Aller au contenu

cc27001

Membre
  • Compteur de contenus

    5 279
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

cc27001 a gagné pour la dernière fois le 1 décembre 2016

cc27001 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

5 031 Explosif

À propos de cc27001

  • Rang
    c'est vraiment trop inzuste

Infos Personnelles

  • Hobbies
    vouac

Infos Métier

  • Entreprise
    mondialisée
  • Service
    compris

Visiteurs récents du profil

15 079 visualisations du profil
  1. actualités écologiques

    Mais dans ce cas, on peut aussi envisager des panneaux solaires sur les bords des routes pour des bus tesla rechargés par induction
  2. actualités écologiques

    On a le droit de rêver, mais à un moment ou à un autre on se confronte à des réalités physiques. Le soleil ne fournit que 1000W/m², le panneau solaire doit convertir cette énergie, et même en trouvant des procédés pour monter le rendement à 90% ça resterait insuffisant pour en faire une solution crédible. La densité d'énergie est un critère majeur pour dimensionner les systèmes de stockage et de conversion. Sur ce point, le pétrole et le nucléaire sont toujours très loin des autres.
  3. actualités écologiques

    Tu crois vraiment à ce que tu écris là ? "un autorail de 20m de long qui traine 500m de panneaux solaires sur des remorques légères" Un petit calcul pour voir si c'est plausible... 500m de longueur remorquée, en minimisant la masse et le nombre d'essieux pour favoriser le rendement, mais en respectant les règles de l'UIC pour que ça reste "facile" à développer sur nos réseaux. wagon à essieux : longueur optimale du plancher : 15m ; tare mini : 10t (règlement UIC) wagon à bogies : longueur optimale du plancher : 25m ; tare mini : 16t largeur des panneaux : on arrondit à 3m pour que ça rentre dans le gabarit (on pourrait toujours chipoter sur la surface utile en mettant les panneaux en biais, mais l'angle du soleil sera moins favorable) Donc on opte pour une fabrication sur-mesure de wagons photovoltaïques légers à 2 essieux de 10t et 15m de long. Pour 500m de long, il nous faut 33 wagons, donc 66 essieux. masse remorquée : 330t minimum. Puissance solaire des panneaux les plus performants en grande production (pas des protos de laboratoire) : 150W/m² (plein soleil à la verticale). Puissance crête produite par le train solaire à midi sans nuages : 150W x 1500m² = 225000W soit 225kWc Rendement d'une très bonne chaîne de traction électrique, y compris le stockage transitoire (batteries + capas) : 0.85 Puissance maxi attendue aux roues de l'autorail : 191kW Donc ton autorail de 20m atteindrait au maximum la puissance du tramway de nice en mode autonome (200kW, vitesse 30km/h), mais en tractant 330t sur 66 essieux. Autant dire qu'il aura déja du mal à atteindre 10km/h sur du plat, et au moindre coup de vent de face il s'arrêtera net.
  4. c'est surtout l'accès aux quais qu'il faudrait revoir
  5. actualités écologiques

    Green washing pour bobos. Le train roule à 20km/h environ, ses panneaux solaires ne servent à quasiment rien, peut-être desserrer les freins au départ... Vu la puissance annoncée, il faudrait environ 6h de plein ensoleillement pour charger les batteries et faire un trajet de 3km. L'énergie réellement consommée vient d'une ferme photovoltaïque nettement plus grosse, avec des panneaux qu'il a fallu fabriquer, qu'il faut entretenir, et qui ne seront pas recyclables. Idem pour les batteries. Pendant ce temps-là, les chinois roulent à 400km/h et brulent du charbon, en nous vendant des panneaux solaires et des batteries....
  6. Informations météo

    Glissement sémantique, parce que le marketing a besoin de coller un peu mieux au ressenti des clients. Dans 2 ou 3 ans, les mêmes "experts" utiliseront d'autres terminologies, par exemple "incertitude climatique", ou même "menace climatique" si un nouvel impôt doit être rapidement voté.
  7. actualités écologiques

    ou hidalgo comme référence d'une politique intelligente de la ville
  8. actualités écologiques

