Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La Vie du Rail - Résiliation d'abonnement


kerguel

Messages recommandés

Le numéro 3209 du 3 juin annonce pour les agents SNCF, une fin d'abonnement fixée le 30 juin 2009.

L'explication donnée est que le Vie du Rail et la SNCF ont décidé ensemble la fin du prélèvement automatique sur solde

Voilà qui est étonnant. Chaque mois les abonnés agents SNCF avaient un retrait sur solde de 6,50€. Il y a bien sûr un bulletin d'abonnement dans le numéro en question avec pproposition de paiement de 78€ à l'adresse du journal mais, à coup sûr, de nombreux abonnés actuels ne vont pas renouveler, par négligence ou par lassitude ou pour d'autres raisons

Une perte importante de recettes est à craindre pour ce journal (enfin c'est moi qui le dit).

Que cache l'explication donnée par La Vie du rail ? okok

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • Réponses 51
  • Création
  • Dernière réponse

Les plus actifs dans ce sujet

Les plus actifs dans ce sujet

Le numéro 3209 du 3 juin annonce pour les agents SNCF, une fin d'abonnement fixée le 30 juin 2009.

L'explication donnée est que le Vie du Rail et la SNCF ont décidé ensemble la fin du prélèvement automatique sur solde

Voilà qui est étonnant. Chaque mois les abonnés agents SNCF avaient un retrait sur solde de 6,50€. Il y a bien sûr un bulletin d'abonnement dans le numéro en question avec pproposition de paiement de 78€ à l'adresse du journal mais, à coup sûr, de nombreux abonnés actuels ne vont pas renouveler, par négligence ou par lassitude ou pour d'autres raisons

Une perte importante de recettes est à craindre pour ce journal (enfin c'est moi qui le dit).

Que cache l'explication donnée par La Vie du rail ? okok

C'est d'autant plus bizarre que sur ma feuille de paie, aucune explication, aucune mention de l'arrêt du prélèvement automatique mdrmdr

C'est par une jaquette rajoutée au magazine de cette semaine que l'information arrive.

Pas de proposition commerciale alléchante combinant LVDR + RailPassion par exemple.

Du grand n'importe quoi pour une foule d'abonné depuis des décennies.

Si cela se confirme, il se peut que LVDR perde beaucoup d'abonnés et surtout la SNCF va perdre un lien important avec la communauté de ses cheminots (peu d'articles dans LVDR sur la vie d'ECR ou Veolia !).

C'est peut-être cela la nouvelle image que veut se donner la SNCF et son fameux nouveau contrat social: triste à en pleurer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Si cela se confirme, il se peut que LVDR perde beaucoup d'abonnés et surtout la SNCF va perdre un lien important avec la communauté de ses cheminots (peu d'articles dans LVDR sur la vie d'ECR ou Veolia !).

C'est peut-être cela la nouvelle image que veut se donner la SNCF et son fameux nouveau contrat social: triste à en pleurer.

LVDR soigne "ses" cheminots...ça, on l'avait compris, vu la tournure de l'ambiance actuelle.

Alors, leurs articles sur ECR ou sur Véolia, on saura sans probléme s'en passer..

Ils sont même pas fichu de connaitre, ou se renseigner, sur les systemes de sécurité des locs de "la concurrence". Que l'on m'explique comment une 1206 limité à 100 peut courrir à 110 km/h . Dès 103 km/h, elle freine automatiquement via la CG....

De là à croire à de l'enfumage, il n'y a qu'un tout petit pas...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ça n'empêche que La Vie du Rail a toujours accès au fichier des cheminots "retraités"

puisque je viens de recevoir une pub

à ma nouvelle adresse

donc forcément fournie quelque part entre la SNCf

ou la Caisse des Retraites et de Prévoyance...

Pub que je leur retournerai vierge dans l'enveloppe T...

sachant que j'ai résilié mon abonnement fin janvier ... 1986

car déjà à l'époque ... :blink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

LVDR soigne "ses" cheminots...ça, on l'avait compris, vu la tournure de l'ambiance actuelle.

Alors, leurs articles sur ECR ou sur Véolia, on saura sans probléme s'en passer..

