Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Conducteurs Entrprises Privées


Messages recommandés

bonjour à tous les cheminots des entreprises privées

présentez vous et donnez vos sentiments sur votre travail, votre entreprise et vos difficultés quotidiennes.

si certains sur ce forum vous dénigrent d'autres ont envie de dialoguer sérieusement avec vous.

alors n'hésitez pas à vous présenter.

Modifié par antoine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bonjour à tous les cheminots des entreprises privées

présentez vous et donnez vos sentiments sur votre travail, votre entreprise et vos difficultés quotidiennes.

si certains sur ce forum vous dénigrent d'autres ont envie de dialoguer sérieusement avec vous.

alors n'hésitez pas à vous présenter.

etonnant aucun cheminots du privé ne s'est présenté ici

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

Moi je ne suis pas cheminot du privé mais je vais peut-être le devenir, en tout cas c'est en cours. Ce n'est pas par conviction que je m'engage sur cette voie (sur ce point ça serait plutôt l'inverse!) mais bien parce que les portes de la SNCF m'ont été fermées. Je m'explique. J'ai postulé cette année pour un poste de conducteur et j'ai été accepté pour passer les tests P2 de la formation CRML (bien que je souhaitais intégrer une formation CRL). En fait, je dispose du niveau maximum de diplôme requis (bac S) mais même d'avantage, et c'est là que ça coince. On m'a dit qu'avec une licence, je ne pouvais pas prétendre à être conducteur! Pourquoi? Aucune réponse claire m'a été formulée. "On ne prend pas de conducteur à la SNCF à ce niveau, c'est comme çà." Pas d'avantage d'explications.

Outre que le fait que cette pratique en France n'est pas des plus légales (ou en tout cas moi, je n'ai jamais entendu une loi dire que quelqu'un ne pouvait pas être recruté sur un poste parce qu'il était trop diplômé!) et que ça peut être plus ou moins assimilé à de la discrimination, ça donne quand même l'impression que pour faire ce métier chez eux, il faut pas trop avoir étudié. De quoi ont-ils peur ? Que l'on soit plus intelligent qu'eux, qu'on en sache plus, qu'on discute la logique d'une décision ? Je n'ai en tout cas pas cette prétention. Moi je veux faire ce métier parce que j'ai ça dans le sang. D'autant plus que si j'ai fait des études supérieures, c'est un peu de leur faute(!) En fait quand j'ai eu mon bac en 2003, j'avais pas 18 ans mais j'avais quand même postulé et on m'a dis qu'il n'y aurait aucun recrutement sur ce poste au moins jusqu'en 2006. Qu'est-ce que je devais faire? Me tourner les pouces jusqu'à ce que ces messieurs dames se décident à ré-ouvrir le recrutement?

Je suis bien conscient néanmoins que ce mode de recrutement a du positif car il permet de conserver une certaine égalité des chances dans les tests. Pour autant, est-il vraiment indispensable d'éliminer systématiquement quelqu'un qui aurait un diplôme supérieur à ceux requis pour faire ce métier?

A mon avis, la SNCF ne s'intéresse pas assez aux gens réellement motivés et c'est là son problème. Comme il est dit dans d'autres post, il y a beaucoup de personnes qui pensent entrer à la SNCF pour se la couler douce et profiter à fond du système que d'autres ont mis tant d'années à bâtir par leur combats; ceux là ils passent! Et les autres, les gens réellement motivés se font bouler parce qu'ils en connaissent un minimum sur le chemin de fer ou parce qu'ils ont fait des études "en trop".

On peut déplorer le virage libérale que prend l'organisation des transports, notamment ferroviaires, en France. Pour autant, la SNCF n'y est pas totalement étrangère. Pourquoi avoir laisser tomber le fret dans une situation si déplorable en prétendant la non rentabilité de celui-ci, alors qu'aujourd'hui les entreprises ferroviaires privées se développent à partir de cette même branche ?

