Mak

Membre
  • Compteur de contenus

    2 837
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Mak a gagné pour la dernière fois le 5 juillet 2015

Mak a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

2 254 Explosif

À propos de Mak

  • Rang
    Thalys
  • Date de naissance 15 mars

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    trac
  • Métier & Lieu
    conducteur

Visiteurs récents du profil

10 031 visualisations du profil
  1. Pour les TER c'est sûr, pour les GL c'est autre chose. Qu'est ce qui empêche un opérateur fret d'accrocher une Corail à son train et de faire du low cost ou au contraire de la croisière de luxe...
  2. D'accord avec toi, mais ce que je veux dire c'est que l'UE n'interdit pas les services publics déficitaires, même dans les pays très libéraux, il y a des services publics déficitaires. Maintenant, c'est sûr que si la Grèce décidait d'ouvrir des lignes aériennes gratuites pour les "pauvres" avec paniers repas fournis, l' UE estimerait peut être que c'est pas le moment... C'est sûr que si je voulais me lancer, mon comptable me dissuaderait de faire du TER, avec taux d'occupation de 10 personnes... En revanche, si j'arrive à trouver une rame de 10 voitures pas trop chère à louer, que les péages ne soient pas trop élevés et qu'il y ait suffisamment de monde pour la remplir à 80 %, je pense que j'aurais le feu vert du comptable...
  3. https://www.lesechos.fr/industrie-services/tourisme-transport/010181473834-flixbus-se-lance-dans-le-transport-ferroviaire-2108027.php
  4. L'équilibre financier est demandé pour les branches ne relevant pas du service public : fret, restauration, camionnage que sais-je encore et il est effectivement interdit de financer le fret ferroviaire dans le rouge, par le camionnage dans le vert, par exemple. Mais l'équilibre financier n'est pas demandé pour le TER ou la banlieue qui relèvent du service public. Il est vrai que l'UE doit plus apprécier les trains de banlieue anglais, déficitaires comme les français, mais 3 fois plus chers que les français dont l'usager ne paye que 20% du prix...
  5. Et si on arrêtait de lapider la SNCF ?

    Effectivement, tout est possible, ce n'est pas interdit, mais un patron n'a aucune obligation d'embaucher ou de réembaucher quelqu'un... Il y a aussi des cas ou la réintégration éventuelle est négociée avant le départ, et des "fausses démissions", pour réembaucher dans une filiale ou une société amie...
  6. Il me semble qu'il y a (eu ?) des autorails en Italie, dérivés des VB2N françaises..
  7. Et si on arrêtait de lapider la SNCF ?

