Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Le Teil - Nîmes - Réouverture au service voyageurs


Messages recommandés

Le train exploratoire à Aramon et Remoulins

La réouverture de la ligne rive droite est en bonne voie

Dans notre édition de samedi, nous évoquions la potentielle réouverture de la ligne

ferroviaire de la rive droite du Rhône aux voyageurs. Un train exploratoire est d'ailleurs

organisé ce mardi 5 janvier avec, à son bord, nombre de décideurs.

La gare de Bagnols devait être le seul arrêt de ce train qui va relier Le Teil et Nîmes.

Finalement, deux nouvelles haltes symboliques se sont rajoutées : Aramon et Remoulins.

« Compte tenu de la forte implication de ces deux municipalités dans la réouverture de la

ligne au trafic TER et à l'animation festive qu'elles vont mettre en place le 5 janvier dans

leurs gares respectives, le train marquera symboliquement l'arrêt pour saluer les maires

présents », commente Jacques Pongy, vice-président . . .

Midi Libre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le train exploratoire à Aramon et Remoulins

La réouverture de la ligne rive droite est en bonne voie

Dans notre édition de samedi, nous évoquions la potentielle réouverture de la ligne

ferroviaire de la rive droite du Rhône aux voyageurs. Un train exploratoire est d'ailleurs

organisé ce mardi 5 janvier avec, à son bord, nombre de décideurs.

La gare de Bagnols devait être le seul arrêt de ce train qui va relier Le Teil et Nîmes.

Finalement, deux nouvelles haltes symboliques se sont rajoutées : Aramon et Remoulins.

« Compte tenu de la forte implication de ces deux municipalités dans la réouverture de la

ligne au trafic TER et à l'animation festive qu'elles vont mettre en place le 5 janvier dans

leurs gares respectives, le train marquera symboliquement l'arrêt pour saluer les maires

présents », commente Jacques Pongy, vice-président . . .

Midi Libre

l'Ardèche , le seul département sans ligne voyageur depuis 1968 me semble t-il .(je peux me tromper) c'est un miracle !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

l'Ardèche , le seul département sans ligne voyageur depuis 1968

me semble t-il .(je peux me tromper) c'est un miracle !

L'étoile ferroviaire de Vogüé cestachier

Vogüé - Largentière et (Aubenas) La Levade d'Ardèche - Prades

Vogüé - Ruoms-Vallon - Robiac (Gard)

Vogüe - Saint-Jean le Centenier - Le Teil

Fermeture au service voyageurs : le 9 mars 1969

Fermeture au service marchandises : le 1er avril 1988

A la belle époque la gare de Vogüé possédait 2 postes

d'aiguillages et comptait une trentaine d'agents

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'étoile ferroviaire de Vogüé cestachier

A la belle époque la gare de Vogüé possédait 2 postes

d'aiguillages et comptait une trentaine d'agents

Ligne 805 - Le Teil - Vogüé - Ruoms-Vallon - Robiac - Alès (99.500 km)

En 1968 la desserte voyageurs était assurée par des autorails de 2ème classe

Train 2901 - Vogüé 5.12 Balazuc 5.18 Pradons 5.23 Ruoms-Vallon 5.28 Robiac 6.13

Train 2949 - Le Teil 5.45 Aubignas-Alba 5.59 Saint-Jean-le-Centenier 6.08 Vogüé 6.22/6.25 Saint-Sernin 6.32

Aubenas 6.39 Pont-d'Aubenas 6.43 Vals-les-Bains 6.49 Lalevade d'Ardèche-Prades 6.55

Express 31 - Paris-Lyon 21.52 Lyon-Perrache 4.10/4.32 Valence 5.49/6.11 Marseille Saint-Charles 8.59

Train 2919 - Valence 6.17 Le Teil 7.19/7.29 Aubignas-Alba 7.44 Saint-Jean-le-Centenier 7.57 Vogüé 8.11/8.19

Saint-Sernin 8.26 Aubenas 8.35 Pont-d'Aubenas 8.40 Vals-les-Bains 8.46 Lalevade d'Ardèche-Prades 8.52