Enfin voilà, c'est un peu long je sais mais j'avais envie d'en parler à un agent de la SNCF pour voir ce qu'il en pensait. Je sais pas si c'est le bon endroit mais bon.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

Moi je ne suis pas cheminot du privé mais je vais peut-être le devenir, en tout cas c'est en cours. Ce n'est pas par conviction que je m'engage sur cette voie (sur ce point ça serait plutôt l'inverse!) mais bien parce que les portes de la SNCF m'ont été fermées. Je m'explique. J'ai postulé cette année pour un poste de conducteur et j'ai été accepté pour passer les tests P2 de la formation CRML (bien que je souhaitais intégrer une formation CRL). En fait, je dispose du niveau maximum de diplôme requis (bac S) mais même d'avantage, et c'est là que ça coince. On m'a dit qu'avec une licence, je ne pouvais pas prétendre à être conducteur! Pourquoi? Aucune réponse claire m'a été formulée. "On ne prend pas de conducteur à la SNCF à ce niveau, c'est comme çà." Pas d'avantage d'explications.

Outre que le fait que cette pratique en France n'est pas des plus légales (ou en tout cas moi, je n'ai jamais entendu une loi dire que quelqu'un ne pouvait pas être recruté sur un poste parce qu'il était trop diplômé!) et que ça peut être plus ou moins assimilé à de la discrimination, ça donne quand même l'impression que pour faire ce métier chez eux, il faut pas trop avoir étudié. De quoi ont-ils peur ? Que l'on soit plus intelligent qu'eux, qu'on en sache plus, qu'on discute la logique d'une décision ? Je n'ai en tout cas pas cette prétention.

Ne t'inquiète pas, "ils" n'ont pas peur, je pense, qu'un "surdiplomé" aient de meilleures idées que celles déjà en place. A la SNCF, la recherche d'idée est même encouragée via un l'innovation particpative.

Pour ce qui est de ton cas, c'est simplement un problème de rémunération. Nous sommes assujettis à des grilles de rémunération qui disent que pour tel diplôme correspond telle position de rémunération (en simplifiant grandement).

Ensuite pour chaque poste, un "pesage" est fait et il est décidé que tel ou tel poste sera exercé par des gens qui ont telle ou telle qualification, donc par déduction tel diplôme.

Voila pourquoi, à bac +3 à la SNCF tu peut devenir agent de maitrise, et ensuite cadre.

Moi je veux faire ce métier parce que j'ai ça dans le sang. D'autant plus que si j'ai fait des études supérieures, c'est un peu de leur faute(!) En fait quand j'ai eu mon bac en 2003, j'avais pas 18 ans mais j'avais quand même postulé et on m'a dis qu'il n'y aurait aucun recrutement sur ce poste au moins jusqu'en 2006. Qu'est-ce que je devais faire? Me tourner les pouces jusqu'à ce que ces messieurs dames se décident à ré-ouvrir le recrutement?

Je comprend pas pourquoi, ils n'ont pas changé leur prévisions RH afin de te recruter. Ti trouve pas que ca fait un peu "nombriliste" ce que tu écrit ci-dessus. Ta vie ce n'est pas (je l'espère) que la SNCF, et la SNCF ne compte pas plus sur toi, que sur quiconque d'autre.

Je suis bien conscient néanmoins que ce mode de recrutement a du positif car il permet de conserver une certaine égalité des chances dans les tests. Pour autant, est-il vraiment indispensable d'éliminer systématiquement quelqu'un qui aurait un diplôme supérieur à ceux requis pour faire ce métier?

Réponse plus haut. Ca n'a rien à voir, puisque les tests, quelqu'un ayant niveau bac ou moins peut les réussir aussi bien, sinon mieux qu'un Bac +5. Du moment que tu sais compter, écrire correctement, et comprendre ce que tu lis c'est suffisant. Ca se joue après sur la motivation, le profil psychologique, la maturité... A titre d'exemple, dans ma filière (transport), les tests de recrutement sont les mêmes que tu possède le bac, ou que tu sois diplomé a Bac +2, +3.

A mon avis, la SNCF ne s'intéresse pas assez aux gens réellement motivés et c'est là son problème. Comme il est dit dans d'autres post, il y a beaucoup de personnes qui pensent entrer à la SNCF pour se la couler douce et profiter à fond du système que d'autres ont mis tant d'années à bâtir par leur combats; ceux là ils passent! Et les autres, les gens réellement motivés se font bouler parce qu'ils en connaissent un minimum sur le chemin de fer ou parce qu'ils ont fait des études "en trop".

Ca c'est ton ressenti, mais pas la réalité. A voir pas mal d'exemple sur ce forum de personnes qui ont, avec de l'acharnement certe, réussi a faire de leur passion leur métier.

