Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Kurso De Esperento


Invité ___

Messages recommandés

esperanto-chemizo-1.jpg

2735-a.jpg

L'esperanto, c'est quoi ?

L'espéranto est une langue internationale lancée par un jeune médecin polonais qui avait conscience des difficultés de communication entre personnes n'ayant pas la même langue maternelle.

Son but est de faciliter la communication entre les peuples du monde entier et plus d'un siècle d'utilisation pratique en ont fait une langue vivante, capable d'exprimer toutes les nuances de la pensée.

L'espéranto est une langue neutre et internationale parce qu'elle appartient à tous les peuples et permet à chaque être humain, quels que soient son origine, son milieu, sa génération, de communiquer avec d'autres personnes de langue différente, sans référence à une quelconque hégémonie culturelle, politique, religieuse ou économique.

Apprendre l'espéranto, c'est voir le monde d'une autre façon. Ainsi, les espérantophones (ou "espérantistes"), personnes qui parlent l'espéranto, par leur connaissance de la langue internationale, peuvent établir des contacts directs avec d'autres hommes et femmes d'autres pays, sans se limiter à un pays ou groupe de pays en particulier.

De véritables échanges se créent, chacun s'enrichit mutuellement au contact de l'autre, en découvrant d'autres cultures et en faisant découvrir la sienne.

Aujourd'hui, des centaines d'associations locales, nationales et internationales permettent de pratiquer la langue encore plus facilement (revues, musique,...), de la faire connaître et de l'enseigner. Réparties sur les cinq continents, elles forment un véritable réseau d'amitié sur la base d'une compréhension sans difficulté (réseau d'hébergement gratuit chez l'habitant,...).

Apprenez l'espéranto pour, vous aussi, avoir le monde au bout de la langue !

Téléchargement gratuit sur :

http://www.cursodeesperanto.com.br/bazo/elshuto.html?fr

Configuration nécessaire pour Kurso : Windows 95/98/Me/NT/XP/2000, Pentium 100, 16 Mo de

RAM, SVGA, une carte son et un micro (facultatif), 20 Mo d'espace libre sur le disque dur.

Comment installer:

1. Télécharger le fichier d'installation dans un répertoire temporaire ;

2. Lancer le programme d'installation ;

3. Choisir la langue à utiliser pour l'installation (par exemple le français, ou l'esperanto).

Opcio 1 - Téléchargement depuis ce site

kurso.exe (13,6MB)

http://www.cursodeesperanto.com.br/kurso.exe

Opcio 2 - Téléchargement depuis Simtel.net (divers miroirs dans le monde entier) :

http://www.simtel.net/pub/dl/60199.html

:Smiley_39:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

L'esperanto, c'est quoi ?

L'espéranto est une langue internationale lancée par un jeune médecin polonais qui avait conscience des difficultés de communication entre personnes n'ayant pas la même langue maternelle.

Son but est de faciliter la communication entre les peuples du monde entier et plus d'un siècle d'utilisation pratique en ont fait une langue vivante, capable d'exprimer toutes les nuances de la pensée.

L'espéranto est une langue neutre et internationale parce qu'elle appartient à tous les peuples et permet à chaque être humain, quels que soient son origine, son milieu, sa génération, de communiquer avec d'autres personnes de langue différente, sans référence à une quelconque hégémonie culturelle, politique, religieuse ou économique.

Apprendre l'espéranto, c'est voir le monde d'une autre façon. Ainsi, les espérantophones (ou "espérantistes"), personnes qui parlent l'espéranto, par leur connaissance de la langue internationale, peuvent établir des contacts directs avec d'autres hommes et femmes d'autres pays, sans se limiter à un pays ou groupe de pays en particulier.

De véritables échanges se créent, chacun s'enrichit mutuellement au contact de l'autre, en découvrant d'autres cultures et en faisant découvrir la sienne.

Aujourd'hui, des centaines d'associations locales, nationales et internationales permettent de pratiquer la langue encore plus facilement (revues, musique,...), de la faire connaître et de l'enseigner. Réparties sur les cinq continents, elles forment un véritable réseau d'amitié sur la base d'une compréhension sans difficulté (réseau d'hébergement gratuit chez l'habitant,...).

Apprenez l'espéranto pour, vous aussi, avoir le monde au bout de la langue !

Téléchargement gratuit sur :

http://www.cursodeesperanto.com.br/bazo/elshuto.html?fr

Configuration nécessaire pour Kurso : Windows 95/98/Me/NT/XP/2000, Pentium 100, 16 Mo de

RAM, SVGA, une carte son et un micro (facultatif), 20 Mo d'espace libre sur le disque dur.

Comment installer:

1. Télécharger le fichier d'installation dans un répertoire temporaire ;

2. Lancer le programme d'installation ;

3. Choisir la langue à utiliser pour l'installation (par exemple le français, ou l'esperanto).

Opcio 1 - Téléchargement depuis ce site

kurso.exe (13,6MB)

http://www.cursodeesperanto.com.br/kurso.exe

Opcio 2 - Téléchargement depuis Simtel.net (divers miroirs dans le monde entier) :

http://www.simtel.net/pub/dl/60199.html

:Smiley_48:

Salut!