Direct 1ère/2ème 901 - Lyon-Perrache 7.35 Givors-Canal 7.51/7.52 Le Teil 9.50/9.54 Nîmes 11.41

Train 2953 - Le Teil 10.00 Aubignas-Alba 10.17 Saint-Jean-le-Centenier 10.29 Vogüé 10.44/10.52

Saint-Sernin 10.59 Aubenas 11.08 Pont-d'Aubenas 11.13 Vals-les-Bains 11.20 Lalevade d'Ardèche-Prades 11.27

Train 2905 - Vogüé 12.13 Balazuc 12.19 Pradons 12.24 Ruoms-Vallon 12.29 Robiac 13.13/13.14 Alès 14.01

Train 2923 - Vogüé 19.51 Balazuc 19.57 Pradons 20.02 Ruoms-Vallon 20.07

Robiac 20.53/21.00 Alès 21.40 - Samedis, veilles de fêtes, dimanches et fêtes

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'étoile ferroviaire de Vogüé cestachier

Vogüé - Largentière et (Aubenas) La Levade d'Ardèche - Prades

Vogüé - Ruoms-Vallon - Robiac (Gard)

Vogüe - Saint-Jean le Centenier - Le Teil

Fermeture au service voyageurs : le 9 mars 1969

Fermeture au service marchandises : le 1er avril 1988

A la belle époque la gare de Vogüé possédait 2 postes

d'aiguillages et comptait une trentaine d'agents

merci pour la précision ! ça fait rêver 30 agents à vogüé gare !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'étoile ferroviaire de Vogüé cestachier

Vogüé - (Aubenas) La Levade d'Ardèche - Prades

Ligne 806 - Vogüé - Aubenas - Lalevade d'Ardèche-Prades (18.900 km)

En 1968 la desserte voyageurs était assurée par des autorails de 2ème classe

Train 2949 - Le Teil 5.45 Aubignas-Alba 5.59 Saint-Jean-le-Centenier 6.08

Vogüé 6.22/6.25 Saint-Sernin 6.32 Aubenas 6.39 Pont-d'Aubenas 6.43

Vals-les-Bains 6.49 Lalevade d'Ardèche-Prades 6.55

Express 31 - Paris-Lyon 21.52 Lyon-Perrache 4.10/4.32

Valence 5.49/6.11 Marseille Saint-Charles 8.59

Train 2919 - Valence 6.17 Le Teil 7.19/7.29 Aubignas-Alba 7.44

Saint-Jean-le-Centenier 7.57 Vogüé 8.11/8.19 Saint-Sernin 8.26 Aubenas 8.35

Pont-d'Aubenas 8.40 Vals-les-Bains 8.46 Lalevade d'Ardèche-Prades 8.52

Direct 1ère/2ème 901 - Lyon-Perrache 7.35 Givors-Canal 7.51/7.52 Le Teil 9.50/9.54 Nîmes 11.41

Train 2953 - Le Teil 10.00 Aubignas-Alba 10.17 Saint-Jean-le-Centenier 10.29

Vogüé 10.44/10.52 Saint-Sernin 10.59 Aubenas 11.08 Pont-d'Aubenas 11.13

Vals-les-Bains 11.20 Lalevade d'Ardèche-Prades 11.27

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'étoile ferroviaire de Vogüé cestachier

Vogüé - (Aubenas) La Levade d'Ardèche - Prades

Ligne 806 - Vogüé - Aubenas - Lalevade d'Ardèche-Prades (18.900 km)

En 1968 la desserte voyageurs était assurée par des autorails de 2ème classe

Train 2950 - Lalevade d'Ardèche-Prades 7.02 Vals-les-Bains 7.11

Pont-d'Aubenas 7.15 Aubenas 7.19 Saint-Sernin 7.26 Vogüé 7.32

Train 2920 - Vogüé 7.36/7.41 Saint-Jean-le-Centenier 7.56 Aubignas-Alba 8.06 Le Teil 8.15

Direct 1ère/2ème 904 - Nîmes 7.35 Le Teil 9.22/9.26 Givors-Canal 11.30/11.31 Lyon-Perrache 11.50