Ils sont même pas fichu de connaitre, ou se renseigner, sur les systemes de sécurité des locs de "la concurrence". Que l'on m'explique comment une 1206 limité à 100 peut courrir à 110 km/h . Dès 103 km/h, elle freine automatiquement via la CG....

De là à croire à de l'enfumage, il n'y a qu'un tout petit pas...

Fabrice

:blink:

c'est pour cela aussi que je suis troublé par cette démarche à la hussarde concernant un abonnement entreprise sur des informations à 95% entreprise (il y a des articles sur les voayges non SNCF !).

En plus pour des raisons écologiconomiques, on aurait pu s'attendre à plus de dynamisme en renouvelant la formule en ne fournissant que la version pdf du journal qui existe déjà.

Du grand n'importe quoi en mode brouillon pour, en plus, des abonnées fidèles depuis des décennies ce qui est rare pour la presse française.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Info issue de la redaction de LVDR :

- La SNCF a " demandé " la suppression des pages la " vie des etablissements "

pour maitriser par les publications internes ce qui est dit ou montré.

- Le personnel SNCF détaché a la vie du rail retourne dans la maison mère.

- les abonnements " personnels SNCF " sont résiliés.

La vie du rail est totalement "libérée" de la maison SNCF...

Je ne sais pas si au niveau du capital , la SNCF garde ses parts ou pas, et si ils en avaient

d'ailleurs ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Fin d'année, l'année derniere j'avais participer à une réunion pour emmettre un avis sur une nouvelle mouture de La Vie Du Rail (LVDR), et qui devait être proposé prochainement alors je ne sais pas si cela sera mis en vente.

Il y avait des responsables de la communication SNCF de diverses régions SNCF

J'ai reçu le dernier numéro, mais j'avoue ne pas encore avoir pris le temps de le lire et donc d'apprendre ce que vous venez de dire concernant la suppression de cet abonnement.

@+ Marc

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve ça rassurant, car après tout, le nom du magazine c'est la vie du rail, pas la vie de la sncf.

Aussi s'ils pouvaient prendre un peu de recul et regarder le rail dans son ensemble sans trop de préjugés, on y gagnerai en crédibilité (et donc en abonnés).

Seulement si virage il y a, faut s'attendre à une baisse sérieuse des abonnements dans un premier temps, avant d'espérer les voir repartir à moyen terme.

Perso, je m'y suis jamais abonné car trop marqué par une ancienne sncf que je ne connais que trop et ne veut plus voir. Si demain on y parle rail, alors peut être que ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Info issue de la redaction de LVDR :

- La SNCF a " demandé " la suppression des pages la " vie des etablissements "

pour maitriser par les publications internes ce qui est dit ou montré.

- Le personnel SNCF détaché a la vie du rail retourne dans la maison mère.

- les abonnements " personnels SNCF " sont résiliés.

La vie du rail est totalement "libérée" de la maison SNCF...

Je ne sais pas si au niveau du capital , la SNCF garde ses parts ou pas, et si ils en avaient

d'ailleurs ...

justement la vie des établissements étaient intéressantes car nous montrant ce qui se passe ailleurs que son petit établissement, en dehors de sa région et aussi les autres métiers SNCF.

LVDR perd de son intéret si je dois me contenter que des articles de fond, fort interressants d'ailleurs mais aussi partisan (pas la voix d'ECR, VEOLIA etc...).

Pour des articles hyperspécialisés et détaillés mais sa vie, rien ne vaut la Revue Générale du Chemin de Fer.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Info issue de la redaction de LVDR :

- La SNCF a " demandé " la suppression des pages la " vie des etablissements "

pour maitriser par les publications internes ce qui est dit ou montré.

- Le personnel SNCF détaché a la vie du rail retourne dans la maison mère.

- les abonnements " personnels SNCF " sont résiliés.

La vie du rail est totalement "libérée" de la maison SNCF...

Je ne sais pas si au niveau du capital , la SNCF garde ses parts ou pas, et si ils en avaient

d'ailleurs ...

Déjà que j'hésitais... Si ce que tu dis est vrai, là j'abandonne..!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

justement la vie des établissements étaient intéressantes car nous montrant ce qui se passe ailleurs que son petit établissement, en dehors de sa région et aussi les autres métiers SNCF.

