Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Donne t-on la légion d'honneur à n'importe qui ?


Invité Gnafron 1er

Messages recommandés

A quel titre ?

voir les 2 dernières lignes !

  1. directeur divisionnaire des impôts et conservateur des hypothèques: carrière de fonctionnaire très supérieur, du type général de corps d'armée: cela ne me choque pas que la République récompense ses fonctionnaires méritants.
  2. secrétaire national de la CGT, principal négociateur de la CGT lors des négociations sur les retraites: pour service rendu à la défense des droits des citoyens (il a limité les dégats); dans le cas de la SNCF, jetons tous la pierre sur le félon de Duchemin de la FGAAC (CFDT) qui a vendu le mouvement, et s'il y a un échelon 10 offert à tous, peut-être que Le Douigou y est pour quelques chose.
Un syndicaliste (casse-couille pour la droite et le patronat) élevé au grade de chevalier de la Légion d'honneur par le Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi d'un gouvernement de droite me rassure sur notre démocratie.

Qu'aurais-tu préféré apprendre: Le Douigou entouré de jolies pépés au Bahamas, vivant sur un compte bancaire olé-olé alimenté par une caisse noire ?

Je préfère les honneurs de la médaille.

Modifié par 2D2
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

  1. directeur divisionnaire des impôts et conservateur des hypothèques: carrière de fonctionnaire très supérieur, du type général de corps d'armée: cela ne me choque pas que la République récompense ses fonctionnaires méritants.

il a fait quoi de spécial ?
secrétaire national de la CGT, principal négociateur de la CGT lors des négociations sur les retraites: pour service rendu à la défense des droits des citoyens (il a limité les dégats);

Je t'arrête , il n'a rien limité .C'est nous qui avons limité...par nos actions ..;désolé !
ou alors , il faut tout me ré-expliquer sur la nécèssité de l'action syndicale ..Là , je suis perdu !

dans le cas de la SNCF, jetons tous la pierre sur le félon de Duchemin de la FGAAC (CFDT) qui a vendu le mouvement,

Bon , c'est pas la rue "Duchemin " ici... !

et s'il y a un échelon 10 offert à tous, peut-être que Le Douigou y est pour quelques chose.

Je t'arrête encore ...ne ré écris pas l'histoire .Si il y a un échelon 10 , c'est simplement parce que nous nous sommes battus.Ce ne sont pas les ronds de jambes de LDG qui y sont pour qlq chose .j'ai souvent suivi ses interviews....à part être consensuel...je n'ai rien lu , ni entendu là dessus .

Tu balayes vite les AG , les os et les cheminots qui se bagarraient ...

LDG aurait été notre sauveur ...>vite une stèle !Non , tu plaisantes dans ce que tu affirmes ?

Un syndicaliste (casse-couille pour la droite et le patronat) élevé au grade de chevalier de la Légion d'honneur par le Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi d'un gouvernement de droite me rassure sur notre démocratie.

Donc , ce GVT , tellement haineux vis à vis du monde salarié , se montrerait subitement démocratique....Tu plaisantes ?

Au contraire, avec ton affirmation , ça laisse à penser à autre chose .... lotrela

Qu'aurais-tu préféré apprendre: Le Douigou entouré de jolies pépés au Bahamas, vivant sur un compte bancaire olé-olé alimenté par une caisse noire ?

Je préfère les honneurs de la médaille.

J'aurais préféré qu'il ne reçoive rien...........ou qu'il la refuse !

Si il a les moyens d'aller aux Bahamas , qu'il y aille plutôt d'aller chercher sa breloque !

Car qu'à t-il fait d'exceptionnel pour la nation ?

Seguy , je te dis "oui" ...le pays lui doit!

Pour leurs comportements très clairs pendant la 2éme guerre mondiale (camp,résistance à leurs jeunes âges)

Mais LDG ?

Krazuki, je t'aurais dit oui ...le pays lui doit !