On peut déplorer le virage libérale que prend l'organisation des transports, notamment ferroviaires, en France. Pour autant, la SNCF n'y est pas totalement étrangère. Pourquoi avoir laisser tomber le fret dans une situation si déplorable en prétendant la non rentabilité de celui-ci, alors qu'aujourd'hui les entreprises ferroviaires privées se développent à partir de cette même branche ?

Enfin voilà, c'est un peu long je sais mais j'avais envie d'en parler à un agent de la SNCF pour voir ce qu'il en pensait. Je sais pas si c'est le bon endroit mais bon.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout!

C'est un peu tôt pour tirer des conclusions. On en saura plus après quelques années d'exploitations.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

Moi je ne suis pas cheminot du privé mais je vais peut-être le devenir, en tout cas c'est en cours. Ce n'est pas par conviction que je m'engage sur cette voie (sur ce point ça serait plutôt l'inverse!) mais bien parce que les portes de la SNCF m'ont été fermées. Je m'explique. J'ai postulé cette année pour un poste de conducteur et j'ai été accepté pour passer les tests P2 de la formation CRML (bien que je souhaitais intégrer une formation CRL). En fait, je dispose du niveau maximum de diplôme requis (bac S) mais même d'avantage, et c'est là que ça coince. On m'a dit qu'avec une licence, je ne pouvais pas prétendre à être conducteur! Pourquoi? Aucune réponse claire m'a été formulée. "On ne prend pas de conducteur à la SNCF à ce niveau, c'est comme çà." Pas d'avantage d'explications.

Outre que le fait que cette pratique en France n'est pas des plus légales (ou en tout cas moi, je n'ai jamais entendu une loi dire que quelqu'un ne pouvait pas être recruté sur un poste parce qu'il était trop diplômé!) et que ça peut être plus ou moins assimilé à de la discrimination, ça donne quand même l'impression que pour faire ce métier chez eux, il faut pas trop avoir étudié. De quoi ont-ils peur ? Que l'on soit plus intelligent qu'eux, qu'on en sache plus, qu'on discute la logique d'une décision ? Je n'ai en tout cas pas cette prétention. Moi je veux faire ce métier parce que j'ai ça dans le sang. D'autant plus que si j'ai fait des études supérieures, c'est un peu de leur faute(!) En fait quand j'ai eu mon bac en 2003, j'avais pas 18 ans mais j'avais quand même postulé et on m'a dis qu'il n'y aurait aucun recrutement sur ce poste au moins jusqu'en 2006. Qu'est-ce que je devais faire? Me tourner les pouces jusqu'à ce que ces messieurs dames se décident à ré-ouvrir le recrutement?

Je suis bien conscient néanmoins que ce mode de recrutement a du positif car il permet de conserver une certaine égalité des chances dans les tests. Pour autant, est-il vraiment indispensable d'éliminer systématiquement quelqu'un qui aurait un diplôme supérieur à ceux requis pour faire ce métier?

A mon avis, la SNCF ne s'intéresse pas assez aux gens réellement motivés et c'est là son problème. Comme il est dit dans d'autres post, il y a beaucoup de personnes qui pensent entrer à la SNCF pour se la couler douce et profiter à fond du système que d'autres ont mis tant d'années à bâtir par leur combats; ceux là ils passent! Et les autres, les gens réellement motivés se font bouler parce qu'ils en connaissent un minimum sur le chemin de fer ou parce qu'ils ont fait des études "en trop".

On peut déplorer le virage libérale que prend l'organisation des transports, notamment ferroviaires, en France. Pour autant, la SNCF n'y est pas totalement étrangère. Pourquoi avoir laisser tomber le fret dans une situation si déplorable en prétendant la non rentabilité de celui-ci, alors qu'aujourd'hui les entreprises ferroviaires privées se développent à partir de cette même branche ?

Enfin voilà, c'est un peu long je sais mais j'avais envie d'en parler à un agent de la SNCF pour voir ce qu'il en pensait. Je sais pas si c'est le bon endroit mais bon.

