Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Un train de fret déraille à Orthez (64)


IGS4

Messages recommandés

Un train de marchandise déraille près de la gare d'Orthez (64)

Vers 18h30 aujourd'hui un train de marchandise a déraillé à quelque 200 mètres de la gare d'Orthez (64).

L'avant-dernier wagon s'est couché sur le bas-côté. Un périmètre de sécurité a été mis en place

par les gendarmes et les pompiers, le wagon transporterait en effet des matières dangereuses.

Tous les trains devant rouler ce soir cette ligne, venant de Pau ou de Bordeaux et Dax, sont pour le

moment suspendus. Les causes de l'accident ne sont pas encore pas connues. Vendredi dernier,

à quelques dizaines de kilomètres de là, sur la commune de Mont dans le bassin de Lacq, c'est

un train de passagers qui avait été immobilisé près de 4 heures suite à la rupture d'un rail.

http://www.sudouest.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens...il y avait longtemps... :Smiley_41:

Fabrice

Cela peut avoir une part d'importance, non? Pour moi, oui, il y'en a une, même si ce n'est pas vital... Mais chacun voit midi à sa porte.

Voila ce que dit Infolignes...

<H3 class=titreRegion>Sortie de voie d’un train de marchandises à Orthez, conséquences ...</H3>

En raison de la sortie de voie d’un train de marchandises à Orthez, la circulation est interrompue dans les deux sens depuis 18h45 afin de permettre des vérifications.

En conséquence, la rame TGV 8539/8 Paris Montparnasse 14h40 / Tarbes 20h39 est terminus exceptionnel en gare de Puyoo. Les voyageurs empruntent des cars de Puyoo jusqu’à Tarbes.

Leur prévoir 1h45 de retard.

puce.gif La rame TGV 8551 Paris Montparnasse 16h10 / Tarbes 22h15 va être terminus exceptionnel en gare de Dax. Les passagers vont prendre des autocars.

Ils devraient enregistrer 1h de retard à l’arrivée.

puce.gif la rame TGV 8557/6 Paris Montparnasse 17h45 / Tarbes 23h47 va être terminus exceptionnel Dax, les voyageurs vont emprunter des bus jusqu’à Tarbes. Leur prévoir 1h de retard.

puce.gif Le train Intercités 14149 Toulouse 16h32 / Irun 20h50 a été terminus exceptionnel Pau. Les voyageurs empruntent des autocars de Pau à Irun.

Leur prévoir 1h de retard.

puce.gif Le train Intercités 14171/0 Bordeaux 18h28 / Tarbes 21h34 a été terminus exceptionnel Dax. Les voyageurs empruntent des autocars pour terminer leur parcours. Leur prévoir 1h de retard.

puce.gif le Lunéa 4055 Paris Austerlitz 23h10 / Tarbes 8h06 est supprimé. Les voyageurs empruntent le Lunéa 4053 Paris Austerlitz 23h10 / Irun 7h36. Ils empruntent ensuite des bus de Dax à Tarbes.

puce.gif Le Lunéa 4051 Tarbes 22h / Dax 00h10 / Paris Austerlitz 7h10 part exceptionnellement de Dax. Les voyageurs empruntent des bus de Tarbes à Dax puis le Lunéa 4052 Hendaye 22h19 / Paris Austerlitz 7h10.

Notez que pour la journée de demain, mercredi 25 novembre :

puce.gif le train Intercités 14167 Tarbes 8h40 / Bordeaux 11h45 partira exceptionnellement de Dax. Les voyageurs empruntent des bus de Tarbes à Dax.

puce.gif la rame TGV 8523 Lourdes 5h52 / Paris Montparnasse 11h30 partira exceptionnellement de Puyoo. Les voyageurs empruntent des bus de Lourdes à Puyoo.

puce.gif la rame TGV 8527 Tarbes 7h26 / Paris Montparnasse 13h48 partira exceptionnellement de Dax. Les voyageurs empruntent des bus de Tarbes à Dax.

Modifié par direct
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu viens de decouvrir Infolignes et veux nous le faire partager ? c'est trés sympa de ta part...

Pour en revenir au fait, je suis trés curieux de ta reflexion sur la causalité du deraillement, qui d'aprés ton raisonnement, ne serait que remarquable parce que généré par une circulation Privée ?

Et s'il s'avère que ce soit une circulation SNCF, tu fais quoi ? des excuses ?

Un peu de recul, decidement.....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Tu viens de decouvrir Infolignes et veux nous le faire partager ? c'est trés sympa de ta part...

