter la "chose" comme ça :

Une armée de "grévistes mercenaires" (les roulants vu que c'est quand même nous les mieux placés pour agir efficacement), "financés" par les sédentaires, parce qu'ils sont beaucoup plus nombreux mais stratégiquement moins bien positionnés.

C'est sûrement simplifié à l'extrême, mais ça a au moins le mérite d'être imagé.

Pour l'heure il y a trois problèmes à résoudre.

1)Mettre la "chose" au point et se tenir prêt à la faire évoluée s'il y avait des contre-mesures (voir le témoignage de Savir sur les 59 minutes).

2)Le plus délicat : Utiliser la "chose" avec discernement sans quoi elle n'aura aucune valeur dissuasive.

3)Mettre la "chose" en œuvre. C'est là, et seulement là, que les syndicats peuvent intervenir.

A propos des syndicats je ne suis pas trop inquiet. A mon sens, les syndicats sont au service des ouvriers, pas de leur fédération. Donc si on a besoin d'eux pour un préavis, il faudra leur présenter l'affaire de manière à ce qu'ils soient devant une alternative simple. Soit ils sont d'accord et ils auront l'opportunité d'attirer des "clients", soit ils refusent et on saura qui sont nos "amis". Dans tous les cas leur réponse sera leur propre publicité!!

Reste encore un point à améliorer. Comment amener les collègues à participer à ce débat ?Il y a pas mal de lectures mais peu de réponses. Je pense malgré tout que les propos tenus ici n'ont aucun objectif illégal, et le droit d'expression est parfaitement reconnu en Europe. Il ne s'agit en aucun cas d'organiser une association de malfaiteurs, mais simplement de "défendre son bifteck' avec des moyens légaux.

Toutefois si certains préfèrent rester dans l'ombre, je leur propose de participer indirectement, en nous faisant part de leurs idées via les messages personnels (MP) du forum. Je leur servirai de relais en toute discrétion.

Salut Savir

Tu aurais pu prévenir un poil plus tôt, j'aurais essayé de venir te saluer. Passe quand même une bonne retraite. J'espère cependant que si tu as posé définitivement la sacoche, tu n'as pas "posé" le forum. A bientôt.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Au sujet des 59 minutes de gréve à la prise de srvice et bien pour les traminots de Lyon il semble que se soit toujours d'actualité.J'espére pour eux qu'ils obtiennent satisfaction.

Une petite revue de presse à ce sujet:

-------------------------------------------------------------------------------

http://membres.lycos.fr/lyon1ere/

NOUVEAU PREAVIS DE GREVE DES TRAMINOTS

Les conducteurs de tram débrayeront tous les jours de la semaine prochaine de 9h05 à 10h00.

La SLTC juge toujours ce mouvement irrecevable et illégitime…

-------------------------------------------------------------------------------

http://www.mlyon.fr/index.php3?act=7j

Re-belote aux transports en commun lyonnais... (29/01/2004)

La grève des traminots est reconduite la semaine prochaine, avec un arrêt de travail quotidien entre 9 heures 05 et 10 heures.

Les conducteurs de tramways réclament toujours une prime mensuelle de 150 €uros, mais la direction ne veut rien lâcher.

Une grève sans fin... (27/01/2004)

La prime mensuelle de 150 €uros demandée par les traminots est jugée non légitime et inacceptable par la direction des transports en commun lyonnais, qui apparemment ne lâchera rien.

C'est en tout cas ce qu'elle a fait savoir hier dans un courrier directement adressée aux grévistes. Les conducteurs de tramway ont entamé hier leur 3e semaine de conflit, avec 55 minutes d'arrêt de travail par jour entre 18 heures 50 et 19 heures 45.

:)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut , en parlant des 59 " on peut faire grève que ce jour , car demain tu n'as plus le droit de faire grève , c'est illégal , à moins que le lendemain il y a un autre préavis d'un autre os par exemple , c'est clair que c'est plus efficace et ça revient mois cher. Imagine , on a 4 os qui posent 4 préavis différentes mais qui se suivent , je ne te dis pas le bazar... :D

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.