Train 2906 - Lalevade d'Ardèche-Prades 11.35 Vals-les-Bains 11.44 Pont-d'Aubenas 11.48

Aubenas 11.52 Saint-Sernin 11.58 Vogüé 12.04/12.08 Le Teil 12.44/12.55 Valence 13.58

Express 50 - Marseille Saint-Charles 12.00 Valence 14.15/14.18

Lyon-Perrache 15.29/15.35 Paris-Lyon 20.02

Train 2960 - Lalevade d'Ardèche-Prades 18.50 Vals-les-Bains 18.59

Pont-d'Aubenas 19.03 Aubenas 19.09 Saint-Sernin 19.18 Vogüé 19.25/19.33

Saint-Jean-le-Centenier 19.51 Aubignas-Alba 20.01 Le Teil 20.11

Direct 1ère/2ème 914 - Nîmes 18.45 Le Teil 20.38/20.41

Givors-Canal 22.42/22.43 Lyon-Perrache 23.02

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Ligne 805 - Le Teil - Vogüé - Ruoms-Vallon - Robiac - Alès (99.500 km)

En 1968 la desserte voyageurs était assurée par des autorails de 2ème classe

Train 2950 - Lalevade d'Ardèche-Prades 7.02 Vals-les-Bains 7.11

Pont-d'Aubenas 7.15 Aubenas 7.19 Saint-Sernin 7.26 Vogüé 7.32

Train 2920 - Alès 5.56 Robiac 6.37/6.39 Ruoms-Vallon 7.20 Pradons 7.24 Balazuc 7.30

Vogüé 7.36/7.41 Saint-Jean-le-Centenier 7.56 Aubignas-Alba 8.06 Le Teil 8.15

Direct 1ère/2ème 904 - Nîmes 7.35 Le Teil 9.22/9.26

Givors-Canal 11.30/11.31 Lyon-Perrache 11.50

Train 2906 - Lalevade d'Ardèche-Prades 11.35 Vals-les-Bains 11.44 Pont-d'Aubenas 11.48

Aubenas 11.52 Saint-Sernin 11.58 Vogüé 12.04/12.08 Le Teil 12.44/12.55 Valence 13.58

Express 50 - Marseille Saint-Charles 12.00 Valence 14.15/14.18

Lyon-Perrache 15.29/15.35 Paris-Lyon 20.02

Alès 17.40 Robiac 18.24/18.26 Ruoms-Vallon 19.08 Pradons 19.12 Balazuc 19.18 Vogüé 19.24

Train 2960 - Lalevade d'Ardèche-Prades 18.50 Vals-les-Bains 18.59

Pont-d'Aubenas 19.03 Aubenas 19.09 Saint-Sernin 19.18 Vogüé 19.25/19.33

Saint-Jean-le-Centenier 19.51 Aubignas-Alba 20.01 Le Teil 20.11

Direct 1ère/2ème 914 - Nîmes 18.45 Le Teil 20.38/20.41

Givors-Canal 22.42/22.43 Lyon-Perrache 23.02

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Le train exploratoire à Aramon et Remoulins

La réouverture de la ligne rive droite est en bonne voie

Dans notre édition de samedi, nous évoquions la potentielle réouverture de la ligne

ferroviaire de la rive droite du Rhône aux voyageurs. Un train exploratoire est d'ailleurs

organisé ce mardi 5 janvier avec, à son bord, nombre de décideurs.

La gare de Bagnols devait être le seul arrêt de ce train qui va relier Le Teil et Nîmes.

Finalement, deux nouvelles haltes symboliques se sont rajoutées : Aramon et Remoulins.

« Compte tenu de la forte implication de ces deux municipalités dans la réouverture de la

ligne au trafic TER et à l'animation festive qu'elles vont mettre en place le 5 janvier dans

leurs gares respectives, le train marquera symboliquement l'arrêt pour saluer les maires

présents », commente Jacques Pongy, vice-président . . .

Midi Libre

Et Bourg St Andéol??

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

bon attendons de voir le projet réel !

à moins que ces arrêts à minima en terme de nombre, soit un choix économique pour ne pas encombrer les sillons et ne pas rénover les gares.....?

