Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Nom De Domaine .eu : Eurostar.eu Devant La Justice


Messages recommandés

Les noms de domaine européens ne sont pas encore sur la planète Web qu"on se les dispute déjà devant la justice ! Le 5 janvier dernier, Eurostar UK, la SNCF et la SNCB ont assigné en référé le diamantaire belge Eurostar Diamond Traders NV devant le tribunal de commerce de Paris, pour qu’il retire sa demande d’enregistrement du nom de domaine Eurostar.eu. Sans succès.

Ce n"est que début décembre qu"a commencé la première période d"enregistrement pour ce type de site, réservée en particulier aux entreprises détentrices de marques. Mais, comme il s"agit d"un processus paneuropéen, les conflits étaient prévisibles. Le possesseur d"une marque en Grèce et le possesseur d"une marque homonyme en Lettonie ont tous deux légitimement droit à leur .eu.

D"où l"échec de la SNCF et de ses partenaires. En effet, la requête du diamantaire Eurostar Diamond Traders datait du 7 décembre 2005, quelque six minutes avant celle d’Eurostar UK. Or, l’Eurid, l"organisme qui gère l’attribution des noms de domaine se terminant par .eu, traite les demandes en fonction de la règle du « premier arrivé, premier servi ».

Les sociétés exploitant le train Eurostar ont appuyé leur demande en arguant qu’elles avaient signé le 14 septembre 2004 avec la société belge un « accord de coexistence » organisant l’utilisation respective des marques « Eurostar ». Pas suffisant pour le tribunal de commerce, qui a rejeté le référé le 10 janvier.

A ses yeux, le contrat de coexistence « concerne les usages de la marque “Eurostar” mais ne contient aucune disposition relative aux noms de domaine qui existaient déjà en 2004 (eurostar.com ou eurostar.fr [tous deux exploités par la société de transport, NDLR]) ». Eurostar est donc critiqué pour son manque de prévoyance, d’autant que les règles d’attribution du .eu avaient déjà été finalisées à cette époque. Le tribunal remarque également qu’il ne peut y avoir de préjudice puisque eurostar.eu n’est pas encore exploité.

Une probable action sur le fond

Quelle voie de sortie pour le train Eurostar ? Il est très improbable qu’une procédure de recours contre l’Eurid puisse aboutir. Ainsi, le diamantaire a déposé le 4 janvier 2006 les pièces justificatives demandées par l’Eurid dans le délai de 40 jours imposé par le règlement. La demande d"Eurostar Diamond Traders respecte a priori tous les critères d’attribution et a été jugée conforme par l’instance de validation officielle : la société de conseil Price Waterhouse Coopers. La décision pourra néanmoins être contestée par Eurostar UK pendant une période de 40 jours suivant la validation, qui prend fin le 3 mars.

Quant à l"aspect juridique, « vu les conclusions du tribunal de commerce, il y a peu de chance qu’Eurostar fasse appel du référé », explique Cédric Manara, professeur de droit à l"Edhec et membre du centre d"arbitrage de l’Eurid. « Il reste éventuellement à traiter l’affaire sur le fond [devant un tribunal de grande instance, NDLR], poursuit-il, en interprétant l’esprit – et non la lettre – du contrat de coexistence et en attendant que le préjudice soit avéré… à moins que les parties parviennent à un accord financier. Au final, dans des cas similaires, la plus grosse société finit souvent par racheter le nom de domaine lorsqu’elle a été déboutée en justice. »

http://www.nomdedomaine.tv/?2006/01/25/27-...vant-la-justice

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un bel exemple de combat contre l'inutile.

Avoir le domaine .fr et le .com n'est il pas suffisant ?

le .eu ne fera pas vendre plus de billets...

surtout que maintenant, quand tu cherche le site d une entreprise, tu va sur google et tu tape son nom ..

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est un bel exemple de combat contre l'inutile.

Avoir le domaine .fr et le .com n'est il pas suffisant ?

le .eu ne fera pas vendre plus de billets...

Eurostar vise une clientèle européenne c'est pour ça je pense qu'ils veulent un nom de domain en .eu

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Eurostar vise une clientèle européenne c'est pour ça je pense qu'ils veulent un nom de domain en .eu

Ils remplacent le point par n et ils doublent le nom du domaine ce qui ferait neuneu un nom parfait pour ce genre de clientèle !

Et qu'ils se dépêchent de l'enregistrer parce que un homme politique français est interesser par ce nom de domaine !

controleursncf

Modifié par ___
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.