Pour en revenir au fait, je suis trés curieux de ton raisonnement sur la causalité du deraillement, qui d'aprés ton raisonnement, ne serait que remarquable parce que généré par une circulation Privée ?

Et s'il s'avère que ce soit une circulation SNCF, tu fais quoi ? des excuses ?

Un peu de recul, decidement.....

Fabrice

Hé oui mon pauvre Fabrice, certains cherchent à rallumer le feu...

Un train à déraillé, un point c'est tout! C'est un incident très grave et il vaudrait mieux d'abord s'inquiéter de savoir si personne n'est blessé plutôt que de supputer sur la couleur de la machine!

On vit une époque formidable... :Smiley_41:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu viens de decouvrir Infolignes et veux nous le faire partager ? c'est trés sympa de ta part...

Pour en revenir au fait, je suis trés curieux de ta reflexion sur la causalité du deraillement, qui d'aprés ton raisonnement, ne serait que remarquable parce que généré par une circulation Privée ?

Et s'il s'avère que ce soit une circulation SNCF, tu fais quoi ? des excuses ?

Un peu de recul, decidement.....

Fabrice

Cher Fabrice;

Si le train Fret appartient à la SNCF, alors, à ma connaissance (qu'un lapin de couloir ou un vendeur m'arrête si je me trompe), dédommagement il y'aura. Tu sais, les fameuses enveloppes régularité.

En revanche, si le train est privé, alors, dédommagement il n'y aura pas.

De plus, personnellement, mais ce n'est que mon avis et mon point de vue, je suis contre le privé sur nos rails. Donc, s’il s’agit d’un train privé, je saurais comment commenter les faits. Mais je ne cracherais pas sur le privé ici, puisque je sais qu'il y'a des salaires d'ECR et autres ici, donc, je respecte. Comme je les respecte en dehors du forum (ah mince, c’est vrai, j’en ai écrasé un l’autre jour lol)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Incident, pour le moment, d'autant plus grave, qu'il s'avererait qu'il s'agisse de wagons MD.

Ca fait franchement c.... de voir un mode de transport si sûr le devenir un peu moins, avec le temps qui passe et les budgets qui ont fondu, depuis des années déjà, et dont on paye maintenant les conséquences...

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Incident, pour le moment, d'autant plus grave, qu'il s'avererait qu'il s'agisse de wagons MD.

Ca fait franchement c.... de voir un mode de transport si sûr le devenir un peu moins, avec le temps qui passe et les budgets qui ont fondu, depuis des années déjà, et dont on paye maintenant les conséquences...

Fabrice

Oh oui, ces rails mal entretenus, parce que l'on manque d'argent pour les entretenir, surtout depuis qu'une entreprise nommée RFF a pris le relais...

Pauvre rail français. De toute façon, si ça continue, tout le monde y passera! ECR, Véolia, mais aussi, la SNCF, cette belle entreprise qui n'est plus celle de papa...

Conclusion: ami voyageur, si d'aventure tu vas dans le Sud Ouest en train, prends garde aux perturbations liées au déraillement d'un train de marchandises quelconque!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Cher Fabrice;

Si le train Fret appartient à la SNCF, alors, à ma connaissance (qu'un lapin de couloir ou un vendeur m'arrête si je me trompe), dédommagement il y'aura. Tu sais, les fameuses enveloppes régularité.

En revanche, si le train est privé, alors, dédommagement il n'y aura pas.

De plus, personnellement, mais ce n'est que mon avis et mon point de vue, je suis contre le privé sur nos rails. Donc, s'il s'agit d'un train privé, je saurais comment commenter les faits. Mais je ne cracherais pas sur le privé ici, puisque je sais qu'il y'a des salaires d'ECR et autres ici, donc, je respecte. Comme je les respecte en dehors du forum (ah mince, c'est vrai, j'en ai écrasé un l'autre jour lol)

Nos rails? Les rails appartiennent à RFF, tu travaille pour RFF?

Fais comme tout le monde, attends d'en savoir plus avant de t'enterrer plus profondément...

Pffff, çà craint!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cher Fabrice;

Si le train Fret appartient à la SNCF, alors, à ma connaissance (qu'un lapin de couloir ou un vendeur m'arrête si je me trompe), dédommagement il y'aura. Tu sais, les fameuses enveloppes régularité.

En revanche, si le train est privé, alors, dédommagement il n'y aura pas.

