Aller au contenu
Le Web des Cheminots

L'agression de trop à Lyon


Messages recommandés

Voila on en parlait pas plus tard que la semaine derniere,dans le titre "agression à Marseille"

Sur Lyon nous en sommes il me semble à 22 agressions,outrages etc...sur du personnel ASCT.

Cette fois ci un pas a ete franchi et pas des moindres.en effet alors qu'il venait en aide à une femme avec son enfant qui etait importune, dans un TER à hauteur de Donzeres,par 2 hommes celui ci aurait ete pris a partie avec ces derniers le menacant avec un couteau.

je n'ai que tres peu d'elements mais cela doit etre dit.

Les ASCT de Lyon ont fait joue leur droit de retrait (et non de greve).

En attendant d'autres nouvelles le collegue est bien sur choque.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voila on en parlait pas plus tard que la semaine derniere,dans le titre "agression à Marseille"

Sur Lyon nous en sommes il me semble à 22 agressions,outrages etc...sur du personnel ASCT.

Cette fois ci un pas a ete franchi et pas des moindres.en effet alors qu'il venait en aide à une femme avec son enfant qui etait importune, dans un TER à hauteur de Donzeres,par 2 hommes celui ci aurait ete pris a partie avec ces derniers le menacant avec un couteau.

je n'ai que tres peu d'elements mais cela doit etre dit.

Les ASCT de Lyon ont fait joue leur droit de retrait (et non de greve).

En attendant d'autres nouvelles le collegue est bien sur choque.

Bonjour

Serait-il possible d'avoir plus de détail, car un droit de retrait, pour une "menace" au couteau ?

Dans ce cas il n'y aurait pas beaucoup de trains qui rouleraient en IDF si il y avait un droit de retrait pour une "simple" menace...

Après si un coup (de poing ou de couteau) a été porté là c'est différent, pour ça que je demande des précisions...

Et plus généralement tant que ces gens là seront relachés après quelques heures (et encore) de garde à vue, il y aura toujours autant d'agressions.

Nico

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Serait-il possible d'avoir plus de détail, car un droit de retrait, pour une "menace" au couteau ?

Dans ce cas il n'y aurait pas beaucoup de trains qui rouleraient en IDF si il y avait un droit de retrait pour une "simple" menace...

Après si un coup (de poing ou de couteau) a été porté là c'est différent, pour ça que je demande des précisions...

Et plus généralement tant que ces gens là seront relachés après quelques heures (et encore) de garde à vue, il y aura toujours autant d'agressions.

Nico

Salut nico, une menace au couteau est déja un fait grave, bien plus grave du " j'va pèter la gueule à la récrée ". Il y a de quoi être choqué dans ce cas là, je serais ASCT, on me menace avec une arme blanche, il est clair que le train ne part pas tant que les forces de l'ordre ne soient intervenues.

Il est risqué de banaliser ce genre de faits, même si il se passe bien plus grave dans certaines régions.

Y compris dans la Haute Savoie, la ligne la Rôche _ St gervais le fayet a été intérompue se matin, une personne a été retrouvée morte sur la voie . Aux premières constatations ( surtout les " on dit que " ), se serait un meurtre qui aurait été maquillé en accident ferroviaire de personne.

A plus

Laurent

Modifié par Rail cassé
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut nico, une menace au couteau est déja un fait grave, bien plus grave du " j'va pèter la gueule à la récrée ". Il y a de quoi être choqué dans ce cas là, je serais ASCT, on me menace avec une arme blanche, il est clair que le train ne part pas tant que les forces de l'ordre ne soient intervenues.

Il est risqué de banaliser ce genre de faits, même si il se passe bien plus grave dans certaines régions.

Y compris dans la Haute Savoie, la ligne la Rôche _ St gervais le fayet a été intérompue se matin, une personne a été retrouvée morte sur la voie . Aux premières constatations ( surtout les " on dit que " ), se serait un meurtre qui aurait été maquillé en accident ferroviaire de personne.

