Aller au contenu
Le Web des Cheminots

La Demande de Secours du jour!


durée de votre secours  

49 membres ont voté

  1. 1.

    • moins d'une heure
      5
    • de une à deux heures
      14
    • plus de deux heures
      13


Messages recommandés

Dimanche 26 juillet 2009:

A 16h12, le mécano du 73527 (Fret SNCF), arrêté au km 23,5 à Epinay sur Orge, demande le secours pour disjonction et absence de l'effort traction de la BB 27000.

Une Class 66 d' ECR est réquisitionnée depuis Valenton pour un secours par l'arrière avec pousse jusqu'au triage impair de Brétigny.

Départ du 327601 (secours) de Juvisy à 16h55.

Voie 2 protégée par Brétigny Poste A (moi-même) de 17h10 à 17h30.

Train 73527 garé à Brétigny triage impair à 17h53.

A votre tour maintenant!! okok

Modifié par nicopasta
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

rien a voir, mais les disjonction + absence d'effort de traction sur 27000 ca reviens fréquement, c'est arrivé a un collègue il y a 2 semaine

Il y a 2 ou 3 ans on avait reçu une note avec, si je me souviens bien, une histoire de freinage rhéostatique avec DJ ouvert qui rendait la loc HS (impossibilité de refermer le DJ ou isolement automatique de tous les BM je crois).

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a 2 ou 3 ans on avait reçu une note avec, si je me souviens bien, une histoire de freinage rhéostatique avec DJ ouvert qui rendait la loc HS (impossibilité de refermer le DJ ou isolement automatique de tous les BM je crois).

Yannick

C'était un ancien firmware, changé depuis , qui faisait que lorsque le frein électrique était en ac tion, lors de l'ouverture du DJ, il pouvait avoir une impossibilité de refermer le DJ apres.

Il suffisait de , rémenttre Z DJ sur 0 , de supprimer le freinage electrique et de refermer le DJ

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

C'était un ancien firmware, changé depuis , qui faisait que lorsque le frein électrique était en ac tion, lors de l'ouverture du DJ, il pouvait avoir une impossibilité de refermer le DJ apres.

Il suffisait de , rémenttre Z DJ sur 0 , de supprimer le freinage electrique et de refermer le DJ

C'etait rappelé en cabine de conduite avec une note affichée sur le pupitre...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour revenir au sujet initial je n'ai qu'une DDS à raconter, ma seule et unique pour le moment (je touche du bois), mais une belle... Panne de gasoil (jauge manuelle fausse), mon 73500 secouru par une 37000 et ses containers, 2 voraces au cul dont un tigivi, IPCS inutilisable car la gare commandant le pas d'entrée est fermée le dimanche (ils ont fini par appeler un dpx à la rescousse).

Après l'attelage (de secours bien sûr), pousse sur l'évitement pour laisser passer, et re-pousse ensuite sur 15 bornes jusqu'au terminus avec presque 3 heures dans le nez.

Voili voilou,

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

seule DDS de ma vie de mécano depuis 2002 (je touche du bois aussi), c'était en 16500.

je faisais Petit Therrain -> le Bourget via Chantilly avec Tête à queue à Creil et à Bobigny (pas d'bol déjà) avec un patachon tracté par une belle 16500 repeinte FRET (toute neuve extérieurement).

en partant de Petit Therrain, je remarque que les ventilateurs de la 16500 font beaucoup de bruit, enfin... juste un peu plus que d'habitude : un sifflement. je m'inquiète pas plus que ça, ce n'est qu'une 16500... tout à l'air de bien fonctionner à part ça.

je vais jusqu'à Creil, ou pas mal de personnes (trains croiseurs, agents de manœuvre, AC) me demandent si j'ai pas oublié de desserer le frein à main, je leurs répond que non, c'est juste les ventilateurs, mais que j'ai vérifié, ils tournent bien.

après tête à queue à Creil, je pars direction Bobigny via Chantilly, où ça grimpe jusqu'à Orry-la-Ville.

je suis mis sur voie centrale, banalisée. La ligne à 3 voies de Creil jusqu'à Orry-la-Ville. la 16500 à pleine puissance pour faire grimper mes 1300 tonnes.