    D'une manière générale lorsqu'on démissionne d'une entreprise, y compris la SNCF, c'est retour à la case départ, et c'est normal ! Et c'est sûr que lorsqu'on refrappe à la porte après être aller bosser chez le concurrent, on a peu (*) de chances d'être repris ! (*) même si quelques petits malins, très minoritaires, y arrivent parfois...
  8. D'accord avec 90 % de ton message sauf : " les normes de l'UE qui veut que chaque branche de l'activité soit au pire à l'équilibre financier, et au mieux dégage du bénéfice.... " Ca c'est faux, c'est juste le prétexte d'hommes politiques qui n'ont pas le courage de leur opinion " c'est pas de ma faute c'est l'UE qui me l'impose !" L'UE n'a jamais interdit qu'un service public ne soit pas à l'équilibre comptable, sinon il y a pas mal de villages qui ne seraient pas alimentés en électricité , eau et non reliés au réseau routier... Certes, mais c'est vraiment le service minimum : horriblement lent, ne prend pas les vélos. Le car s'est souvent l'étape juste avant l'absence totale de desserte publique...
  9. Tout à fait ! Tu as un problème de boite de vitesse et tu ne peux plus que rouler à 30 en première, jusqu'au garage, c'est une situation normale adaptée aux circonstances. Par contre se vanter de ne pas dépasser le 30, exprès, tous les jours sur une route à forte circulation constituerai manifestement un abus de droit !
  10. Il y a plus sinistre encore ! Dans le feuilleton " Holocaust" on voit un bus parisien transformé en chambre à gaz roulante, mais c'est peut être inexact, c'était plutôt des camions de police et des ambulances de la Croix Rouge allemande (incroyable perversion de la part de ces criminels de guerre !)
  11. La Ratp a été créée en 1949, durant l'occupation la STCRP est supprimée et la CMP assure le métro +les bus... J'ai ma petite théorie sur la suppression des trams: en 14 /18 les bus rudimentaires de l'époque étaient réquisitionnés par l'armée, je pense que l'état-major a dû se dire que "pour la prochaine", ce serait bien de pouvoir réquisitionner plusieurs milliers de bus, plutôt que quelques centaines, les trams n'offrant aucun intérêt militaire. C'est ce qui s'est passé, sauf que c'est pas l'armée française qui en a profité, mais une autre armée... Oui tout à fait, mais à Paris ce sera un autre modèle que le Van Hool,construit par Alstom et Lohr
  12. Le tram à Paris empruntait très peu de rues étroites, même à l'époque du tram, il y avait un réseau de bus très dense, établit , lui, sur ces rues étroites (rue de Buci, rue des St Pères, rue Ramey, etc). La situation était un petit peu analogue à Amsterdam, qui au centre ville a gardé l'implantation des voies d'avant l'automobile. A Amsterdam, ils se sont contentés de mettre des bandes de peinture pour transformer leurs voies en sites propres, et ça marche plutôt bien. Ben , c'était le cas en 1930 le métro était déjà construit et il y avait aussi un énorme réseau de bus !
  13. Argumentation de juriste, tu ne réponds pas sur le fond , mais tu m'attaques sur la forme : "bon alors on attends la liste des pays sous développés et aussi les arguments mesurés et chiffrés......." Nous ne sommes pas à la Cour des Comptes ou devant un jury d'examen, mais sur un forum ! Je te livre mon sentiment, la suppression des trams , était, selon mon point de vue une erreur gravissime, comme nous ne sommes pas au tribunal, je n'ai ni les moyens, ni le temps d'argumenter chaque détail. Je peux juste te donner un exemple : 5 janvier 1931 prolongement du tram 4 à Montreuil La Boissière (en site propre) 9 juillet 1934 suppression de la ligne Construire une ligne de tram pour la supprimer 3 ans plus tard, ça ne paraît pas être de la bonne gouvernance, mais ça donne plutôt l'impression d'une gestion par des dirigeants à coté de leurs pompes et qui ne savent pas ce qu'ils veulent...
  14. Ton argumentation est sans doute valable pour la Hollande, pour la Belgique une partie de l'Allemagne (Ruhr), mais en ce qui concerne le nord Hambourg, Brême et le Sud de l'Allemagne (Fribourg , Munich), l'Autriche, la Suisse, on a une répartition des villes de 10 à 15 000 habitants tout à fait comparable à celle de la France... Nous avons tous compris que tu répugnes, en tant que contribuable, à payer pour des trains qui ne transporteraient que des banquettes. Une question cependant, en région parisienne, il y a des dizaines de lignes de car régulières (Rambouillet Saint-Germain-en-Laye, Versailles Saclay, Saint-Rémy-lès-Chevreuse Rambouillet, etc, etc) qui ne transportent que des banquettes et où il est rare de voir plus de deux voyageurs par autocar. Est ce que tu trouves aussi que cette situation est satisfaisante pour to,i en tant que contribuable ?
  15. Je pense que la suppression des trams était une énorme connerie qui a surpris tout le monde . Paris a été un précurseur en la matière. Il aura fallu 10 ou 20 ans pour que d'autres capitales suivent ce mauvais exemple. On était vraiment dans un effet de mode, bien loin de générer des économies l'exploitation par bus s'est révélée ruineuse, à telle point qu'il y a des pays " sous-développés" qui auraient adoré se comporter aussi stupidement que les parisiens, mais qui ont été obligés de garder leurs réseaux, à contre cœur, car quand on est pauvre on peut pas gaspiller !