Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Fin de la desserte fret de Peyrieu (Ain)


IGS4

Messages recommandés

La nouvelle est tombée il y a quelques jours.

Pour des raisons de sécurité, la ligne destinée au transport de marchandises entre Peyrieu et

Virieu-le-Grand, est dorénavant fermée. Une décision difficile à comprendre pour les entreprises

du secteur qui utilisaient cette ligne et qui ont appris la nouvelle par un simple appel de la SNCF.

C'est le cas de Cérégrain. La coopérative affrétait jusqu'alors cinquante trains par an sur cette ligne.

Le directeur, Denis Rougeaux explique : « Cette mesure va nous obliger à mettre sur la route

2 600 camions supplémentaires par an. » Et qu'en sera-t-il pour les autres entreprises du secteur

qui utilisaient également le fret. Cérégrain propose une table ronde entre les élus, les sociétés

concernées et les gestionnaires de la ligne. De son côté, Réseau ferré de France met en avant

un coût trop important pour la rénovation complète de la ligne : quelque 6 millions d'euros, selon

Pascal Andrault, du service de gestion du réseau.

http://www.leprogres.fr

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Qui veut tuer son chien....

Si on avait dépensé quelques milliers d'euros chaque année pour entretenir ce bout de ligne, il n'y aurait pas besoin de dépenser 6 millions aujourd'hui.

Seule solution "offerte" aux clients : prendre à leur charge les 6 millions, ce qu'ils ne peuvent se permettre.

Le décret de déclassement doit surement être déjà signé, il ne reste que la date à inscrire.

Et 20 bornes de moins dans la besace de RFF !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Qui veut tuer son chien....

Si on avait dépensé quelques milliers d'euros chaque année pour entretenir ce bout de ligne, il n'y aurait pas besoin de dépenser 6 millions aujourd'hui.

Seule solution "offerte" aux clients : prendre à leur charge les 6 millions, ce qu'ils ne peuvent se permettre.

Le décret de déclassement doit surement être déjà signé, il ne reste que la date à inscrire.

Et 20 bornes de moins dans la besace de RFF !!!

Rappelle toi des belles paroles de notre secretaire d'etat aux transports il y a 1 mois environ,

il demandait a RFF de ne plus declasser ni vendre les lignes fermées,

dans l'espoir un jour d'une re-ouverture au Fret.... :Smiley_76: .

De toute facon, si aucun projet de voyageurs, je ne vois pas trop ces lignes se re-ouvrir.....

A part si la region met la main a la poche comme pour montereau - flamboin.

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Rappelle toi des belles paroles de notre secretaire d'etat aux transports il y a 1 mois environ, ...

A part si la region met la main a la poche

alors vous savez pour qui ne pas voter en mars, vu que Bertrand a promis ce matin que les régions passant à l'UMP n'augmenteraient pas les impôts ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Nouvelle parue sur l'intranet Fret,

la fermeture semble ineluctable,

6 millions de travaux, pour seulement 25000 euros de recettes annuelles....

25.000 Euros de recettes pour 50 trains (minimum) ?

500 euros par train complet de céréales ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

25.000 Euros de recettes pour 50 trains (minimum) ?

500 euros par train complet de céréales ?

Les 500 euros/trains doivent correspondre à ce qui est reversé à RFF pour l'usage de la ligne( bien que celà me semble énorme, puisque presque le coût d'un sillon MA Province Paris ) donc son entretien s'il n'y a pas de péréquation..

Pour les trains complets, la recette doit être plutôt du style 20 000 euros/train....pour l'EF.

Mais puisque tout va finir sur la route, autant ne plus s'embeter à financer quoi que ce soit en ferroviaire,

laissons les choses se faire d'elles mêmes, et supprimons aussi toutes ces belles réunions qui ne servent

fichtrement à rien ( Grenelle, Copenhague, etc..... )

Consommons et polluons, bientôt nous creverons.....

Fabrice

Modifié par Fabr
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

25.000 Euros de recettes pour 50 trains (minimum) ?

500 euros par train complet de céréales ?

L'article est visible sur intra et extranet, 25 novembre 2009.

D'autres entreprises sur cette ligne sont aussi touchées par cette fermeture.

Rff annonce donc ces chiffre, et dit egalement que si la region veut mettre la main a la poche..........

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Mais puisque tout va finir sur la route, autant ne plus s'embeter à financer quoi que ce soit en ferroviaire,

laissons les choses se faire d'elles mêmes, et supprimons aussi toutes ces belles réunions qui ne servent

fichtrement à rien ( Grenelle, Copenhague, etc..... )

Consommons et polluons, bientôt nous creverons.....

Fabrice

Copenhague bigbisous ...tiens tiens ,c'est bientôt . !

Bienvenu au club !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Question de profane... est-ce que le devis de RFF correspond à ce qui est strictement indispensable pour que les trains de fret puissent rouler en sécurité, le cas échéant à vitesse réduite, où à la réfection "luxueuse" d'une ligne complète façon TGV ?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ca depend de la methode utilisée... pour les travaux .

Dans un cas tu fais en " Quantite suffisante pour le traffic previsible a petite vitesse" , dans l'autre tu

fais application stricte d'une IN ...

Apres il faut voir le contexte et le vecu de la ligne bien sur , une petite expertise me paraitrait

indispensable pour juger, car il peut y avoir des gouffres a finance ( Ouvrage d'arts importants

et mal portants par exemple ...)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Merci de l'info. Là quelqu'un a parlé de "20 bornes", 6M€ divisé par 20 000, on est à 300 euros/m, rien à dire.