Je passe Chantilly, où l'AC me demande (encore) si j'ai pas oublié un frein à main, même réponse qu'à ses collègues de CL et PTH.

A l'approche de Orry la Ville, fin de la voie médiane, j'ai le droit à l'avertissement (comme d'hab quoi, encore des voraces à passer). pendant ma phase de freinage, je vois LS AUX qui clignotte. la traction est déjà coupée, je suis en freinage. du coup je plante un chou en plein sur le viaduc entre Chantilly et Orry. j'en profite pour appliquer le guide, qui me dit de vérifier si les ventilateurs des moteurs de traction fonctionnent, je trouve ça étrange car LS AUX qui clignotte, c'est une surchauffe des selfs de lissage, en plus j'avais déjà vérifié au départ à PTH, mais bon, je vais tout de même vérifier.

J'ouvre la porte du compartiment moteur, et là : grosse odeur de friture. je me dis que je repars pas comme ça, que cette épave est bonne pour la casse, je fais ma DDS.

Evidemment, je suis sur voie médiane, j'embête personne. j'ai du attendre 3h, en plein cagnard picard ( mdrmdr ), c'est l'été, fait beau, pas d'ombre sur un viaduc, et pas possible de sortir de la machine : deux voies à 160 de chaque côté.

en plus rien à becter et à boire, je devais finir avant midi, mais je commençais à avoir sacrément les crocs.

Secours par l'avant avec une autre 16500 pas repeinte mais en meilleur état, et c'est moi qui ai du finir mon train avec la machine de secours. j'ai posé le mécano qui m'avait amené la machine à Orry.

résultat pour ma 16500, cuve de la self de lissage fendue

Modifié par geant vert
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Deux DDS en 25100

La première , je suis resté planté sur le racc de l'Évangile

L'autre suite à la défaillance des ventilateur de traction en traversant Nancy

Dans les 2 cas secours par l'avant

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

pas vraiment une demande de secours, parce qu'on n'avait rien demandé, mais quand j'étais aide, une super tournée avec la 9260 :

prise de service 00:52

X-37070 Charolais 01.47 Tolbiac 01.55

4081 Tolbiac 02.11 Juvisy 02.36

4940 Juvisy 04.30 Bercy 05.01 libéré à 05.53

arrivé à Tolbiac, pas de jus sur la ligne, on a fait le trajet derrière la 63123 jusqu'à Juvisy, où on nous gardés jusqu'à nous annoncer qu'il n'y avait rien pour Bercy. Retour HLP !!!

du grand rendement ..... c'était en août 67

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le rappel concerne l'isolement du frein electrique sur ligne en forte pentes...

mais toute cette electronique.... rien de tel qu'une bonne vieille 22200 et ca roule nickel ;)

La 22200 roule nickel????? mdrmdrlotrelakoiquessekoiquesse

Allez, une petite anecdote à la Higgins dans Magnum (quelle culture!! lotrela ):

