Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Jerome28

Membre
  • Compteur de contenus

    78
  • Inscription

Infos Personnelles

  • Ville
    Chartres
  • Hobbies
    * Le ferroviaire, principalement tout ce qui concerne le domaine technique (systèmes de signalisation, etc)
    * L'informatique (programmation langage C).
    * La météorologie, principalement les orages (que je chasse avec d'autres passionnés).
    * Les sciences de manière générale.
    * Les jolies femmes. ^^

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    non

Visiteurs récents du profil

3 609 visualisations du profil
  • gvf

Jerome28's Achievements

  1. Je ne comprends pas comment un élève assis dans le bus qui se trouvait derrière arrivait à voir ce que faisait la conductrice du bus de devant avec ses pédales. Je me demande si les "journalistes" dont encore capables à notre époque d'écrire un article qui tient un minimum la route. A moins que ce soit un nouveau modèle de bus transparents ? Autant, au début, les témoignages pouvaient encore ressembler à quelque chose, même s'ils se contredisaient. Autant, là, cela devient franchement indécent... Demain, peut-être le témoignage exclusif d'un alien, qui passait par là, avant qu'il ne reparte avec sa soucoupe ?
  2. Une collégienne qui se trouvait à cet endroit (elle est descendue du bus... elle ne précise pas si c'est celui qui s'est fait percuter ou si c'est le second) affirme que les barrières ne se sont pas abaissées et que les feux rouges ne clignotaient pas. https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/accident/accident-de-car-dans-les-pyrenees-orientales/accident-de-millas-une-collegienne-temoigne-de-la-collision_2518087.html (Avant de me faire taper dessus, je précise que je ne suis pas là pour accuser untel ou untel. On verra ce que dira l'enquête.) EDIT: un témoignage qui contredit celui d'une autre personne. Je ne comprends pas que deux personnes témoin d'une même catastrophe voient deux choses totalement opposées. Je ne comprendrai jamais un truc pareil.
  3. Bonjour Oui, je confirme. J'étais à Chartres pendant toute la matinée, et j'ai vu de nombreux TGV passer par la gare. Une occasion rare. Je me suis douté qu'il y avait eu un pépin sur la ligne TGV, sans encore savoir quoi à ce moment. C'est une affaire terrible. J'avais pensé à un suicide, car cela arrive parfois. Mais là il s'agit d'un meurtre. Je ne m'attendais quand même pas à ça.
  4. Bonsoir, Comme un chantier SNCF est en cours dans ma ville (rénovation complète d'une ligne, en vue de la réouverture aux voyageurs), et comme je m'intéresse au domaine ferroviaire, j'en profite pour aller voir régulièrement l'avancement des travaux. Lors de la pose des rails (longs de quelques dizaines de mètres à vue d'oeil, mais sans pouvoir dire combien exactement), j'ai découvert un phénomène sonore intéressant que je n'avais encore jamais remarqué jusqu'à maintenant. Lorsqu'un objet cogne sur les rails (pas forcément violemment), un son curieux se propage sur toute leur longueur, plutôt grave ou dans les médiums, très bref, dont la fréquence semble varier. Je peux déjà confirmer qu'il ne s'agit pas du bruit d'une machine. Car, par exemple, à un moment, l'équipe tentait de rapprocher une section de file de rail des traverses qui venaient d'être posées, à l'aide d'une pelle mécanique, au bout de laquelle était attachée une chaine métallique et un crochet (pour s'agripper au rail). Or, lorsque la pelle se repositionnait, le crochet avait tendance à se balancer et a tapé à plusieurs reprises sur le rail, et le son bizarre se produisait à chaque fois à ce moment-là. Je l'entendais parcourir toute la section du rail, avec ce timbre si particulier que je ne peux pas définir. La pelle se trouvait à un bout de la