C'est une blague! En tout cas çà ma fait bien rire! :Smiley_39:

Et après l'esperanto je propose la monnaie universelle: le tapioka, 1 louche de tapioka= 1 verre de vin de noix, la charcuterie représentant la petite monnaie mais elle peut être remplacée, par soucis de ne pas pratiquer d'ethnocentrisme, par de la viande de kebab ou autres aliments issus de volailles...étonnant non?

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

C'est une blague! En tout cas çà ma fait bien rire! :Smiley_67:

Et après l'esperanto je propose la monnaie universelle: le tapioka, 1 louche de tapioka= 1 verre de vin de noix, la charcuterie représentant la petite monnaie mais elle peut être remplacée, par soucis de ne pas pratiquer d'ethnocentrisme, par de la viande de kebab ou autres aliments issus de volailles...étonnant non?

Je comprend pas ton humour ?

C'est une langue universelle et on te force pas à l'apprendre alors ou c'est qu'il faut rire ?

:Smiley_09:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je comprend pas ton humour ?

C'est une langue universelle et on te force pas à l'apprendre alors ou c'est qu'il faut rire ?

:Smiley_67:

il est trop jeune pour comprendre, il est de la generation pour laquelle la langue universelle est l' anglo-americain.

l' idee de l'esperanto est bonne ,mais elle est restee confidentielle

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il est trop jeune pour comprendre, il est de la generation pour laquelle la langue universelle est l' anglo-americain.

l' idee de l'esperanto est bonne ,mais elle est restee confidentielle

Salut à tous,

Confidentiel ? Juste quelques millions de personnes... :-) et j'ai appris l'espéranto en même pas 3 mois, par correspondance, devinez comment... avec l'AFCE, l'association française des cheminots espérantophones ! :Smiley_14: Au bout de 3 mois, avec 150 francs, j'ai pu correspondre avec des cheminots tchèques, polonais, suédois, italiens, russes, japonais. chinois, etc. (tiens, d'ailleurs, dans 3 semaines, je pars au congrès de l'assoc. internationale des cheminots espérantophones à Shanghai !). zzz

Bref, une langue neutre et pour tous. Il suffit d'un peu de volonté politique (on a bien changé des milliards de pièces de monnaie...). En plus, avec Internet, cours gratuits ! Mais surtout, faut pas le dire. :-) Apprenons à fond l'anglais... mais on restera toujours des "citoyens inférieurs". PAYEZ DES IMPÔTS et allez voir les pages de l'Union Européenne : ils vous donnent un max d'information en anglais avec votre argent !

Et dans 10 ans, mettez-vous au chinois ! Tant qu'il y aura une langue dominante, les autres seront dominées ! Exemple concret : un jeune, dans 10 ans, qui parle ni anglais, ni chinois, bonjour pour trouver du boulot ! Alors, il fera des séjours linguistiques... qui coûtent cher... bonjour le budget pour les parents ouvriers... Vous trouvez ça normal ? :Smiley_21:

L'espéranto contre le problème des langues, une idée aussi bonne que le train contre la pollution, mais il y a des intérêts...

Laurent

PS: au fait, un stage d'espéranto pour les cheminots, à Lyon, du 19 au 23 juin. :-) (pub ! mais c'est une assoc. de bénévoles, alors... :Smiley_44: )

PPS: la devise de l'assoc. internationale, c'est "le rail relie les pays, l'espéranto les hommes". J'aime.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je ne connaissais pas, ça vaut le coup de s'y interresser!

Merci Savir! zzz

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Pour mon humour il est souvent très décallé, c'est pour celà que ce sujet me fait rire, ci celà doit rester une private joke de ma part, certe, j'en prends mon parti. Concernant le contexte "générationnel" soulevé par l'ami bruyerois mon "jeune" âge n'empêche pas la réflexion, donc je vais vous livrer ce que je pense de l'espéranto: c'est une utopie, mais ce n'est pas sale...( je renvoie ici aux adeptes des particularismes sans d'ailleurs porter de jugement sur cette position, ce qui est, de l'avis de tous, bien pratique... :Smiley_41: )

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aller sur la lune... c'était une utopie il y a quelques siècles ! (même peut-être seulement 2 siècles ?! 1 siècle !) pascontent

Parler et voir instantanément quelqu'un à des milliers de km de là... dans le creux de sa main, ça aussi, une belle utopie...

Comme disait je ne sais plus qui, les utopies d'aujourd'hui sont les réalités de demain ! revoltages

Et puis, l'espéranto n'est plus une utopie, ce n'est même pas un projet, c'est une réalité avec des millions de gens, des milliers de bouquins, des radios (hertziennes et sur Internet), des groupes de musique et j'en oublie sans doute. (il suffit de taper "espéranto" sur un moteur de recherche, ou bien ce site d'un copain).