A plus

Laurent

Salut

Je ne banalise pas du tout une menace, bien au contraire ; j'ai déjà été menacé plusieurs fois (et de plusieurs façons), et ça ne s'est jamais terminé en droit de retrait. Je suis ok pour ne pas faire repartir le train, c'est ce que je fais aussi quand ça m'arrive à moi ou mon ACT (ou n'importe quel voyageur).

Mais de là à appliquer un droit de retrait...

Le problème est pour moi un problème de fond, et se répète à chaque fois. Un agent est agressé, un droit de retrait est appliqué, ça gueule auprès de la direction, et quelques jours (voire quelques heures) plus tard, on obtient 2-3 embauches par ci par là, et on reprend le travail.

Sauf que le droit de retrait est mal fait, logiquement les agresseurs sont toujours là, on court toujours le risque de se faire agresser, donc pourquoi reprend on le travail ? Ou alors pourquoi arrêtons nous le travail ?

Nico

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut

Je ne banalise pas du tout une menace, bien au contraire ; j'ai déjà été menacé plusieurs fois (et de plusieurs façons), et ça ne s'est jamais terminé en droit de retrait. Je suis ok pour ne pas faire repartir le train, c'est ce que je fais aussi quand ça m'arrive à moi ou mon ACT (ou n'importe quel voyageur).

Mais de là à appliquer un droit de retrait...

Le problème est pour moi un problème de fond, et se répète à chaque fois. Un agent est agressé, un droit de retrait est appliqué, ça gueule auprès de la direction, et quelques jours (voire quelques heures) plus tard, on obtient 2-3 embauches par ci par là, et on reprend le travail.

Sauf que le droit de retrait est mal fait, logiquement les agresseurs sont toujours là, on court toujours le risque de se faire agresser, donc pourquoi reprend on le travail ? Ou alors pourquoi arrêtons nous le travail ?

Nico

Tu n'as pas tord, il faut faire gaffe à ne pas galvauder le droit de retrait, surtout si la menace est toujours présente, en effet je ne vois pas pourquoi reprendre le taf.

Heu! moi aussi je me suis fait menacer ( même agraissé ) au chlasse, résultat, la lame m'a traverser l'avant bras, mais l'autre en face, c'est lui qui a fait un droit de retrait ( un gros dodo pendant quelques minutes), il n'y a pas de fumée sans feu! cestachier Bordel ça fait vraiment mal une lame!

Bon, ce n'était pas au boulot non plus, mais bon, c'est pas par ce que nous sommes dans le millieu professionnel que nous devont subir gratuitement tous les meaux de la société.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A LYON ils en sont a 40 agréssions !

LES CONTROLEURS DE LYON-VALENCE-ST ETIENNE FONT USAGE DE LEUR DROIT DE RETRAIT :

Suite à une agression accompagnée de menaces à l'arme blanche envers un controleur de Valence lundi 15 juin en soirée sur un train circulant au sud de Valence, les contrôleurs de la région ont fait usage de leur droit de retrait !

La quasi-totalité des agents se sont retirés des trains ce mardi 16 juin depuis 10h30 ce matin étant donné que les agresseurs n'ont pas été interpellés.

Le traffic est évidement fortement perturbé.

Les réprésentants syndicaux (SUD-CGT-UNSA-CFDT) réclament des embauches pour pallier le manque d'effectif et mieux équiper les trains.

Une Assemblée Générale des contrôleurs s'étant tenue en fin d'aprem a décidé de poursuivre cette procédure de droti de retrait jusqu'à demain mercredi midi.

Un CHSCT extraodinaire aura lieu mercredi à 09h00.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

A LYON ils en sont a 40 agréssions !

LES CONTROLEURS DE LYON-VALENCE-ST ETIENNE FONT USAGE DE LEUR DROIT DE RETRAIT :

Suite à une agression accompagnée de menaces à l'arme blanche envers un controleur de Valence lundi 15 juin en soirée sur un train circulant au sud de Valence, les contrôleurs de la région ont fait usage de leur droit de retrait !

La quasi-totalité des agents se sont retirés des trains ce mardi 16 juin depuis 10h30 ce matin étant donné que les agresseurs n'ont pas été interpellés.

Le traffic est évidement fortement perturbé.

