Aller au contenu
Le Web des Cheminots

CGO

Membre
  • Compteur de contenus

    1 314
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par CGO

  1. Tout à fait ! Il faut ajouter que pour les pros du transport ou même autres (agricoles, TP) achat ou location dépendent beaucoup de la contexture économique. Certaines années des entreprises revendent tout leur matériel pour passer en location et vice et versa ! Tu fournissais peut être plus de service que tu crois ! -activité commerciale (le bistrot après le match), les vêtements - amélioration de la santé et du moral - lutte contre la délinquance, etc Au final ta ville se retrouvait peut être financièrement gagnante, et certains au gouvernement devraient réfléchir à ça, on peut être gagnant sans que ça puisse apparaître dans un tableau Excel !
  2. Bonjour Bibloc J'étais entièrement d'accord avec toi sur ta réponse à Jacqv (c'est pour ça que j'ai mis un like) En revanche pour : Je ne comprends pas où est le problème ? Le transport routier a commencé comme ça, avant Dentressangle et XPO logistique c'était Transports Clément à St Flour, et "Hotel des postes à St Agil, charbons camionnage toutes distances." avec un unique camion. Quand à ce que tu dis sur le matériel roulant , c'est erroné : la charge financière n'est pas laissé aux constructeurs (qui ne sont pas des philanthropes): Les transporteurs routiers ou ferroviaires louent leur matériel roulant et on ne leur fait pas cadeau de la location ! Cordialement !
  3. Merci Jacquv pour ce tableau très intéressant. Cependant un bémol tu cites 2014 comme référence pour les péages, qui ont été très fortement augmentés par Vidalies donc sous Hollande... Oui, mais s'agissant d'un entreprise publique la clique, comme tu dis, agit par définition sur ordre du gouvernement. En conséquence, la clique ne dispose d'aucun moyen de s'opposer aux décisions du gouvernement ! Mon opinion est que plus d'ouverture au secteur privé permet de constituer des groupes puissants, qui, leurs intérêts financiers étant mis en péril par les décisions du gouvernement, seront, eux, en état de s'opposer a ces décisions, voire de faire condamner l'Etat.
  4. En partie d'accord avec ton argumentation, selon Wesstcoast le trafic se détournerait de la France à cause de l’inadaptation des infras , c'est en partie vrai. Et selon toi la baisse du trafic serait due à la désindustrialisation c'est en partie vrai, également. Tu oublies simplement qu'en France on a fait le choix politique d'avantager le transport routier au détriment du rail , ce choix se traduit comme le souligne Wesstcoast par l'obsolescence de l'infra et des équipements, mais également par une bureaucratie tatillonne pour les sillons, des tarifs prohibitifs de péages, des lignes fermées etc Tout ceci fait partie du panel de mesures pour décourager toute utilisation du rail mises en place par des saboteurs, dont étrangement, tu minimise le rôle pourtant très important !
  5. Il y a autant de place à Hendaye, qu'à Monaco, c'est à dire qu'entre la mer et la montagne le moindre M² a déjà été utilisé, et par ailleurs Irun serait intéressante à condition de transborder sur des trains, à Biarritz(Mouguerre) ce sera certainement transbordé sur des camions espagnols !
  6. C'est ce qui est appliqué, depuis une bonne dizaine d'années sur le tronçon urbain du RER A RATP, conduite automatique avec conducteur pour augmenter la fréquence !
  7. Entièrement d'accord ! C'est pourquoi je pense que le TGV ou Intercité sans conducteur me paraît peu pertinent. En revanche, pour la navette à cadence horaire qui remplacera(it) l'autocar entre Pithiviers et Orléans pourquoi pas ? Si elle est bloquée une heure à Neuville aux Bois avec ses six passagers, la belle affaire ! Ca fera moins les titres des journaux qu'un TGV (avec conducteur) bloqué 4 heures du coté de Toulouse avec 800 passagers. Par ailleurs une procédure en cas d'incidents peut être mise en place, avec des contrats d'assistance des taxis locaux, assistance qui pourrait être plus performante que pour un "grand train",même avec conducteur : c'est plus facile de trouver" à la volée" un taxi que 20 autocars pour acheminer 800 voyageurs !
