Aller au contenu
Le Web des Cheminots

E.T.G.

Membre
  • Compteur de contenus

    124
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par E.T.G.

  1. Certaines en U.S. donnaient aussi de bonnes secousses si elles étaient mal réglées, ou si la décélération pour changer le rapport de vitesse n'était pas progressive. Le couplage avec les éléments a boîte Voith (boîtes qui soit dit en passant donnaient toute satisfaction) et en particulier les V140, bien plus nerveux, malmenaient quelque peu les éléments à boîte De Dietrich, plus encore les X4300, qui souffraient et étaient en quelque sorte forcés à passer leur rapports très rapidement, bien plus vite qu'a leur rythme normal puisque l'autre élément leur poussait au cul, ou les tirait fort.
  2. Au Puy (43) en juin 1997, le X2858 refoule pour la garer une remorque XR6100 avec laquelle il vient d'arriver de Saint-Etienne ou Lyon. Selon les endroits et pour les compositions de T.A. (Trains Autorails), cette manoeuvre est dévolue soit à un locotracteur de la gare si elle en dispose soit aux engins de traction même que sont les autorails.
  3. Le 03 mai 1996, des BB67300 remorquant pour l'une un segment R.R.R. et pour l'autre (BB67371, ex BB67092) une rame de voitures de voitures dont une D.E.V. Inox en tête, entrent en gare de Rennes (35) à quelques minutes d'intervalle.
  4. Le volume de fumée dépendait aussi du temps de stationnement moteur tournant avant de démarrer. Mais bon, en fait, pour ceux qui ne l'auraient pas compris, tout me plaît chez les E.A.D., pas seulement leurs odeurs d'échappement, d'huile, etc. Pour les problèmes, oui, les moteurs n'ont pas été sans difficultés à fiabiliser, bien que les Poyaud aient toujours été plus difficiles. Les Saurer ont eu leurs problèmes, mais leur constructeur a vite remédié à la plupart d'entre eux, ce qui lui a valu d'être choisi pour équiper les X4630, et on a même pu porter les moteurs à 440 kw en
  5. L'élément automoteur X4643-XR8655 pimpant attend le départ pour Cholet en gare d'Angers-Saint-Laud (49), en juillet 1994. Il fait partie des six éléments modernisés en 1991-1992 afin d'éliminer les derniers rouges et crème de la région Nantaise et n'ayant donc pas été "Ambulance".
  6. Allège postale préservée au sympathique Ecomusée de Breil-sur-Roya (06), vu en septembre 1996.
  7. La R.T.G. T2035/36 est prête au départ de Lyon-Perrache (69) en juillet 1996. Profitons-en pour admirer son espace grill et un de ses sièges de première classe, et faire une photo souvenir avec.
  8. Locma garé au dépôt de Longueau (80) en mai 1996.
  9. J'ignore sous quelles jupes vous aimez regarder. En ce qui me concerne, j'aimais bien regarder sous celles des E.A.D., et y sentir les bonnes odeurs si le moteur tournait. Nous voyons ici en mai 1997 l'élément automoteur X4623-XR8433, qui sera le dernier de sa série en rouge et crème à rouler douze ans plus tard, en visite de maintenance au dépôt de Marseille-Blancarde (13) dans le hangar avec voies sur fosses pour autorails et automoteurs. Il est dans un état impeccable, pour avoir été pris en R.L. ou R.G. l'année précédente à Nevers. Il était initialement prévu au
  10. Mai 1996, l'élément automoteur Z9604-ZR19604, spécialité locale puisque seul parmi les Z2 à être peint en livrée T.E.R. 1987 variante verte pour le compte de la Région Bretagne, quittera Le Mans (72) dans quelques minutes pour rallier Sablé ou Angers. Il s'agit là d'une relation pure Pays-de-la-Loire, l'occasion de vous livrer les considérations sur cette opposition. Il faut préciser que les Z2 du dépôt de Rennes étaient intelligemment utilisées en pool plutôt qu'en trois roulements selon leur Région de conventionnement: Bretagne, Pays-de-la-Loire et Centre, ce qu
