Jump to content

bruno

Membre
  • Content Count

    1492
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

bruno last won the day on June 15 2019

bruno had the most liked content!

Community Reputation

1903 Explosif

2 Followers

About bruno

  • Rank
    Trans-sibérien

Infos Métier

  • Entreprise
    Hôpital
  • Service
    SMUR - urgences
  • Métier & Lieu
    Medecin

Recent Profile Visitors

9633 profile views
  1. Bonjour. Pleine ou vide, peu de différence en fait. Les petites (dites B5) (comme celles de la photo) sont portables et pèsent environ 4 à 5 Kgs. Les plus grosses (B15) environ 10 Kgs, je dirais. Je regarderais demain de plus près, étant de garde au SAMU. Bruno.
  2. Non, je ne parlais pas de toi. Il y a bien sur des difficultés d'approvisionnement en certains médicaments. Je parlais seulement de certaines personnes croyant tout et n'importe quoi sur internet. Bruno.
  3. Bonjour Aldo. Moi je préfère parler de jachère intellectuelle!!!! Bruno.
  4. Oui j'ai vu ça aux infos. Quant au test, non pas de "passe droit" ni de privilège pour les "petites mains" du SAMU. On en est toujours au test PCR. Bruno.
  5. Utilisé aussi à forte dose pour l'anesthésie générale en particulier des patients sous ventilation mécanique. On commence aussi, à être en tension sur ce type de médicaments ainsi que les curares dans les services d'urgences, de SMUR et en réa. Bruno.
  6. Merci. Bon courage à elle. Bonjour Aldo. Sur l'Essonne, plusieurs EHPAD sont "contaminés". Pour le collègue qui est donc immunisé, a t'il présenté des signes cliniques ou a t'il été totalement asymptomatique? Penses tu que ce test immunologique va être disponible rapidement et à court terme? Bon courage à toi et à tes patients dont le pronostic est bien sombre (par rapport aux miens). Bruno.
  7. Bonjour ADC. Je crois me souvenir qu'elle travaille en gériatrie. Peux tu nous faire un point succinct sur la situation en rapport avec le COVID 19 dans son hôpital ou du moins dans son service de gériatrie ? Je suppose que la situation doit être "critique", comme dans les EHPAD? Pour ne pas trop être dans le HS, Transilien à aussi adapté les horaires du RER D pour la prise de service matinale du personnel du CHSF (centre hospitalier sud francilien). Bruno.
  8. Bonjour. De garde ce jour, au SMUR à Arpajon. Activité calme pour l'instant. Probablement le calme avant la tempête. Coté urgences pas mal de cas de COVID 19. Par contre pour le reste , pour l'activité "tout venante", c'est extrêmement calme. A croire que les gens ne sont plus malade d'autres choses. J'étais de garde lundi au SAMU à Corbeil; grosse activité: une dizaine d'interventions environ sur les 24H, pour chacune des 3 équipes. Pas mal de COVID dont des transferts de patients graves sous respirateur vers Auxerre par voie terrestre et Tours en hélico (1H00 de vol à l'aller et 1h15 au retour avec le vent de face). Plus l'activité habituelle: fin de vie sur cancer de l'estomac chez une femme de 39 ans, infarctus chez un homme de 50 ans et une hémorragie digestive. On a remarqué avec les collègues que dans les cas graves de COVID auxquels nous étions confrontés, on avaient environ deux tiers de personnes d'origine africaine ou antillaise, sans avoir d'explications scientifiques et rationnelles et sans que cela ait de valeur statistique. Bruno.
  9. Bonsoir. En pratique, je n'ai pas le souvenir de patients en épuisement respiratoire, entrain d'étouffer, refuser une anesthésie générale et la mise sous respirateur. Pour ce qui est de la "polémique" du moment à savoir le "tri" des patients: il faut savoir que nous pratiquons ce genre de choix dans notre pratique médicale courante, même en situation normale. Pour la faire courte, et sans rentrer dans des considérations médicales et techniques poussées, par exemple un patient de 80 ans autonome avec toutes ses facultés mentales, conduisant et jardinant dans son pavillon, pourra bénéficier d'une réanimation avec des gestes invasifs, alors qu'un patient de 30 ans avec un cancer au stade terminal, "au bout du rouleau" et en échappement thérapeutique bénéficiera plutôt d'un traitement de confort avec des soins palliatifs. Ce genre de choix est fait de manière collégial en équipe. Il faut le redire, la grande majorité des patients seront peu ou pas symptomatique et guérirons spontanément sans traitement autre que le Paracétamol. Pour les patients ventilés, là aussi la majeure partie devrait s'en tirer après quelques semaines de ventilation artificielle. Oui les tests de type PCR (écouvillon nasal) ne sont pas fiable à 100%, et sont bien sur "opérateurs" dépendant. Il y a pas mal de "faux négatifs", comme l'on dit. Les test sanguins immunologiques sont quant à eux beaucoup plus fiables, se reprochant des 100%. Bravo Christophe pour ta terminologie médicale. PS: Peut être que les motos pourraient déplacer ces interventions "non économiques" dans le sujet COVID. Bruno.
  10. Oui mais pas que. Il y a aussi des patients graves et qui ne sont pas fébriles (parce que sous Paracétamol par exemple). En médecine d'urgence, tout n'est pas blanc ou noir. Chaque cas, chaque patient est particulier, ce qui rend en soi notre pratique quotidienne intéressante. Bruno.
  11. Non, je parle pour évoquer le diagnostic sans test; fièvre supérieure ou égale à 38.5 On trouve des patients apyrétique et porteur du COVID. Bruno.
  12. Et oui Fabrice. Ne fait pas ta forte tête de cheminot; Notre président et le député Legendre nous l'on assez dit: on est trop bête pour comprendre, dans les gares on est rien, on est des sans dents. Et si cela ne te plais pas, change de trottoir pour trouver un autre boulot mon gars. Prépare toi à allez ramasser la mirabelle, vers chez toi en Lorraine, le ministre de l'agriculture l'à dit. Faite ce que je dis, pas ce que je fais!!! En ce qui concerne le SMUR et les urgences, on considère que tout patient symptomatique (essentiellement forte fièvre et toux) et présentant une détresse respiratoire majeure, avec un scanner thoracique typique, est considéré comme COVID +, jusqu'à preuve du contraire, test ou pas. Bruno.
×
×
  • Create New...