Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Info technique:

La traverse béton bibloc est vouée à disparaitre avec une généralisation de la fabrication de la traverse béton monobloc.

Dans moins de deux ans les renouvellements se feront exclusivement en monobloc (avec système Fastclip...pour ceusses qui aiment bien les détails)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A propos des traverses métalliques il y en a quelques avantages:

- Longue durée de vie

- Frais d'entretien réduits au minimun

- epaisseur de ballast réduite

- Réemploi possible aprés redressage des traverses faussées au cours de déraillement

c'est ce que je sais comme avantages pour le moment okoklotrela

[Edité par Marcarrick Merci d'éviter le langage SMS]

Oh...un roi de la gamelle! Et les désavantages?

Je ne partage pas totalement ton avis sur les avantages...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Inconvénients: Sensible aux chocs (bourreuse, déraillement), lourde à manutentionner, rayon mini de pose à respecter. Nécessite une épaisseur de ballast sous la pièce plus importante qu'en bois. Est à l'origine du phenomène d'attrition du ballast ( frottement du ballast sous la traverse et réduction de celui ci en poussière)

et on en vois de plus en plus de ce phenomène d'attrition du ballast . voir de tres importants dénivellée par endroit !!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

et on en vois de plus en plus de ce phenomène d'attrition du ballast . voir de tres importants dénivellée par endroit !!!!!

Ne pas confondre...attrition et remontée de glaise...

C'est comme le canada dry, même couleur mais pas la même origine! (Tiens au fait, Kerguel, tu as des nouvelles de Canarail? lotrela ),

L'attrition du ballast a pour origine un défaut de surface du rail (empreinte de ballast, rail faussé décollement de rechargement, arrachage de métal...), qui crée un choc dynamique au contact rail roue. Les efforts sont transmis au niveau inférieur de la traverse via le rail et le sytème de fixation rails traverse...et là c'est le plus fort ou la plus forte qui gagne:

soit c'est la traverse qui réduit le ballast en farine,

soit c'est le ballast qui réduit le béton en poudre...et quand çà cogne bien fort celà peut même casser la traverse!

Le terme attrition du ballast est donc quelque part abusif.

La remontée de glaise, quand à elle, a son origine dans le corps de la plateforme, inclusion d'argile, poche d'eau, défaut de compactage, qui conjuguée avec une épaisseur de ballast insuffisante crée un point de faiblesse pour la transmission des contraintes au niveau de la plateforme. Les traverses jouent alors le rôle de pompe et auto alimente le phénomène.

On observe aussi ce phénomène sur le plancher bois...et même métallique!!

En général les défauts de géométrie les plus importants se situent sur des rémontées de glaise.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ne pas confondre...attrition et remontée de glaise...

C'est comme le canada dry, même couleur mais pas la même origine! (Tiens au fait, Kerguel, tu as des nouvelles de Canarail? cartonrouge ),

L'attrition du ballast a pour origine un défaut de surface du rail (empreinte de ballast, rail faussé décollement de rechargement, arrachage de métal...), qui crée un choc dynamique au contact rail roue. Les efforts sont transmis au niveau inférieur de la traverse via le rail et le sytème de fixation rails traverse...et là c'est le plus fort ou la plus forte qui gagne:

soit c'est la traverse qui réduit le ballast en farine,

soit c'est le ballast qui réduit le béton en poudre...et quand çà cogne bien fort celà peut même casser la traverse!

Le terme attrition du ballast est donc quelque part abusif.

La remontée de glaise, quand à elle, a son origine dans le corps de la plateforme, inclusion d'argile, poche d'eau, défaut de compactage, qui conjuguée avec une épaisseur de ballast insuffisante crée un point de faiblesse pour la transmission des contraintes au niveau de la plateforme. Les traverses jouent alors le rôle de pompe et auto alimente le phénomène.

On observe aussi ce phénomène sur le plancher bois...et même métallique!!

En général les défauts de géométrie les plus importants se situent sur des rémontées de glaise.

ouai bah en tous cas j ai failli me retrouver le cul parterre dans la loc dimanche okok alors glaise ou attrition m en fou na lotrela :Smiley_53:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ouai bah en tous cas j ai failli me retrouver le cul parterre dans la loc dimanche okok alors glaise ou attrition m en fou na lotrela:Smiley_53:

Et t'as pas claqué le choc anormal?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Info technique:

La traverse béton bibloc est vouée à disparaitre avec une généralisation de la fabrication de la traverse béton monobloc.

Dans moins de deux ans les renouvellements se feront exclusivement en monobloc (avec système Fastclip...pour ceusses qui aiment bien les détails)

C'est comme la pose sur longrine Laval c'est également abandonné (depuis une quarantaine d'années). Il en reste quelques kilomètres sur la ligne de St Cyr à Dreux.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...