Les réprésentants syndicaux (SUD-CGT-UNSA-CFDT) réclament des embauches pour pallier le manque d'effectif et mieux équiper les trains.

Une Assemblée Générale des contrôleurs s'étant tenue en fin d'aprem a décidé de poursuivre cette procédure de droti de retrait jusqu'à demain mercredi midi.

Un CHSCT extraodinaire aura lieu mercredi à 09h00.

Tu devrais écrire encore plus gros, on n'arrive pas à lire ...

40 agressions depuis quand ? Le début de la semaine, du mois, de l'année ?

Toujours pas très détaillé ce communiqué... Ca parle d'agression, de menace à l'arme blanche.

Ca indique que le droit de retrait a été appliqué car les agresseurs ne sont pas interpellés, mais en même temps ça revendique de l'embauche supplémentaire... Comme si un controleur de plus par train allait faire fuir les agresseurs... A la limite 2 controleurs par voiture, et encore...

Bref, toujours aussi flou.

Nico

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

40 agressions depuis quand ? Le début de la semaine, du mois, de l'année ?

Nico

D'après cet article, depuis le début de l'année . . .

Lyon : trafic SNCF perturbé par un arrêt de travail après une agression 16/06/2009 - [18:15] - AFP

LYON, 16 juin 2009 (AFP) - Le trafic ferroviaire était perturbé mardi dans la région lyonnaise

par un arrêt de travail spontané de contrôleurs de trains, lancé à l'appel de la CGT et de Sud-Rail,

après l'agression de l'un deux, ont indiqué les syndicats et la direction de la SNCF.

"Le trafic est perturbé depuis le début d'après-midi (...). Le trafic est d'un train sur deux

en moyenne sur les lignes Lyon-Mâcon, Lyon-Valence, Lyon-Saint Etienne, Lyon-Roanne,

Lyon-Ambérieu et sur l'Ouest Lyonnais", a indiqué la direction de la SNCF Rhône-Alpes dans

un communiqué. En revanche, "le trafic TGV est normal, le trafic TER est normal sur

Lyon-Grenoble, Lyon-Chambéry, Lyon-Genève et sur l'étoile stéphanoise", a-t-elle ajouté.

"Les contrôleurs ont décidé, depuis 10h30 ce matin (mardi), de faire usage de leur droit de

retrait suite au danger encouru", ont indiqué les syndicats SUD-Rail et CGT dans un

communiqué commun. Lundi soir, "au sud de Valence, un contrôleur SNCF a été victime

d'une agression et menacé à l'arme blanche par deux individus qui n'ont pu être interpellés (...)

Nous en sommes à près de 40 agressions depuis le début de l'année contre des contrôleurs

de la région. C'est l'agression de trop", ont-ils expliqué. Le contrôleur a déposé plainte et

s'est vu prescrire une ITT de 10 jours, selon les syndicats, qui réclament des "effectifs" et qui

devaient rencontrer mardi après-midi la direction régionale

http://www.france-info.fr.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Les réprésentants syndicaux (SUD-CGT-UNSA-CFDT) réclament des embauches pour pallier le manque d'effectif et mieux équiper les trains.

Ca c'est du syndicalisme dans toute sa splendeur.

Que les contrôleurs en aient marre d'aller au boulot en se demandant combien d'insultes ils vont se prendre ou s'ils vont se faire agresser, c'est normal.

Mais en vivant dans une société où même un flic muselé ne fait plus peur à personne, on peut même mettre 5 ASCT par train, ça ne changera pas grand chose. Et lorsqu'on constatera que 5 ASCT ne résolvent pas le problème de l'insécurité, on en demandera 8 par train ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca c'est du syndicalisme dans toute sa splendeur.

Que les contrôleurs en aient marre d'aller au boulot en se demandant combien d'insultes ils vont se prendre ou s'ils vont se faire agresser, c'est normal.