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout!

salut pourquoi avoir fait une licence alors qu'un bac S suffisait?(tu le dis toi même d'ailleurs)

j'ai eu plusieurs potes qui sont rentrés avec un niveau supérieur au bac,ils ne le disaient pas et quand on leur demandait leur niveau scolaire,ils répondaient bac +2 ou 3 sans préciser qu'ils avaient eu le diplome

je ne sais pas si la SNCF a un moyen de vérifier mais en tout cas ca passsait

en général les mecs qui sont embauchés avec des tas de diplômes passent par la conduite mais ce n'est pas le but final

ensuite ils continuent à avancer dans la hiérarchie

voilà pourquoi, je pense ,on n'embauche pas un mec bac+ X années pour être conducteur toute sa vie

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

De quoi ont-ils peur ? Que l'on soit plus intelligent qu'eux, qu'on en sache plus, qu'on discute la logique d'une décision ? Je n'ai en tout cas pas cette prétention. Moi je veux faire ce métier parce que j'ai ça dans le sang. D'autant plus que si j'ai fait des études supérieures, c'est un peu de leur faute(!) En fait quand j'ai eu mon bac en 2003, j'avais pas 18 ans mais j'avais quand même postulé et on m'a dis qu'il n'y aurait aucun recrutement sur ce poste au moins jusqu'en 2006. Qu'est-ce que je devais faire? Me tourner les pouces jusqu'à ce que ces messieurs dames se décident à ré-ouvrir le recrutement?
Il me semble que dans le passé il y a eu quelques personnes qui ont caché leurs diplômes pour se faire embaucher et qui par la suite on essayé de se les faire reconnaitre...et oui normalement une personne embauché à niveau BAC + 5 est la faire de l'encadrement ,et n'est pas la pour remplacer des sabots,le salaire et carrière (ça a un cout pour une entreprise) n'est pas la même; jusque la c'est logique...Apparemment ça a laissé pas mal de mauvais souvenir à certain...D'ou certainement une méthode de recruter suivant un à niveau précis ,et qui varie suivant l'emploie demandé....Et l'explication de dalla résume très bien pourquoi :

Pour ce qui est de ton cas, c'est simplement un problème de rémunération. Nous sommes assujettis à des grilles de rémunération qui disent que pour tel diplôme correspond telle position de rémunération (en simplifiant grandement).

Ensuite pour chaque poste, un "pesage" est fait et il est décidé que tel ou tel poste sera exercé par des gens qui ont telle ou telle qualification, donc par déduction tel diplôme.

Voila pourquoi, à bac +3 à la SNCF tu peut devenir agent de maitrise, et ensuite cadre

Après ils recrutent comme dans une entreprise classique...Ni plus ni moins...3000 candidats (faisant tous l'affaire au départ) pour 200 places par exemple et le 201ème est tjs baisé comme les 2799 autres derrière...Nul n'est indispensable malheureusement....T'est pas le premier dans ce cas (et certainement pas le dernier aussi...) et la meilleur chose pour rentrer quelque part quand on pense y avoir sa place ,c'est encore l'obstination (dans une certaine limite bien entendu...)...

A mon avis, la SNCF ne s'intéresse pas assez aux gens réellement motivés et c'est là son problème. Comme il est dit dans d'autres post, il y a beaucoup de personnes qui pensent entrer à la SNCF pour se la couler douce et profiter à fond du système que d'autres ont mis tant d'années à bâtir par leur combats; ceux là ils passent! Et les autres, les gens réellement motivés se font bouler parce qu'ils en connaissent un minimum sur le chemin de fer ou parce qu'ils ont fait des études "en trop".
Ca c'est encore une idée fausse je trouve...Faux pas généraliser...Celui qui rentre pour se la couler douce est plutôt en voie de disparition ,bien qu'il faut reconnaitre qu'avec tout les métiers qu'il y a chez nous il y de place pour tout les niveaux...Et c'est un plus intéressant non ?Comment serait le monde si il n'y avait que des entreprises d'élites...Avec des balayeurs commençant à BAC +5....

Après pour les passionnés il y en a aussi chez nous (et des sacrément arrangés),mais je pense que l'humilité ,surtout lorsque l'on veux exercer certains métiers précis est indispensable...Pour celui de conducteur de train ,c'est une condition préalable à mon avis,notamment pour réussir ça formation et l'examen final...Il en va même de la sécurité et je peux comprendre le recruteur qui tique qu'en il découvre certain "La Vie du Rail ambulants" et autres "moi je sais".

On peut déplorer le virage libérale que prend l'organisation des transports, notamment ferroviaires, en France. Pour autant, la SNCF n'y est pas totalement étrangère. Pourquoi avoir laisser tomber le fret dans une situation si déplorable en prétendant la non rentabilité de celui-ci, alors qu'aujourd'hui les entreprises ferroviaires privées se développent à partir de cette même branche ?