LVDR perd de son intéret si je dois me contenter que des articles de fond, fort interressants d'ailleurs mais aussi partisan (pas la voix d'ECR, VEOLIA etc...).

Pour des articles hyperspécialisés et détaillés mais sans vie, rien ne vaut la Revue Générale du Chemin de Fer.

La SNCF a dû estimer que la vie des établissements relevait du secret industriel, et que le nom des nouveaux retraités devait même être couvert par le secret-défense !!!!!!!!

LVDR avait retrouvé un peu de crédibilité en s'affranchissant un peu de la tutelle SNCF il y a une dizaine d'années, mais pas au point de devenir ma lecture préfèrée.

Ca fait 25 ans que je suis abonné et que je la lis très peu puisqu'elle arrive chez mes parents, mais sa récente partialité à propos des EF privées m'a déçu. Qu'ils me désabonnent si ça leur chante, ça ne me fera pas défaut.

Avec la RGCF, le problème est que, bien souvent, ses articles ne sont compréhensibles que par leurs auteurs !!!!!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La SNCF a dû estimer que la vie des établissements relevait du secret industriel, et que le nom des nouveaux retraités devait même être couvert par le secret-défense !!!!!!!!

Pourtant il y a bien un fichier qui traine quelque part cartonrouge

et en plus il est à jour ... nonmais

et La Vie du Rail l'utilise... cartonrouge

Cherchez l'erreur...

Je m'attend donc à recevoir de la pub des EF privées... cartonrouge

encore qu'aucune n'est venue me chercher lotrela

Modifié par Dom-trappeur
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve pas absurde que la VDR s'affranchisse un peu plus de la grande maison...

En même temps, j'aimais bien la rubrique sur la vie des établissements...

J'espère qu'ils vont en profiter pour revoir un peu la formule car je trouve la VDR moins interessant depuis quelques mois...

A commencer par supprimer les programmes télé, rubrique totalement inutile de nos jours.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je trouve pas absurde que la VDR s'affranchisse un peu plus de la grande maison...

En même temps, j'aimais bien la rubrique sur la vie des établissements...

J'espère qu'ils vont en profiter pour revoir un peu la formule car je trouve la VDR moins interessant depuis quelques mois...

A commencer par supprimer les programmes télé, rubrique totalement inutile de nos jours.

Ils ont mis un questionnaire dans le numéro du 3 juin (demande d'avis sur les grandes rubriques).

Ils ont déjà dit que les programmes télé avaient été remis sur forte demande de retraités ne voulant pas payer un deuxième hebdo spécialisé télé.

C'est quoi qui a disparu et que tu trouvais intéressant ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils ont mis un questionnaire dans le numéro du 3 juin (demande d'avis sur les grandes rubriques).

Ils ont déjà dit que les programmes télé avaient été remis sur forte demande de retraités ne voulant pas payer un deuxième hebdo spécialisé télé.

C'est quoi qui a disparu et que tu trouvais intéressant ?

J'ai vu ce questionnaire, et je vais y répondre...et je me souviens de l'argumentation de la VDR lorsqu'ils ont remis les programmes télé.

Globalement, ce qui m'interesse dans la VDR, c'est la première partie consacrée à l'actualité des transports ferroviaires, des EF et de la SNCF...et j'ai l'impression que la pagination de ces rubrique a diminué au profit du reste. Et le reste (programme télé, vie des associations, nouvelle des anciens, vie pratique...), je ne fait que le survoler...

disons que sans vouloir être péjoratif et offenser personne, je préférerais que la VDR soit un hebdo consacré à l'actualité des transports ferroviaires plutôt que les nouvelles de l'amicale des cheminots retraités. Mais si c'est la volonté de la majorité des lecteurs de la VDR, tant pis pour moi.

Après, il y a Ville et transport, qui est un magazine professionnel...mais qui s'éloigne trop du ferroviaire et de la SNCF. Disons que la VDR idéale pour moi serait située à mi-chemin entre la VDR actuelle et Ville et Transport...Mais ce n'est qu'un avis personnel.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est quoi qui a disparu et que tu trouvais intéressant ?

... probablement comme moi tout ce qui est maintenant dans Rail-Passion ....