Mais en vivant dans une société où même un flic muselé ne fait plus peur à personne, on peut même mettre 5 ASCT par train, ça ne changera pas grand chose. Et lorsqu'on constatera que 5 ASCT ne résolvent pas le problème de l'insécurité, on en demandera 8 par train ?

c'est comme ça que la RATP travaille. Par commandos de 7 ou 8. Pas trop sympa d'ailleurs pour qui a l'esprit républicain, mais c'est vrai que la société a bien changé ... en mal.

Mais à force que se répandre sur les faignants de fonctionnaires (auxquels les braves citoyens assimilent les cheminots) qui sont un boulet pour l'économie et qu'il faut éliminer par charettes de 30000 par an, pourquoi s'étonner ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

on voit tout de suite qui n'est pas ASCT .....

un peu de compassion pour le collegue est ce trop demandé ?

voici communiqué :

Lyon, le 16.06.2009

Communiqué de presse : Trafic SNCF interrompu sur la région de Lyon !!!

Un contrôleur SNCF menacé à l'arme blanche.

C'est l'agression de trop !

Les contrôleurs de la région font usage de leur droit de retrait !

Hier soir, au sud de Valence, un contrôleur SNCF a été victime d'une agression et menacé à l'arme blanche par 2 individus qui n'ont pu être interpelés.

Le contrôleur a déposé plainte et s'est vu prescrire une ITT de 10 jours.

Nous en sommes à près de 40 agressions depuis le début de l'année contre des contrôleurs de la région. C'est l'agression de trop !!!

Les contrevenants et agresseurs étant dans la nature à l'heure qu'il est, les contrôleurs ont décidé, depuis 10h30 ce matin, de faire usage de leur droit de retrait suite au danger encouru.

La conséquence est que le trafic des trains va être progressivement interrompu ou en tout cas très perturbé.

SUD-Rail et la CGT mènent ce mouvement collectif.

Les contrôleurs et leurs représentants réclament des effectifs pour assurer un meilleur équipement des trains.

Les organisations syndicales seront reçues à 15H30 cet après-midi par la direction régionale SNCF.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

on voit tout de suite qui n'est pas ASCT .....

un peu de compassion pour le collegue est ce trop demandé ?

Je compatis et tu m'as mal lu, je dis qu'augmenter le nombre de contrôleurs par train n'arrangera en rien les problèmes de sécurité.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

c'est comme ça que la RATP travaille. Par commandos de 7 ou 8. Pas trop sympa d'ailleurs pour qui a l'esprit républicain, mais c'est vrai que la société a bien changé ... en mal.

Mais à force que se répandre sur les faignants de fonctionnaires (auxquels les braves citoyens assimilent les cheminots) qui sont un boulet pour l'économie et qu'il faut éliminer par charettes de 30000 par an, pourquoi s'étonner ?

Dans la ville où je bosse, dans le métro les contrôles se font souvent par groupe de 10/15 contrôleurs : les stations sont petites, et pour sortir d'une station il n'y a que deux issues : l'escalator ou l'escalier. Résultat : très efficace. Même face à une petite bande de 4/5 couillons, ils ne peuvent faire face. Et ils se montrent très dissuasifs. Quand il y en a un qui essaie de se faufiler à travers le dispositif, ils ne lui disent pas "s'il vous plaît Monsieur, si ça ne vous embête pas on aimerait savoir si vous avez acheter un billet", mais sils se ruent à 4/5 contre lui et c'est plutôt "et toi on t'a dit de pas bouger".

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais en vivant dans une société où même un flic muselé ne fait plus peur à personne, on peut même mettre 5 ASCT par train, ça ne changera pas grand chose. Et lorsqu'on constatera que 5 ASCT ne résolvent pas le problème de l'insécurité, on en demandera 8 par train ?

Une fois qu'on a dit ça ... On n'a rien dit.

On fait quoi pour résoudre ces problèmes de sûretés...Que proposes-tu?

On fait comme pour les gares, on déshumanise les trains, on généralise l'EAS... on laisse les mécanos gérer le problème? On laisse le phénomème s'amplifier?

Quelle est la solution...? Quelle est ta solution...?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une fois qu'on a dit ça ... On n'a rien dit.

On fait quoi pour résoudre ces problèmes de sûretés...Que proposes-tu?

