Aller au contenu
Le Web des Cheminots

contact DET Traction Paris et Région Parisienne


Messages recommandés

Salut à tous,

je suis cheminot depuis maintenant plusieurs années et je souhaiterais partir à la traction sur Paris ou en région parisienne. étant qualification E, cela est extrêmement complexe en dehors du cursus de CTT. Cependant ma hiérarchie (DPX, DRH...) m'a informé que seul un Directeur d'établissement pouvait statuer sur mon cas et que je devais entrer en contact avec les DET de Paris.

je voulais savoir si certains d'entre vous qui conduisent sur Paris et en banlieue Parisienne pouvaient me communiquer en privé le nom de leur DET (Paris Est, Paris Saint Lazare, Paris rive Gauche, paris Nord...) afin que je puisse via la messagerie interne à la SNCF entrer en contact avec eux par mail ou par courrier. 

Merci à tous

(si vous avez des soupçons me concernant vous pouvez me contacter en privé et je répondrais à vos interrogations) 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci, j'ai demandé ce matin à un collègue et celui ci m'a parlé de l'annuaire sur intranet.

Après, l'organigramme est également une bonne solution. Merci beaucoup.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Annuaire, organigramme tout ça dans mon esprit c'était la même chose et sur Intranet donc.

Dans l'annuaire en ligne, sans connaître le nom c'est compliqué. Quoiqu'il doit exister un outil de recherche avancée.

Dans l'organigramme des établissements, si la page est à jour sur Intranet, ça donne le nom du DET et de tous les autres échelons de direction et il n'y a plus qu'à aller dans l'annuaire vérifier cette identité pour s'assurer que c'est toujours bon.

Mais je crois qu'en première intention, le mieux est de prendre d'abord contact avec le COFO ou un responsable RH pour tâter le terrain. Car, dans la pratique, ce n'est pas le DET qui va exploiter la demande.

Demande qui, en tout état de cause, s'analyse en demande de mutation (terme exact dans ce cas, souvent utilisé à tort pour de simples changements de résidence). Et une demande de mutation (comme de changement de résidence d'ailleurs), ça se fait auprès de l'établissement cédant, lequel transmet ensuite à l'établissement sollicité ou susceptible d'être intéressé.

La hiérarchie (de l'établissement cédant), il faut lui faire la demande, point barre. C'est à elle d'aller chercher les feux verts éventuellement nécessaires et d'appuyer son agent dans sa demande (ou de lui dire non, ce refus ne pouvant normalement n'être jamais définitif et irrévocable mais soumis à la réalisation de conditions qui peuvent effectivement être telles que ça risque de ne jamais pouvoir se faire).

Bon sang, l'entreprise ne jure que par la Gestion Prévisionnelle de l'Emploi et des Compétences ! C'est là que ça se joue. Je ne voudrais pas dire, mais je le dis quand même, demander à un agent d'aller faire sa demande à on ne sait pas trop lui dire qui ni pour quel type de réponse, c'est une façon de se désintéresser totalement de lui. Cela me fait penser à Astérix (Les 12 travaux d'Astérix) : "Les renseignements s'il vous plait ? Allez aux renseignements, ils vous renseigneront !".

Je m'irrite assez facilement quand je vois sur ce forum (et c'est fréquent) qu'on balade les gens sur des procédures RH alors qu'elles sont parfaitement codifiées. Ne serait-ce que lors d'un entretien individuel annuel, à la rubrique perspectives d'évolution, souhaits de l'agent, du support écrit : "demande à quitter sa filière pour intégrer la conduite après formation". La demande ne doit (normalement) pas rester sans réponse ! Et tout particulièrement sur l'aspect conditions de formation (le COFO destinataire, doit vérifier si c'est possible, où et quand et régler les problèmes de détachement et de financement, ou faire une réponse négative motivée, laquelle pourra le cas échéant faire l'objet d'un recours auprès du DET).

Il y a un accord d'entreprise sur la formation. Il y a un accord d'entreprise sur la mobilité. Il y a un accord d'entreprise sur la gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences. Autant de boîtes à outils. Tout est normalement là-dedans.