Mais étant abonné depuis 35 ans, je suis dans la situation du bûcheron : facile de couper un arbre, mais quand il est tombé, ça laisse un vide. Et puis quand on a comme moi assidument fréquenté le grenier du tonton qui avait les premiers Notre Métier et 15ans de VdR, bien sûr, c'est dur de tirer un trait sur cette histoire heureuse ....

Voilà plusieurs années que j'hésite parce que l'ouverture essentiellement sur les problèmes de finances aux dépends du ferroviaire me pompe. Avec la nouvelle formule, je crois que le problème va être vite réglé, puisqu'il suffit d'un gros quart d'heure pour en finir avec chaque n°, qui , en plus suivent l'actualité de plus en plus loin.

par contre :

Je trouve ça rassurant, car après tout, le nom du magazine c'est la vie du rail, pas la vie de la sncf.

Aussi s'ils pouvaient prendre un peu de recul et regarder le rail dans son ensemble sans trop de préjugés, on y gagnerai en crédibilité (et donc en abonnés).

Seulement si virage il y a, faut s'attendre à une baisse sérieuse des abonnements dans un premier temps, avant d'espérer les voir repartir à moyen terme.

là c'est ouaf ouaf, parce que la VdR ne tient QUE parce qu'elle a encore des attaches à la SNCF. Ce ne sont pas les conducteurs d'ECR (ne parlons plus de Véolia) qui compenseront l'arrêt des abonnements SNCF !!! Au programme à mon humble avis, c'est la disparition pure et simple de la VdR au profit d'une feuille interne qui pourrait être titrée .... Notre Métier ! cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

là c'est ouaf ouaf, parce que la VdR ne tient QUE parce qu'elle a encore des attaches à la SNCF. Ce ne sont pas les conducteurs d'ECR (ne parlons plus de Véolia) qui compenseront l'arrêt des abonnements SNCF !!! Au programme à mon humble avis, c'est la disparition pure et simple de la VdR au profit d'une feuille interne qui pourrait être titrée .... Notre Métier ! cartonrouge

Sauf que je ne suis pas sûr que le tarif cheminot de l'abonnement permet à LVDR de rentrer dans ses frais. Alors quoi, la SNCF mettait au bout ? cartonrouge

Et pour l'information interne, il y a d'autres feuilles de chou (bon, on n'a pas les départs en retraite à Petaochnok-les-Bains, mais ça ne me manque pas.)

Et le rapport avec ECR, 'faudra m'expliquer... cartonrouge

PS : voir la vie du rail dans Wikipédia, on apprend que la SNCF ne possède plus que (ou possède encore, ça dépend du point de vue) 10% du capital.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sauf que je ne suis pas sûr que le tarif cheminot de l'abonnement permet à LVDR de rentrer dans ses frais. Alors quoi, la SNCF mettait au bout ? cartonrouge

Et pour l'information interne, il y a d'autres feuilles de chou (bon, on n'a pas les départs en retraite à Petaochnok-les-Bains, mais ça ne me manque pas.)

Et le rapport avec ECR, 'faudra m'expliquer... cartonrouge

PS : voir la vie du rail dans Wikipédia, on apprend que la SNCF ne possède plus que (ou possède encore, ça dépend du point de vue) 10% du capital.

ou le tarif cheminots est juste à l'équilibre et les autres abonnés font rentrer un peu d'argent ....

pour ECR, je t'explique : perdre 50 % sur les 150000 lecteurs potentiels SNCF .. pour gagner 100 % des 100 ? 200 ? lecteurs potentiels d'ECR, grâce au fait que la VdR ne serait plus la voix de la SNCF seulement, c'est une curieuse perspective ....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ou le tarif cheminots est juste à l'équilibre et les autres abonnés font rentrer un peu d'argent ....

pour ECR, je t'explique : perdre 50 % sur les 150000 lecteurs potentiels SNCF .. pour gagner 100 % des 100 ? 200 ? lecteurs potentiels d'ECR, grâce au fait que la VdR ne serait plus la voix de la SNCF seulement, c'est une curieuse perspective ....

Tout à fait.

LVDR avait une situation plus simple avant l'ouverture, puisque de Ferroviaire, sur le territoire national, aucune EF à faire de l'ombre, et donc du personnel "captif"...