  8. Ou diverses infos en rapport avec la position de l'aiguille comme "diesel ou électrique" ou "Villeneuve/La ferté" !
  9. 2/ L'état du réseau n'est que la conséquence de l'attention qu'ont bien voulu lui accorder les gouvernements successifs Oui et apparemment ces gouvernements sont sous l'influence de groupes de pression qui empêchent tout report de trafic de la route vers le rail car ça nuirait à leurs intérêts. Quant au trafic fret il est la conséquence de la désindustrialisation du pays Oui et non, l'application des mesures européennes s'est traduite chez les" bons élèves" par un report d'environ 10% de la route sur le rail et un report inverse pour la France qui traîne au maximum les pieds! Des lignes secondaires sont réouvertes grâce à des subventions européennes, la France y a droit aussi, combien de lignes ont été réouvertes en France grâce au FEDER ?
  10. J'en suis pas si sûr la TICPE frappe, je crois, uniquement les utilisateurs de la route. N'y sont pas soumis, les avions, les trains, les bateaux, les moteurs fixes et groupes électrogènes, les engins agricoles, de chantier, etc. En gros c'est ça qui remplace le péage pour usage d'infra, avec une distorsion, parce que si on consomme beaucoup et use peu,on paye plus que celui qui use beaucoup et consomme peu: par exemple le camion électrique ne paye pas la TICPE... Tu confirmes ce que j'ai écrit Arnaud ! Sur autoroute à péage le camion est bien subventionné ! Pas par le contribuable ou l'Etat, mais par les véhicules légers ! Mais ça change rien au problème, ils bénéficient bien d'un avantage, selon moi, indu !
  11. La fourniture des réseaux de transport fait partie du domaine régalien des Etats, eux seuls peuvent financer et entretenir, routes, canaux, voies ferrées ponts. Que constatons nous ? Lorsqu'un camion emprunte une autoroute le fournisseur d'infra y est de sa poche : le péage ne couvre pas les frais de circulation du camion à la charge du gestionnaire d'autoroute. En ce sens, oui on peut dire que le transport routier est subventionné : c'est quelqu'un d'autre qui paye la différence entre le péage et les frais d'usage de la voirie. Il y a bien subvention, même si on n'est pas dans le cas du transporteur public à qui l'Etat fait un chèque en fin d'année pour couvrir le déficit. Donc quand on parle de subventionner le fret ferroviaire, ce n'est pas en fin d'année faire un chèque à VFLI, ECR ou Europorte pour couvrir leur déficit, si ces entreprises sont en déficit, elles doivent déposer leur bilan. Non, c'est fixer les péages ferroviaires, comme pour le transport routier de marchandises à des prix minimes ( ce qui n'est pas le cas actuellement) L'Etat accepte que les péages routiers soient fortement déficitaires, au motif que ça soutient l'activité économique. Il doit en faire de même pour le ferroviaire. Quand l'Etat fait un chèque de fin d'année à une entreprise pour équilibrer ses comptes ou quand volontairement il exige des péages sous évalués en faveur des utilisateurs. Dans les deux cas on a bien affaire à des subventions , mais il y a deux types de subventions : la "mauvaise subvention", celle de l'Etat" Père Nôel "qui efface les dettes du mauvais gestionnaire à la fin de l'année la "bonne subvention" celle des péages volontairement sous évalués pour favoriser l'activité économique La mauvaise subvention, celle de l'Etat qui efface les dettes des mauvaises entreprise par crainte des répercussion sociales est bien à proscrire ! En revanche, lorsque l'Etat accepte une insuffisance de recettes de péages d'infrastructures, il accepte des recettes inférieures aux dépenses, mais pour une bonne raison : si l’état baisse les péages ferroviaires, il favorise un mode qui va entraîner moins de pollution, moins de victimes d'accidents, moins de congestion et d'atteinte à la biodiversité. Les millions d'euros qu'il va perdre en insuffisance de recettes de péages, il va les récupérer en milliards à cause des effets bénéfiques. Il va protéger sa population ! Moi , je dis que cette subvention là ,elle vaut le coup !
