Aller au contenu
Le Web des Cheminots

leBQTT

Membre SNCF
  • Compteur de contenus

    372
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par leBQTT

  1. Quelle idée aussi d'écrire en polonais.... Cette astuce ne fonctionne que pour ceux qui avaient des problèmes avec les voyelles accentuées généralement utilisées dans la langue française, les autres ne semblent définitivement pas digestes pour le forum... La preuve : é à ï et ę į
  2. Parceeeeee queeeeeuuuuuuuu ! Astuce du samedi soir : il te suffit de cliquer sur modifier et, sans rien éditer, de cliquer sur envoyer le message modifié pour que ton message apparaisse enfin normalement (avé les assents, peuchère...).
  3. Tu m'étonnes ! Je vais finir par faire de la MAV de NAF à la bif de Dieppe...
  4. J'y pensais aussi, maintenant que je sais ce que c'est...:)
  5. Évidemment que non mais tu admettras que l'on ne met pas toutes les chances de notre côté pour nous prémunir de ces erreurs/dérives. Petit à petit, et en totale contradiction avec l'uniformisation des procédures garante de la sécurité, chacun y va de son vocabulaire, de ses spécificités (et bientôt de sa réglementation ?)...
  6. Bah la pauvre, elle a dû se retrouver coincée à Achères, ça ne passait plus à Sartrouville, et ce, dans les 2 sens. Encore un accident de personne...:sad:
  7. Merci assouan, je ne connaissais pas la loi de Godwin. ;)
  8. Ça ne sera pas demain la veille. Sur le III, après sur le IV et enfin le II ? Il va falloir en commander de la NAT...
  9. De la dictature des corrompus à la dictature des barbus, le chemin semble court ! Pas évident que les populations aient vu leurs conditions s'améliorer. Il est vrai que le chemin vers la sagesse est, lui, plutôt long.
  10. Qui ne tente rien.... Et puis comme l'a très bien écrit ADC, si il y a des c... pour acheter à ces prix...
  11. Je ne vois pas l'intérêt de ce matériel qui, certes, est plus récent d'une petite dizaine d'années mais est trop long pour de nombreux quais sur la ligne (c'est la raison pour laquelle, par exemple, les Z2N en UM ne s'arrêtent pas en gare de Sèvres VA et Chaville RD malgré des marches le prévoyant). Les MI84 ne sont également pas épargnées par les pannes dues à leur âge (bientôt la trentaine tout de même...).
  12. On a le temps de voir venir sur le Gr II, je ne vois pas quel matériel sera en mesure de les remplacer pour l'instant.
  13. La politique, je ne sais pas mais la bulle en orthographe et grammaire pour sûr ! Ça requiert et pas ça requière et le genre grammatical de "réflexion" est féminin (voilà que je me mets à faire comme Jane Birkin)...pfff... :(
  14. La situation décrite par Bertrand a duré, je crois, une semaine et ne serait plus d'actualité. Nous serions revenus à la configuration précédente comme précisé par eric, un AR VRD supprimé, et ce, grâce au déploiement de 2 rames GCO sur le Gr. II (plus la rame 6400 qui remplaçait la GCO endommagée par un incendie à MLR).
  15. Bon, alors ce sera pas en 2020, ni en 2025 pitètre en 2042 ? 'Taing, je le verrai pas le tèj à St. Laz...
  16. Sans te juger et sans tomber dans la caricature du mécano qui s'oppose a tout, il est toujours possible de refuser de partir tant que l'essai de frein adéquat n'est pas effectué. Le statut de neuneu exécutant ne sauvera pas la peau du conducteur en tête d'un train qui ne freine pas comme il aurait dû (même si je comprends tout à fait ton propos et que notre position n'est décidément pas évidente : trop souvent notre fondement entre 2 chaises). Quand ma sécurité est engagée, je ne lâche rien. Je ne compte pas les fois où je me suis opposé au poste lorsque ces derniers