    Un exemple parmi d'autres au JT de 20h : Gournay sur Marne inondée. La loi Duflot impose 30% de logements sociaux, sinon amende. Mais Gournay est une ville essentiellement pavillonnaire, donc très peu de HLM. Chaque nouveau programme de construction doit comporter 30% de logements sociaux. Gournay n'a plus de foncier disponible : seule solution la préemption des ventes de pavillons, avec modification du PLU pour densifier (construction d'immeubles). Les promoteurs se frottent les mains. Problème de taille : les pavillons sont très souvent en zone classée inondable, normalement interdite à la construction de nouveaux habitats. Mais la préfecture impose à la mairie d'accorder les permis de construire (les promoteurs se frottent les mains, la mairie proteste très mollement). Au final, les pseudo-écolos politiques ont engendré une énorme hypocrisie : de nombreux nouveaux gournaysiens viendront emménager dans des immeubles en béton qui vont aggraver la situation en cas de crue (le bétonnage des sols, nécessaire à la stabilité, empêche l'adsorption naturelle de l'eau par des sols alluvionnaires), et ceux du rez de chaussée auront régulièrement les pieds dans l'eau.
  9. actualités écologiques

    Ca s'appelle de la récupération politique. Et quand les politiques en arrivent là ce n'est pas bon signe pour leurs intentions réelles. Parce que bon, en 1658 arthus-bertrand n'était pas né (et le zouave non plus)
  10. accident PN

    Désolé pour le HS mais je peux pas laisser une telle fake news . Obama n'a rien protégé, les banques ont tout organisé pour diluer les dettes et sauver leurs plumes, en alourdissant l'ardoise de la dette d'état. Le cas du Ford Ranger III est un parfait contre-exemple : véhicule low-cost (finition très médiocre) produit uniquement hors des USA (AfSud, Thaïlande, Nigéria,...) et vendu partout dans le monde SAUF aux USA. Même l'armée française en a acheté 5000 exemplaires. Mais aucun Ford Ranger n'a été importé aux USA entre 2012 et 2017. Depuis que Trump a fortement incité les industries à rapatrier les productions, Ford a investi dans 3 de ses usines historiques du Michigan pour lancer une production du Ranger "made in USA", condition impérative pour qu'il soit à nouveau vendu aux USA en 2018. Car la clientèle de ce genre de véhicule est assez "red-neck", et attachée au patriotisme économique.
  11. accident PN

    L'article était basé sur un faux-témoignage, et on commence à comprendre que c'était même une volonté de nuire : la personne a filmé sans chercher à communiquer avec les opérateurs (normalement elle doit avertir immédiatement si elle constate un dysfonctionnement du PN), et a ensuite diffusé sur les réseaux sociaux en laissant clairement entendre qu'elle a été témoin d'un dysfonctionnement grave. Les juristes de SNCF-Réseau devraient poursuivre ce genre d'actes, sinon ça laisse des traces et ça incite à continuer les hoax.
  12. Informations météo

    Comme tu as l'air de bien connaître l'ethno-sociologie et ses impacts sur l'écologie globale, sais-tu dire si un bébé africain qui s'installe aux USA consommera plus que 50 bébés restés en afrique, ou si il continuera à consommer 50 fois moins qu'un bébé américain ?
  13. accident PN

    on peut quand même voir le feu rouge d'en face
  14. Prévention routière

    La rentabilité financière d'un radar commence à stagner au bout de 6 mois après son installation puis baisse sensiblement : les usagers s'habituent à la présence du radar et se font de moins en moins prendre. Les sociétés privées qui installent les radars, gèrent la maintenance, et gèrent le traitement des amendes, ont signé avec l'état des contrats avec des objectifs chiffrés. Elles sont impliquées dans la "réussite" du système par un appât financier. L'installation permanente de nouveaux radars automatiques leur permet d'accéder aux objectifs eux aussi en augmentation. Mais passer la vitesse de 90 à 80 partout en France est d'un autre niveau, les usagers auront bien du mal à décaler subitement de 10km/h leurs habitudes. Ce sera le jackpot assuré sur tous les radars en même temps, pour plusieurs années et non plus pour 6 mois. Déjà quand la vitesse limite en ville est passée de 60 à 50, il a fallu beaucoup de temps pour qu'une majorité d'usagers la respectent. Et à l'époque aucun radar automatique. Qu'on ne s'y trompe pas, la réaction du Sénat n'est pas en faveur des usagers, mais en opposition à une source importante de financement du gouvernement. Traditionnellement, les obédiences politiques se tirent dans les pattes pour les sources de financement de leurs programmes et de leurs troupes. Ce qui ne plaît pas aux sénateurs UMP, c'est seulement que le gouvernement Macron (je ne sais plus le nom de l'intérimaire qui est censé faire chef de gouvernement, peu importe) puisse bénéficier d'une manne financière énorme pour présenter des comptes très favorables en fin de mandat, malgré une gestion parfaitement identique à toutes les précédentes mandatures (taxer plus, s'endetter plus, favoriser le grand capital).
  15. Des fois ça bugge, mais ça reste sécuritaire https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/25/2729028-barrieres-coincees-passage-niveau-suivez-deviation-eviter-bouchon.html
×