On fait comme pour les gares, on déshumanise les trains, on généralise l'EAS... on laisse les mécanos gérer le problème? On laisse le phénomème s'amplifier?

Quelle est la solution...? Quelle est ta solution...?

idée saugrenue:

un peu comme dans certains pays ou principautés, embaucher des agents mesurant au minimum 1m90 et pratiquant les sports de combat.........mais je crois que celà pourrait s'appeller de la discrimination vis-à-vis des autres......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une question con : j'habite en banlieue parisienne, et lors des contrôles, je vois seulement très rarement des équipes mixtes ASCT/SUGE ou ASCT/flics. Pourquoi ne pas généraliser le système, au moins en IdF ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une fois qu'on a dit ça ... On n'a rien dit.

On fait quoi pour résoudre ces problèmes de sûretés...Que proposes-tu?

On fait comme pour les gares, on déshumanise les trains, on généralise l'EAS... on laisse les mécanos gérer le problème? On laisse le phénomème s'amplifier?

Quelle est la solution...? Quelle est ta solution...?

MON avis sur la déshumanisation des gares : en comparant la SNCF à une autre société de transport que j'emprunte tous les jours en province, j'ai pu remarqué que leur système d'équipe PREVENTION TRANSPORT, qui se résume à des équipes de 2,3,4,5 agents tournant aussi bien dans le métro que dans les stations permet une chose : si ça ne résout pas l'insécurité, au moins ça l'éloigne en dehors de ces stations, donc métro relativement pépère.

Laisser le phénomène s'amplifier ? Certainement pas.

Quand je disais plus haut "le syndicalisme dans toute sa splendeur", je m'explique :

la Direction va rencontrer les OS, et après ? On va gratter quelques embauches, on verra de jolis tracts nous disant "Bip bip ouaisssssssss on a gagné des embauches", et après ? CHAQUE train sera accompagné de 2/3 contrôleurs ? Non. Donc ouais, c'est bien, y aura eu quelques embauches qui permettront peut-être aux CPST de filer plus facilement quelques congés, c'est tout.

Le problème de fond lui sera toujours là : insécurité et incivilité dans les trains.

Et même si d'un claquement de doigt on se disait que désormais, il y aura une équipe de plusieurs contrôleurs sur chaque train qui roule en France, est-ce que ce serait LA solution ? Les trains seraient sûrement plus tranquilles, mais on aurait juste repoussé cette délinquance en dehors de nos transports.

LA solution ?

TOLERANCE ZERO et REPRESSION sans faille vis à vis de la délinquance. Il ne s'agit pas de transformer la France en Etat policier et de multiplier les forces de police par 15, ce n'est surtout pas ce que je souhaite, déjà rien qu'avoir un cerveau vide qui se prend pour un cador nous sruveiller quand on achète une banane au supermarché ça m'énerve. Mais il faut changer les méthodes vis à vis des délinquants, ça j'en suis convaincu.

J'ai vu une fois un reportage dans lequel un policier se faisant traiter de "sale ba***d" par une racaille qu'il vient d'arrêter, lui répond "ferme ta g***le" et lui décoche une mandale. Le policier a bien évidemment été suspendu, les pseudo-humanistes de mes deux se sont émus qu'un pauvre jeune soit ainsi traité.

Tant qu'on laissera penser à ceux qui génèrent la délinquance que parce qu'ils sont mineurs, ils ne risquent rien, que face à un policier ils peuvent insulter et tout se permettre parce que de toute façon un policier n'a le droit de rien faire, que l'autorité c'est eux et pas les autres, on n'en sortira jamais.

Le jour où on aura enfin envie de pouvoir prendre un train tranquillement, de se balader tranquillement dans nos rues, il faura sérieusement réfléchir au fond et à la forme. J'associe souvent tolérance et laxisme, et s'il ya bien un domaine dans lequel ces deux-là sont synonymes, c'est bien la délinquance et son traitement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

J'ai vu une fois un reportage dans lequel un policier se faisant traiter de "sale ba***d" par une racaille qu'il vient d'arrêter, lui répond "ferme ta g***le" et lui décoche une mandale. Le policier a bien évidemment été suspendu, les pseudo-humanistes de mes deux se sont émus qu'un pauvre jeune soit ainsi traité.