La je suis d'accord avec toi ....Mais bon c'est des choix plus politiques qu'économiques apparemment...Vaste débat...De la à savoir comment ça finira ,bin on en sais rien...Et même tout en haut ils en savent guère plus apparemment...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprend pas pourquoi, ils n'ont pas changé leur prévisions RH afin de te recruter. Ti trouve pas que ca fait un peu "nombriliste" ce que tu écrit ci-dessus. Ta vie ce n'est pas (je l'espère) que la SNCF, et la SNCF ne compte pas plus sur toi, que sur quiconque d'autre.

D'abord merci de m'avoir répondu! J e dois tout de même te donner quelques précisions. D'une part, à propos de la situation de recrutement sur ce poste jusqu'en 2006-2007, je la tenais d'un RH lui même, donc ça paraissait plûtôt vrai. Ensuite c'est bien parce que ma vie n'est pas que la SNCF que j'ai voulu faire autre chose, tout en gardant comme ambition professionnelle ce métier.

Pour ce qui est de ton cas, c'est simplement un problème de rémunération. Nous sommes assujettis à des grilles de rémunération qui disent que pour tel diplôme correspond telle position de rémunération (en simplifiant grandement).

Ensuite pour chaque poste, un "pesage" est fait et il est décidé que tel ou tel poste sera exercé par des gens qui ont telle ou telle qualification, donc par déduction tel diplôme.

Voila pourquoi, à bac +3 à la SNCF tu peut devenir agent de maitrise, et ensuite cadre.

Est-ce que tu saurais quels type de poste correspondent à une maîtrise. Est-ce qu'il est possible d'entrer cadre? D'ailleurs, quelle est la différence en agent de maîtrise et cadre à la SNCF?

Merci!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

salut pourquoi avoir fait une licence alors qu'un bac S suffisait?(tu le dis toi même d'ailleurs)

j'ai eu plusieurs potes qui sont rentrés avec un niveau supérieur au bac,ils ne le disaient pas et quand on leur demandait leur niveau scolaire,ils répondaient bac +2 ou 3 sans préciser qu'ils avaient eu le diplome

je ne sais pas si la SNCF a un moyen de vérifier mais en tout cas ca passsait

en général les mecs qui sont embauchés avec des tas de diplômes passent par la conduite mais ce n'est pas le but final

ensuite ils continuent à avancer dans la hiérarchie

voilà pourquoi, je pense ,on n'embauche pas un mec bac+ X années pour être conducteur toute sa vie

Salut! J'ai fait une licence (et une maîtrise actuellement) parce qu'il n'y avait pas de recrutement sur ce poste d'une part, mais aussi parce que cela rajoutait des "cordes à mon arc". C'est vrai que comme tu le dis, j'envisageait peut-être pas de faire conducteur toute ma vie (quoique!); un métier m'intéressait bien, CTT. Peut-être que l'on peut y rentrer directement avec une maîtrise? A ce propos, je confirme ce qui a pu être dit dans d'autres sujets à propos des entreprises privées. Là ou je me suis renseigné, ils recrutent des conducteurs de ligne polyvalents et les évolutions de carrière sont assez rapides : au bout de trois ans, on peut prétendre à un poste de l'équivalent CTT chez eux. Cela peut paraître "alléchant", et en tous cas ça n'en laisse pas insensibles (comme moi). Certainement cela correspond à la situation de démarrage dans laquelle se trouve ces entreprises, et qui nécessite de former des agents et des cadres; après peut-être que ça viendra plus long. Toujours est-il que ces entreprises ont des "atouts" pour plaire. Après c'est vrai qu'au niveau conditions de travail, protection sociale, etc. , c'est certainement pas pareil.

Enfin voilà. Je n'ai pas totalement abandonné mon "projet SNCF", mais c'est vrai que dans cette période "charnière", il faut se poser les bonnes questions.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cà existe encore les maîtrises depuis la réforme LMD ?

Moi j'étais dans une formation hors LMD qui disparait d'ailleurs derrière nous okok . J'aurais donc plus précisément un diplôme d'ingénieur maître ce qui correspond à Bac +4 soit maîtrise dans l'ancien système ou Master 1 dans le nouveau.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...