De plus, personnellement, mais ce n'est que mon avis et mon point de vue, je suis contre le privé sur nos rails. Donc, s'il s'agit d'un train privé, je saurais comment commenter les faits. Mais je ne cracherais pas sur le privé ici, puisque je sais qu'il y'a des salaires d'ECR et autres ici, donc, je respecte. Comme je les respecte en dehors du forum (ah mince, c'est vrai, j'en ai écrasé un l'autre jour lol)

on avait déjà parlé dedomagement sur un autre fil. Si les retards sont consecutifs à un pb lié à une circualtion privée, l'EF paiera....c'est dans les accords de circulations sur le RFN.

Ton point de vue, qui ne correspond absoluement pas au mien puisque j'exerce en EF, est cependant tout autant valable et respectable..

Donc s'il te plait de réactiver une gueguerre qui à djà rempli de nombreuses pages sur ce forum, libre à toi.

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Dans ces histoires il n'y a pas que le dédommagement par enveloppe regularité

Quel que soit l'EF responsable, la SNCF engage forcément beaucoup de frais pour acheminer les voyageurs en souffrance : trains supprimés ou limités, autocars, repas, taxis ou hôtels.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Infolignes - 24/11/2009 21:41

Trafic Réseau Ouest

Sortie de voie d’un train de marchandises à Orthez, conséquences ...

En raison de la sortie de voie d’un train de marchandises à Orthez, la circulation est interrompue dans les deux sens depuis 18h45 afin de permettre des vérifications.

En conséquence, la rame TGV 8539/8 Paris Montparnasse 14h40 / Tarbes 20h39 est terminus exceptionnel en gare de Puyoo. Les voyageurs empruntent des cars de Puyoo jusqu’à Tarbes.

Leur prévoir 1h45 de retard.

La rame TGV 8551 Paris Montparnasse 16h10 / Tarbes 22h15 va être terminus exceptionnel en gare de Dax. Les passagers vont prendre des autocars.

Ils devraient enregistrer 1h de retard à l’arrivée.

La rame TGV 8557/6 Paris Montparnasse 17h45 / Tarbes 23h47 va être terminus exceptionnel Dax, les voyageurs vont emprunter des bus jusqu’à Tarbes. Leur prévoir 1h de retard.

Le train Intercités 14171/0 Bordeaux 18h28 / Tarbes 21h34 a été terminus exceptionnel Dax. Les voyageurs empruntent des autocars pour terminer leur parcours. Leur prévoir 1h de retard.

le Lunéa 4055 Paris Austerlitz 23h10 / Tarbes 8h06 est supprimé. Les voyageurs empruntent le Lunéa 4053 Paris Austerlitz 23h10 / Irun 7h36. Ils empruntent ensuite des bus de Dax à Tarbes.

Le Lunéa 4051 Tarbes 22h / Dax 00h10 / Paris Austerlitz 7h10 part exceptionnellement de Dax. Les voyageurs empruntent des bus de Tarbes à Dax puis le Lunéa 4052 Hendaye 22h19 / Paris Austerlitz 7h10.

Notez que pour la journée de demain, mercredi 25 novembre :

le train Intercités 14167 Tarbes 8h40 / Bordeaux 11h45 partira exceptionnellement de Dax. Les voyageurs empruntent des bus de Tarbes à Dax.

la rame TGV 8523 Lourdes 5h52 / Paris Montparnasse 11h30 partira exceptionnellement de Puyoo. Les voyageurs empruntent des bus de Lourdes à Puyoo.

la rame TGV 8527 Tarbes 7h26 / Paris Montparnasse 13h48 partira exceptionnellement de Dax. Les voyageurs empruntent des bus de Tarbes à Dax.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tiens...il y avait longtemps... lotrela

Fabrice

Trop longtemps pour certains visiblement.... revoltages

Cela peut avoir une part d'importance, non? Pour moi, oui, il y'en a une, même si ce n'est pas vital... Mais chacun voit midi à sa porte.

Peu importe l'opérateur.... ce que les clients vont voir, c'est qu'ils vont (encore) être en retard.....

Après, l'analyse et l'enquête qui s'en suivra dira s'il y a ou non responsablité de l'EF du train qui a déraillé.

Mais maintenant, comme l'a souligné Fabr, si c'est un train SNCF qui déraille, tu dis quoi? Que çà peut arriver, mais si c'est un privé c'est inadmissible??? En tout cas, moi, je ne vois pas de différence. Des trains SNCF qui déraillent, il y en a aussi.... Le truc, c'est que si c'est dans un triage ou des voies de services, vu que çà ne perturbe pas le sacro-saint trafic VFE, ben tu n'en saura rien sur Info-lignes....