voulaient m'expedier sans l'essai que la situation exigeait, même si ça devait couler le train - il est vrai, cependant, que 9 ou 11 bagnoles, ce n'est pas 40 ouagons sur un triage, une complète ne demandera evidemment pas le même temps. Je veux bien faire confiance à des collègues, eux aussi professionnels de la sécurité, mais lorsque j'ai le sentiment qu'ils se plantent (quitte à me planter aussi - ce qui est déjà arrivé) je n'hésite pas à remettre en cause leurs positions. C'est jouer pleinement le rôle de dernier mââââillon de la chaîne de sécurité, comme y disent...;)
  17. Peut-être me gouré-je mais normalement un essai de raccordement se fait uniquement en cas de changement d’EM de remorque dans les 2h (ou une heure, me souviens pu) et aussi en cas de retrait d’un ou de plusieurs véhicules en tête d'un train (pas d'essai de frein si ces derniers sont en queue, je crois me rappeler). Et donne-nous vite le fin mot de l'histoire, j'ai hâte de savoir si j'ai validé mon module frein... ;)
  18. Ouhla c'est loin pour moi tout ça (satané EFAS...) mais je dirais qu'ils auraient dû effectuer un essai partiel ou au minimum un essai de continuité (si le FC fonctionnait effectivement moins de 24h auparavant sur les véhicules ajoutés - si ces derniers formaient un train).
  19. Et bien voilà, je pense que tu as trouvé LA solution (pour ceux qui peuvent se le permettre évidemment). Croire que la boîte ait voulu nous procurer un appareil pour nous divertir relève du fantasme déplacé, elle nous a fourni un outil de travail point barre. (Bon, un outil raté aux desseins troubles, c'est vrai...)
  20. Techni, Puis-je me permettre de corriger quelques points ? Les premières bombes (et ce jusqu'en 1952) étaient toutes des bombes A. La différence entre les 2 bombes A utilisées lors des raids des 6 et 9 août réside dans leur architecture. Celle lancée sur Hiroshima ne fut jamais testée car la technologie retenue (un canon interne qui propulsait un morceau d'uranium sur un bloc également d'uranium afin d'atteindre la masse dite critique et déclencher ainsi la réaction en chaîne de fission des atomes) était maîtrisée, son surnom était Little Boy. Celle de Nagasaki, Fat Man, posait plus de problème, la masse critique était atteinte par implosion d'une sphère de plutonium, cette technologie nécessitait une maîtrise parfaite des explosions provoquant l'implosion, c'est pourquoi elle fut d'abord testée à Los Alamos. Quant à l'eau lourde, elle n'est pas nécessaire pour atteindre la masse critique, c'est un "catalyseur" pour la réaction en chaîne, en ralentissant les neutrons ces derniers participent à la fission des atomes environnants et ainsi de suite...
  21. Là tu nous décris le travers consumériste, ce n'était évidemment pas mon propos. Encore une fois, j'ose croire à une réflexion globale qui ne serait pas polluée par des velléités ultra libérales (pouâle au ch'val). Le constat est, de mon point de vue, simple (et pourra peut-être ravir certains aux desseins funestes) : le 8h-17h n'a pas d'avenir (j'en suis le témoin quasi-quotidien).
  22. Ah oui comme les villes-usines en Chine, là ce seront les bureaux-dortoirs. :) (Ben oui, comme il n'y aura plus de secteur secondaire en France... "La France un pays de service, à votre service ! <musique d'ascenseur>)
  23. Bien d'accord et c'est la raison pour laquelle ça requiert une réflexion globale. De toute façon, il faudra tout remettre à plat à un moment donné, on ne pourra pas continuer ainsi ad vitam eternam, alors autant le faire quand la marge de manœuvre est encore acceptable. Edit (Cavell) : Pour le respect de notre belle langue.
×
×
  • Créer...