  12. Lorsque j'ai acheté un billet Freiburg Mullheim, ce dernier à 6 euros permettait de se rendre à n'importe quelle destination à 30 km Mullheim, à l'ouest ou Titisee à l'Est ou Achern au nord.,etc Et par n'importe quel mode de transports trains DB ou SWEG, bus régionaux...
  13. Oui Raicoop fait partie du même réseau qu'Enercoop, je suis allé à deux réunions Railcoop, il y avait pas mal defilles et de types sympas avec des queues de cheval, dont beaucoup étaient déjà investis dans des AMAP et des coopératives bio. Mais est ce que ce qui marche pour les légumes bio marchera pour une Ef ?
  14. Pour une fois je suis d'accord avec toi ! Imaginons que le projet Railcoop soit un super bon plan et super rentable (ce qui est loin d'être probable !) Tu as investi un million d'euros et avec le principe "un coopérateur une voix" , tu pèses moins lourd et ton avis compte moins que celui d'un groupe de 5 ados qui ont investi chacun 50 euros. Pire Railcoop a déclaré "qu'il n'y aura pas de distribution de dividendes et que tout excédent serait réinvesti dans d'autre projets." Je résume : tu as investi un million d'euros pour le Bordeaux Lyon, ça marche du feu de dieu il y a un excédent brut d'exploitation de 100 000 €, mais la totalité de cette somme va être dilapidée et affectée a des études pour la réouverture de Tournemire Roquefort à Espalion, projet qui te parait insensé, mais auquel nos 5 ados boutonneux de l'Aveyron sont enthousiastes. De quoi refroidir n'importe quel investisseur, sauf peut être Mère Téresa ?
  15. Tout à fait ! Et voilà une bonne raison d'être pour les navettes automatiques sur lignes secondaires : elles préserveront des vies, notamment celles des ADC ! Par ailleurs, je rappelle que la "navette automatique sur lignes secondaires" n'est pas en concurrence avec l'autorail lourd style AGC . Elle devrait rouler sur des lignes de type Pithiviers Orléans, donc ce ne sont pas des autorails qui seront remplacés , mais des autocars. Dans ces conditions la sécurité d'un autocar étant bien plus faible que celle d'un train, la sécurité sera améliorée par le passage de la route au rail. 2° je me suis entretenu avec le promoteur de la navette , pour lui faire remarquer que sa navette avec ses élégantes baies vitrées frontales pouvait être plus sécurisée. Je propose de remplacer les baies vitrées frontales par une face aveugle avec bouclier absorption de chocs. Ca va être très moche, je sais ! Mais concrètement : en cas de choc avec un arbre ou un camion il n'y aura pas d'agent de conduite tué ou blessé ! Pour les passagers le risque sera bien plus faible qu'avec un train classique, sur un 73500 par exemple, si un arbre ou une poutrelle passe à travers le pare brise, non seulement l'ADC peut être blessé, mais également les passagers à l'avant du train. Avec une navette, à faces avant aveugles et renforcées, le risque est bien plus faible pour les passagers !
  16. Tu as déjà cette problématique dans les métros automatiques, certains téléphériques et funiculaires. Et par ailleurs des trains circulent avec des voitures sans intercirculations, ni télésurveillance, si un dingue ou des voleurs violents prennent le contrôle d'une de ces voitures, tu as beaucoup moins de chance d'être secouru que si ça t'arrive dans un train automatique de la ligne 14 ou 1 de la RATP ou chaque voiture est sous télésurveillance !