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Un train de marchandise déraille près de la gare d'Orthez (64)

Vers 18h30 aujourd'hui un train de marchandise a déraillé à quelque 200 mètres de la gare d'Orthez (64).

Rempli de butane, le wagon-citerne déraille

Pour une raison encore inconnue, le 27e wagon d'un convoi arrivant de Bayonne et

se dirigeant vers le complexe chimique de Lacq s'est couché sur le flanc gauche,

à hauteur de l'hôpital, sectionnant l'une des vannes de butane liquide.

Le produit inflammable s'est alors répandu sur la voie ferrée.

« Ça a fait un bruit impressionnant », témoigne Christophe Bouriat, directeur du centre

hospitalier. L'agent de sécurité incendie de l'établissement de soins, qui effectuait sa ronde,

a donné l'alerte.

L'hôpital confiné

Dès lors, une déferlante d'uniformes balaie le quartier de la gare : les sapeurs-pompiers,

dont la cellule d'intervention chimique du département, une trentaine de gendarmes de la

compagnie d'Orthez et du groupement d'intervention de Pau, à la tête de laquelle le colonel

Xavier Ducept, les capitaines Hebinger et Losson. Mission première des gendarmes :

boucler le quartier de la gare, en raison de la dangerosité du produit déversé.

L'hôpital, en première ligne, est confiné. « Nous avons fermé toutes les issues,

portes et fenêtres, et tiré les stores des différents services : maternité, neurologie,

cardiologie, réadaptation fonctionnelle, explique le directeur de l'établissement.

Pour l'instant, nous n'avons pas d'ordre d'évacuation. »

De la fuite de butane ou de l'état de la voie, montré du doigt par les usagers et par le

Conseil régional, quel a été l'élément déclencheur de l'accident ? L'enquête ne pourra

démarrer qu'une fois le wagon vidé de sa substance dangereuse et redressé. Ce devrait être

effectué ce matin, selon le directeur de cabinet du préfet, Frédéric Loiseau. L'opération des

pompiers, délicate, s'annonçait en effet très longue, hier soir.

Pour mémoire, le déraillement d'un train transportant des matières explosives,

à Artix, le 13 novembre 2008, avait occupé les soldats du feu durant deux jours.

http://www.sudouest.com

Modifié par IGS4
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est donc confirmé: une citerne MD, et heureusement, personne n'est touché...

Je pense surtout à nos amis Italiens qui n'ont eu cette chance, il y a quelques mois.... :blush:

Mais merde, alors !!! Un systeme si efficace pour transporter en toute sécurité les produits les plus dangeureux, et l'on constate de nombreux pans qui vacillent....

Désolé, ce n'est pas le destin...il y a une causalité à tout celà. Pour l'Italie, il s'agissait d'essieux defectueux. Eh bien les essieux, celà se contrôle...

On ne va pas arriver tout de même au point où il sera plus sûr de faire transporter ces marchandises par la route..???? ;)

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est donc confirmé: une citerne MD, et heureusement, personne n'est touché...

Je pense surtout à nos amis Italiens qui n'ont eu cette chance, il y a quelques mois.... :blink:

Mais merde, alors !!! Un systeme si efficace pour transporter en toute sécurité les produits les plus dangeureux, et l'on constate de nombreux pans qui vacillent....

Désolé, ce n'est pas le destin...il y a une causalité à tout celà. Pour l'Italie, il s'agissait d'essieux defectueux. Eh bien les essieux, celà se contrôle...

On ne va pas arriver tout de même au point où il sera plus sûr de faire transporter ces marchandises par la route..???? lotrela

Fabrice

Pour info

La vérité des prix

Deux grands instituts européens, INFRAS et IWW, dans le cadre du Grenelle de

l’Environnement, ont comparé le coût réel du transport ferroviaire et du transport

routier de marchandises.

Le résultat est sans appel :

pour le transport ferroviaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17,90 euros pour 1000 tonnes/km

pour le transport routier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .71,20 euros pour 1000 tonnes/km

Encore fallait-il réintroduire dans le coût du transport routier tout ce qu’il devrait payer

et que le contribuable paye à sa place : entretien des routes, coût des accidents,

problèmes de santé publique…

Et ces études ne prennent pas en compte la congestion des axes routiers, les

pollutions, les nuisances sonores…

Le triage de Miramas voit transiter chaque jour une vingtaine de trains

de marchandises dangereuses (soit l’équivalent de 300 camions), sans

aucun incident grave à ce jour, et ce, grâce à l’application stricte des

mesures de sécurité en vigueur à la SNCF.

