Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Messages recommandés

Bonjour,

Je cherche à retranscrire sur un simulateur ferroviaire (Trainz pour ceux qui connaissent) quelques principes qui peuvent être appliqués sur le RFN, et je souhaiterais donc savoir comment déterminer la distance qui sépare deux signaux.

J'imagine que le type de circulation, la vitesse, les déclivités, le type de block, etc., tout ça joue, mais y a-t-il des sortes d'abaques ou de coefficient à appliquer?

Comment est ce qu'en réalité fait-on pour implanter les signaux?

Je ne cherche pas à tout savoir dans le détail mais simplement à pouvoir le faire moi même (je ne suis pas au mètre près évidemment...).

Merci à ceux qui pourront me donner quelques pistes.

Cyril

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

En block automatique lumineux, j'ai le souvenir d'une distance maximale de 2800 m entre deux signaux. Pour ce qui est de la distance minimale, je connais un canton sur le RER C de moins de 100m. Dans tous les cas le cantonnement est prévu pour que le train le plus rapide avec la capacité de freinage la plus pourrie susceptible de circuler sur la voie en question puisse respecter la signalisation.

Je fais aussi du Trainz (du concepteur d'itinéraire principalement) et j'utilise un pack "signalisation française" plutôt pas mal mais j'ai toujours tendance à faire des cantons trop courts, d'autant que certains trains de ce jeu freinent vraiment bizarrement. Donc dorénavant, pour une vitesse limite de 120 km/h, je mets un signal par module de décor. Si je veux en mettre plus, je leur fais afficher du jaune clignotant.

Modifié par Z2N Tuning
  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Salut!

En block automatique lumineux, j'ai le souvenir d'une distance maximale de 2800 m entre deux signaux. Pour ce qui est de la distance minimale, je connais un canton sur le RER C de moins de 100m. Dans tous les cas le cantonnement est prévu pour que le train le plus rapide avec la capacité de freinage la plus pourrie susceptible de circuler sur la voie en question puisse respecter la signalisation.

.

Tout est dit dans ce paragraphe.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

entre 2 signaux, pas de limite! mais:

en BAL 2800m (3000m si présence d'un tunel par exemple) limite mini : peut être inférieure à 500m sur les lignes de banlieue

en BAPR longueur mini 6km car sinon, c'est pratiquement le même cout que du BAL limite max 15km car au delà c'est 1/2heure en marche à vue et "on" estime que la vigilance chute

Pour les autres cantonement, pas de limite car pas de penetration en canton occupé (ni permissif, ni permissivité restreinte)

source: IN 507 principes généraux de signalisation.

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En BAL, autant dire "pas de limite mini"...

>

Ce n'est pas en banlieue parisienne, mais à Rennes. Et ça ne sera pas modifié lors des travaux de la gare puisque la petite voie de garage située à droite devrait être réhabilitée (info reçue ce matin).

Modifié par Gom
  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je vais faire mon chieur mais, il ne peut n'y avoir que quelques mètres entre 2 signaux...... le titre ne précisant pas qu'on parle de signaux de cantonnement. :Smiley_04:

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Invité JLChauvin

Les documents sur la distance d'implantation des signaux sur le RFN n'étant pas accessibles au public, on peut se servir des tableaux des chemins de fer britanniques disponibles librement ici: GKTR0075Iss3 . Ça donne une équivalence très simplifiée et "à la louche", il faut bien entendu transformer les MPH en km/h ( 1 MPH = 1,61 km/h). La formule à rallonge utilisée sur le RFN tiens compte de nombreux paramètres pour coller au plus près aux caractéristiques de la voie (valeur de la déclivité) et aux caractéristiques des trains (vitesse, freinage et décélération).

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

En BAL, autant dire "pas de limite mini"...

>

Ce n'est pas en banlieue parisienne, mais à Rennes. Et ça ne sera pas modifié lors des travaux de la gare puisque la petite voie de garage située à droite devrait être réhabilitée (info reçue ce matin).

Je ne pense pas qu'il y ai de lien entre le signal protégeant l'aiguille et celui plus loin qui s'adresse il me semble à une autre voie. Dans le doute, je vais essayer de verifier sur les plans techniques.

Pour ADC, il a bien raison: un sas de maneouvre peut comporter des signaux très proche.

Modifié par viveletrainavierzon
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Tu peux vérifier, je n'ai aucun doute sur le fait que ces 2 signaux s'adressent bien à la voie 1 en gare.

Moi, non plus.

  • J'adore 1
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

.

Pour ADC, il a bien raison: un sas de maneouvre peut comporter des signaux très proche.

Et ailleurs aussi, tu peux avoir un TIV juste derrière un signal de cantonnement par exemple, disons 50 mètres, car jusqu'ç preuve du contraire un signal n'est pas forcement un signal de cantonnement, cela peut être un TIV, un tableau ou une plaque.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Moi, non plus.

Bonjour, alors je ne chercherai pas dans les plans techniques! C'est donc justifié pour la protection de la première aiguille. la deuxième étant protégé par le second signal. probablement pour une exploitation plus souple. le deuxième fermé permet quant même l'ouverture du premier vers la voie à quai en impasse.

Pour le signal de cantonement, non, un TIV n'est pas signal de cantonement. sauf s'il est combiné à ...un signal de cantonement.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.