Aller au contenu
Le Web des Cheminots

[ Y 7000 à Y 7400] sujet officiel


Messages recommandés

Les Y 7100 et les Y 7400  une place de choix au sein du patrimoine des chemins de fer français.

 

Y 7100 et 7400 sont nommés « locotracteurs », les locotracteurs étaient les engins de traction dont la puissance est comprise entre 0 et 299 ch selon la réglementation de la SNCF jusqu’en 1965

 (La famille des « locomoteurs », comprenait les engins de 300 à 499 ch  les engins de 500 ch étaient des « locomotives » en 1966 les puissances sont normalisée en kW, les« locotracteurs » deviennent des engins avec une puissance est limitée à 220 kW.. Les locotracteurs sont les seuls engins gérés, entretenus et conduits par des agents de l’Exploitation. CRLO = conducteurs de locotracteurs, filière des agents de manœuvres.Ces engins peuvent aussi être utilisés par l’équipement )

 

Les Y 7100 et 7400 constituent la plus grande famille de locotracteurs SNCF..

les Y 7100-7400 comportent 698 engins (Y 7101 à 7191 et 7193 à 7310, Y 7001, Y 7401 à 7888), c’est la plus grande famille de locotracteurs de la SNCF devant les Y 8000/8400 (525 unités) et Y 6200/6400 (353 unités)

210 exemplaires du type Y 7100 sont livrés de 1958 à 1962. Billard sera le principal constructeur avec 130 exemplaires .

1280px-SNCF_7148_Strasbourg.thumb.JPG.a8c3145491b87e7e0801b01a19bd1578.JPG

 

La série Y 7100 apparue en 1958 est dotée d’une transmission hydraulique de conception allemande à la suite d’un choix arrêté en 1956. , puis, la SNCF se tourne vers une transmission la transmission mécanique.

 

Vers 1960, après avoir été montée  sur l’Y 7192 (sorti sous le numéro Y 7001), la boîte Asynchro , celle-ci est adoptée pour la suite de la série, les ateliers de Nevers reconstruisent les Y 7022 à 38 qui sont à cette occasion rééquipés avec un diesel Willème de 118 kW.

En 1963, le Y 7400 (transmission mécanique Asynchro) succède au type Y 7100 (boîte hydraulique Voith).

Constructeurs : Billard, Decauville, de Dietrich, Moyse. Livraisons : de 1958 à 1972.

SNCF_Y_7100-plan.jpg.9074d2d208f2cfcd8c708a1aad6d3323.jpg

Longueur hors tout : 8,940m.

Longueur du châssis : 7,700m.

Empattement : 3,685m.

Largeur hors tout : 2,870m.

Hauteur hors tout : 3,868m.

Diamètre des roues : 1,050m.

Boîtes d’essieux : à coussinets, puis à rouleaux à partir de l’Y 7704.

Masse en ordre de marche : 32 t à 31,7

Moteur : Poyaud 6 PYT (ou 6 PYT 2, PZT 1, PZT 2 sur certains Y 7400) puissance d’utilisation est réglée à 138 kW (Y 7100) ou 150 kW (Y 7400).

 Transmission :

Hydromécanique Voith L213U et inverseur-réducteur à crabots (Y 7100),

Coupleur hydraulique Ferodo, embrayage-frein, boîte Asynchro, inverseur-réducteur Minerva (Y 7400).

Entraînement des essieux : par chaînes mailles entraînées par l’inverseur-réducteur.

Puissance UIC : 110 kW (Y 7100), 130 kW (Y 7400).

800px-CFV_Y_7771_-_intérieur.jpg

  • J'aime 3
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Vitesse limite : 54 km/h (Y 7100), 60 km/h (Y 7400), 80 km/h (en acheminement avec chaînes de transmission déposées).

 Frein à air : direct et automatique.

17 heures d’autonomie

Les Y 7100, et les premiers Y 7400 sont tout en tôle d’acier à partir de l’Y 7626, la tôle est remplacée par du polyester moulé.

Entrée d’air du refroidissement devant sur les côtés avec comme  évolution  des persiennes horizontales sur les côtés du bloc de refroidissement.

constructions

1959334521_y710035110-Ferrovissime-8-Page-014a.jpg.cc1ef0763638cb3e7151597ef4663758.jpg

Les « révisions générales poussées » (RG+) des Y7100 ont commencé en  1977  à cette occasion des engins non équipés de la VACMA  et du KVB  reçoivent un système de « Surveillance de la Vitesse et de la Répétition des Signaux » (SVRS)

En 1979, les RG+ des Y 7400 comprennent la mise en place d’un automate programmable chargé de contrôler la boîte de vitesses cette opération concerne tous les Y 7400 etet sera terminée en 1994) .Les Y 7400 reçoivent aussi le SVRS 1er engin équipé  en 1990.