Une sécurité maximale

Les accidents ferroviaires font très rarement de nombreuses victimes. Alors que les

seuls poids lourds sont à l’origine de 6 500 morts par an dans l’UE (source Fédération

Européenne Transport et Environnement).

Depuis 2004, il y a en France, 1,8 million de camions supplémentaires sur nos routes.

Les études d’accidentologie démontrent que ceux-ci sont impliqués dans plus d’un tiers

des accidents graves.

Avec 81% de trafic de marchandises transportées, le transport routier génère une forte

saturation routière. De plus, les chargements de matières dangereuses ont plus intérêt

à transiter par le fer que par la route (ex : en 2003, en région PACA, le fer en a transporté

7 millions de tonnes grâce à 141 000 convois. La route, elle, en a transporté autant mais

sur 462 000 camions – Source Cypres/ORS PACA). Il est à noter que depuis la

libéralisation du transport de fret ferroviaire, nous assistons en France et en Europe à

des accidents répétitifs, car les normes de sécurité appliquées par ces entreprises

privées sont réduites pour augmenter leur productivité

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Pour info

La vérité des prix

Deux grands instituts européens, INFRAS et IWW, dans le cadre du Grenelle de

l'Environnement, ont comparé le coût réel du transport ferroviaire et du transport

routier de marchandises.

Le résultat est sans appel :

pour le transport ferroviaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17,90 euros pour 1000 tonnes/km

pour le transport routier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .71,20 euros pour 1000 tonnes/km

Encore fallait-il réintroduire dans le coût du transport routier tout ce qu'il devrait payer

et que le contribuable paye à sa place : entretien des routes, coût des accidents,

problèmes de santé publique…

Et ces études ne prennent pas en compte la congestion des axes routiers, les

pollutions, les nuisances sonores…

Le triage de Miramas voit transiter chaque jour une vingtaine de trains

de marchandises dangereuses (soit l'équivalent de 300 camions), sans

aucun incident grave à ce jour, et ce, grâce à l'application stricte des

mesures de sécurité en vigueur à la SNCF.

Une sécurité maximale

Les accidents ferroviaires font très rarement de nombreuses victimes. Alors que les

seuls poids lourds sont à l'origine de 6 500 morts par an dans l'UE (source Fédération

Européenne Transport et Environnement).

Depuis 2004, il y a en France, 1,8 million de camions supplémentaires sur nos routes.

Les études d'accidentologie démontrent que ceux-ci sont impliqués dans plus d'un tiers

des accidents graves.

Avec 81% de trafic de marchandises transportées, le transport routier génère une forte

saturation routière. De plus, les chargements de matières dangereuses ont plus intérêt

à transiter par le fer que par la route (ex : en 2003, en région PACA, le fer en a transporté

7 millions de tonnes grâce à 141 000 convois. La route, elle, en a transporté autant mais

sur 462 000 camions – Source Cypres/ORS PACA). Il est à noter que depuis la

libéralisation du transport de fret ferroviaire, nous assistons en France et en Europe à

des accidents répétitifs, car les normes de sécurité appliquées par ces entreprises

privées sont réduites pour augmenter leur productivité

"car les normes de sécurité appliquées par ces entreprises privées sont réduites pour augmenter leur productivité"

J'émettrais toutefois une réserve, en ne faisant aucune distinction entre entreprises "historiques" et entreprises "privées". Depuis cette fameuse "libéralisation", les ex-entreprises historiques poursuivent exactement la même politique et fonctionnent sur le même principe que les entreprises "privées". Il suffit de voir dans quel état se trouve la SNCF après tous ces "plans" censés la redresser: elle n'existe plus qu'au niveau virtuel. Reniée, honnie, jetée en pâture, écartelée, découpée, hachée menue, éparpillée, anéantie, dispersée aux quatre vents... et bientôt OUBLIÉE. La sécurité la-dedans? Tout le monde s'en contre-fout dans les hautes sphères, pourvu que la machine à cash continue de leur remplir les poches.

Pour le reste, entièrement d'accord, les apprentis sorciers ont fini par détraquer complètement la mécanique et emballer le système. Les matheux, dont je ne fais pas partie (suis trop faignant...) appelleraient surement çà la fréquence de résonance, et eux savent combien c'est extrêmement préoccupant.