C'était il ya trois ans environ. Je faisais le 50028 (ME140) entre Dourges et Valenton, loc titulaire 22248. Le train était, comme d'habitude, au taquet (550m et 1180 tonnes). Rouler avec ce train sur le Nord, çà signifie mise en vitesse laborieuse et dès qu'on atteint le 140, on tombe sur un magnifique avertissement qui contraint de foutre un coup de rabot encore plus magnifique pour tomber à 30 km/h.... Bref, tout ce fait à peu près dans ces conditions jusqu'au coupez-courant de Survilliers. Là, refermeture du DJ, puis je met le MPT sur "Traction" pour maintenir le 140 (malgré la légère déclivité à cet endroit, on perd toujours un peu de vitesse...) et là, gros "BOUM" dans le compartiment moteur, disjonction..... Sondage, refermeture du DJ, passage en traction et "BOUM", one again.... J'appelle le régul pour lui dire que vais devoir m'arrêter avant d'aller sur la GC, pour appliquer le guide de dépannage, et d'un commun accord, on choisi le point d'arrêt au dernier carré avant la bif de Stains, ce qui lui permet d'écluser tout son trafic par V1 et VM entre Goussainville et Paris Nord. Appilacation GD: aller voir un CC-DJ quelconque.... j'ouvre la porte du compartiment moteur et là, très forte odeur de brulé.... Dépannage (déjà) terminé donc et DDS!!!! J'ai su après coup que c'était du à un amorçage des tresses moteur et, au delà du tonnage trop excessif avec un seul moteur, heureusement que je n'ai pas chercher à continuer, car j'aurai pu provoquer un incendie.....

C'est une 27000 qui est venu 45 mn plus tard me porter le secours pour emmener ce train jusqu'à Valenton. Pinaise, qu'est ce que c'est confortable une 27000 par rapport à une 22200.......

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas cheminot, mais je tenais à raconter une anecdote qui c'est produite il y a 2 ou 3 ans à Bonnières sur Seine dans les Yvelines, à une quinzaine de kilomètres de Mantes la Jolie. C'était un samedi matin en hiver. Il gelait à pierre fendre, et un rail c'était cassé dans le tunnel de Rolleboise. Un train est arrivé pour Paris, et une annonce sur les quais et dans le train a informé les voyageurs que la circulation était interrompue. Certains se sont débrouillés par leur propre moyen pour rejoindre Mantes la Jolie. D'autre ont patienté dans le train. Tout d'un coup quelqu'un a toqué à la porte du conducteur. L'ADC a ouvert sa porte, s'attendant à un râleur ou un flos d'insultes, et bien non ! C'était un voyageur avec une bouteille termos qui venait proposé un verre de café chaud à l'ADC. Il en a aussi proposé aux contrôleurs et a des voyageurs qui l'accompagnaient. Je n'oublierai jamais ce geste a dit l'ADC plus tard.

Modifié par Lechat78
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas cheminot, mais je tenais à raconter une anecdote qui c'est produite il y a 2 ou 3 ans à Bonnières sur Seine dans les Yvelines, à une quinzaine de kilomètres de Mantes la Jolie. C'était un samedi matin en hiver. Il gelait à pierre fendre, et un rail c'était cassé dans le tunnel de Rolleboise. Un train est arrivé pour Paris, et une annonce sur les quais et dans le train a informé les voyageurs que la circulation était interrompue. Certains se sont débrouillés par leur propre moyen pour rejoindre Mantes la Jolie. D'autre ont patienté dans le train. Tout d'un coup quelqu'un a toqué à la porte du conducteur. L'ADC a ouvert sa porte, s'attendant à un râleur ou un flos d'insultes, et bien non ! C'était un voyageur avec une bouteille termos qui venait proposé un verre de café chaud à l'ADC. Il en a aussi proposé aux contrôleurs et a des voyageurs qui l'accompagnaient. Je n'oublierai jamais ce geste a dit l'ADC plus tard.

C'était Nico ? mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

beaucoup de plaisir à lire vos anecdotes!! N'hésitez pas, continuez d'agrémenter ce sujet de vos expériences!!

Désolé pour le mauvais emplacement original.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec les X73500 j'en suis à 6 DDS en 5 ans, pour tout et n'importe quoi : moteur trop chaud, boucle inductive HS, enregistreur HS, def commande frein électro. etc...

C'est la durée qui m'épate parfois et me fait interroger sur la SNCF et les CRO, même si je sais bien que leur boulot ne doît pas être facile deans ces moments-là...