Pour Seguy ..juste ce passage :

"Il n’a jamais été le chouchou des médias. Trop syndicaliste, trop communiste, trop intransigeant à leur goût. Et puis, on ne connaissait même pas l’adresse de son coiffeur ! Seulement, à sept ans, il participe à sa première grève pour obtenir la libération de son professeur qui a pris part aux manifestations antifascistes de Février 34. Huit ans plus tard, à l’âge de quinze ans, il rejoint les rangs de la Résistance comme agent de liaison. Lui et les siens organisent de nombreuses évasions de militants étrangers incarcérés dans les camps du Vernet, de Gurs, d’Argelès, et ils procurent des faux papiers à des Juifs traqués par la police de Vichy. À dix-sept ans, il est déporté à Mauthausen."

Et sarko ne lui aurait jamais donné le légion d'honneur !

Modifié par Gnafron 1er
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Ceux qui l'ont refusé :

Le curé d’Ars, saint Jean-Marie Vianney, reçut la croix de chevalier de la Légion d’honneur en 1855, à son insu : la demande en avait été faite par le sous-préfet de Trévoux et le préfet de l’Ain. Il la refusa au motif que la croix ne rapporterait pas d’argent pour les pauvres. Malgré ce refus, la chancellerie de la Légion d’honneur lui envoya la croix sans demander l’argent. En définitive, il ne la porta jamais mais elle fut posée sur son cercueil.

Jean Victor Marie Moreau se moquait de l’institution de la Légion d’honneur. Quelqu’un lui disait qu’on avait dessein de donner la croix, non seulement à ceux qui se seraient distingués par la gloire des armes, encore à ceux qui se seraient fait remarquer par leur mérite et par leur savoir. Il s’écria : « Eh bien ! Je vais demander la croix de commandeur de l’ordre pour mon cuisinier, car il a un mérite supérieur dans l’art de la cuisine. » (O'Meara.)

Les collaborateurs du Canard enchaîné se sont donné depuis toujours comme règle de refuser les décorations, au premier rang desquelles la Légion d’honneur (Pierre Scize, journaliste, fut renvoyé du journal en 1933 pour l’avoir acceptée bien qu'elle lui fut décernée à titre militaire.)

Ils refusèrent la décoration :

-le dramaturge Népomucène Lemercier refusant de prêter serment à l’Empereur et à sa dynastie,

- La Fayette,

- le poète Jean-François Ducis (qui préférait « porter des haillons que des chaînes »26), ---Mgr Maurice de Broglie

- Gérard de Nerval

- Nadar

- George Sand (qui écrivit au ministre qui lui proposait la croix : « Ne faites pas cela cher ami, je ne veux pas avoir l’air d’une vieille cantinière ! »),

- Honoré Daumier (qui déclara : « Je prie le gouvernement de me laisser tranquille ! »), ---

-Émile Littré,

- Gustave Courbet

- Guy de Maupassant

- Maurice Ravel (qui refuse immédiatement cette distinction, sans donner de justification),

-Pierre et Marie Curie (Pierre, à qui l’on proposait la croix, rétorqua simplement : « Je n’en vois pas la nécessité »)

- Claude Monet

- Georges Bernanos

- Eugène Le Roy

- Jean-Paul Sartre

- Simone de Beauvoir

- Albert Camus

- Antoine Pinay,

- Brigitte Bardot (qui est décorée en 1985 mais refuse d’aller la chercher)

- Catherine Deneuve

- Claudia Cardinale.

-Hector Berlioz, auquel l’État désargenté voulait payer une messe de Requiem avec le ruban rouge au lieu de verser les 3 000 francs promis, s’écria : « Je me fous de votre croix. Donnez-moi mon argent ! ».

- Jacques Prévert

- Georges Brassens qui en fit une chanson

- Léo Ferré, qui a brocardé « ce ruban malheureux et rouge comme la honte ».