Les RG+ des deux séries se sont achevé en janvier 1995

268869250_Y710035110-Ferrovissime-8-Page-022.jpg.1249adb87f5177970fed16824b0aea5f.jpg

1358298142_Y710035110-Ferrovissime-8-Page-024.jpg.beca2ca6117e36f9cd86de7423573db5.jpg

877153579_y710035110-Ferrovissime-8-Page-029.jpg.92e6801e946c4aae2cb5f664e72fcfde.jpg

 

Les Y 7400  de l’Armée sortent de chez Decauville mêmes caractéristiques techniques que les Y 7400 SNCF (32t, moteur Poyaud, boîte Asynchro, 60 km/h).

Ces engins militaires étaient affectés notamment aux ETAMAT (établissement du matériel) de Fourchambault et de Versailles-Satory, aux arsenaux de Lorient et de Toulon, à l’ERM (Etablissement Régional du Matériel) de Redling, à la ZRA (Zone de Regroupement et d’Attente) de Miramas ou au 5 e Régiment du Génie. Seul régiment français disposant d’une compagnie de logistique ferroviaire.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/78/SNCF_7148_Strasbourg.JPG

LOCO REVUE n°675 - Octobre 2003 et avr/mai 2006

http://fr.1001mags.com/parution/loco-revue/numero-675-octobre-2003/page-20-21-texte-integral

http://fr.1001mags.com/parution/ferrovissime/numero-8-avr-mai-2006/page-24-25-texte-integral

 

Y 9000 : une seconde vie pour les 7100

La SNCF a entrepris en 2010 la modernisation de certains Y 7100/7400

Ils font l'objet d'une nouvelle numérotation : Y 9000

L'entreprise Socofer et l'atelier  de Quatre mares sont chargées de l'opération.

Les locotracteurs ainsi obtenus n'ont, à part la caisse, plus aucunes caractéristiques communes avec les anciens.

 Moteur : Man 6L D 2066LE621

Transmission :VOITH Turbo-transmission L 220 reV2, groupe de refroidissement, ponts moteurs SK-553, cardans et accouplements élastiques

Puissance continue:225 kw

Longueur :9 m

Empattement :3,685 m

Vitesse maximale :60 km/h

Charge Remorquée:

au démarrage: 1650 t
à 45 km/h: 325 t
à 20 km/h en rampe: 115 t

[Y 9000] Sujet Officiel - Page 3 - Matériel roulant ferroviaire - Le Web des Cheminots

http://wikimonde.com/article/Y_9000

 

 


 

Modifié par jackv
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Dans les années 60 la SNCF fait de très gros efforts pour se diéséliser : toutes séries confondues, 130 locotracteurs sont livrés au cours de l'année 1959 !

Des Y 6200/6400 ont souvent été vus en tête de petites compositions marchandises-voyageurs (MV), les Y 7100/7400 arrivent sur le réseau lorsque ce type de train devient rare ..

Des Y 7100 remorqueront quelques petits trains de voyageurs, par exemple entre Comméquiers et Croix-de-Vie.

Des Y 7100/7400 seront affectés aux fonctions Matériel , Transport ,et Equipement ..

En août 2003, c'est l'y 7660 qui prend en charge la Mauzinette n°4 chargée de mesurer les éventuels défauts de géométrie de la voie sur Paris/Mantes par Poissy.

Ils sont conduits par les agents des fonctions Transport, Equipement ou Matériel.

Les Y 7100/7400 se situent dans une gamme de puissance qui leur permet d'assurer la traction en ligne de trains de fret légers. Ils prennent la tête de trains de desserte entre une gare principale fret (GPF) et un embranché.

Avec la radiation des derniers Y 6200/6400 en février 1995, les Y7100/7400 remplacent ceux-ci en tête des trains de l’Équipement. On les trouve en tête des rames de maintenance de la ligne de contact aérienne, des trains déserbeurs

La SNCF ne prend livraison d'aucun locotracteur entre 1972 (dernier Y 7400) et 1977 (premier Y 8000), ce qui provoque l'effondrement de l'industrie française du locotracteur, Moyse déposant son bilan en 1980 après avoir tenté de survivre au prix d'un endettement sans issue.

resumé.. loco revue

Modifié par jackv
  • J'aime 2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...