Oui attendons car cette annonce arrive à point nommé, il me semble qu'il y a des échéances électorales. Sans être devin, je peux prédire l'article de presse du 06/01/09 :

"Les élus sont convaincus de la nécessité de rouvrir cette ligne" Blablabla "des études complémentaires sont prévues pour affiner les hypothèses et permettront de lancer les travaux" blablabla "oui cette ligne rouvrira car elle a un fort potentiel" blablabla "d'ici 2 à 3 ans maximum".

Mais au final, qui payera ? Les régions, les départements, l'état, un peu tout le monde ? Dans ce dernier cas, bonjour le tour de table pour trouver les bonnes clefs de répartitions, chacun souhaitant en donner le moins possible. N'oublions pas que dans ce secteur il y a quelques projets qui traînent en longueur et qui sont également structurant.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

http://www.midilibre.com/articles/2010/01/...es-1062445.php5

Rassurés. C'est le sentiment qui a primé chez les élus à la sortie du comité de pilotage. Ils ont, en effet, eu la confirmation que les huit gares gardoises seront rouvertes (Pont-Saint-Esprit, Bagnols, L'Ardoise, Roquemaure, Villeneuve-lès-Avignon, Aramon, Remoulins et Marguerittes). « J'ai eu mes réponses » déclare, satisfait, William Portal, maire de Marguerittes.

Le comité d'avant-hier est d'autant plus important qu'il est le dernier, achevant les études préliminaires de ces derniers mois.

Il a permis d'évaluer le potentiel de voyageurs, soit 2 500 par jour de Valence à Nîmes (lire Midi Libre d'hier). « Cela justifie la nécessité de poursuivre le travail engagé », annonce Jean-Claude Gayssot, vice-président de la Région, chargé des transports.

Le chiffrage de l'investissement pour les infrastructures gare par gare a pu être évalué. Les coûts d'exploitation annuels sont estimés à 17 M€ pour toute la ligne et environ 8 M€ pour le Languedoc-Roussillon.

Le comité de pilotage a décidé le lancement des études d'avant-projets pour les travaux d'infrastructures : voie ferrée, quais, traversées des voies, équipements sur les quais et aménagement des bâtiments voyageurs. En attendant, les différentes communes peuvent commencer les travaux d'aménagement de leurs gares. Les mairies doivent négocier des projets et leurs financements avec RFF (Réseau ferré de France). « Ils sont très exigeants, précise Laurette Bastaroli, élue Bagnolaise, ils nous ont demandé de retravailler le nôtre. » La mairie va donc l'affiner, y intégrer un pôle économique avec des commerces et en ajoutant des arbres.

Michel Pronesti, le maire d'Aramon, n'a pas obtenu ce qu'il voulait du comité de pilotage, à savoir la rétrocession par la SNCF du foncier. Mais il reste encore cinq mois pour trouver un accord. Gérard Pédro, le maire de Remoulins, sort assez satisfait de la réunion et des évolutions qu'elle a apporté, même s'il regrette que les travaux ne commencent pas avant 2012. La gare de Remoulins a toutefois obtenu un statut particulier. Grâce à des infrastructures déjà existantes, elle prend la place de Marguerittes dans le contrat de projet Etat-Région 2007-2013, en devenant le terminus de la liaison Lunel-Nîmes. Cela pourrait l'avantager dans la prochaine élaboration d'un calendrier.

Ce comité de pilotage sera suivi par la signature, avant la fin du 1 er trimestre 2010, d'un protocole interrégional sur l'aménagement des gares. Il sera décliné, pour chacune des gares concernées, par des conventions spécifiques d'aménagement.

Modifié par necroshine
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

http://www.midilibre.com/articles/2010/01/...es-1062445.php5

Rassurés. C'est le sentiment qui a primé chez les élus à la sortie du comité de pilotage. Ils ont, en effet, eu la confirmation que les huit gares gardoises seront rouvertes (Pont-Saint-Esprit, Bagnols, L'Ardoise, Roquemaure, Villeneuve-lès-Avignon, Aramon, Remoulins et Marguerittes). « J'ai eu mes réponses » déclare, satisfait, William Portal, maire de Marguerittes.