file de rail, et moi à l'autre bout, et le son s'entendait très bien. Par écrit, c'est difficile à décrire. J'ai donc cherché sur youtube des vidéos quelconques où l'on entend ce phénomène. J'en ai trouvé une (il y en a certainement d'autres), bien qu'en vrai, à l'oreille, on entend bien mieux : https://www.youtube.com/watch?v=4tA67uY3xtA . On entend ça à ces endroits : 0'26'' , 0'49'' , 1'04'' , 9'34'' . Je n'ai pas tout noté, ce sont juste quelques-uns au pif. Bref. Tout ce roman (héhé) m'amène à une question. Est-ce la forme du rail (en coupe transversale) qui provoquerait un système d'ondes sonores complexes amenant à générer ce son particulier, ou est-ce tout simplement dû à sa longueur et aux caractéristiques du matériau utilisé (en acier, je crois ?) ? Un système d'ondes stationnaires (comme par exemple une corde de guitare), se déplaçant à très grande vitesse (la vitesse du son dans l'acier est de 5600 m/s apparemment, alors qu'elle est de 340 m/s dans l'air), est-il également responsable de cela ? Désolé de vous embêter avec mes questions... euh... certainement un peu nazes (lol)...
  5. Bonjour, Il y a apparemment eu un nouvel accident de personne cet après-midi sur la ligne TER Paris-Chartres-Nogent-Le Mans. J'ai entendu l'annonce au haut-parleur de la gare de Chartres aux alentours de 16h. Auriez-vous des précisions concernant le lieu et les circonstances ? Décidément, c'est la série noire, un homme a été fauché hier sur la même ligne !
  6. Merci beaucoup pour vos réponses. Grâce à toutes ces infos, ça me permet déjà d'avoir une vue globale sur le système. Je vais essayer de modéliser tout ça sur mon logiciel et tenter de reproduire l'effet optique comme dans la réalité.
  7. Je ne sais pas si cela a déjà été évoqué dans le fil, mais en sortie de gare Paris Montparnasse on peut trouver un signal particulier sur certaines voies. Il s'agit d'un tableau lumineux implanté au sol affichant une flèche blanche verticale (et rien du tout en position effacée). La sortie de gare se fait à 30 km/h. Lorsque la flèche s'allume, le train est autorisé à rouler à 60 km/h. Exemple sur la voie 1B (capture extraite d'une vidéo trouvée sur Internet) : Ce signal est répété un peu plus loin. Sur cette voie, en tout cas. Sur les autres, je ne sais pas...
  8. Bonsoir, Ayant pour projet de modéliser les panneaux SNCF avec le logiciel POV-Ray (il permet de faire des images de synthèse avec la technique du "lancer de rayons"), je recherche des infos concernant le système optique des feux des panneaux lumineux. Je ne trouve hélas rien de réellement pertinent sur Internet, expliquant clairement comment tout cela est conçu. J'avais bricolé vite fait une lentille de Fresnel mais le logiciel me donne une image pourrie, qui ne correspond pas à la réalité. Je suppose pourtant qu'il n'y a rien de sorcier : il y a une ampoule et une lentille ou un système de lentilles à l'avant. En observant les feux, on remarque qu'il y a des rayons concentriques mais aussi des stries verticales. Je n'arrive pas à reproduire cet effet. Bref. Voici quelques questions : Quelles sont les cotes de la lentille de Fresnel ? Y a-t-il une lentille en plus de celle de Fresnel ? Quelles sont ses cotes et sa distance par rapport à la première lentille ? Dans le cas de plusieurs lentilles, laquelle est colorée ? Notamment, il y a longtemps, on m'avait raconté que certaines couleurs (le violet notamment) étaient obtenues en superposant plusieurs lentilles de couleurs différentes. Est-ce exact ? Au fond de la boite à feu, y a-t-il un miroir pour renvoyer vers l'avant la lumière émise vers le fond ? Si oui, est-il plan, parabolique ou autre ? A quelle distance se trouve l'ampoule par rapport à la (première) lentille ? Voilà, voilà... D'une manière générale, existe-t-il de la documentation et des photos à ce sujet, permettant de bien visualiser et comprendre le montage ? (A moins que ce soit confidentiel, je ne sais pas ?) Merci par avance pour vos lumières (sans jeu de mot ! ) ! :Smiley_10:
  9. D'après le JT de la 3, le mec qui a forcé ce PN était bourré et roulait sans assurance... On va encore sûrement dire que les PN sont dangereux et qu'ils faut les supprimer. Assistanat complet, payé par les vaches à lait. Pourquoi c'est toujours à la SNCF de se plier ? Un mec bourré force le PN, bousille la machine (ça va coûter bonbon les réparation, vu l'état) et perturbe tout le réseau ferroviaire, et c'est encore à la SNCF de demander pardon aux usagers pour le retard occasionné rembourser les usagers ? Faudrait peut-être un jour penser à demander à ceux qui détruisent le matériel SNCF de payer les réparations, non ? C'est un peu trop facile de demander aux assurances ou aux usagers SNCF de payer pour réparer les dégâts occasionnés par des criminels au volant de leur voiture. Forcer volontairement un PN et provoquer une collision, j'appelle pas ça un accident, j'appelle ça de la détérioration volontaire de matériel et de mise en danger d'autrui. Car y a pas une seule semaine où un chauffard ne détruit pas un PN... et le train qui le franchit. Ca commence à bien faire, cette épidémie de destructions volontaires. C'est une nouvelle mode ? C'est un jeu concours ? Y a quoi à gagner ? :blink:
  10. Ca devient grave, ce pays. Au lieu de nous dire ce qu'on n'a pas/plus le droit de faire, qu'ils nous disent plutôt ce qu'on a encore le droit, ça ira plus vite, et à mon avis la liste sera très courte. J'adore les articles de lois avec des termes ambigus, ça permet de mieux se faire enfiler. Par "autorisation", ils parlent d'autorisation officielle de la SNCF seule ou également d'autorisation du conducteur (certains passionnés ferro montent en cabine avec l'accord du conducteur sans faire de demande officielle) ? Car dans les deux cas, on peut parler d'autorisation, même si la deuxième (i.e. monter avec seulement l'autorisation du conducteur) est interdit par la boîte... :blink:
  11. Les infirmiers ont certainement des revendications légitimes à faire, j'en doute pas. Donc, pas de soucis sur ce point. Mais dans ce cas, pourquoi bloquer une gare au lieu de bloquer le portail d'entrée de l'Elysée, la piste d'atterrissage des jets privés des politiques, etc ? Bloquer par la force des centaines de milliers de parfaits anonymes ne va pas émouvoir les politiques. Eux ne prennent jamais le train, ils n'en ont rien à cirer que des centaines de trains soient bloqués et que des centaines de milliers de gens soient dans le caca à cause de ça. C'est comme lorsque des milliers de PL décident de bloquer les routes pour "taper du poing", les politiques n'en ont rien à cirer (sauf si par malchance ces PL bloquent la sortie des "TOTAL", là ça peut commencer à les émouvoir, les politiques, car leurs copains de chez TOTAL perdent du pognon, les pauvres chéris), car ils ne sont pas personnellement touchés par les bouchons. Ou alors bloquer les rues avec des manifs, même chose : les politiques n'en ont rien à cirer. Depuis des décennies que les manifs existent, combien ont été suivies d'un résultat positif ? Si les politiques sont bloqués et qu'ils peuvent pas rouler avec leur voiture de fonction, ils prennent "gratuitement" l'hélico ou le jet privé. Affaire résolue pour eux. C'est triste, mais c'est comme ça : _ tant que les politiques ne sont pas touchés personnellement par ce genre d'action, ils s'en tapent. _ tant que leurs intérêts personnels (électorat, cumul des mandats, privilèges, etc) ou les intérêts personnels de leurs amis (industriels) ne sont pas menacés (exemples: les copains des maisons de disques & du