Vécu, pour une DDS à 3 km de Clermont, 3 heures d'attente... tout va bien !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec les X73500 j'en suis à 6 DDS en 5 ans, pour tout et n'importe quoi : moteur trop chaud, boucle inductive HS, enregistreur HS, def commande frein électro. etc...

C'est la durée qui m'épate parfois et me fait interroger sur la SNCF et les CRO, même si je sais bien que leur boulot ne doît pas être facile deans ces moments-là...

Vécu, pour une DDS à 3 km de Clermont, 3 heures d'attente... tout va bien !

En effet ça fait un peu long. Un coup de bus T2C et t'es à Clermont avant le train! mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voici une DDS qui m'est arrivé il y a quelques années et qui c'est vite terminée.

Retour de RHR au petit matin(vers 06H00) à St André le Gaz. BB25600+RRR à remettre en service au faisceau de SAG. Je monte sur la 25600, léve le panto mais impossible de fermer le DJ(il y a de l'air pourtant). "Qué passa?" me dis-je. helpsoso

Application du GD==>Ben mince la tension batterie est inférieure à 50V! mdrmdr C'est même pas la peine de continuer.La batterie était pourtant ouverte lorsque j'ai fait ma RS! :blink: (Mais bon nous étions en Hiver)

Résultat, j'ai transmis ma DDS en main propre à l'AC de St André le Gaz. D'ou train supprimé plus retour en EV sur Lyon pour ma suite.

J'en ai une autre concernant une Z2 avec impossibilité de fermer le DJ aprés un "Baisser Panto", mais comme il n'y a pas encore prescription je la raconterai peut-être plus tard. :blush:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec les X73500 j'en suis à 6 DDS en 5 ans, pour tout et n'importe quoi : moteur trop chaud, boucle inductive HS, enregistreur HS, def commande frein électro. etc...

C'est la durée qui m'épate parfois et me fait interroger sur la SNCF et les CRO, même si je sais bien que leur boulot ne doît pas être facile deans ces moments-là...

Vécu, pour une DDS à 3 km de Clermont, 3 heures d'attente... tout va bien !

Ca va encore

L'autre jour à Metz, 2 h pour une DDS dans l'avant gare mdrmdr helpsoso

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La 22200 roule nickel????? mdrmdrhelpsoso:blush::blink:

Allez, une petite anecdote à la Higgins dans Magnum (quelle culture!! lotrela ):

C'était il ya trois ans environ. Je faisais le 50028 (ME140) entre Dourges et Valenton, loc titulaire 22248. Le train était, comme d'habitude, au taquet (550m et 1180 tonnes). Rouler avec ce train sur le Nord, çà signifie mise en vitesse laborieuse et dès qu'on atteint le 140, on tombe sur un magnifique avertissement qui contraint de foutre un coup de rabot encore plus magnifique pour tomber à 30 km/h.... Bref, tout ce fait à peu près dans ces conditions jusqu'au coupez-courant de Survilliers. Là, refermeture du DJ, puis je met le MPT sur "Traction" pour maintenir le 140 (malgré la légère déclivité à cet endroit, on perd toujours un peu de vitesse...) et là, gros "BOUM" dans le compartiment moteur, disjonction..... Sondage, refermeture du DJ, passage en traction et "BOUM", one again.... J'appelle le régul pour lui dire que vais devoir m'arrêter avant d'aller sur la GC, pour appliquer le guide de dépannage, et d'un commun accord, on choisi le point d'arrêt au dernier carré avant la bif de Stains, ce qui lui permet d'écluser tout son trafic par V1 et VM entre Goussainville et Paris Nord. Appilacation GD: aller voir un CC-DJ quelconque.... j'ouvre la porte du compartiment moteur et là, très forte odeur de brulé.... Dépannage (déjà) terminé donc et DDS!!!! J'ai su après coup que c'était du à un amorçage des tresses moteur et, au delà du tonnage trop excessif avec un seul moteur, heureusement que je n'ai pas chercher à continuer, car j'aurai pu provoquer un incendie.....