  17. "Et pour la COOP, ça va se réduire à un gros flop," Je te rappelle que je dis comme toi ! Le statut juridique de la Coop la rend encore plus vulnérable à une escroquerie qu'un OFP SAS !
  18. Je partage le point de vue d'Albert : subventionner une EF qui va exploiter une relation qui n'intéresse pas SNCF ne me choque pas. En revanche YienYien tu pourrais tout à fait avoir raison :"une boite qui mettra tout ça dans sa poche, pour disparaître aussi vite qu'ils sont arrivés, " le statut de Coop permet à un petit groupe avec une toute petite mise de fonds de prendre le pouvoir, de s'octroyer des salaires royaux avec les subventions et contributions des autres sociétaires, puis de faire le constat, après un an ou deux "d'études" en définitive de l'impossibilité de lancer le projet... Pour moi ce risque est très réel, donc d'accord avec toi...
  19. Je suis d'accord, mais une vitesse basse en première phase d'expérimentation semble raisonnable, quitte à l'augmenter par la suite avec le retour d'expérience ! Dans la mesure où la navette ferroviaire roule sur une voie dédiée, ça parait plus simple au niveau juridique que pour une collision entre une automobile sans chauffeur avec un autre usager de la route, donc étant lui aussi endroit d'être là ! Celui qui est responsable c'est celui qui n'avait rien à faire sur une voie ferrée et était en infraction ! Maintenant pour un accident tel qu'incendie, défaut de freinage, etc, on se retrouve dans le même cas de figure que pour un train classique (défaut de conception, de maintenance ? L'enquête le dira !)
  20. Quand bien même ce serait le cas ! La SNCF appartient à l'Etat, comme tout propriétaire l'Etat est en droit de couler sa propre boite et d'interdire à ses dirigeants de riposter en cas de distorsion de concurrence. C'est d'ailleurs me semble-t il ce qu'il fait un peu depuis des années ! Je ne suis pas sûr que Pépy serait resté en poste s'il avait protesté lors de la suppression de la taxe PL ! Farandou est dans la même situation que DJEBARRI et BORNE : il applique les décisions venues d'en haut ! (et même sans doute MACRON lui même... ...mais alors qui est le vrai patron de MACRON ?)
  21. Oui, mais là on n'est plus dans le juridique, mais dans la négociation imposée par le bailleur de fonds : "Je te prête X milliards, à la condition sine qua non" que tu fermes telle et telle ligne ! C'est ça ou la faillite !
  22. La tenue et le style de la porte parole ne sont pas si choquants, un peu d'originalité. En revanche, ce qui est très choquant ce sont les mensonges, parce que là on passe du manque de compétences éventuel à la faute pénale. Et par ailleurs avec Sibeth, on est dans le syndrome du brillant général pour gagner une guerre qui va devenir un piètre administrateur une fois le pays occupé Elle a été l'une des principales actrices de la victoire de Macron et elle a été une stratège brillante, mais elle est loin d'avoir les talents comme porte parole du maire du Mans ou même de B Griveaux...
  23. Rien de rédhibitoire.: tout à fait surtout que tu peux couper la poire en deux : une journée pour visiter Vienne ou Salzbourg sur un parcours à grande vitesse Paris Athènes, de deux fois 3h30 ça peut s'envisager !
  24. Les voies d'UP ou BSNF, sont parcourues, en voyageurs,moyennant péages par AMTRAK, entre autres... Euh, Paradoxalement le pays ultra- libéral (c’est-à-dire libéralisme mafieux) c’est la France. Des pays libéraux (relations commerciales libres, mais encadrées et surveillées par l’Etat régalien) c’est par exemple l’Allemagne, la Suisse et là le rail se porte pas trop mal !
×
×
  • Créer...