 

 

 

 

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

il y a 59 minutes, PLANONYME a déclaré:

(....

Bon sang, l'entreprise ne jure que par la Gestion Prévisionnelle de l'Emploi et des Compétences !

(...)

 

:D:D:D

Ah ça on en parle et ça occupe du monde et pourtant on continue à être mauvais mais mauvais... !!! Je pense que c'est une des premières causes de contrariété des agents, hallucinant pour une boîte de cette taille...

(désolée c'était ma minute de mauvais esprit du dimanche)

  • J'adore 3
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

C'est vrai, la GPEC c'est difficile, compliqué et peut-être pas trop dans la culture de l'entreprise.

D'une part parce que, pour des raisons touchant à la conjoncture économique, il n'est guère aisé d'avoir une visibilité au-delà de 4 ou 5 ans. Encore plus difficile depuis que les départs en retraite sont "à la carte" avec six mois de préavis alors qu'avant dès l'embauche, la date était connue !

Et puis la GPEC, c'est aussi à l'occasion annoncer que quelques milliers d'emplois vont inévitablement être supprimés dans tel ou tel secteur. Des choses qui se disent et se partagent au sommet mais qui ne redescendent pas trop au niveau des établissements, sauf à risquer d'y mettre le feu, ce que bien entendu les managers et dirigeants locaux évitent autant que possible.

C'est parfois dommage car, dans certains cas, avant même que leur emploi soit susceptible d'être supprimé, certains collègues ont parfois envie de faire autre chose. Et même si leur emploi est pérenne, le fait qu'ils aillent satisfaire un besoin ailleurs permet d'offrir une solution à quelqu'un d'autre. C'est ça (en partie du moins) la GPEC. Et ça commence par écouter les agents et enregistrer leurs demandes et les exploiter. Toutes choses qui sont prévues dans une multitude d'accords. C'est la signature de Pepy (enfin de son délégataire RH). Personne ne devrait rechigner.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...

L'extension "AdBlock" anti-pub... on en parle ?

Vous avez installé un outil pour bloquer la publicité sur internet...hors c'est la publicité qui permet à cheminots.net d'exister et de vous permettre d'avoir la meilleure expérience utilisateur possible.

Alors pourquoi ne pas désactiver votre bloqueur de pub pour ce site et ainsi participer à sa pérennité ?

Si vous ne souhaitez pas désactiver Adblock, vous pouvez quand même accéder au site,
et on vous souhaite une bonne visite !

 

Comment désactiver Adblock pour cheminots.net ?

Repérez l'icône Adblock sur votre navigateur internet (Mozilla Firefox, Google Chrome etc.). 
Généralement elle se situe à droite de la barre d'adresse, ou tout en bas à droite de la fenêtre.
adblock.png.b5362a440eebda16ea382664cb9b629f.png

Cliquez sur l'icône puis.. (en fonction du navigateur) :

Mozilla Firefox 
Cliquez sur « Désactiver partout ».

Google Chrome et autres 
Cliquez sur « Ne rien bloquer sur les pages de ce domaine » ou décochez « Activé pour ce site ».

 

Si je n'arrive pas à désactiver Adblock...

Si vous ne trouvez pas le bouton Adblock ou si vous n'arrivez pas à désactiver Adblock, vous pouvez essayer de désinstaller complètement le logiciel dans les options de votre navigateur web:

Mozilla Firefox 
Cliquez sur Firefox, puis Modules complémentaires. Dans Extensions, désactivez/désinstallez Adblock.

Google Chrome 
Cliquez sur la clé à outil en haut à droite, puis Outils et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

Apple Safari 
Cliquez Safari, puis Préférences et enfin Extensions. Désactivez/désinstallez Adblock.

 

FREEBOX
Se connecter à l’interface de gestion mafreebox.freebox.fr puis « Connexion Internet > Configuration > Blocage de la publicité »
Désactiver l’option et cliquer sur Modifier.

Antivirus
Certains antivirus bloquent les bannières, essayez en le désactivant. Si c'est lui qui bloque les pubs, vous pouvez désactiver cette fonctionnalité, ou mettre le site cheminots.net en liste blanche.