Bref, un moyen facile pour communiquer ! revoltages

Deux exemples concrets sur le train (j'aime bien les exemples !) :

1) Un jeune passionné de trains... mais qui veut travailler sur l'Eurostar, le Thalys ou n'importe quelle relation internationale... "désolé, mon p'tit, t'es hyper-bon technicien, etc. tu parles anglais... mais y'a un anglais qui parle mieux que toi..." cartonrouge

2) Autre exemple, véridique : un train direct Berlin --> Paris, 1 heure de retard à l'arrivée à Paris. Et les voyageurs entendent l'annonce "pour les correspondances bla bla bla... veuillez vous adresser à tel guichet...", annonce faite en français et en anglais ! Les allemands... débrouillez-vous ! pascontent

Laurent

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut,

Pour mon humour il est souvent très décallé, c'est pour celà que ce sujet me fait rire, ci celà doit rester une private joke de ma part, certe, j'en prends mon parti. Concernant le contexte "générationnel" soulevé par l'ami bruyerois mon "jeune" âge n'empêche pas la réflexion, donc je vais vous livrer ce que je pense de l'espéranto: c'est une utopie, mais ce n'est pas sale...( je renvoie ici aux adeptes des particularismes sans d'ailleurs porter de jugement sur cette position, ce qui est, de l'avis de tous, bien pratique... cartonrouge )

je ne doute pas de ta capacite a reflechir, mais je voulais expliquer que l'esperanto est mal connu , surtout des jeunes .

pour etre initie a cette langue , il faut connaitre quelqu' un qui la pratique ;alors que l angais c'est tout les jours qu 'il est utilise . dès l'ecole primaire , il est enseigne.

l'anglais prend le pas sur les autres langues; imaginez vouz qu ' un gamin ayant fait allemand de la 6 eme a la 3eme soit oblige de se reconvertir a l' anglais pour continuer ses etudes

le pire , c'est une amie qui l' a vecu , elle est espagnole et a du traiter des contrats en anglais avec des colombiens et des cubains

elle etait la seule de la delegation francaise a parler espagnole ,alors que tout le monde parlait anglais

a noter elle traite aussi avec des japonnais , des ukrainiens , des allemands mais toujours en anglais

l esperanto est peu etre un moyen de rapprocher les peuple , mais pour la faire connaitre il y a encore du boulot

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Aller sur la lune... c'était une utopie il y a quelques siècles ! (même peut-être seulement 2 siècles ?! 1 siècle !) mdrmdr

Parler et voir instantanément quelqu'un à des milliers de km de là... dans le creux de sa main, ça aussi, une belle utopie...

Comme disait je ne sais plus qui, les utopies d'aujourd'hui sont les réalités de demain ! :ph34r:

Et puis, l'espéranto n'est plus une utopie, ce n'est même pas un projet, c'est une réalité avec des millions de gens, des milliers de bouquins, des radios (hertziennes et sur Internet), des groupes de musique et j'en oublie sans doute. (il suffit de taper "espéranto" sur un moteur de recherche, ou bien ce site d'un copain).

Bref, un moyen facile pour communiquer ! mdrmdr

Deux exemples concrets sur le train (j'aime bien les exemples !) :

1) Un jeune passionné de trains... mais qui veut travailler sur l'Eurostar, le Thalys ou n'importe quelle relation internationale... "désolé, mon p'tit, t'es hyper-bon technicien, etc. tu parles anglais... mais y'a un anglais qui parle mieux que toi..." :closedeyes:

2) Autre exemple, véridique : un train direct Berlin --> Paris, 1 heure de retard à l'arrivée à Paris. Et les voyageurs entendent l'annonce "pour les correspondances bla bla bla... veuillez vous adresser à tel guichet...", annonce faite en français et en anglais ! Les allemands... débrouillez-vous ! revoltages

Laurent

Mode humour: ON

A la lecture de ton post je me rends compte également que le langage des expressions via l'utilisation hiéroglyphique des smiley's est aussi un mode de communication international pratique quoique parfois abusif

Mode humour: OFF mais ON quand même

Certes les utopies d'aujourd'hui...oui et non, en fait noui, en effet, quid de l'idéologie de Saint-Simon ou encore du satellite russe d'éclairage urbain...une utopie ne cesse pas d'en être une après son application même par des millions de personnes, ce n'est pas lié. Ce qui définit une utopie, à mon sens, c'est avant tout l'impossibilité de l'institutionnaliser, mais encore une fois, vivre une utopie (en tout cas celle-ci) ou tenter de la faire vivre n'est pas "sale". Et je serais d'ailleurs mal placé pour mettre à l'index les personnes qui en ont le goût, qu'est ce que je fais avec "mon" fédéralisme bretonnant? (la même chose dans l'esprit, toute considération politique retirée biensûr)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...