-Geneviève de Fontenay, la présidente du Comité Miss France qu’un sénateur de Savoie voulait proposer, l’a aussi refusée pour des raisons inverses : « C’est vraiment désacraliser le ruban que de le distribuer à n’importe qui… comme des médailles en chocolat. »

- l’écrivain Bernard Clavel a fait savoir qu’il refusait de recevoir la Légion d’honneur, préférant rester « dans le clan de ceux qui l’ont refusée ». Il a ajouté que son oncle Charles Clavel l’avait reçue parce qu’il avait abondamment versé son sang pour son pays dans une terrible guerre : « Je pense qu’il se retournerait dans sa tombe en me voyant porter le même ruban que lui. »

- Philippe Séguin, dont le père est mort sans la recevoir.

- Marcel Aymé. La réponse donnée par l'écrivain est restée célèbre. Il termine son article par ces mots : « [...] pour ne plus me trouver dans le cas d'avoir à refuser d'aussi désirables faveurs, ce qui me cause nécessairement une grande peine, je les prierais qu'ils voulussent bien, leur Légion d'honneur, se la carrer dans le train, comme aussi leurs plaisirs élyséens. »

-Le sculpteur résistant René Iché, décoré comme chevalier pour 1914-1918, refusa la promotion d’officier en 1947 estimant que cette décoration perdait tout sens s’il la recevait en tant qu’artiste ou en tant que résistant pionnier de 1940.

-Erik Satie écrit à propos du refus de la décoration par Maurice Ravel : « Ravel refuse la Légion d'honneur, mais toute sa musique l'accepte. »

- Aragon la refuse, Jacques Prévert, feignant la sévérité, lui dit : « C’est très bien de la refuser, mais encore faudrait-il ne pas l’avoir méritée. »

-Edmond Maire la refusa en déclarant : « Ce n’est pas à l’État de décider ce qui est honorable ou pas. »

-Le 2 janvier 2009, Michèle Audin, mathématicienne, fille du mathématicien Maurice Audin (1932-1957), refuse le grade de chevalier de la Légion d'honneur au motif de l'absence de réponse du président Sarkozy à la lettre ouverte envoyée par sa mère demandant que soit éclairci le mystère de la disparition de son mari en Algérie et que la France assume sa responsabilité34.

-Le 5 janvier 2009, les journalistes politiques Françoise Fressoz (Le Monde) et Marie-Eve Malouines (France Info) ont annoncé refuser la décoration : « Rien, dans mon parcours professionnel, ne justifie pareille distinction. Je pense en outre que, pour exercer librement sa fonction, un journaliste politique doit rester à l’écart des honneurs. Pour ces raisons, je me vois dans l’obligation de refuser cette distinction. »

-Jean Kreitmann, écrivain évangéliste suisse, refusa le titre de chevalier de la Légion d’honneur sous la présidence de François Mitterrand.

-Jean Guillou, organiste, l'a refusée en juillet 2010, ne considérant la Légion d'honneur que comme un « accessoire honorifique ».

-Jacques Bouveresse l'a refusée à trois reprises, dont la dernière suite à son attribution par Valérie Pécresse en 2010, ne « souhaitant en aucun cas recevoir de distinctions de ce genre »38.

-Didier Dubois, chercheur au CNRS, refuse sa nomination au grade de chevalier en 2010 par la ministre Mme Valérie Pécresse, et s'en explique dans une lettre.

Que LDG la refuse , comme , B.B , La Belle De Fontenay , Edmond Maire etc .....Cela aurait de la gueule en joignant un courrier pour dénoncer la politique de Sarko .Accepter les honneurs d'un GVT qui méprise la classe ouvrière est synonime de mépris vis à vis de ceux que tu es censé représenter (ou que tu as représenté!

)

A noter , qu'il semble qu'il faille être co-opté ...par qui l'a t-il été ?Sarko lui même ? Sinon qui d'autre ?