cinéma, les copains lobby du pétrole, etc), ils s'en tapent. Et là, ce n'est même plus une question de Gauche ou Droite. Les faux-culs occupent toutes les places. Regardez, c'est comme la famine en Afrique : les politiques ne sont pas touchés personnellement, alors leur mot d'ordre, à nous, Européens, c'est : "Consommez, consommez, consommez, engraissez l'Etat, faites tourner l'économie des "27", consommez, dépensez sans compter au-delà de tout ce dont vous avez réellement besoin et jetez dans la joie et la bonne humeur tout ce que vous avez en trop". Sauf que, en Occident, on possède tellement trop qu'on ne s'en rend même plus compte. Regardez les tonnes de bouffe ayant dépassé la DLC (donc, invendables en principe, mais encore consommables) jetées par les industriels chaque jour (mais comment peut-on produire autant de bouffe invendue ?? c'est démentiel ! On produit pour jeter !!!!), alors qu'elles pourraient profiter aux gens affalés par terre dans les rues. Ben non, ces abrutis refusent juste à cause de questions d'orgueil : "C'est ma bouffe, j'en fais ce que je veux, je préfère la jeter plutôt que la donner aux nécessiteux, même si cela me coûte rien, blabla". Chez les vendeurs de mal-bouffe (on citera pas de noms), c'est pareil : tous leurs Hamburgers non vendus sont balancés alors qu'ils pourraient les distribuer aux nécessiteux ; ça ne leur coûterait rien, car c'est de toute façon de la bouffe invendue et invendable ! Question d'orgueil. C'est triste, c'est comme ça. La philanthropie en ce bas-monde, il faut beaucoup creuser pour la trouver. Enfin bon, je m'égare du sujet. Là où je voulais en venir avec cet égarement, c'est qu'à notre époque, c'est chacun pour sa gueule maintenant. Tant que Machin ou que pote à Machin n'est pas personnellement touché alors tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Bref, ce genre d'action : mauvaise cible. Donc, inefficace. Ce ne sont pas les esclaves qu'il faut punir, en les bloquant, mais ceux qui les rendent esclaves. Nuance.
  12. Si le deux tons ferro est à installer sur une brouette, pour ne pas avoir trop l'air bête en marchant avec, il suffira de dire que tu roules en marche à vue.. Hihi ... mdrmdr
  13. Ahhh ! Je ne suis pas le seul... ouf ! J'ai eu peur. J'étais sur le point de répondre au message avec les captures pour illustrer le problème avec des images. Allez, je les mets quand même. Par exemple, sur le topic à l'adresse , voici ce que ça donne sur mon navigateur (j'ai découpé l'image juste pour afficher l'essentiel) : Le survol du lien (le pointeur souris disparait lors du IMPRIM ECRAN, mais bon c'est pas grave ^^) fait bien apparaitre l'URL tronquée sur la barre d'état. Lorsqu'on clique sur le lien, du coup ça échoue forcément : Ce problème se produit avec tous les liens que j'ai donné, qui n'étaient que quelques exemples. Car plein d'autres messages provoquent le même problème, la moitié des URL sont tronquées. Bizarre que ça ne fasse ça qu'avec certains liens et pas d'autres, car certains autres ne sont pas tronqués. En tout cas, il semble que les messages écrits après la mise à jour ne souffrent pas de ce problème (ou alors je n'ai pas fait attention). C'est pourquoi je pense que c'est un bug qui est lié à la MAJ. J'ai testé avec Firefox et Opéra, cela donne les mêmes résultats. EDIT : @ Chartrain : Je pense que tu as effectivement mis le doigt sur le bug, dans le code source. Y a un bloc < a > < / a > en trop. Ca se trouve, en fonction du navigateur et/ou de la config (système d'exploitation, etc), cela provoque soit le clic sur le premier lien, soit sur le second. Car apparemment, ça marche chez certains... mais pas chez nous. :laugh:
  14. Non, mais faut cliquer dessus. Je parle des messages qu'il y a dans ces liens. nonmais
×
×
  • Créer...