Tant qu'on laissera penser à ceux qui génèrent la délinquance que parce qu'ils sont mineurs, ils ne risquent rien, que face à un policier ils peuvent insulter et tout se permettre parce que de toute façon un policier n'a le droit de rien faire, que l'autorité c'est eux et pas les autres, on n'en sortira jamais.

Le jour où on aura enfin envie de pouvoir prendre un train tranquillement, de se balader tranquillement dans nos rues, il faura sérieusement réfléchir au fond et à la forme. J'associe souvent tolérance et laxisme, et s'il ya bien un domaine dans lequel ces deux-là sont synonymes, c'est bien la délinquance et son traitement.

Rappel pour la forme d'une pseudo-humaniste : c'est injuste mais les représentants de l'Etat (policiers dans ce cas) sont supposés avoir une certaine retenue et réserve. Quoiqu'il en soit des provocations, qu'un agent de la fonction publique se permette 1/ de répondre "ferme ta g...le" et 2/ de "coller une mandale" n'est pas ce que j'attends des gardiens de la paix.

Pour continuer dans la logique de ce sujet : est-ce-que cela voudrait dire qu'un Asct pourrait se permettre la même attitude "virile et efficace" en cas de problème ? Le port de la tenue est une circonstance aggravante : pour celui qui frappe un agent en tenue ; pour l'agent (en tenue) qui frappe. C'est la loi. Probablement pas par hasard mais parce que comme "représentants du service public" nous avons des droits mais des obligations. (je précise que l'uniforme n'est pas en soi-même une circonstance aggravante mais bien le port d'une tenue reconnaissable comme agent du service public : demain les choses seront très différentes).

Bref : on ne fait pas n'importe quoi avec n'importe qui sous prétexte "qu'on n'en sortira jamais". Il y a des règles et des lois, les agents Sncf ne sont pas là pour changer la société : ils la subissent bien assez. Qu'on les protège et qu'on les assiste voila le vrai souci.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rappel pour la forme d'une pseudo-humaniste : c'est injuste mais les représentants de l'Etat (policiers dans ce cas) sont supposés avoir une certaine retenue et réserve. Quoiqu'il en soit des provocations, qu'un agent de la fonction publique se permette 1/ de répondre "ferme ta g...le" et 2/ de "coller une mandale" n'est pas ce que j'attends des gardiens de la paix.

Donc qui ne dit rien consent, et on continue sans rien changer. On continue à envoyer les délinquants se faire sermonner par de gentils "éducateurs", on continue à la réinsérer dans le monde civilisé en les envoyant faire des sorties à Disney........

Pour continuer dans la logique de ce sujet : est-ce-que cela voudrait dire qu'un Asct pourrait se permettre la même attitude "virile et efficace" en cas de problème ? Le port de la tenue est une circonstance aggravante : pour celui qui frappe un agent en tenue ; pour l'agent (en tenue) qui frappe. C'est la loi. Probablement pas par hasard mais parce que comme "représentants du service public" nous avons des droits mais des obligations. (je précise que l'uniforme n'est pas en soi-même une circonstance aggravante mais bien le port d'une tenue reconnaissable comme agent du service public : demain les choses seront très différentes).

Bref : on ne fait pas n'importe quoi avec n'importe qui sous prétexte "qu'on n'en sortira jamais". Il y a des règles et des lois, les agents Sncf ne sont pas là pour changer la société : ils la subissent bien assez. Qu'on les protège et qu'on les assiste voila le vrai souci.

Je ne dis pas que c'est aux agents SNCF de régler ce genre de problème, je dis que si le mal était traité à la racine, on n'en vivrait que bien mieux, et les ASCT auraient beaucoup moins à subir ce genre de problème.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Une question con : j'habite en banlieue parisienne, et lors des contrôles, je vois seulement très rarement des équipes mixtes ASCT/SUGE ou ASCT/flics. Pourquoi ne pas généraliser le système, au moins en IdF ?