  11. Non car comme le dit Webtrain, cette voiture ne fait pas partie de celles roulant sur Austerlitz, mais de celles de Montparnasse, pour lesquelles il n'y a pas pour l'instant de matériel de remplacement en vue. De plus, ces voitures étaient en train de repasser en R.L. ou R.G. il y a de cela deux-trois ans seulement, donc autant dire qu'elles sont loin d'avoir épuisé leur potentiel. Mais il est vrai que l'absence des motifs "Rémi" pose question car les autres voitures les ont reçu. Peut-être certaines voitures n'ont-elles pas bénéficié de cette nouvelle R.L. ou R.G. car il me semble
  12. Il y avait déjà eu des voitures couchettes fabriquées pour un tel traffic qui n'ont semble-t-il jamais roulé, en tout cas pour leur vocation première. Elles étaient toutes bleues, comme tombées dans un pot de peinture, et bien sur a gabarit anglais. Il me semble que la raison de non mise en service était un traffic finalement jugé trop faible. Je pense que des trains comme ceux souhaités ici pourront être mis en service quand déjà ceux qui sont prévus chez nous rouleront de nouveau...
  13. Le X2842 accompagné d'une XR6100 verte attend le départ en gare de Saint-Georges-d'Aurac (43) en juin 1997.
  14. A nous les petites anglaises diront certains. Ce à quoi je réponds "à nous les petites néerlandaises", avec la BB62439 garée entre deux utilisations en mai 1996 au dépôt de Longueau (80).
  15. J'en imagine la raison: maintenir en état du matériel qui a une utilisation trop limitée.
  16. Les caisses ne rouillent peut-être pas, mais passent tout de même en opération mi-vie. Les cent rames M. permettront peut-être d'économiser les opérations mi-vie sur les dernières Duplex ou 2N2, etc., en les radiant. Ce qui signifie que même si malgré le ralentissement des livraisons les M. étaient en surnombre ce serait une occasion d'assainir et rajeunir le parc, de l'homogénéiser, tout en induisant de grosses économies. Economies d'autant plus grosses qu'il ne faut pas voir que celles réalisées sur le matériel: l'arrêt d'opérations mi-vie sur certains d'entre eux peut à terme se t
  17. Septembre 1996, l'élément X4537-XR8368 arrivé de Breil-sur-Roya attend l'ouverture du carré en gare de Nice-Ville (06) pour rentrer au dépôt de Saint-Roch. Le temps de laisser passer un train de nuit tracté par la BB26175 venant d'arriver avec moult retard vue l'heure (milieu de matinée)... En bonus, une photo d'ambiance prise depuis l'élément quittant la gare de Peille avec notamment la vue d'une grue, inutilisée depuis longtemps.
  18. La rame TGV4537 toute neuve stationne quelques instants en gare du Mans (72) en février 1996 alors qu'elle regagne Le Landy après avoir effectué des marches d'essais entre Le Mans et Nantes.
  19. Une composition formée par les X2203 et 04 encadrant la XR6112 est garée sur l'aire de nettoyage-station-service au dépôt de Nice-Saint-Roch (06) en septembre 1996.
  20. Les BB67598 et 597 sont en coupure au dépôt de Fives (59) en mai 1997. Pour les spécialistes des installations fixes, sur la première photo, comment s'appelle l'appareil incorporé à la caténaire visible au dessus du pare-brise droit de la locomotive et qui fait penser à une araignée, et à quoi sert-il? Merci.
  21. J'en profite pour signaler qu'en tant que co-auteur j'avais acheté le stock résiduel à l'éditeur et il ne m'en reste plus que cinq exemplaires. Il me semble que les publicités sont interdites sur le forum mais ce doit plus être des publicités sans rapport avec le monde ferroviaire que d'autres "utiles" en rapport avec notre passion, aussi me permets-je de mettre quelques informations complémentaires (si un modérateur estime que mentionner le prix est hors sujet, qu'il édite mon post en conséquence plutôt que de le supprimer, merci): _138 pages 21 x 29,7 cm, une trentaine d'illustrati
  22. Je pensais pourtant que sur certaines lignes (Paris - Lyon, rennes, Nantes) l'avion avait disparu, puisque son temps de trajet (et d'embarquement et tout le bazar) lui avaient fait perdre toute pertinence par rapport au T.G.V.
×
×
  • Créer...