Mais au lieu de le reconnaitre comme les adultes responsables qu'ils sont sensés êtres, ils s'enfoncent(1) dans leur caprices d'enfants gâtés. Plutôt que d'admettre leurs erreurs(2) ils préfèrent continuer ce délire, sans jamais accepter d'en assumer les conséquences catastrophiques.

(1) et nous avec!

(2) et d'assumer leur simple statut d'être humain ordinaire, eux qui se prennent pour l'élite infaillible.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Accidents repetitifs liés aux nouvelles EF ????En france, une accidentologie particulière se dégage des nouvelles EF ? ( on ne parle pas là d'incidentologie, soyons clair !! )

mais encore ?

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

J'émettrais toutefois une réserve, en ne faisant aucune distinction entre entreprises "historiques" et entreprises "privées". Depuis cette fameuse "libéralisation", les ex-entreprises historiques poursuivent exactement la même politique et fonctionnent sur le même principe que les entreprises "privées".

le mot qui change tout ....

l'appel au secteur privé (faussement privé d'ailleurs, ECR est la filiale d'une entreprise nationalisée) pour détruire le secteur public, et tant pis si Assouan se fâche contre moi,

c'est systématique :

la poste, l'enseignement public , la sécurité sociale, EDF, GDF, la recherche sont cassés pour laisser la place au privé.

et donc

les apprentis sorciers

ne sont pas des apprentis sorciers, ils savent ce qu'ils font et pour qui ils travaillent. Pas seulement pour leur poche (même si ce n'est pas à négliger) mais pour leur caste

Les besoins en capitaux de plus en plus gigantesques et de plus en plus improductifs de ces géants financiers exigent de mettre en coupe réglée tout ce qui travaille et donc produit.

En être au point de taxer les accidentés du travail ..... le fond de l'abîme de l'humanisme. Ils n'en ont plus une trace. Ils sont inqualifiables.

Modifié par 5121
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Cher Fabrice;

Si le train Fret appartient à la SNCF, alors, à ma connaissance (qu'un lapin de couloir ou un vendeur m'arrête si je me trompe), dédommagement il y'aura. Tu sais, les fameuses enveloppes régularité.

En revanche, si le train est privé, alors, dédommagement il n'y aura pas.

De plus, personnellement, mais ce n'est que mon avis et mon point de vue, je suis contre le privé sur nos rails. Donc, s'il s'agit d'un train privé, je saurais comment commenter les faits. Mais je ne cracherais pas sur le privé ici, puisque je sais qu'il y'a des salaires d'ECR et autres ici, donc, je respecte. Comme je les respecte en dehors du forum (ah mince, c'est vrai, j'en ai écrasé un l'autre jour lol)

J'ai un souci en lisant cela: je ne comprends pas ou se situe l'éventuelle opposition public/privé.

Il y a et depuis longtemps maintenant, des EF. ECR, VEOLIA et SNCF. Oui SNCF n'est qu'une EF parmi les autres. On aime ou on aime pas, mais cela est la réalité.

En l'occurence, dans cette courbe, ou à l'époque les essieux des citernes ou des trémies de souffre passaient en crissant, en tête, il y avait souvent une UM de 4700 ou 4600.

Cela était donc LA SNCF. NON, les wagons étaient propriété d'un pool privé. Tout comme aujourd'hui.

Car si EF il y a, dans un déraillement il y aura toujours au moins trois composantes:

le tractionaire, le propriétaire du wagon et le propriétaire de l'infrastructure. Sans oublier toutes les déléguations maintenances etc....

Alors réduire un déraillement à une bataille d'EF cela me parait un peu....je dirais (par politesse)désuet et réducteur (pas de 8500).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)

Il suffit de voir dans quel état se trouve la SNCF après tous ces "plans" censés la redresser: elle n'existe plus qu'au niveau virtuel. Reniée, honnie, jetée en pâture, écartelée, découpée, hachée menue, éparpillée, anéantie, dispersée aux quatre vents... et bientôt OUBLIÉE.

(...)

Là je m'incline. On parle juste du premier opérateur ferroviaire en France, 14 000 trains par jour dont plus de la moitié pour le service public (Transilien et Ter), 160 00 personnes qui ont le même logo en haut de leur feuille de paye mensuelle, ... atomisée quoi la Sncf !!! (désolée j'y travaille encore et j'en suis encore fière, j'imagine que cela me passera)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.