Effectivement ......mais à propos de la Suge .Parfois je m'interroge sur les prérogatives et-ou les consignes qu'ils peuvent avoir .

En effet , chez moi , à part chasser les cheminots qui ne mettent pas leurs gilets orange et emmerdé le brave gars qui gratte sa guitare aux heures de pointes.....Je m'interroge .Par contre , pour aller déloger , un groupe d'alcolos qui emmerdent la gentes féminines et qui pissent partout.....une fois les 25 bière quotidiennes ingurgitées...Je suis septiques sur leurs véritables éfficacités .

Mais ton idée mériterait d'être creusées .

Par contre , dans les grandes lignes , je rejoins plutôt Kris.Toutefois je considère que tous les délinquants ne se valent pas.......Certains doivent être pris autrement que par la manière forte , par contre d'autres méritent autre chose que jouer à la baballe ou faire un stage de char à voile en Normandie .Sur le traitement de la délinquance , tous les gvt se sont plantés ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

MON ...

... traitement.

Donc tu ne proposes rien de concret… à part prendre le mal à la racine juste parce que c'est un problème de société.

Tu es certainement pour le dépistage de la délinquance avant 3 ans.

Assouan a parfaitement raison, l'entreprise a une obligation de sûreté et de sécurité vis-à-vis de ses agents et des voyageurs.

Deux contrôleurs c'est toujours plus dissuasif qu'un seul… ça ne règle pas tout mais c'est mieux.

Et si l'embauche de quelques contrôleurs en plus permet aux CPST d'accorder plus de congés, sans débrigader le deuxième agent quand il y en a un ou faire rouler les trains en EAS, faut pas se gêner !!!

Modifié par Noisette
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Donc tu ne proposes rien de concret… à part prendre le mal à la racine juste parce que c'est un problème de société.

Tu es certainement pour le dépistage de la délinquance avant 3 ans.

Assouan a parfaitement raison, l'entreprise a une obligation de sûreté et de sécurité vis-à-vis de ses agents et des voyageurs.

Deux contrôleurs c'est toujours plus dissuasif qu'un seul… ça ne règle pas tout mais c'est mieux.

Et si l'embauche de quelques contrôleurs en plus permet aux CPST d'accorder plus de congés, sans débrigader le deuxième agent quand il y en a un ou faire rouler les trains en EAS, faut pas se gêner !!!

Pas de dépistage de la délinquance avant 3 ans..............mais dès les premiers symptômes. Et si, je propose du concret, la manière forte, ou autrement dit, briser le délinquant pour en faire un mouton docile.

L'entreprise a certes une obligation, mais notre "petite" entreprise de 160000 cheminots ne résoudra certainement pas un problème touchant potentiellement 65 millions de français.

Deux contrôleurs toujours plus dissuasifs qu'un seul ? Tu as déjà vu un contrôle made in 21e Siècle ?

Une fois en gare, signal ouvert, le train reste à quai....Je vais voir ce qui se passe, le contrôleur voulait faire descendre un jeune con sans titre qui refusait de présenter une pièce d'identité, et qui de plus se montrait impoli. Ca m'a agacé, je lui ai dit "maintenant ferme ta ...... et descends"...... J'ai à peine eu le temps de finir ma phrase que le mécano s'était pointé et a éjecté le jeune dans la haie. C'était une réponse adaptée à la situation.

Modifié par krisamv
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'entreprise a certes une obligation, mais notre "petite" entreprise de 160000 cheminots ne résoudra certainement pas un problème touchant potentiellement 65 millions de français.

Deux contrôleurs toujours plus dissuasifs qu'un seul ? Tu as déjà vu un contrôle made in 21e Siècle ?

T'es un expert en contrôle, toi ???

L'entreprise on lui demande juste de s'occuper la sureté des gens qu'elle transporte et de ses employés...pour le reste super-Krikri s'en charge.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

T'es un expert en contrôle, toi ???

L'entreprise on lui demande juste de s'occuper la sureté des gens qu'elle transporte et de ses employés...pour le reste super-Krikri s'en charge.

Suis pas expert en contrôle, j'ai deux yeux pour voir ce qui m'entoure.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.