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Le Duigou et l'échelon 10 pour les cheminots .Il a dû faire un tabac dans "ses réunions "

A titre d'exemple :

- Il a co-fondé, en 1991, le « lobby d’intérêt général » Confrontations Europe où il côtoie Jean Gandois (ex-n°1 du CNPF, ancêtre du MEDEF), Jean Peyrelevade (ancien PDG du Crédit Lyonnais), Michel Pébereau (PDG de BNP-Paribas), Franck Riboud (PDG de Danone), Francis Mer (ex-PDG d’Usinor, ministre de l’Economie de Raffarin)

Une des explications sur cette breloque!

Lire les financements ....à vomir ! beurk

Copain comme cochon avec nos pire ennemis.....

.

-Il est également membre du club Le Siècle, présidée par Nicole Notat (amie des cheminots), fondé en 1944 par Georges Bérard-Quélin, réunissant des membres influents de la « classe dirigeante » française .

- Ne pas oublier le bouquin qu'il a écrit avec "le spécialiste CFDT " sur les retraites....

Par décret du 2 avril 2010, Jean-Christophe Le Duigou a été élevé au grade de chevalier de la Légion d'honneur par le Ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi.

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il a fait quoi de spécial ?

Je t'arrête , il n'a rien limité .C'est nous qui avons limité...par nos actions ..;désolé !

ou alors , il faut tout me ré-expliquer sur la nécèssité de l'action syndicale ..Là , je suis perdu !

Bon , c'est pas la rue "Duchemin " ici... !

Je t'arrête encore ...ne ré écris pas l'histoire .Si il y a un échelon 10 , c'est simplement parce que nous nous sommes battus.Ce ne sont pas les ronds de jambes de LDG qui y sont pour qlq chose .j'ai souvent suivi ses interviews....à part être consensuel...je n'ai rien lu , ni entendu là dessus .

Tu balayes vite les AG , les os et les cheminots qui se bagarraient ...

LDG aurait été notre sauveur ...>vite une stèle !Non , tu plaisantes dans ce que tu affirmes ?

Donc , ce GVT , tellement haineux vis à vis du monde salarié , se montrerait subitement démocratique....Tu plaisantes ?

Au contraire, avec ton affirmation , ça laisse à penser à autre chose .... lotrela

J'aurais préféré qu'il ne reçoive rien...........ou qu'il la refuse !

Si il a les moyens d'aller aux Bahamas , qu'il y aille plutôt d'aller chercher sa breloque !

Car qu'à t-il fait d'exceptionnel pour la nation ?

Seguy , je te dis "oui" ...le pays lui doit!

Pour leurs comportements très clairs pendant la 2éme guerre mondiale (camp,résistance à leurs jeunes âges)

Mais LDG ?

Krazuki, je t'aurais dit oui ...le pays lui doit !

Pour Seguy ..juste ce passage :

"Il n’a jamais été le chouchou des médias. Trop syndicaliste, trop communiste, trop intransigeant à leur goût. Et puis, on ne connaissait même pas l’adresse de son coiffeur ! Seulement, à sept ans, il participe à sa première grève pour obtenir la libération de son professeur qui a pris part aux manifestations antifascistes de Février 34. Huit ans plus tard, à l’âge de quinze ans, il rejoint les rangs de la Résistance comme agent de liaison. Lui et les siens organisent de nombreuses évasions de militants étrangers incarcérés dans les camps du Vernet, de Gurs, d’Argelès, et ils procurent des faux papiers à des Juifs traqués par la police de Vichy. À dix-sept ans, il est déporté à Mauthausen."

Et sarko ne lui aurait jamais donné le légion d'honneur !

J'vais faire cours et simple. J'suis bien d'accord avec toi.

A eux la légion d'honneur et pour nous les " bras d'hon...... ". Pas !

pas ! parce que ce matin j'ai accompagné dans le trou un vieux copain, ancien combatant, annonyme comme tant d'autres, et là, pas de breloque, et pourquoi donc, après avoir passer sa vie à s'occuper des autres.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

J'vais faire cours et simple. J'suis bien d'accord avec toi.