C'est une 27000 qui est venu 45 mn plus tard me porter le secours pour emmener ce train jusqu'à Valenton. Pinaise, qu'est ce que c'est confortable une 27000 par rapport à une 22200.......

Là je pense que la 22248 est fâchée avec ses moteurs ! En stage ligne j'ai eu un souci peu commun, dès que je passais les 50% de puissance environ l'amperemètre (MT1 ou 2 je ne sais plus) se mettait à danser la gigue ! Si j'insistais disjonction, sondage RAS sauf passés les fatidiques 50%. Moralité on se fait garer à Benestroff pour dépanner et là pas de GD sur la loc ! Heureusement un collègue avait eu le même souci une semaine avant et tout le dépannage était repris sur le carnet de bord. On isole le MT, page 400 quelconque, la masse du train est bonne sur 1 moteur et on repart. Ceux qui connaissent la ligne me comprendront si je dis que j'avais mal au pouce droit en arrivant à Conflans (pleine saison des feuilles mortes).

Le retour d'atelier nous apprendra qu'il s'agissait d'un problème de pilotage des thyristors, remplacement des hacheurs du MT en question.

Avec les X73500 j'en suis à 6 DDS en 5 ans, pour tout et n'importe quoi : moteur trop chaud, boucle inductive HS, enregistreur HS, def commande frein électro. etc...

C'est la durée qui m'épate parfois et me fait interroger sur la SNCF et les CRO, même si je sais bien que leur boulot ne doît pas être facile deans ces moments-là...

Vécu, pour une DDS à 3 km de Clermont, 3 heures d'attente... tout va bien !

Les DDS en suppo mériteraient un sujet à elles seules, et encore un autre pour les pannes imaginaires ! helpsoso

Yannick

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Avec les X73500 j'en suis à 6 DDS en 5 ans, pour tout et n'importe quoi : moteur trop chaud, boucle inductive HS, enregistreur HS, def commande frein électro. etc...

C'est la durée qui m'épate parfois et me fait interroger sur la SNCF et les CRO, même si je sais bien que leur boulot ne doît pas être facile deans ces moments-là...

Vécu, pour une DDS à 3 km de Clermont, 3 heures d'attente... tout va bien !

Bonjour,

Une petite question: les voyageurs, on les "tient" comment 3 heures à 3km de Clermont ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Une petite question: les voyageurs, on les "tient" comment 3 heures à 3km de Clermont ?

On ne les tient pas, on les fait pousser!!!! mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Kikou

Les DDS en suppo mériteraient un sujet à elles seules, et encore un autre pour les pannes imaginaires ! mdrmdr

Yannick

Il n'y a qu'avec les suppos que j'ai eu des soucis, pas avec les AGC (sauf qq pannes ne nécessitant pas de DDS)

Et bizarrement aucune DDS avec les 72500, qui circulent pourtant sur un parcours difficile (Bordeaux Lyon via la transversale)

Bonjour,

Une petite question: les voyageurs, on les "tient" comment 3 heures à 3km de Clermont ?

Ils n'étaient pas nombreux (6) et certains dormaient (6h du matin)

Mais pour les 3 autres trains qui passaient de 6 à 8h00, il a fallu organiser une VUT (ligne de Volvic)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ils n'étaient pas nombreux (6) et certains dormaient (6h du matin)

Mais pour les 3 autres trains qui passaient de 6 à 8h00, il a fallu organiser une VUT (ligne de Volvic)

Ils avaient de la chance, pour pousser c'était en pente!! mdrmdr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Voici une DDS qui m'est arrivé il y a quelques années et qui c'est vite terminée.

J'en ai une autre concernant une Z2 avec impossibilité de fermer le DJ aprés un "Baisser Panto", mais comme il n'y a pas encore prescription je la raconterai peut-être plus tard. cestachier

Cette histoire de Z2, ça ne serait pas par hasard la Z 9606 qui a cramé récemment entre Saumur et Tours ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...