Le comité d'avant-hier est d'autant plus important qu'il est le dernier, achevant les études préliminaires de ces derniers mois.

Il a permis d'évaluer le potentiel de voyageurs, soit 2 500 par jour de Valence à Nîmes (lire Midi Libre d'hier). « Cela justifie la nécessité de poursuivre le travail engagé », annonce Jean-Claude Gayssot, vice-président de la Région, chargé des transports.

Le chiffrage de l'investissement pour les infrastructures gare par gare a pu être évalué. Les coûts d'exploitation annuels sont estimés à 17 M€ pour toute la ligne et environ 8 M€ pour le Languedoc-Roussillon.

Le comité de pilotage a décidé le lancement des études d'avant-projets pour les travaux d'infrastructures : voie ferrée, quais, traversées des voies, équipements sur les quais et aménagement des bâtiments voyageurs. En attendant, les différentes communes peuvent commencer les travaux d'aménagement de leurs gares. Les mairies doivent négocier des projets et leurs financements avec RFF (Réseau ferré de France). « Ils sont très exigeants, précise Laurette Bastaroli, élue Bagnolaise, ils nous ont demandé de retravailler le nôtre. » La mairie va donc l'affiner, y intégrer un pôle économique avec des commerces et en ajoutant des arbres.

Michel Pronesti, le maire d'Aramon, n'a pas obtenu ce qu'il voulait du comité de pilotage, à savoir la rétrocession par la SNCF du foncier. Mais il reste encore cinq mois pour trouver un accord. Gérard Pédro, le maire de Remoulins, sort assez satisfait de la réunion et des évolutions qu'elle a apporté, même s'il regrette que les travaux ne commencent pas avant 2012. La gare de Remoulins a toutefois obtenu un statut particulier. Grâce à des infrastructures déjà existantes, elle prend la place de Marguerittes dans le contrat de projet Etat-Région 2007-2013, en devenant le terminus de la liaison Lunel-Nîmes. Cela pourrait l'avantager dans la prochaine élaboration d'un calendrier.

Ce comité de pilotage sera suivi par la signature, avant la fin du 1 er trimestre 2010, d'un protocole interrégional sur l'aménagement des gares. Il sera décliné, pour chacune des gares concernées, par des conventions spécifiques d'aménagement.

La réouverture n'est pas pour maintenant... lapleunicheuse

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Intéressant ce projet, espérons qu'il aille jusqu'au bout. Petite remarque, s'agissant des article de presse, on remarque que la mobilisation dans le gards semble être forte, mais je n'ai pas l'impression que ce soit la même chose en ardèche. Pourtant, cette réouverture signe le retour du train dans ce département. Mais peut être que les services TER autocars leurs suffisent ? C'est quand même inquiétant pour la suite de ce projet si seul une partie de la population se mobilise...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Intéressant ce projet, espérons qu'il aille jusqu'au bout. Petite remarque, s'agissant des article de presse, on remarque que la mobilisation dans le gards semble être forte, mais je n'ai pas l'impression que ce soit la même chose en ardèche. Pourtant, cette réouverture signe le retour du train dans ce département. Mais peut être que les services TER autocars leurs suffisent ? C'est quand même inquiétant pour la suite de ce projet si seul une partie de la population se mobilise...

c'est aussi l'impression que j'ai , mais le gard et l'ardèche ne sont pas dans la même région ,ceci explique peut etre celà ! je me suis

intéressé au sujet car je suis né en ardèche et je vis dans l'hérault ,je vais rarement puiser des infos sur le dauphiné . ils ont peut etre fait d'autres articles là dessus !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois plus tard...

Je déterre le post

C'est un miracle, que cette réouverture controleursncf Mon père est de Viviers, il n'y croyait plus lui-même (il a vu l'époque où il y avait encore pas mal de circulation, là, puis la disparition de la ligne)... quant à moi je me souviens de cette ligne, déjà quasi vide, mais j'ai du y voir quelques rares trains de marchandises (qu'est-ce que ça pouvait être? Lafarge? ) en-dessous du Teil.

Vivement la réouverture ! La desserte par Montélimar, c'est quelque chose... lotrela

Modifié par louis44
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...