Maintenant, c'est clair qu'avec un train par semaine, une ligne peut difficilement être "rentable".

La ou je me pose des questions c'est :

- est ce que Fret, et les autres EF attendent passivement les appels d'offres ?

ou,

- les diverses entreprises sur cette lignes ont étés démarchées en vue d'une mise sur le rail de leur activités de transport ?

Dans le 2e cas, en concertation avec la region, RFF et autres acteurs la fermeture pourrait etre revue...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

La ou je me pose des questions c'est :

- est ce que Fret, et les autres EF attendent passivement les appels d'offres ?

ou,

- les diverses entreprises sur cette lignes ont étés démarchées en vue d'une mise sur le rail de leur activités de transport ?

Dans le 2e cas, en concertation avec la region, RFF et autres acteurs la fermeture pourrait etre revue...

Disons poliment que pour quelques wagons semaines, puis des trains complets de ci de là, pour le moment, il n'y a pas d'EF à se battre.

Le wagon "isolé" n'interresse aucune EF..donc ils preferent voir les camions faire le taf...Puis d'OFP tant "prônées", on ne voit pas le bout d'un essieu, du moins sur le secteur concerné...alors que les programmes de refection de materiels continuent...

lapleunicheuse

Fabrice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

(...)Le wagon "isolé" n'interresse aucune EF..donc ils preferent voir les camions faire le taf...(...)

Bonjour,

Le wagon isolé n'est pas non plus une solution universelle: il y a des transports dont les caractéristiques sont telles que seule la solution camion est pertinente, deux exemples:

Une assoc. dont je suis membre vient d'organiser un salon du livre ancien à Saint Germain en Laye, le matériel pour les stands (remplissant un semi ou un wagon couvert 40h/8ch si ça existe toujours) était quelque part en Champagne-Ardennes. Je me suis posé la question d'une solution train: elle aurait nécessité deux transbordements de plus, alors que, pour le déchargement du moins, le cul du camion arrivait à la porte du local.

Même chose en Limousin chez un fabricant d'huiles industrielles qui, jadis, faisait plusieurs navettes de camionnette jusqu'aux débords de Saint-Germain-les-Belles où on lui laissait un wagon plusieurs jours pour le charger, lequel wagon partait ensuite vers une gare lointaine où une camionnette venait le décharger pour approvisionner un dépôt régional. Là encore, l'amélioration du réseau routier aidant, c'est un semi qui vient directement à l'usine.

Il y a aussi dans le transport routier une appréciable COMMODITE du point de vue du CLIENT. De plus, les coûts de personnel augmentant, les ruptures de charges deviennent inacceptables car elles induisent des frais de transbordement qui explosent. Ce n'est pas que le rail démérite, c'est que les autres modes progressent...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce n'est pas toi que je vise, mais tant qu'il y a des millions de chômeurs, je trouve que soulever le problème du coût de la main-d'oeuvre est indécent !

Quel est le coût social du chômeur, qui pourrait être occupé intelligemment à une botte de métiers non rentables du point de vue mercantile de ceux qui gouvernent (??) l'économie, mais utiles à la société toute entière ?????

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

ce n'est pas toi que je vise, mais tant qu'il y a des millions de chômeurs, je trouve que soulever le problème du coût de la main-d'oeuvre est indécent !

Quel est le coût social du chômeur, qui pourrait être occupé intelligemment à une botte de métiers non rentables du point de vue mercantile de ceux qui gouvernent (??) l'économie, mais utiles à la société toute entière ?????

Comme le dis Km315 , vaste débat.....

Effectivement , l'idée est bonne.Sauf qu'il y a qlq éléments qui sont génants pour arriver à appliquer ton idée .Tout d'abord , pour faire simple.Pour que le fret tourne , il faudrait une tres grande volonté politique.Et encore plus pour le wagon isolé .Il mériterait effectivement un systeme de subvention d'état .Ce sera le seul moyen pour retirer des camions des routes.Ce serait une véritable politique écologique .Mais:

- l'état ne veut pas

- l'état n'a pas le droit

- l'europe l'interdit

Et ceux qui poourraient être du côté férroviaire sont opposé au subventionnement (ceux qui se revendiquent écolo )

Cohn Bendit , extrait:

"« Je suis très ferme sur le déficit public. Par principe, tout écologiste conséquent doit être pour une limitation des dépenses publiques.Les marchés publics doivent être ouverts à la concurrence. Des services comme le téléphone, la poste, l’électricité n’ont pas de raison de rester dans les mains de l’État. Il insiste : « Il n’y a pas de raison qu’il existe un service public de la télévision "

Donc , c'est perdu d'avance surtout pour ce genre de ligne car comme le dit un collègue plus haut, le camion sera moins cher dans tous les cas ...On dit merci qui? et on sait pour qui ne pas voter le prochain coup ......Certe , il ne cite pas le fer ...mais bon , c'est un oubli... !

Il s'en fout il prend l'avion...pas emmerdé sur les routes

re

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 semaines plus tard...

Ligne Virieu-le-Grand - Peyrieu : la CGT cheminots sera « vigilante »

Après l'arrêt de l'exploitation de la ligne Virieu - Peyrieu assurant la desserte de la coopérative

Cérégrain, la CGT cheminots monte au créneau. Cette ligne n'assurait plus que du trafic marchandise.

Le syndicat déplore cette fermeture, « inadmissible », décidée « unilatéralement » selon lui.

Il n'a eu de cesse « de dénoncer le manque d'entretien de cette ligne » . . .

Virieu-le-Grand - Peyrieu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 années plus tard...

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.