A eux la légion d'honneur et pour nous les " bras d'hon...... ". Pas !

pas ! parce que ce matin j'ai accompagné dans le trou un vieux copain, ancien combatant, annonyme comme tant d'autres, et là, pas de breloque, et pourquoi donc, après avoir passer sa vie à s'occuper des autres.

Hé oui , mon cher Rail Cassé (avec majuscule ... !)...Triste sort.

En plus , JC LDG est membre du Club le Siècle :

Un oeil sur le§ conseil d'administration

Il a été admis avec l'avis favorable des plus grand capitalistes de notre beau pays ....

Seguy , Krazu n'y seraient jamais allé !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Petit HS : quelqu'un sait si la légende comme quoi il faut avoir fait une demande pour avoir la rosette est vraie ?

Selon cet article de Rue 89 ce n'est pas le cas :

http://www.rue89.com/hoax/2009/01/14/faut-il-demander-la-legion-dhonneur-pour-lobtenir

Dans le lien, je vois d'ailleurs le mot hoax.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Légion d'honneur :

Qui demande et qui décide ?

Qui doit faire la demande ? Contrairement aux idées reçues, "on ne demande pas" la Légion d'honneur, ni pour soi-même, ni pour un autre : on "propose" un dossier, insiste le secrétaire général de l'Ordre de la Légion d'honneur, Jacques Carrère

Des proches, collaborateurs ou collègues doivent signaler la situation exceptionnelle d'une personne auprès d'élus locaux, d'associations ou d'entreprises. Ce sont eux qui seront les plus à même de déposer un dossier de proposition au service des décorations de la préfecture (des formulaires peuvent généralement être téléchargés en ligne).

Les 4 étapes de la sélection

1. Le premier "filtre" se situe à la préfecture : c'est le préfet qui sélectionne les dossiers recevables et les adresse aux ministères concernés par les activités du "candidat".

2. Le ministre réalise ensuite son choix en fonction de la qualité des dossiers. Il ne doit toutefois pas excéder le nombre annuel de nominations qui lui a été attribué.

3. Il adresse alors ses propositions à la Grande Chancellerie, située au Palais de Salm à Paris. Les 16 membres du Conseil de l'Ordre et le Grand chancelier étudient les dossiers avant de transmettre leur sélection au Président de la République.

4. C'est le Président, qui est aussi le Grand maître de l'ordre, qui donne l'accord définitif par décret.

Quel délai de procédure ?

Depuis le dépôt du dossier de proposition à la préfecture, jusqu'à la remise de l'insigne, le traitement d'un dossier dure environ une année. Un dossier "ajourné" pour des raisons "mathématiques" (nombre limité de places) ou "techniques" (critères non remplis) peut être reproposé l'année suivante.

(Dossier l'internaute)]

La dernière disposition reprend celles de la SNCF en matière de recrutement

controleursncf

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dirais même plus : cette légion d'honneur inadmissible et cette participation au club Le Siècle renforce les soupçons qui présentent le sommet de la CGT comme complice de la CFDT pour planter le mouvement de grève sur les retraites par un calendrier de manifs démotivant

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Petit HS : quelqu'un sait si la légende comme quoi il faut avoir fait une demande pour avoir la rosette est vraie ?

Pas si HS que cela .Car si LDG l'a demandé....j'hallucinerais mais ce serait moins grave , peut être , que si on savait qui a déposé le dossier pour qu'il l'obtienne ! !

Pas complément faux ...dans le sens où certaines personnes font en sorte qu'elle soit demandé pour eux !

Modifié par Gnafron 1er
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dirais même plus : cette légion d'honneur inadmissible et cette participation au club Le Siècle renforce les soupçons qui présentent le sommet de la CGT comme complice de la CFDT pour planter le mouvement de grève sur les retraites par un calendrier de manifs démotivant

Quel raccourci ... controleursncf !!!

D'ici peu le simple fait de vivre dans un pays "développé" sera un signe de collusion avec le capitalisme féroce ...

Tous les systèmes, même les plus proches du "naturel" ont leurs décorations...

Modifié par michael02
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Quel raccourci ... controleursncf !!!