Organe d'information historique, cette revue est vraiment le produit des employés de la SNCF.

Aujourd'hui, le monde ferroviaire s'elargit en France, dans un climat malsain, LVDR "canal historique, se doit" de choisir son camp, instrument qu'il est d'une "certaine" logique et d'une com d'entreprise.

Les articles Véolia ont été révélateurs sur ce sujet, mais à qui, finalement profite LE PLUS "le crime", rendez-vous dans quelques mois pour le découvrir....

Reste, comme vous l'indiquez, d'autres titres du groupe LVDR, plus techniques et moins orientés...heureusement, car malgré tout ceci, il reste le formidable heritage de tants de journalistes de talent. En tant que "passionné", c'eut été dommage de leur tourner definitivement le dos...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

... LVDR "canal historique, se doit" de choisir son camp, instrument qu'il est d'une "certaine" logique et d'une com d'entreprise.

pascontent j'adore, cela fait très clan corse :

"Oh toi, tu n'es pas de la famille" okok

Les articles Véolia ont été révélateurs sur ce sujet, mais à qui, finalement profite LE PLUS "le crime", rendez-vous dans quelques mois pour le découvrir....

C'est là où je ne comprend plus ma boite qui va se séparer d'un outil médiatique de poids, souvent repris dans les autes médias comme référence ferroviaire.

Même dans les faux-bruits sur nos avantages scandaleux, pour enfoncer le clou de la désinofrmation, on précise bien de l'info vient de la LVDR (par exemple http://fabienma.club.fr/annu-art/articles/tract-sncf.htm)

Ne parlons pas du récent accident ECR moulte fois commenté par notre communication (et nos patrons du FRET) et ayant fait l'objet d'un petit article dans LVDR (partisan car sans le point de vue d'ECR). Ce n'est pas cet article qui peut poser problème pour la sérenité de la poursuite de l'enquète puisque le tumulte médiatique était fait. Et si cela qui peut être reproché, alors c'est tout la liberté de la presse est menacé.

Alors à qui profite le crime?

NB: perso je pense m'abonner à RailPassion qui a l'énorme avantage d'ouvrir les oeillères sur le materiel étranger et les méthodes de travail ferroviaire autre. En plus, il y a quelques fois un dvd.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

NB: perso je pense m'abonner à RailPassion qui a l'énorme avantage d'ouvrir les oeillères sur le materiel étranger et les méthodes de travail ferroviaire autre. En plus, il y a quelques fois un dvd.

les DVD, c'esr toujours ou jamais , selon que tu y mets 20 € par an en plus ou non. J'ai arrêté cette fois-ci, parce que les DVD en question font une toute petite 20aine de minutes et sont là surtout pour tenter le chaland pour la version complète..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Reste, comme vous l'indiquez, d'autres titres du groupe LVDR, plus techniques et moins orientés...heureusement, car malgré tout ceci, il reste le formidable heritage de tants de journalistes de talent. En tant que "passionné", c'eut été dommage de leur tourner definitivement le dos...

Fabrice

Hello!

Quand on lit Rail Passion, je ne suis pas convaincu que le "moins orienté" soit de rigueur pascontent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'ai contacté aujourd'hui le service abonnement de La Vie du Rail.

La fin de l'abonnement concerne 16000 agents SNCF en activité et il n'y a aucun changement pour les retraités SNCF qui constituent le gros paquet des abonnés. L'abonnement sera toujours prélevé sur les pensions trimestrielles des retraités.

Si j'ai bien compris, La Vie du rail n'a pas trop eu son mot à dire, c'est du côté SNCF qu'il y a eu rupture.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité MarcM

J'ai contacté aujourd'hui le service abonnement de La Vie du Rail.

La fin de l'abonnement concerne 16000 agents SNCF en activité et il n'y a aucun changement pour les retraités SNCF qui constituent le gros paquet des abonnés. L'abonnement sera toujours prélevé sur les pensions trimestrielles des retraités.

Si j'ai bien compris, La Vie du rail n'a pas trop eu son mot à dire, c'est du côté SNCF qu'il y a eu rupture.

Economie ...quand tu nous tiens ! Il devait bien y avoir qlq'un qui avait la charge de traiter cela donc = suppression ! !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...