D'ici peu le simple fait de vivre dans un pays "développé" sera un signe de collusion avec le capitalisme féroce ...

Tous les systèmes, même les plus proches du "naturel" ont leurs décorations...

Effectivement , LDG n'est pas seul à la CGT.Un fait une faute , tout le monde est fautif ? .D'ailleurs , je me suis bien gardé de mettre un sigle ... !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je dirais même plus : cette légion d'honneur inadmissible et cette participation au club Le Siècle renforce les soupçons qui présentent le sommet de la CGT comme complice de la CFDT pour planter le mouvement de grève sur les retraites par un calendrier de manifs démotivant

Salut, perso je me refuse d'incriminer telle ou telle étiquette syndicale, juste sur le fait d'une personne qui accepte telle ou telle chose.

Par contre, aux adhérants de réagir et de lourder ce genres de personnes si ils ne sont pas d'accord avec les choix faits. Les congrès, c'est fait aussi pour ça.

Il reste aussi le choix de déchirer sa carte si on n'est pas d'accord, c'est comme tout, soit on se laisse embobiner, soit on essai de rester un homme libre et de faire en sorte de respecter ses convictions.

Après mures réflexions, je ne vais pas attendre la perriode du carnaval pour faire des confétits. !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 1 année plus tard...

Up en l'absence de Gnafron.

(Mais il est où Gnafron ?????)

Jack Ralite refuse la Légion d'Honneur

Jack Ralite refuse la Légion d'Honneur

L'ancien ministre communiste, Jack Ralite, dont le nom figurait sur la liste du Nouvel An de l'Ordre national de la Légion d'Honneur, a annoncé aujourd'hui qu'il refusait cette distinction.

"Je n'ai pas refusé trois fois la Légion d'Honneur sous la gauche pour l'accepter une fois sous la droite", écrit l'ancien sénateur de Seine-Saint-Denis, dans un communiqué. "Au surplus, je n'ai pas été prévenu, je suis le seul de gauche au milieu d'un lot de la majorité dont l'un d'eux l'a même refusée avec éclat pour une dignité que je partage", poursuit l'ancien ministre de la Santé (1981-83).

Jack Ralite, 83 ans, affirme qu'il ne sera pas plus "de la fermeture de 2011" qu'il n'a été "de l'ouverture de 2007". "Je ne suis pas un élu qu'on porte à la boutonnière", conclut-il. Un autre ancien ministre, Henri Torre, 78 ans, ex-sénateur UMP, a refusé lundi sa promotion au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur, bafouée selon lui par "la nomination de n'importe qui".

La promotion du 1er janvier est une des trois promotions annuelles à titre civil, avec celles de Pâques et du 14 juillet.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Up en l'absence de Gnafron.

(Mais il est où Gnafron ?????)

Jack Ralite refuse la Légion d'Honneur

Et en plus c'est le Figaro qui le dit...

L'Humanité va devoir faire un rectif... cartonrouge

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Est ce que le fait d'accepter la légion d'honneur oblige les "chevaliers" à payer leurs impots en France et à ne pas frauder le fisc???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Pour répondre à la question posée, NON, parfois on ne l'a donne pas à n'importe qui...

la preuve, Christian Clavier et Gérard Depardieu l'ont, c'est quand même Astérix et Obélix.. non???

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité Gnafron 1er

Jack Ralitte vient de la refuser pour la 3éme fois (2 fois sous Mitterand et une fois par ce GVT) ainsi qu'un autre gars de l'UMP .........(j'ai oublié le nom)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Jack Ralitte vient de la refuser pour la 3éme fois (2 fois sous Mitterand et une fois par ce GVT) ainsi qu'un autre gars de l'UMP .........(j'ai oublié le nom)

Henri Torre

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité necroshine

Mais nous sommes sauvés : Stone & charden eux auront cette décoration !!!!

J'ai l'air con moi avec ma médaille de bronze de la défense Nationale !!!

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



×
×
  • Créer...